Apple ouvre son service de réparation en libre-service aux États-Unis

Stéphane Moussie |

Les consommateurs américains peuvent désormais acheter auprès d'Apple des pièces détachées d'iPhone pour réparer eux-mêmes leur appareil. Cinq mois après son annonce surprise, Apple vient d'ouvrir aux États-Unis son Self Service Repair Store, autrement dit sa boutique de réparation en libre-service.

Le Self Service Repair Store d'Apple. Techniquement, il est exploité par un partenaire, SPOT (Service Parts or Tools, Inc.), qui semble avoir été monté de toutes pièces pour l'occasion.

Après avoir bataillé des années durant contre le droit à la réparation, Apple propose finalement elle-même à ses clients tout le nécessaire pour effectuer des réparations courantes. Sa nouvelle boutique comprend plus de 200 pièces détachées et outils destinés aux iPhone 12, iPhone 13 et iPhone SE de 3e génération. Le programme sera étendu plus tard dans l'année aux Mac Apple Silicon et s'exportera dans d'autres pays, à commencer par l'Europe.

Les pièces détachées et les outils vendus sont les mêmes que ceux utilisés dans les Apple Store et le réseau de réparateurs agréés Apple. Les pièces sont vendues aux consommateurs aux même prix qu'aux réparateurs professionnels. Dans le même temps, Apple vient de publier en accès libre les manuels de réparation des iPhone concernés par le programme (iPhone SE 3, iPhone 12 Pro, iPhone 13…).

Le Self Service Repair Store ressemble à une boutique très générique, mais il commercialise bel et bien des pièces certifiées par Apple.

Pour certaines réparations, les clients pourront retourner les composants usagés et recevoir un crédit d'achat. Un kit de remplacement de batterie pour iPhone 12 (batterie, vis et adhésifs) coûte par exemple 70,99 $. En retournant sa batterie usagée, le client obtiendra un crédit de 24,15 $. Apple propose également un kit complet d'outils en location à 49 $ pour les clients qui ne voudraient pas acquérir les (couteuses) machines nécessaires.

Avant de passer commande, les clients doivent indiquer le numéro de série ou le numéro IMEI de leur iPhone, ainsi qu'un code à six chiffres présent dans le manuel de réparation. C'est une manière pour Apple de vérifier que le réparateur amateur a pris connaissance des instructions avant de jouer du tournevis.

Pour certains composants comme la batterie, les clients devront contacter Apple par chat ou par téléphone après le remplacement du composant pour finaliser la réparation. Certaines opérations demandent en effet des vérifications logicielles.

Extrait du manuel de réparation de l'iPhone 13

Le fabricant répète que pour la grande majorité de ses clients, il recommande toujours de se rendre en Apple Store ou chez un réparateur agréé en cas de pépin. Ce programme est essentiellement destiné aux personnes à l'aise avec la réparation d'appareils électroniques. La garantie n'est pas affectée par une réparation en libre-service, « néanmoins tout problème ou dommage causé par le client au cours de la réparation ne sera pas couvert par Apple », prévient le fabricant. Il faut donc être sûr de soi avant de se lancer.

Il n'en reste pas moins que c'est un retournement de situation monumental dans la politique de maintenance d'Apple, qui avait plutôt l'habitude jusque-là de mettre des bâtons dans les roues des bricoleurs du dimanche et des réparateurs indépendants.


avatar sangoke | 

Excellente nouvelle, hâte de voir ça en France, par contre ça aurait été pas mal de faire pour tous les modèles encore supportés officiellement

avatar xav-stargate | 

On peut commander/changer : batterie, écran, caméra, tiroir SIM (si si ahah), haptic engine, haut parleur bas

avatar Mourtou | 

Top! 👌😊

avatar huexley | 

Excellente nouvelle !

avatar holzmann | 

Question bête : est ce que ça augmente leur note de reparabilité ?
Le fait qu’on puisse un peu plus le faire nous meme.

avatar Stéphane Moussie | 
@holzmann : ça devrait l'augmenter oui.
avatar xfce | 

Super initiative.
Par contre, j’anticipe déjà les galères en cas de problème avec la garantie.
Exemple : si je change la batterie ou l’écran de mon iPhone, encore sous garantie, et que quelques mois plus tard le composant remplacé ou alors un autre composant est défaillant, ça va être très chiant de devoir prouver à Apple que ce n’est pas dû au fait d’une mauvaise manipulation lors de la réparation …

avatar r e m y | 

On n'est pas supposé faire des réparations soi-même tant que l'appareil est sous garantie! D'autant que ce serait bête d'acheter les pièces détachées nécessaires alors qu'elles seraient remplacées gratuitement sous garantie!

avatar xfce | 

@r e m y

Si tu casses ton écran ce n’est pas pris en charge par la garantie

avatar r e m y | 

Ah ben oui, suis-je bête...
Alors je pense que ce sera comme pour l'expérience qu'Apple avait menée avec l'iMac G5, les réparations effectuées en suivant scrupuleusement le guide de réparation fourni par Apple, n'impacteront pas la garantie.

avatar cecile_aelita | 

@r e m y

« On n'est pas supposé faire des réparations soi-même tant que l'appareil est sous garantie! »

Vu que les modèles proposés ne sont que des iPhones récents il va y avoir une sacrée quantité de clients qui seront forcément encore sous garantie 🙂.

avatar r e m y | 

Ben comme ça dans 6 mois Apple pourra dire aux autorités et autres régulateurs qu'ils ont tout fait pour proposer la réparation en mode "do it yourself" mais que ça n'intéresse personne et donc que le "droit à la réparation" c'est du bullshit dont personne ne veut (et ils arrêteront l'initiative).

avatar cecile_aelita | 

@r e m y

Ce qui serait dommage car comme, effectivement tu as raison, il y a une forte chance que réellement ça n’intéresse personne… (à part une poignée de geeks et bricoleurs, mais sur les centaines de millions de clients d’iPhone c’est même pas une goute d’eau 😅), ils n’avaient pas besoin d’user de bidouilles comme ça pour le montrer 🙂.

avatar Faabb | 

@r e m y

Selon moi ce programme ne s’arrêtera pas, au contraire.
La pression réglementaire de nos sociétés va s’amplifier et l’ensemble des dispositifs qui permettront de réparer et de réutiliser bien au delà des 3-4 ans actuels vont devenir une obligation pour tout les fabricants.

avatar r e m y | 

On verra si ça dure plus longtemps que pour l'iMac G5... au bout de 6 mois ils avaient arrêté l'expérience par manque d'intérêt et ce sera le seul et dernier Mac conçu pour être réparé par l'utilisateur (étonnament, certaines des procédures de remplacement sont toujours en ligne sur le site Apple: https://support.apple.com/manuals/imac%2520g5 )

avatar raoolito | 

@xfce

et d'ailleur quel interet ?si c'est sous garantie, normalement tout est pris en charge non ? (sauf casse et pas d'apple care+ c'est vrai, mais au prix de cet applecare+ ce serait dommage de ne pas en profiter OU de faire jouer son assurance)

avatar Stéphane Moussie | 
@xfce : La garantie n'est pas affectée par une réparation en libre-service, *« néanmoins tout problème ou dommage causé par le client au cours de la réparation ne sera pas couvert par Apple », prévient Apple. C'est ajouté à l'article.
avatar Paquito06 | 

Ca change rien pour la garantie?
La difference de prix faite en store apple ou chez soi est de?
Le temps necessaire avec le chat/appel inclus est de?
Plein de questions 🤔

avatar r e m y | 

Apple propose-t-il des outils ou procédures de diagnostic pour identifier la ou les pièces défectueuses en cas de panne? Car à part si l'écran est explosé après une chute ou si la batterie ne tient plus la charge, ce n'est pas toujours evident d'identifier quelle pièce on doit remplacer.

avatar Lonesome Boy | 

$269.95 le kit pour remplacer l’écran d’un iPhone 13, c’est pas donné!
($236.35 avec le crédit si on renvoie l’écran d’origine)

avatar Almux | 

L'idée d'encourager la reprise les pièces défectueuses me plaît bien. Par contre, j'hésiterais avant de me lancer dans une "réparation maison" pour plusieurs raisons:
• Par mon essais, il est fort probable que je casserais davantage l'appareil que je ne le réparerais...
• Malgré l'usage longue durée de mes iPhone, il n'y a jamais eu de réparation sur aucun.
• Il faudrait un nombre "suffisants" d'interventions pour justifier l'investissement dans un kit.
Il me semble que ce matériel est particulièrement intéressant pour un réparateur amateur ou semi-professionnel.

avatar Faabb | 

Dommage que les 8/X/XS/11 et SE2 et SE3 ne soient pas inclus dans le programme.
Ça laisse pas mal de monde hors du panier 🧺😅

avatar tylerdurden13 | 

1/ Y a-t-il d’autres constructeurs qui fournissent les memes services qu’Apple pour effectuer la réparation soit même ? (Gestion des pièces détachées d’origine directement avec les consommateurs).
2/ d’autres constructeurs fournissent aussi une remise en reprenant d’anciennes pièces détachées ?

avatar r e m y | 

Oui. Samsung, Valve et Google qui le font via un partenariat avec iFixit

avatar tylerdurden13 | 

@r e m y

Merci Rémy pour cette précision.
Par contre ces 3 constructeurs ne gèrent pas eux même cette partie s’ils la délégue a iFixit.
A part Fairphone et Shiftphone je ne vois pas d’autres marques qui gèrent eux même cette partie.
Apple serait-elle la seule marque à reprendre les anciennes pièces en fournissant également une remise ?

avatar iphone5stiti | 

Je vois pas l’interêt —> 300€ l’écran d’un 13 pro max en remplacement par soi même / 361€ en Apple Store avec un garantie de 3 mois et sans prise de tête. Pour 60€ perso je cherche pas 😂

avatar rolmeyer | 

@iphone5stiti

Oui exactement !!! Oh les malins 😁🤣🤣 leurs kits sont à peine moins chers que d’aller le faire faire en Apple Store voir de l’envoyer à Apple si on a pas d’AS à côté de chez soi. 😂😂
Du Apple tout craché, vous voulez le faire vous même, ne vous gênez pas…😜 Mouarf.
Le petit réparateur dans mon centre commercial a encore de beaux jours devant lui…

avatar Krysten2001 | 

@rolmeyer

Oui avec des pièces inconnu au bataillon :)

avatar Faabb | 

@iphone5stiti

Je pense qu’on pourra légiférer de droit pour contraindre les entreprise à des prix « raisonnables  » pour les pièces détachées. Si le tél vaut 750€ neuf, l’écran nu ne peut pas coûter 300€.
Nous vivons dans un monde (oh combien magnifique) aux ressources finies. Les défis de nos sociétés face aux prochaines décennies vont changer notre façon de réfléchir.
Réparer, réutiliser, recycler, c’est déjà l’objectif inscrit de la France et de l’UE.
Nos sociétés entières vont faire la chasse au gaspillage et à la pollution.

avatar Eratic | 

@Faabb

En même temps, l’écran est la pièce du téléphone la plus chère. Après, je suppose que c’est la puce AX… donc ce n’est pas étonnant que ça prenne une si grosse proportion.

avatar Krysten2001 | 

@Faabb

Mais oui bien sûr.

N’importe quoi.

avatar Faabb | 

@Krysten2001

Toi t’es un chef de l’argument 🥇
Pk réagir si t’es trop fatigué pour mettre tes idées ?

avatar cecile_aelita | 

@Faabb

« Si le tél vaut 750€ neuf, l’écran nu ne peut pas coûter 300€. »

Je ne pense pas t’apprendre grand chose en te disant qu’acheter un écran seul n’est pas au même prix que quand Apple en commande 100 000 000 😋.

avatar Faabb | 

@cecile_aelita

Oui, ce que je veux dire c’est que le conditionnement de la pièce ne coûte rien dans le prix.
Il est plus intéressant pour le chiffre d’affaire de vendre un produit complet et neuf.

Regardez 👀
Prix d’un écran pixel 4a Google genuine part : 189€
Prix appareil neuf: 349€

Prix d’un écran iPhone 12 Apple genuine part : 349€
Prix d’un iPhone 12: 759€
Pour moi, c’est excessif.

La meilleure façon de limiter l’intérêt pour un consommateur de réparer son appareil « un peu ancien », c’est de vendre les pièces de rechange à un prix bien premium.
Comme ce fonctionnement irait directement contre l’intérêt général, si les industriels ne jouent pas le jeu, il est certain que des lois seront créées sous une forme ou une autre pour faire fonctionner la réparation, le réemploi et le recyclage.

avatar cecile_aelita | 

@Faabb

Si tu veux un meilleur exemple dans ce sens j’ai pire …
J’ai voulu changer la batterie de mon iPad Air 2… 110€ !
Sur backmarket à ce prix là j’avais pratiquement un iPad Air 2 complet 🙂.

avatar Mac1978 | 

@stéphane Moussie
« C'est une manière pour Apple de vérifier que le réparateur amateur a pris connaissance des instructions… »

Surtout un moyen de s’assurer que le réparateur amateur a lu et accepte le « disclaimer » qui limite la responsabilité d’Apple?

Les outils sont-ils les mêmes que ceux de l’excellent kit iFixit ?

avatar starsk | 

Excellente nouvelle !

CONNEXION UTILISATEUR