Tom Zhu serait le numéro deux à Tesla, le Tim Cook d’Elon Musk ?

Nicolas Furno |

Reuters croit savoir que Tom Zhu aurait reçu une grosse promotion au sein de Tesla, une information confirmée par ailleurs par Electrek. L’ancien vice-président responsable de la Chine serait désormais à la tête des usines de production du constructeur, ainsi que des ventes en Amérique du Nord et en Europe, sans perdre pour autant ses responsabilités pour les régions Asie et Pacifique. Il deviendrait de ce fait le numéro deux de Tesla, juste derrière Elon Musk. De là à penser qu’il pourrait être son Tim Cook et le remplacer en tant que CEO un jour ?

En attendant, cette nomination devrait introduire une nouvelle organisation à la tête de Tesla. Elon Musk resterait directement impliqué dans la phase de conception des véhicules et dans la stratégie globale du constructeur, Tom Zhu se chargerait de toute la partie production et vente des véhicules en question. Une répartition des tâches qui rappelle fort celle qu’Apple a mise en place au cours des années 2000, avec Steve Jobs toujours à la tête de l’entreprise et Tim Cook juste en-dessous, lui aussi en charge de toute la logistique.

Tom Zhu a réussi à maintenir la production dans l’usine Tesla de Shanghai malgré toutes les restrictions liées à la lutte contre la pandémie et malgré les pénuries de composants. Il aurait déménagé avec son équipe aux États-Unis à la toute fin de l’année 2022 pour régler des problèmes de production à l’usine texane du constructeur, mais il se murmurait alors que cela correspondait à une promotion. Tesla n’a rien confirmé ou infirmé, néanmoins les deux sources du jour sont suffisamment fiables pour apporter du crédit à l’information.

Chez Tesla depuis 2014, Tom Zhu est né en Chine, mais il a désormais la nationalité néo-zélandaise, précise Reuters. Arrivé seulement deux ans après la sortie de la Model S, c’est un ancien du constructeur exclusivement électrique. Il a commencé par la mise en place du réseau de superchargeurs en Chine, avant de rapidement grimper les échelons jusqu’à prendre la tête en Chine, puis sur toute la région Asie et Pacifique. C’est sous sa responsabilité notamment que l’usine de Shanghai a vu le jour en un temps record. Elle a actuellement la capacité de production la plus importante de l’entreprise et sans elle, Tesla n’aurait pas connu la croissance fulgurante de ces dernières années.

L’immense usine Tesla de Shanghai, sortie de terre en moins d’un an, un record même en Chine (image Tesla).

Avant d’entrer chez Tesla, Tom Zhu travaillait dans une entreprise de conseil créée par un camarade de l’université de Duke, où il a passé un MBA. Si ce nom vous dit quelque chose, c’est peut-être parce que cette université de Caroline du Nord a aussi accueilli dans ses amphis un certain Tim Cook ! Le monde est décidément bien petit…


avatar Change | 

Il est aussi pas fun que Timou 😭 ?!

avatar Nicolas Furno | 

@Change

L’interview donnera une réponse, mais je trouve qu’on n’est pas très éloigné en effet.

avatar winnipeg | 

Bravo à lui pour cette belle promo. Musk songe-r-il à se retirer de toutes ses activités? Il me semble qu’il cherche aussi activement un CEO pour Twitter…

avatar vanarcadin | 

mais il a aussi un passeport néo-zélandais, indique Reuters.
La phrase laisse supposer qu’il est à la fois chinois et néo-zélandais ce qui est impossible le Republique Populaire de Chine (j’ai supposé que l’on parme bien de la RPC et pas de Taïwan) ne reconnaissait pas la double nationalité et si il a pris la nationalité néo-zélandaise ce qui est bien entendu son droit le plus strict il a dû renoncer à sa nationalité Chinoise.

avatar nespresso92 | 

@vanarcadin

Une incompréhension de l'article ou une très mauvaise traduction de l'anglais par Macgen.

"Zhu, who was born in China but now holds a New Zealand passport"

Ce qui confirme bien votre pertinente remarque.

avatar vanarcadin | 

@nespresso92

Merci. Je n’avais pas vu l’article original

avatar Nicolas Furno | 

@nespresso92

En quoi ça indique qu’il n’est plus chinois ?

Cela dit, c’est une bonne remarque, je vais corriger l’article.

avatar nespresso92 | 

@nicolasf

Tout d'abord il n'est pas écrit qu'il est chinois, seulement qu'il est né en Chine.

De plus, il est dit "now holds" ce qui veut dire qu'il possède à présent la nationalité Néo Zélandaise.

Aussi et par déduction, puisqu'il n'est pas autorisé en Chine d'avoir la double nationalité, il y a donc renoncée pour devenir Néo Zélandais.

avatar Nicolas Furno | 

@nespresso92

Bien sûr, en ayant en tête cette information, la conclusion s’impose d’elle même. Mais je ne l’avais pas et en lisant Reuters, j’en ai conclu qu’il avait la double nationalité.

avatar nespresso92 | 

@nicolasf

Ne jamais présumer 😉

avatar ech1965 | 

Supposer... à la rigueur !

avatar Fredouille14 | 

@nespresso92

je crains que pour la Chine, il ne soit toujours chinois quand çà les arrange, comme cela se fait dans certains pays.

avatar oomu | 

derrière tout américain frappadingue, y a un chinois rationnel.

avatar zoubi2 | 

@oomu

"derrière tout américain frappadingue, y a un chinois rationnel"

Comment s'appelle le Chinois rationnel du pithécanthrope illettré ? -;)

avatar Mitchoss | 

Il est pompier ?

CONNEXION UTILISATEUR