Elon Musk aurait personnellement supervisé la première démo exagérée de l’Autopilot

Nicolas Furno |

À l’automne 2016, Tesla annonçait que ses voitures étaient désormais toutes capables de conduire en toute autonomie. Le constructeur avait alors ajouté des caméras tout autour de ses véhicules, ce qui devait suffire pour atteindre cet objectif. En guise de démonstration, cette vidéo avait été publiée : une Model X qui sort de son garage toute seule, embarque une personne qui est censée n’être là que pour des raisons légales et qui ne touche jamais au volant, la conduit jusqu’au bureau, la dépose devant les portes et termine en se garant toute seule.

Plus de six ans après la publication de cette vidéo, la réalité est encore loin de cette promesse. Certes, la version bêta du logiciel de conduite autonome de Tesla a fait de gros progrès aux États-Unis, mais même alors, les conducteurs doivent intervenir régulièrement et rester très attentifs en permanence. Face à ce décalage entre les promesses et la réalité, plusieurs actions en justice ont été lancées aux États-Unis, dont une qui a été engagée par la famille d’une victime de l’Autopilot suite à un accident qui a eu lieu en 2018.

C’est dans le cadre des auditions liées au procès qu’Ashok Elluswamy, actuel directeur chez Tesla en charge de l’Autopilot, a témoigné que la vidéo de 2016 était bien une mise en scène qui ne reflétait en aucun cas les capacités réelles de la voiture. Pour parvenir à faire rouler cette Model X sans conducteur activement au volant, le constructeur a créé une carte 3D extrêmement précise de l’itinéraire entre une maison de Menlo Park et Palo Alto, où Tesla avait à l’époque son siège social. Contrairement à ce que la vidéo indiquait en ouverture, le conducteur a bien été contraint d’intervenir pendant le tournage et la voiture a foncé dans des buissons lors des essais pour la séquence finale où elle se gare toute seule.

Plus gênant encore pour Tesla, Ashok Elluswamy a reconnu que « le but de la vidéo n’était pas de montrer précisément ce qui était disponible pour les clients en 2016. Il s’agissait de montrer ce qu’il était possible de construire avec le système. ». Une déclaration rapportée par Reuters qui a eu accès au compte-rendu de l’audition et qui entre en totale contradiction avec le carton d’ouverture. Elle pourrait convaincre la justice qu’il y a bien eu publicité mensongère à l’époque et peut-être placer le constructeur dans l’embarras, notamment face à des clients de plus en plus mécontents d’avoir payé pour des promesses qui ne se sont jamais réalisées.

La première image de la vidéo pourrait difficilement être plus explicite : c’est censé être une représentation de ce que les Tesla pouvaient faire en 2016.

Pour accompagner ces déclarations sous serment, Bloomberg a mis la main sur des emails qui prouveraient qu’Elon Musk était directement aux commandes pour créer cette vidéo. Un premier message envoyé — à deux heures du matin — une dizaine de jours avant l’annonce demanderait à tout le monde au sein de l’équipe Autopilot de faire de la démonstration la priorité absolue. Dès le départ, le CEO aurait reconnu que c’était une démonstration des capacités à venir et non des actuelles, qui permettait de tricher un petit peu, en codant « en dur » le comportement de la voiture en fonction du trajet à suivre.

Les futures mises à jour, envoyées à distance à l’ensemble du parc de Tesla, devaient permettre de remplacer ce code temporaire pour la version en production. Dans ce même mail, Elon Musk insiste sur ce point d’après le rapport de Bloomberg : l’objectif était bien de présenter les capacités à venir des Tesla, ce sera son message. Quelques jours plus tard, le ton aurait néanmoins changé. Dans un autre mail partagé par le site, il juge que la vidéo semble trop fausse, car il y a trop de coupes dans le montage. L’objectif est de se rapprocher d’une démonstration crédible et d’ailleurs, ce serait lui qui aurait demandé d’ajouter le texte au début, contredisant pourtant ses premières consignes.

Lors de la publication de la vidéo, Elon Musk a publié un tweet qui ne laisse également aucun doute. Cette vidéo n’est pas censée être une démonstration de capacités à venir. Son message est au présent et il indique explicitement que la voiture peut conduire sans aucune interaction humaine, ce qui était faux.

Ces nouvelles informations confirment des informations publiées fin 2021 par le New York Times. Le quotidien avait alors interrogé des anciens employés Tesla qui ont travaillé sur le projet Autopilot et ils avaient déjà remis en question la vidéo et impliqué directement Elon Musk. Ce serait lui, notamment, qui aurait opté pour « Tesla Vision », un système basé exclusivement sur des caméras pour atteindre la conduite autonome. Un pari que le constructeur américain est quasiment seul à faire, ses concurrents reposant sur de multiples capteurs, radar et LiDAR en tête.

Elon Musk aurait poussé envers et contre tous le pari de la vision chez Tesla

Elon Musk aurait poussé envers et contre tous le pari de la vision chez Tesla

Elon Musk a aussi répété au fil des années que les cartographies en trois dimensions utilisées par d’autres acteurs, dont Waymo de Google, étaient une mauvaise idée, car très difficile à généraliser au monde entier et nécessitant des mises à jour constantes. La solution de Tesla, basée sur des caméras et une intelligence artificielle pour reproduire au mieux les capacités humaines, serait ainsi supérieure selon lui et la seule option pour atteindre l’objectif de la conduite entièrement autonome.

Tesla fait chauffer ses neurones pour sa vision à long terme

Tesla fait chauffer ses neurones pour sa vision à long terme

Sauf que l’on sait désormais que la démonstration de 2016 s’est basée sur ces fameuses cartes 3D et six ans après, les voitures commercialisées qui en sont dépourvues ne sont toujours pas capables d’en faire autant…


avatar whocancatchme | 

« Fake it until you make it » a toujours été la doctrine de la Silicon Valley et des milliardaires !

avatar pocketalex | 

@whocancatchme

C'est pas Steve Jobs qui ferait ça lors de la présentation du 1er Macintosh !

>>> 😉 <<<

avatar iDanny | 

À la fin quand elle se gare, on voit que la roue arrière droite va taper / monter sur le trottoir 😅
Donc elle a dû avancer un peu pour se recaler, ce qui n’est pas montré ensuite 🤓

avatar koko256 | 

L'image c'est le logo Tesla qui pleure 😭 ?

avatar Nicolas Furno | 

@koko256

👏🙂

avatar victoireviclaux | 

@koko256

🤣

avatar Darkgam3rz | 

@koko256

Ah bien vu, j’ai cru voir un cul en string

avatar iftwst | 

Le mensonge est un outil fréquent chez Musk et surtout normal pour lui.

Alors certes personne n’est parfait mais il commence vraiment à aller trop loin.

Cook n’est pas parfait mais n’a pas cet esprit de manipulation.

avatar pagaupa | 

@iftwst

« Cook n’est pas parfait mais n’a pas cet esprit de manipulation. »
Ou plus finement…

avatar mat16963 | 

@pagaupa

Oui en effet… Musk a cet aspect un peu narcissique et impulsif, où il veut tout contrôler, ce qui est moins présent chez Cook.
Mais quand Cook nous baratine avec le fait qu’Apple veut changer le monde, démocratiser la technologie, faire ce qu’il y a de mieux, blah blah blah c’est aussi une forme de manipulation de la réalité (prix très élevé donc élitisme, impact automatiquement négatif sur l’environnement surtout avec des produits non réparables comme des Airpods,…)

avatar pagaupa | 

@mat16963

Eh oui! Restons lucides 😉

avatar MachuPicchu | 

@mat16963

Je pense que Tim Cook croit très sincèrement à ce qu’il dit. Par contre, c’est complètement en décalage avec la réalité.

avatar mat16963 | 

@MachuPicchu

Non honnêtement je ne pense pas. Je critique régulièrement Tim Cook ici, surtout son management depuis 2020 (augmenter les profits, baisser la qualité), mais c'est un homme très intelligent, qui a la tête sur ses épaules. Il y a des sujets qui le touchent vraiment et ça se voit, comme la jeunesse ou des aspects inclusifs, par contre tous ses discours sur le fait qu'Apple veut laisser derrière elle un monde meilleur, que le client est au centre, que l'environnement leur tient à coeur ça se voit qu'il n'y met aucune passion. Il a juste appris un discours marketing qu'il a tellement répété que ça sonne ultra faux. Mais je pense que Tim Cook est très conscient de ce qu'il dit et fait. Après il a évidemment une petite distorsion de la réalité, où il ne voit peut-être pas à quel point la qualité du logiciel s'est dégradé ses dernières années et les conséquences que ça pourrait avoir sur le long terme, ça c'est possible, et encore... il n'est pas impossible qu'il en soit conscient mais n'en ait pas grand chose à faire sachant qu'il va bientôt prendre sa retraite et que ce n'est pas "son" entreprise, il y a moins d'attachement émotionnel que pouvait en avoir un Steve Jobs...

avatar ZunJun | 

Encore un mensonge d’Elon Musk. Ce gars est un escroc. Tesla n’a finalement pas grand chose de révolutionnaire, uniquement une batterie électrique qui tenait la route. Aujourd’hui, même ce point là est obsolète. Ne parlons pas du design et encore moins du SAV.
Dans 10 ans, Tesla fera faillite.

avatar Dimemas | 

entièrement d'accord

avatar Furious Angel | 

@ZunJun

Ah les fameux « dans X années untel fera faillite », c’est généralement le signe d’une excellente santé de l’entreprise !

avatar ZunJun | 

@Furious Angel

L’avenir nous le dira.
Croire que Tesla est en excellente santé…bof

avatar Furious Angel | 

@ZunJun

Je suis pas inquiet pour Tesla. Pour Musk oui, c’est un taré malsain, mais Tesla se porte bien. Et si lui s’écroule, Tesla changera de proprio

avatar cosmoboy34 | 

@Furious Angel

Tesla et musk c’est un peu Apple et jobs. Des entreprises qui sont incarnées par leur créateur. A tel point qu’il est difficile de les dissocier. Des entreprises disruptives qui sont devenues des incontournables dans leur domaine. Des entreprises qui incarnent leur vision leur valeurs mais aussi leur défauts ce sont des prolongements d’eux même. Alors si musk part tesla pourrait bien tout aussi mal le vivre que le jour ou jobs est parti d’Apple. Tesla fera pas forcément faillite mais ça risque de ne pas être un long fleuve tranquille.

avatar Jacalbert | 

@ZunJun
Où sera repris par … Apple 🫢😂🤣

avatar ZunJun | 

@Jacalbert

Depuis le temps, je ne crois plus qu’Apple souhaite s’investir sur ce marché. Ils ont pris trop de retard. S’ils s’étaient lancés avec les constructeurs classiques, pourquoi pas.

avatar Jacalbert | 

@ZunJun
C’est du deuxième degré 😂🤣
Mais bon Tesla a quand même une bonne expérience, et pourrait intéressé un autre constructeur Européen 😉

avatar arlonjohn | 

Ptdr.

Tesla a vendu +40% en 2022
On se donne rendez vous fin 2023…
Avec les baisses de prix les gens se jettent dessus.
L’année 2023 va être énorme pour tesla.

Le pari de la vision est payant. Les délais de livraison pour les tesla sont de 1-3 mois, du jamais vu. Tous les autres constructeurs demandent 6 à 12 mois de livraison. Ils subissent de plein fouet les problèmes de pénuries de composant.
Tesla s’en fout vu qu’ils n’ont que des caméras.
Ils ont pu livrer en 2022 presque sans problèmes.

Essayez une tesla une fois vous verrez à quel point ces voitures sont géniales.

avatar redchou | 

@arlonjohn

Hahah, mdr xptdr !

avatar justlikeheaven | 

@arlonjohn

+1000
Seulement ici la plupart des addict d’Apple se sente pousser des ailes pour parler de Tesla parce que Tesla est une voiture « électronique » et disruptive comme a pu être Apple à une époque, et bien souvent s’exprime sur des sujets qu’ils ne connaisse absolument pas…

avatar macgda | 

@ZunJun

Je ne suis pas d’accord
A date , 15 ans après leur véhicules ont toujours un niveau d efficience et un réseau de recharge tout à fait en avance par rapport aux productions du même prix , y compris cote recharge .

avatar RonDex | 

-

avatar justlikeheaven | 

@ZunJun

LOLLLLLLL
Tesla obsolète parce que vous voyez d’autre marques montées, en réduisant Tesla a une batterie et un ordi, c’est bien mal connaître le sujet.

Essayer a minima de vous documenter un peu en profondeur sur cette marque et toute l’avance qu’elle a niveau R&D, électronique, gestion complète, batterie, moteurs ++,recherche en IA etc… et après on en rediscute.

MacG a sûrement ces adeptes dans toutes ces discussions autour d’Apple et leur devices, avec un minimum de connaissance pour échanger sur les sujets, ben c’est pareil sur Tesla faut s’intéresser en profondeur au sujet…

avatar narugi | 

Pour moi la plus belle réussite de Elon ce n’est clairement pas Tesla qui de mon point de vu est surcôté mais bien de SpaceX. Pourquoi ? Simplement car la promesse initiale est tenue et qu’à l’époque rentrer sur le marché aérospatiale face à Boeing était très difficile voire verrouillé.

avatar Nesus | 

@narugi

Vous parlez de la boîte qui fait absolument tout pour le mettre dehors et donc chaque employé se moque ouvertement ?
Très belle réussite effectivement. Bon par contre, elle est clairement dans le rouge comptablement.
En dehors de ça, j’ai un gros respect pour les équipe de Space X qui ont réussi :
1) à récupérer leur lanceur, ce qui est une énorme prouesse.
2) donner des images de l’espace et remettre en avant le rêve de la conquête spatiale.

avatar arlonjohn | 

Mais arrête de raconter n’importe quoi !

avatar narugi | 

@Nesus

Ça en reste le fondateur. Et les points que tu soulignes ce sont justement ceux dont je parle. A savoir réussir à créer une entreprise Spacetech de 1er plan.

avatar pocketalex | 

@narugi

"’à l’époque rentrer sur le marché aérospatiale face à Boeing était très difficile voire verrouillé."

Alors que renter sur le marché de l'automobile ... c'est pipi de chat

avatar narugi | 

@pocketalex

On parle effectivement de 2 industries qui n’ont rien à voir mais désolé oui à côté une automobile par rapport à la conquête spatiale c’a n’a rien à voir. Les procédés industriels de la voiture sont éprouvés. Envoyé un lanceur recyclable c’est complètement autre chose.

avatar pocketalex | 

@narugi

ben oui, il y a juste à faire la nique à Ford, GM, Toyota, Volkswagen, Mercedes-Benz, BMW, Audi, Hyundai, Honda, ...

avatar doume06 | 

J’ai l’impression après la lecture de l’article d’avoir été victime de ce mensonge pour avoir payé 6300€ une option FSD sur ma Model3 2020 dont j’attend toujours sa réelle activation 3 ans après…

avatar iftwst | 

@doume06

C’est le génie de Musk.

Vendre (cher !) une promesse quasi impossible à tenir avant longtemps !

Comme si Cook vendait un IPhone qui ne peut pas téléphoner 😜

« Si si un jour avec une mise à jour il téléphonera !! »

avatar RonDex | 

@doume06

Pour ma part, je n’achèterai jamais une Tesla. 😑

avatar pocketalex | 

@RonDex

"Pour ma part, je n’achèterai jamais une Tesla. 😑"

tu rigoles, il parait que c'est un "musk-have"

avatar Oliviou | 

@doume06

Il n’est pas impossible que ça soit attaquable en justice.

avatar k2r | 

Franchement, à part K.I.T.T. dans K2000, une voiture qui se conduit seule ça ne me fait pas rêver. J'aime conduire et je ne laisserai jamais une IA prendre le volant de ma voiture (si j'en avais une). Ne serait-ce parce que l'imprévisible sur la route, ce sont les autres (conducteurs, cyclistes, piétons et j'en passe).

avatar vidal67 | 

@k2r

Ok

avatar clapouli | 

@k2r

Normal, KITT n’est pas une voiture, c’est l’ami fidèle qu’on rêve tous d’avoir 😌

avatar RonDex | 

@clapouli

😅

avatar Oracle | 

@k2r

Parce que pour le moment tu as le choix. Un jour les conducteurs manuels seront cantonnés sur des circuits, comme des cheveux dans un manège.

avatar Dimemas | 

et là c'est le drame ! :p
et ouiiiii elon musk est une manipulateur narcissique mythomane qui se sert des ingénieurs et les maltraite et oui tesla n'est pas si en avance que ça et va perdre gros encore.

on se rapproche de plus en plus de l'affaire Elizabeth Holmes sauf que lui. 4 voitures qui roulent, c'est déja pas mal

avatar youbzh | 

Elon, ce génie...

avatar victoireviclaux | 

@youbzh

Ou pas 😉

avatar elgato | 

La conduite autonome pose un problème de responsabilité, l’erreur d’un humain ne jette pas le discrédit sur l’ensemble des humains alors que l’erreur d’une machine si. Le moindre accident d’une voiture à conduite autonome sème le doute…

avatar Cactaceae | 

@elgato

Oui peut-être aussi parce que nous sommes des êtres humains (sauf les reptiliens bien sûr) et que nous sommes ± lucides sur nos capacités. Remplacer nos défauts par des IA pleines de nos défauts, à quoi bon 🤷‍♀️

Pages

CONNEXION UTILISATEUR