Analyse de l'Apple M1 : une gifle pour Intel (et AMD)

Nicolas Furno |

Pour ses Mac Apple Silicon, Apple a créé un nouveau système sur puce (SoC) basé sur l’Apple A14, sa puce dédiée aux iPhone et iPad. L’Apple M1 n’est pas encore disponible officiellement, les premiers Mac ne sortiront que la semaine prochaine, mais la puce a déjà fait parler d’elle avec des mesures de performances qui la placent devant quasiment tous les Mac Intel disponibles aujourd’hui.

Si ces résultats peuvent en surprendre, ce n’est pas le cas d’AnandTech qui a publié le soir même du keynote son analyse complète de l’Apple A14. Comme tous les ans, le site a pu mesurer très précisément les progrès réalisés par Apple avec son processeur maison et les gains de performances apportés par la mise à jour. Et quand on sait que cette puce de smartphone dépasse le meilleur processeur portable Intel du moment, les premiers scores Geekbench de l’Apple M1 ne sont pas étonnants.

En attendant de pouvoir tester les Mac Apple Silicon et vérifier ce qu’ils ont dans le ventre, l’analyse d’AnandTech est précieuse pour comprendre pourquoi Apple a choisi de basculer sur ses propres puces ARM. Et avoir une idée déjà assez précise de ce que l’on peut attendre des Mac avec Apple M1.


avatar robsojic | 

@Reborn, je pense que je suis bien plus âgé que vous. Quand j'ai entamé mes études en math en 1979, j'ai encore eu l'occasion de programmer à travers des cartes perforées ! Alors croyez-moi, la folie de ce que nous vivons en matière de saut technologique est encore plus marquée pour moi ;-) Mais je trouve ces progrès passionnants, et j'attends avec impatience la suite. Perso, j'utilise régulièrement des logiciels de traitement statistiques comme R, et j'aimerais voir la différence de performance.

avatar Macbook31 | 

Certains se souviennent peut-être que j’avais cité plusieurs fois les numéros de versions de Bog Sur (5300 à la béta 1)...
Quand la version finale de Catalina n’en est pas à la 300...

Je suis curieux de savoir de quand date l’alpha ... 5 ans peut être...

En tout cas, je sens qu’on va rigoler !

avatar DamienLT | 

@Macbook31

Ohhh j’avais pas vu ça. Effectivement c’est intéressant comme « petit » détail !

avatar man0 | 

Bonsoir, une question me taraude :
->On ne parle jamais d’Apple et de ses possibles recherches en mécanique quantique ???
À mon avis ils sont sur le créneau, et peut-être que d’ici une bonne dizaine d’années on verra aux côtés des CPU et GPU des puces quantiques... de la taille d’un camion au début c’est sûr, mais bon... ça servira la recherche en premier, mais le grand public devrait en profiter aussi ensuite...

@MacG : on sait bien qu’IBM & Google sont de la partie quantique, leur rivalité par voie de presse en témoigne, mais je n’ai jamais vu un article relier  et la physique quantique, alors que, à voir tous les moyens qu’ils ont en recherche et développement _et financier_, on voit mal pourquoi ils s’en priveraient, le domaine étant très prometteur... Donc : ->La question est de savoir qui sera les Intel, Microsoft et Apple de la quantique, qui n’en est qu’à ses balbutiements ?
Un article éclairé svp MacG !

Copie à la rédaction, ça m’intéresse vraiment !

avatar YetOneOtherGit | 

@man0

«  on voit mal pourquoi ils s’en priveraient »

Parce que ce n’est absolument pas leur intérêt 😎

Il y a une masse incroyable de bullshit distillée vers le grand public, qui comprend encore moins les tenants et les aboutissants de cette approche prospective que l’informatique traditionnelle.

Tu trouveras pas de bonne vulgarisation en ligne qui te feront sans doute calmer tes ardeurs 😉

Par exemple ça :

avatar man0 | 

@YetOneOtherGit

Je pense, au contraire, que c’est dans leur intérêt... les puces arrivent à l’échelle du nanomètre, l’effet tunnel devient dès lors possible pour les électrons, apple n’a pas d’autre choix que de s’intéresser à la quantique, s’ils veulent rester compétitifs au niveau des puces...
Partant de là, pourquoi ne pas investir dans un domaine qui promet être une partie de l’avenir de l’informatique ?

(Édit : je n’avais pas vu que tu avais édité ton commentaire... je regarderais la vidéo)

avatar man0 | 

@YetOneOtherGit

Alors après avoir vu ta vidéo, j’en connaissais beaucoup quand même, je ne vois pas en quoi c’est en opposition avec le fait qu’Apple fasse des recherches sur la physique quantique ?

avatar man0 | 

@YetOneOtherGit

La vraie promesse c’est de mettre dans un même ordinateur des puces classiques et des puces quantiques, un peu comme on met des GPU, histoire d’avoir tous les avantages réunis au sein d’une même machine...

Il y a de nombreux algorithmes qui ont été développés pour les puces quantiques, et pour le domaine de la recherche c’est très prometteur : des simulations de l’univers, par exemple, qui prennent un temps fou aux ordinateurs classiques, ou, plus simplement, pour en voir un avantage accessible à tous, des simulations météorologiques extrêmement précises... et pas que ! Comme dit dans ta vidéo, de la création de nouveaux médicaments, par exemple... on va plus vite à créer les algorithmes qui fonctionneront sur les puces quantiques que ces puces elles-mêmes !!!
Le principal problème est de maintenir les q-bits dans un état de superposition, pour ça actuellement il faut des refroidissements extrêmes et on est loin du résultat...
Mais que de promesses ! Des nouveaux usages bien sûr viendront pour le grand public, des encryptages plus performants par exemple, pourquoi apple n’aurait pas envie d’y aller ? Avec les moyens qu’elle a, Apple doit s’y intéresser, mais le culte du secret....

avatar YetOneOtherGit | 

@man0

« pourquoi apple n’aurait pas envie d’y aller ? »

Que te dire ?

Que tu ne comprends que très superficiellement les enjeux technologiques et scientifiques , les marchés, les business et les perspective.

L’approche quantique n’a pas vocation à remplacer l’informatique telle que nous la connaissons mais de la compléter sur les usages différents et souvent actuellement impossible, à un horizon plus où moins lointain et théorique.

Apple n’est absolument pas précédent sur ses usages et n’a strictement aucune vocation à le devenir.

De plus Apple ne c’est jamais impliqué contrairement à AT&T, IBM ou Google dans la recherche avancée, ce n’est pas leur positionnement et il y a peu de chances que cela le devienne : cela n’a strictement aucun intérêt dans ce qu’est leur positionnement et leur économie.

Tu as de nombreux Nobel venant de travaux d’AT&T ou d’IBM, il n’y en aura jamais pour Apple sauf changement profond de politique et de positionnement que strictement rien ne laisse actuellement prévoir.

Pour finir quand on a mon âge avancé on a vu tant de « révolutions » technologiques annoncées et sur-vendues qui n’ont jamais débouchées que l’on devient très circonspect, plus encore aujourd’hui où le marketing de l’innovation fait rage et produit des masses prodigieuses de Bullshit

La plus grande part des prospectives n’advient pas et ce qui advient est très rarement vue par la prospective.

avatar man0 | 

@YetOneOtherGit

« Que tu ne comprends que très superficiellement les enjeux, les marché, les business et les perspective. 
[...]
La plus grande part des prospectives n’advient pas et ce qui advient est très rarement vue par la prospective. »

Oui je ne regarde pas du côté business, mais plutôt les opportunités actuelles... Quant aux prospectives qui arrivent ou qui n’arrivent pas, c’est pas faux, c’est même un peu ce qui a forgé l’histoire de l’informatique... il a fallu de nombreuses révolutions technologiques pour en arriver là où on en est aujourd’hui, alors je me dis que pourquoi pas ?

avatar YetOneOtherGit | 

@man0

"Avec les moyens qu’elle a, Apple doit s’y intéresser, mais le culte du secret...."

Rien à voir avec le culte du secret : Apple n’a jamais couru des chimères à des horizons si lointains.

La R&D d’Apple c’est du pragmatique au service d’une vision produit ayant du potentiel sur ses cibles de marché à un horizon raisonnable.

Et contrairement à Google ils ne sont pas dans le culte du transhumanisme.

avatar man0 | 

@YetOneOtherGit

« Rien à voir avec le culte du secret : Apple n’a jamais couru des chimères à des horizons si lointains.

La R&D d’Apple c’est du pragmatique au service d’une vision produit ayant du potentiel sur ses cibles de marché à un horizon raisonnable. »

Sûrement, sûrement... peut-être je rêve un peu !

Mais alors qui sera l’Apple du quantique ? La question mérite d’être posée !

avatar YetOneOtherGit | 

@man0

"Mais alors qui sera l’Apple du quantique ? La question mérite d’être posée !"

Déjà savoir si le quantique sera 😎

avatar cosmoboy34 | 

Un telle puissance ne peut que présager le meilleur pour les capacités futures du mac. A partir de là Apple peut tout imaginer en terme de techno hardware puisqu’elle n’est plus limitée sur les capacités du processeur. Je pense qu’on réalise pas encore tout les portes que ça ouvre au mac

avatar gillesb14 | 

Bi processeur...
Souvenez vous a une époque les G4 QuickSilver. ...
On pourrait rêver d’un mac M1 biprocesseur?
Et quid de la vente de serveurs?

avatar YetOneOtherGit | 

@gillesb14

"Bi processeur..."

Très peu de chances la démultiplication des coeurs sur un même die a changé la donne.

Même sur les stations de travail très haut de gamme,les approches multi-cpu deviennent de plus en plus marginales.

avatar YetOneOtherGit | 

@gillesb14

"On pourrait rêver d’un mac M1 biprocesseur? "

Nope il n’y a rien dans le M1 permettant de gérer un système multi-cpu.

avatar ioda | 

OK pour le Proc, mais encore faudrait il que l'OS soit autre chose qu'un brouillon et que la config de base du Pro 2019 ne soit a un prix STRATOSPHRIQUE ! ! ! !

avatar lome_bbrr | 

🤩🤩 wow impressionnant. Apple a fait un coup de maître là. Ce qui est plaisant c'est que, quoi qu'on en dise, Apple est vraiment en tête de file de l'industrie. Et ça va mettre un bon gros coup de boost à l'innovation.
Hâte de voir tout ce qui va en découler.

avatar lome_bbrr | 

Superbe article au fait 👍
Ça me Hype incroyablement ce que Apple vient de faire. Un vrai gros BOUM. Comme avec l'iPhone à l'époque.

avatar BingoBob | 

Superbe article, merci !
J’espère que MacG, publiera un jour un eBook de ses meilleurs articles, et que celui-ci on fera partie !

Avec toute cette puissance à venir au cours des deux prochaines années, et même des 10 prochaines années, je me demande ce que Apple va nous réserver dans ses ordinateurs. Ils ne vont bien sûr pas que travailler la puissance. Comment vont-ils se démarquer des autres marques ? Quelles fonctionnalités qui ne seront que sur les Mac vont-ils pouvoir nous inventer ?

Le traitement du son qualité podcast est pour moi un premier pas dans cette démarcation. Je ne sais pas si cela nécessite beaucoup de puissance logiciel. J’espère qu’ils continueront sur cette voie car j’ai peu besoin de puissance, mais j’apprécie toutes ces petites fonctionnalités qui ne sont pas sur les autres PC.

avatar morpheusz63 | 

😳, je viens de m'abonner, effectivement j'en ai pour argent m, j'ai fais un investissement..Mais il y a petit.truc qui me chargrine c'est qu'Apple est entrain de nous enfermé dans un écosystème. Ils ont conçu l'informatique de demain, mais l'affaire avec little snitch montre qu'on ne pourras plus faire ceux qu'on veut, sans qu'Apple à son droit de regard

Pages

CONNEXION UTILISATEUR