Iris Xe Max : Intel lance son GPU dédié pour ordinateurs portables

Stéphane Moussie |

Au moment où Apple s'apprête à abandonner les puces Intel, ce dernier concrétise un projet de longue haleine : son premier GPU dédié depuis vingt ans. L'Iris Xe MAX, c'est son nom, va seconder le circuit graphique intégré des processeurs Tiger Lake dans des ordinateurs portables d'Acer, Asus et Dell qui sortiront ce mois-ci.

Ce GPU dédié ne rivalise pas avec la plupart des cartes graphiques pour portables de Nvidia ou AMD. Intel se lance de manière modeste, en destinant l'Iris Xe MAX aux machines abordables.

Graphique Intel

Selon le fondeur, en matière de jeu vidéo, son GPU équivaut à une GeForce MX350, le modèle d'entrée de gamme de Nvidia. On peut espérer jouer en 1080p à la plupart des jeux récents en 30 i/s avec les graphismes réglés sur moyen.

Par rapport au GPU intégré aux puces Tiger Lake sur lequel elle est basée, l'Iris Xe MAX est censée être environ 20 % plus puissante. Elle partage le même nombre d'unités d'exécution (96) et d'autres caractéristiques, mais elle a une fréquence supérieure (1 650 MHz contre 1 350 MHz) et dispose de 4 Go de RAM rien que pour elle, notamment.

En fait, Intel préfère insister sur le rôle de son GPU dédié dans l'accélération graphique de diverses tâches. C'est le cas de l'encodage vidéo, avec Handbrake, ou bien de rendus 3D, avec Blender prochainement, pourvu que les logiciels prennent en charge sa technologie Deep Link. Celle-ci recouvre les fonctions permettant de tirer parti au mieux du GPU et du CPU simultanément. Dans ce cadre, Intel fait miroiter un gain de performances sensible, pouvant même surpasser à terme une RTX 2080.

Le fondeur prévoit de sortir une carte graphique de bureau au premier semestre 2021. Son périmètre sera le même : l'entrée de gamme, et sans possibilité de l'acheter séparément — le produit sera réservé aux fabricants de PC qui voudront bien l'exploiter. L'aventure d'Intel sur le marché des cartes graphiques dédiées ne fait que commencer.

avatar MarcMame | 

« On peut espérer jouer en 1080p à la plupart des jeux récents en 30 i/s avec les graphismes réglés sur moyen. »
———-
En langage marketing « espérer » veut dire qu’on n’y arrivera pas.

avatar Cric | 

@MarcMame

😂

avatar fousfous | 

C'est juste la puce intégré aux processeurs avec une fréquence plus élevé et de la mémoire graphique...
Et le plus étonnant c'est que c'est destiné aux ordinateurs qui ont déjà cette puce dans le processeur.

avatar olaola | 

DeepLink a pour but de faire travailler les 2 ensemble, sur les applications qui s'y prêtent tu peux espérer jusqu'à 2 fois plus de puissance par rapport au GPU intégré seul (on met de côté iciles modules orientés AI). Mais ça nécessite que les softs soient adaptés et à priori c'est pas les jeux qui seront les premiers bénéficiaires de ça et plus les logiciels de montage vidéo, encodage, retouche photo etc...

avatar fousfous | 

@olaola

Oui enfin deeplink ça va pas être utilisé, comme le SLI ou Crossfire...

avatar olaola | 

Adobe Premiere, Da Vinci Resolve pour ne citer qu'eux peuvent utiliser plusieurs GPUs.
Et la solution Intel a l'air plus simple à mettre en oeuvre (encore une fois la target c'est pas les jeux là)

avatar romainB84 | 
avatar Ginger bread | 

C’est bien encore plus de concurrence entre nVidia et AMD.

avatar oomu | 

@Ginger bread

où ça ?

avatar huexley | 

"On peut espérer jouer en 1080p à la plupart des jeux récents en 30 i/s avec les graphismes réglés sur moyen." *

Ca envoie du rêve !

* sur des jeux anciens

avatar armandgz123 | 

@huexley

En tout cas, ça fait rêver la plupart des Mac

avatar Amaczing | 

Bon Intel is doomed !

avatar oomu | 

@Amaczing

Intel est terminé, F I N I , terminé

va falloir tout vendre à dell et rembourser les actionnaires que je dis

tant pis pour le business des serveurs d'entreprises, des semi-conducteurs de tout genre, des mémoires et stockages et tous les pc de bureau/jeux.

tant pis.

avatar Amaczing | 

Intel est décidément comique :(

avatar MKO | 

Et par rapport à amd ? Notamment les Vegas ?

avatar mapiolca | 

J’ai tellement l’impression que c’est la débâcle dans cette boîte... même avec ce genre d’annonce j’ai l’impression qu’ils ont perdu leur Mojo et qu’ils n’arrivent plus à faire de vrai progrès...

avatar MarcMame | 

@mapiolca

"J’ai tellement l’impression que c’est la débâcle dans cette boîte..."

Tu étais où ces 10 dernières années ?

avatar mapiolca | 

@MarcMame

Je dois prendre ça dans quel sens ?

Depuis dix ans, j’ai l’impression qu’ils font évoluer leurs puces comme ça :
Un coup j’améliore j’augmente la fréquence, un coup j’augmente le cache, un coup j’augmente le nombre de cœurs... après c’est peut être juste une impression, mais ils n’arrivent pas à graver plus fin, la structure même des processeurs ne change pas, ils enchaînent les « lake » mais sans jamais vraiment se dire : « Bon, si on reprenait une feuille blanche pour développer une puce complètement nouvelle, qui va tout défoncer ? »

Leurs modems ne tiennent pas face à la concurrence, leurs puces graphiques non plus... et en terme de finesse de gravure, ils sont à la ramasse aussi...

Mais c’est peut être seulement une impression...

avatar Leixia | 

L'encodage de vidéo via GPU c'est le mal.
(La qualité d'une vidéo est moins bonne quand encodée par GPU plutôt que CPU)

avatar Hideyasu | 

20% de plus par rapport à la puce iris intégrée c’est la différence de fréquence, ils se sont pas emmerdés chez Intel, 20 ans pour ça

avatar oomu | 

borf...

CONNEXION UTILISATEUR