Tesla fait chauffer ses neurones pour sa vision à long terme

Nicolas Furno |

La plupart des voitures modernes disposent d’un mode automatique pour leurs essuie-glaces. Les balais s’activent dès que de la pluie est détectée et ils s’arrêtent quand le beau temps revient. Le plus souvent, cette fonction est permise par l’ajout d’un capteur dédié sous le pare-brise. Quand il pleut, le capteur actionne les essuie-glaces à un rythme variable selon la quantité d’eau et la vitesse du véhicule. Pas chez Tesla, qui pour une fonction aussi anodine fait un autre choix fort et symbolique.

Le constructeur américain propose lui aussi des essuie-glaces automatiques, mais ses voitures sont dépourvues de capteur spécifique. À la place, l’ordinateur de bord utilise les flux vidéo envoyés par les caméras placées autour du véhicule pour identifier les gouttes d’eau et déclencher le balayage du pare-brise. Cette fonction repose même depuis 2019 sur un réseau neuronal surnommé Deep Rain™ par Elon Musk qui apprend et s’améliore au fil du temps.

L’ordinateur n’a pas détecté de pluie et le conducteur a actionné à la main l’essuie-glace ? Le modèle d’apprentissage automatisé est mis à jour avec les images de la caméra pour mieux identifier la pluie. Au fil du temps, cette fonction gérée par un bête capteur sur d’autres véhicules est ainsi censée devenir meilleure pour tout le monde. Mais pourquoi avoir mis au point une solution si complexe, alors que l’industrie avait résolu ce problème avec une solution si simple ?


avatar 406 | 

pour avoir conduit les trois modèles, l'essuie glace n'a jamais été 100% pertinent niveau déclenchement. on a même eu un peu plus pire en avril après une mise à jour…

avatar Lucas | 

C’est intrigant, osé, radical et peut-être visionnaire, mais clairement c’est moins efficace qu’un simple capteur, alors pourquoi ne pas combiner les deux ??

=> c’est la caméra qui a la priorité du déclenchement, mais après 30 secondes d’humidité détectée par le capteur, si la caméra n’a pas déclenché les essuie-glaces, alors le capteur le fait ! Ça entraînerait quand même les « neurones » tout en garantissant un réel service au conducteur. Là, comme souvent, il a une expérience dégradée et doit en plus travailler gratuitement à la place de Tesla…

(Enfin c’est un problème de riches ! Mais intéressant)

avatar romainB84 | 

@Lu Canneberges

Ta dernière phrase résume tout ^^
Quand tes problèmes sont d’avoir une techno pour activer automatiquement un essuie glace pour ne pas avoir à faire un mouvement du petit doigt de l’ordre de 1 à 2cm pour pousser un commutateur … c’est que t’as une vie pas trop malheureuse quand même 🤣🤣🤣.

avatar Lucas | 

@romainB84

Exactement ! Je ne savais même pas que les essuie-glaces étaient automatiques sur toutes les voitures modernes ?! Oo Dans ma famille on utilise toujours un bouton, et moi je n’ai pas de voiture du tout.

avatar stefhan | 

@Lu Canneberges

Sur une Classe A Mercedes, le déclenchement est aussi automatique et hasardeux. Et impossible d’influer sur le rythme de balayage, l’automatisme a toujours le dessus. Frustrant.

avatar Phiphi | 

@Lu Canneberges

La question elle est vite répondue elle est mentionnée dans l’article. Économiser le coût du capteur.

avatar Dv@be | 

@Phiphi

Et son installation, sa maintenance, sa durée de vie, son intégration dans le véhicule (câbles,fixations,…) … pas uniquement le cout d’achat du composant.
Cela évite aussi un rappel massif en cas d’une série défectueuse

avatar Phiphi | 

@Dv@be

Oui bien entendu 😉

avatar julien74 | 

@Phiphi

Ouais m’enfin, autant d’energie de jus de cerveau pour développer l’IA, et autant d’énergie électrique ensuite pour la faire tourner, pour….. des gouttes de pluie.
Je suis dubitatif….

avatar Phiphi | 

@julien74

C’est clairement un choix d’investissement coûteux et risqué pour une faible économie à très long terme ! Mais c’est clairement un choix économique de l’aveu même des dirigeants de Tesla 🤷‍♂️

avatar Hugualliaz | 

Avis de néophyte : je vois Tesla comme une énorme bulle et j’ai bien peur que quand les autres constructeurs seront au niveau dans quelques années, la marque s’effondre

Le français moyen qui a de l’argent et qui aime l’automobile va sans doute préférer une Alpine électrique (avec son histoire glorieuse) qu’une américaine à la mode. De même les kékés préfèreront sans doute prendre une Audi TT ou une AMG de location pour épater la galerie.

avatar Macuserman | 

@Hugualliaz

Le truc c’est que ça fait au bas mot 6 7 8 ans que tout le monde tient tes propos. « Quand les autres seront au niveau » : ouai. Mais non. Je pense que c’est pas si simple et que l’argent n’achète pas tout la dedans.

Et non, bien que parfaitement français je n’attache strictement aucune importance au passé d’Alpine.

Je veux une voiture belle, autonome, une technologie de batterie éprouvée et richement dotée. Et y’a que Tesla qui m’offre ça.

Du coup j’ai décidé de me passer d’essuie-glaces performants haha

avatar ancampolo | 

@Hugualliaz

Ton raisonnement est erroné quand tesla bosse sur un ordi quantique afin de produire un reseau neuronal entre ses voitures et travail sur son futur gps…les autres découvrent l’electrique et sont encore entrain de concevoir des voitures a l’ancienne dans lesquelles ils mettent des batteries et pour les mises a jour je ne t’en parle meme pas alors a mon avis tesla a encore de tres belles années devant elle.

avatar Brice21 | 

@ancampolo

"tesla bosse sur un ordi quantique"

Alors la ca va être super utile pour conduire des voitures… t’es sûr de ce que tu dis ?

avatar ancampolo | 

@Brice21

Je te confirme les voitures apprennent les unes des autres et se transmettent l’apprentissage via cet ordinateur quantique qui traite tous les comportements de chaque utilisateur tesla.
L’ia se nourrit et apprends de ses erreurs tous les jours demande au groupe vag et autres ou ils en sont tu verras on va bien rigoler…c’est ce que les autres constructeurs n’ont pas compris tesla réinvente l’auto et l’approche de la conduite pour faire evoluer nos comportements aussi

avatar Chris K | 

@ancampolo

« se transmettent l’apprentissage via cet ordinateur quantique »

🥳🤡

avatar Brice21 | 

@ancampolo

"cet ordinateur quantique"

On doit pas avoir la même définition d’ordinateur quantique.

Le mien est à base de cubits maintenu dans un état de superposition quantique a une température proche du zéro absolu, et le tiens ?

avatar Xalio | 

@Hugualliaz

En considérant que Tesla s’arrête d’inventer/innover dans ce secteur. Donc la question à se poser c’est quand les constructeurs traditionnels vont réussir à innover avant tesla tout en égalisant ses avantages phares

avatar Lucas | 

Et merci pour l’info sur le 5ème super-ordinateur le plus puissant au monde, je ne savais pas ! Il n’était pas dans la liste la dernière fois que je l’ai regardée (où les Français ne déméritent pas, avec les États-uniens, Japonais et Chinois !).

avatar Chris K | 

S’appuyer à 100 % sur les réseaux de neurones me semble un pari risqué. J’imagine bien que d’excellents ingénieurs bossent dessus mais les réseaux de neurones ont aussi des biais (faux positifs etc…), difficiles à résoudre. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?
On verra bien.

avatar BLM | 

«la pluie est détectée […] par l’ajout d’un capteur d’humidité à la base du pare-brise. »
?
À ma connaissance la pluie est détectée par un capteur optique (situé dans l' “étrange” excroissance noire sur le pare-brise derrière le rétroviseur) qui utilise la modification du trajet de la lumière selon que le pare-brise est mouillé ou pas : la réfraction de la lumière n'est pas la même selon que la lumière passe de l'air (pare-brise sec) au verre du pare-brise, ou bien de l'eau des gouttes au verre.

avatar Phiphi | 

@BLM

Il me semblait bien aussi !

avatar Nicolas Furno | 

@BLM

En effet, j'aurais mieux fait de mieux me renseigner… 🤭

Bon, ça ne change rien à la démonstration, mais j'ai corrigé le premier paragraphe, merci pour l'info.

avatar John McClane | 

@nicolasf

Merci pour ce passionnant article ! Une excellente façon de terminer un dimanche, j’ai vraiment bien aimé. (Et pourtant je ne suis pas fan de voitures, mais ça m’a quand même intéressé)

avatar Nicolas Furno | 

@John McClane

Merci pour le compliments, content que ça plaise. 🙂

avatar Phiphi | 

Il y a une certaine logique. Le bipède normalement constitué utilise essentiellement la vue, et pas grand chose d’autre, pour analyser son environnement de conduite. Un peu le son, mais pas tout le monde. Il nous manque juste un détecteur de proximité, pour lequel nous remplaçons tous essentiellement les défauts de notre vue par notre perception des petits chocs (accéléromètre ?).
Le vrai soucis, c’est qu’on ne sait pas encore modéliser le cerveau, et que c’est ça, notre unité centrale, à nous qui sommes handicapés du radar.
Comme les caméras de Tesla sont 8 et que nous n’avons que deux yeux, comme elles ont une puissance de vision presque infiniment supérieure à la nôtre, ça peut compenser, on verra…
Ce qui est bien dans cette approche, c’est que les véhicules automatiques et les bipèdes conduisant des véhicules manuels peuvent avoir des comportements plus compatibles les uns pour les autres s’ils s’appuient sur des outils et une logique plus proches.

avatar Fennec72 | 

Pour la caméra de la plaque arrière, comment fait-on si l’on a une remorque ou une caravane ?

avatar Phiphi | 

@Fennec72

Comme le bipède… sauf qu’on ne fait pas encore je suppose !

avatar Nicolas Furno | 

@Fennec72

Tous les capteurs et la caméra à l'arrière sont coupés quand on active le mode remorquage. Je crois que l'autopilot est lui aussi désactivé en partie dans ces conditions.

avatar xavier25 | 

C’est une approche audacieuse de tout miser sur la vision du véhicule et non de son environnement, des capteur et le conducteur.

L’innovation dans l’UX c’est avant tout aller vers la simplicité, pas servir une stratégie commerciale par rapport à la concurrence.

J’adore Tesla et leur audace, mais retirer la faculté du conducteur de déclencher rapidement manuellement ses essuies glaces c’est aussi radical que retirer les lecteurs de disques ou l’usb-a mais franchement c’est plus pénible au niveau des conséquences.

Cela dit je pense toujours remplacer ma voiture dans 5 ans avec un modèle y ou équivalent. Wait & see si la concurrence (Apple ?) propose quelque chose de sympa d’ici là.

Edit : et merci Nicolas pour la qualité de l’article. Et dire que j’ai failli ne pas me réabonner 😅

avatar Phiphi | 

@xavier25

Il ont laissé un bouton pour déclencher manuellement les essuie-glaces c’est précisé.

avatar xavier25 | 

@Phiphi

Justement il précise que c’est compliqué :

La question a fait couler beaucoup d’encre numérique, d’autant que depuis les Model 3, il n’y a plus de levier destiné à contrôler manuellement l’essuie-glace. On peut presser un bouton pour l’activer une fois et contribuer à améliorer le modèle par la même occasion, mais pour modifier la vitesse à la main, il faut passer par l’écran tactile au centre du tableau de bord.

C’est pas pratique et accidentogène en plus.

avatar Phiphi | 

@xavier25

C’est compliqué uniquement pour faire des réglages, pour essuyer le pare-brise rapidement si l’automatisme ne démarre pas c’est au contraire très simple.

avatar Fredouille14 | 

@xavier25

👍

avatar Mektoub | 

C’est vrai que les essuie-glaces automatiques sont très moyens sur ma Tesla et ne semblent pas apprendre grand chose de ce que j’essaye de leur apprendre. Je pense que l’algo tient compte des inputs de tout le monde et n’a pas de biais pour tenir compte de mes préférences personnelles

Par contre cette fonction est apparue gratuitement lors d’une mise à jour, n’oublions pas que cette fonction est facturée bonbon chez BMW Audi et consorts. Autour de 300€ en général. Pour un capteur physique qui doit coûter 10€ maximum. La politique d’options des marques premiums, c’est cela qui va les Couler à long terme et cela personne ne l’évoque en Europe, leur business model repose sur les options, sinon ils perdent de l’argent sur une voiture sans options.

avatar Hideyasu | 

Les essuies glaces pourquoi pas, mais le choix de la marche avant / arrière est vraiment discutable sur un truc essentiel comme ça

avatar Nicolas Furno | 

@Hideyasu

D'un autre côté, les erreurs sur la sélection de vitesse sont une cause réelle d'accidents réguliers. À l'arrêt, je trouve ça plutôt positif, mais c'est plus pendant les manœuvres que ça se complique.

avatar RenaudL | 

Question: les caméras se salissent au fil du temps avec les conditions météo. Imaginons que la tesla roule dans de la boue et que ca Obscurcisse la partie extérieure des caméras, dégradant ainsi l’acquisition de donnés… le radar au moins n’est pas soumis à ces contraintes

avatar Nicolas Furno | 

@RenaudL

C'est vrai, mais si les caméras sont obstruées, les fonctions de conduite automatique sont désactivées chez Tesla, même avec un radar. Le radar fonctionne toujours de pair avec les caméras, jamais seul.

Cela dit, les trois caméras avant sont placées sous le pare-brise et nettoyées avec l'essuie-glace, donc pas de problème normalement. Sur les côté, celles des clignotants sont rarement sales au point d'être inutilisables, elles sont protégées par le clignotant. Et celles des montants sont en hauteur, en général la boue ne devrait pas les atteindre.

Mais clairement, sur une voiture trop sale, il faut faire sans.

avatar Phiphi | 

@nicolasf

Et puis avec un peu de chance, on est prévenu quand il faut nettoyer, pas comme avec une simple caméra de recul.

avatar Nicolas Furno | 

@Phiphi

En effet, un message d’erreur s’affiche le cas échéant.

avatar fabricepsb71 | 

Et l’hiver quand le pare brise est gelé, ça se passe comment quand le moteur des essuie glaces démarre ?

avatar kinon | 

En ce qui concerne la reconnaissance des éléments routiers de leur distance etc. la vision est le meilleur outil. D"ailleurs c'est notre vision qui nous permet à la fois de reconnaitre les éléments divers et leur distance sans avoir de besoin de radar. Mais bien sûr ceci est lié à une intelligence artificielle très élaborée.
Mais le radar gardera l'avantage de l'appréciation de la vitesse de rapprochement/éloignement et le fait qu'il est moins perturbé par les conditions atmosphériques.
Donc la combinaison des deux me parait importante.

avatar Nicolas Furno | 

@kinon

Justement, ils ont réussi à avoir de meilleurs résultats sans radar, comme je le décris. Pour le moment, leur stratégie paraît payante, les dernières mises à jour montrent que ça marche très bien et même mieux sur certains points (meilleure anticipation pour doubler sur autoroute notamment).

Instinctivement, je suis d’accord que le radar semble indispensable. Mais même avec beaucoup de pluie, leur solution marche toujours, dans ces conditions c’est difficile de dire qu’ils ont eu tort de retirer le radar…

avatar JLG01 | 

👍👍👍

avatar abalem | 

« Elon Musk a justifié ce choix en soulignant que toute intervention humaine était source d’erreur potentielle. » Quelle vision ! En attendant, il propose, pour pallier des erreurs potentielles, des erreurs réelles…
L’expression « essuyer les plâtres » ne m’a jamais paru aussi lugubre…. On verra dans 10 ans. En attendant, je me fais plus confiance, et aux autres humains sur la route, qu’à une bête machine dont l’intelligence reste tristement… artificielle.

avatar St3rtrix | 

Pour ma part, les essuie-glaces automatiques j’ai pas grand chose à leur reprocher, ils ont été soumis à rude épreuve aujourd’hui sur autoroute avec des trombes d’eau et j’ai à aucun moment dû les déclencher manuellement.

Pour les caméras je confirme, quand elles sont obstruées il y un message et sa désactive la surveillance, j’ai eu le cas justement en passant dur une portion de route inondée, la caméra dans le montant conducteur avec l’eau ne voyait plus rien, une fois la portion critique passée la caméra à repris du service.

avatar Nicolas Furno | 

@St3rtrix

Oui, j’aurais pu le préciser dans mon commentaire, mais c’est fréquent que les caméras se nettoient toutes seules avec la pluie et la vitesse. En pratique, ce n’est pas un problème.

Et je suis d’accord pour les essuie-glaces, ça fonctionne bien aujourd’hui, le déclenchement est parfois un poil lent, mais ça passe. Par contre, quand on voit ce que ça donnait il y a encore un an ou deux…

avatar lelibou | 

@nicolasf
Merci beaucoup pour ce super article.
La prochaine fois que tu vas chez C chocolat ou à Brest en général (je connais bien la rue de l’Harteloire sur la photo 3 pour y déposer au bahut mon gamin… en Zoé 😂), je serais ravi de papoter iTrucs et réseaux neuronaux autour d’un café ou d’une mousse !
Kenavo.

avatar _Bluetooth | 

Superbe article, on le ressortira dans x ans quand le FSD sera une réalité et que Tesla sera à 20M de veh par an :) Merci Macgé

Pages

CONNEXION UTILISATEUR