Le Mac Pro à la ramasse face aux processeurs d’AMD 🆕

Nicolas Furno |

Le Mac Pro est indéniablement le Mac le plus puissant jamais créé par Apple, et c’est un monstre de puissance qui n’est pas facile à mesurer, nous en avons fait l’expérience directement dans notre série de tests. Mais ce n’est pas l’ordinateur le plus puissant du moment, même sans le comparer à des stations de travail à plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Le YouTubeur Linus Sebastian a comparé trois variantes du Mac Pro face à deux ordinateurs montés par ses soins et équipés de deux processeurs AMD, parmi les meilleurs du moment. La série de mesures de performances qu’il présente dans sa vidéo est cruelle pour l’ordinateur conçu à Cupertino.

Le panel de test : trois variantes du Mac Pro et deux PC construits avec un processeur AMD.

Sur le terrain de la puissance brute, même le Mac Pro équipé du Xeon 28 cœurs se fait ramasser face à un ordinateur doté du processeur Threadripper 3970X d’AMD. Cet ordinateur coûte moins cher que l’entrée de gamme chez Apple, et pourtant il fait bien mieux que le haut de gamme :

La mesure des performances avec Cinebench est sans appel, le Threadripper 3970X fait mieux avec un seul cœur et bien mieux avec ses 32 cœurs que n’importe quel Mac Pro.
Même chose avec Geekbench, et dans les deux cas, le Ryzen9 3950X d’AMD, une option vendue à un prix nettement plus raisonnable, s’en sort aussi remarquablement bien.

Ces mesures théoriques se retrouvent aussi en usage réel, même si certains tests sont plus nuancés. La compilation de Firefox, le navigateur de Mozilla, est ainsi plus rapide d’environ une minute sur le Xeon 28 cœurs d’Intel que sur le Threadripper 32 cœurs d’AMD. Mais si l’on remet le prix en perspective, c’est une belle performance pour le concurrent d’Intel.

Linus a aussi soumis les différents ordinateurs au très exigeant bench synthétique SPECWorkstation 3 et les résultats sont cohérents avec le reste. Le Mac Pro très haut de gamme se fait devancer par l’ordinateur équipé du Threadripper d’AMD, sauf au chapitre de la consommation électrique. Le processeur d’Intel consomme moins que son concurrent, mais il offre des performances inférieures, ce qui est cohérent.

Ironie du sort, alors qu’Apple boude AMD pour les processeurs, elle lui fait confiance pour les cartes graphiques et ce n’est pas non plus le meilleur choix dans le domaine. Sur les ordinateurs montés par le YouTubeur, la Titan RTX de Nvidia fait en général mieux que la Radeon Pro Vega II Duo d’AMD présente dans le Mac Pro, tout en étant beaucoup moins chère. Dans ce domaine, tout dépend toutefois des usages précis et des optimisations appliquées côté logiciel.

Comme nos tests l’ont montré, les cartes graphiques choisies par Apple peuvent être très puissantes, mais uniquement pour les apps qui utilisent Metal, l’API graphique de macOS. Les outils de bench multiplateformes n’utilisent pas Metal, ce qui avantage in fine les cartes graphiques de Nvidia au détriment de celles d’AMD.

Au-delà des benchs de puissance, le Xeon W d’Intel conserve des avantages sur le Threadripper d’AMD. Par exemple, il gère au maximum 1,5 To de RAM, contre 256 Go « seulement » pour son concurrent. Il faut aussi souligner que seul le premier gère la mémoire protégée ECC, ce qui lui apporte une sécurité supplémentaire pour certaines tâches.

Mais, et c’est là que la comparaison effectuée par le YouTubeur est encore plus difficile pour le Mac Pro : le vrai concurrent des Xeon chez AMD n’est pas le Threadripper. Le concurrent d’Intel propose une gamme dédiée aux stations de travail et serveurs avec ses processeurs EPYC et ils prennent l’avantage sur tous ces critères. Ils ont plus de mémoire cache, ils gèrent jusqu’à 2 To de mémoire vive et disposent de deux fois plus de voies PCIe que le Mac Pro. Si Apple avait choisi cette gamme, sa tour pourrait offrir des performances très nettement supérieures.

Est-ce que ce choix d’Intel pour équiper les Mac changera un jour ? Sans parler des processeurs Apple qui finiront bien par trouver une place dans les Mac (mais sans doute pas dans le Mac Pro, en tout cas pas tout de suite), on trouve des références à des processeurs AMD dans la dernière bêta de macOS. Pour autant, il pourrait très bien s’agir d’une coïncidence et Apple pourrait garder son accord avec Intel tant qu’elle vendra des ordinateurs x86.

Dans ce cas, si vous voulez un Mac encore plus puissant que le Mac Pro à un prix bien plus raisonnable, il vous reste la solution des hackintosh. Et bonne nouvelle, on peut aisément en faire sur une architecture AMD.

MàJ le 10/02/2020 17:14 : AMD présente le Threadripper comme une variante de ses processeurs Ryzen destinés au grand public, mais ils sont techniquement plus proches de la gamme Epyc et leurs tarifs les rendent souvent inaccessibles au commun des mortels. Pour ces raisons, le titre et l’article ont été modifiés.

avatar Cro_Arthur | 

Ouch

avatar misterbrown | 

Comme d’habituuuuude 🎵

avatar Dimemas | 

et oui, j'ai un hackintosh sous un ryzen 3600, il est presque aussi puissant qu'un iMac 27 très haut de gamme sur geekbench! XD pour 2,5 moins cher

avatar melaure | 

@Dimemas

Hé oui Tim Cook n’a peur de nous prendre pour de gros pigeons, et je ne suis absolument pas étonné, je suis le revival d’AMD sur Tom’s Hardware depuis quelques années.

Les macs users devraient vraiment plus s’intéresser a ce qu’il se passe dans l’ensemble du monde micro pour ne pas être pris des truffes ...

Bon on va se dire que le boitier du MacPro représente 75% du prix, et là tout est normal ;) :D

avatar byte_order | 

@melaure

Les mac users payent (beaucoup) plus cher pour NE PAS devoir s'intéresser à la technologie, en considérant que ce prix recouvre les frais de cette délégation à un tiers (enfin, toujours le même) auquel ils font confiance.

Il est donc parfaitement normal qu'ils payent très cher, avec une marge importante, ce qu'ils ne veulent pas faire eux même. Et tant pis pour eux si ce tiers de confiance en profite pour exploiter leur délégation pour faire des profits à forte marge. Personne n'est obligé de déléguer sa compréhension des technologies à autrui, encore moins à un seul acteur de ce monde. Ils ont donc ce qu'ils ont demandé à avoir.

avatar melaure | 

@byte_order

Oui enfin les macusers, tu veux dire les neuneus des années 2010 ???

Parce que dans les années 80/90, on s’intéressait bien plus de la technique et la presse mac était elle meme bien plus technique.

Puis il y a eu les années 2000, les années ou on mettait Unix en avant. C’est quand même pas de l’info de bobos d’aujourd’hui !

Alors c’est quoi le macuser d’aujourd’hui ? L’idiot du village informatique ?

avatar byte_order | 

@melaure

Il me semble assez probable qu'une bonne partie des macusers d'auojourd'hui est constitué de gens qui ont découvert Apple avec l'iPhone, l'iPad.

Mais même sans cela, la communauté des utilisateurs des produits Apple a, comparativement, toujours affichée une curiosité technologique moindre. Elle s'en vante même parfois, d'ailleurs.

avatar Merkoriko 2 | 

Amazing !!! comme diraient les autres Q dans les keynotes...
Il n'y a plus que le cours en bourse qui les intéresse; faut dire qu'on les aide bien : acheter des téléphones à 1 000,00€, ça n'aide pas à la motivation des troupes...

avatar Novezan | 

@Merkoriko 2

👍👍👍

avatar eX0 | 

Malheureusement, ce n’est pas un problème Apple si ce n’est leur partenariat qu’ils ne changeront pas tout de suite alors qu’ils sont en pleine migration ARM.
C’est un gros problème de performance chez Intel qui traîne depuis des années et qui a entre autre motivé Apple à aller vers du ARM et développer sa propre architecture.
Je vois les Mac Pro actuels comme les cheese greater Mac Pro G5. Vite remplacé par du Intel.

avatar Scooby-Doo | 

@eX0,

J'attends avec une certaine impatience la comparaison entre des processeurs ARM de chez Apple et les derniers AMD !

Enfin, on verra bien qui est le meilleur à ce petit jeu 😎

avatar eX0 | 

@Scooby-Doo

Pareil.
J’attends ça avec impatience.

avatar Scooby-Doo | 

ça risque d'être saignant !

Il faut qu'il soit à point leur processeur ARM...

😋

avatar Dimemas | 

vous me faites rire avec avec votre ARM, ça ne sera pas du desktop ! Pas avant la saint glinglin
et n'en parlons pas du mobile XD

avatar Frodon | 

Conclure qu'un CPU ARM (et non un SoC) desktop serait pas valable avant la "Saint glinglin", c'est comme si Intel et AMD n'avait jamais fait que des CPU et SoC sans refroidissement actif pour mobile et PC portables entrée de gamme (type Atom ou Core m) et conclure qu'un CPU x86 ce ne serait pas valable avant la "Saint glinglin".

avatar melaure | 

@Frodon

L’hypothèse ARM est séduisante dans le futur, mais même si les procs sont à la hauteur et qu’ils coûtent nettement moins chers à produire, les macs ne seront pas moins cher tant que Mr Cookfric à la tête de la pomme ...

avatar Dimemas | 

En fait tu n’as pas compris le sens de mon message ?
C’est pas grave

avatar areayoko | 

Je ne suis peut etre pas visionnaire ...
Mais on a peine à croire qu'un soc ARM (à moins de 64 core ?) puisse entrer dans la course

avatar IceWizard | 

@eX0
"Malheureusement, ce n’est pas un problème Apple si ce n’est leur partenariat qu’ils ne changeront pas tout de suite alors qu’ils sont en pleine migration ARM."

Les processeurs ARM ne sont pas prêts d'avoir un niveau de puissance suffisant pour équiper un MacPro .. La "migration ARM" vas commencer par de petits ordinateurs portables, pour des usages légers en mobilité, privilégiant l'autonomie avant tout.

A mon avis, Apple a des années devant elle, pour passer aux processeurs AMD sur les grosses configurations. Cupertino. Je ne suis pas un gros spécialiste des processeurs, mais au vu des informations disponibles actuellement, la famille 0x86 a encore de beaux jours en haut de gamme.

Je viens d'acheter un MacBookPro 16" (proc i7) pour remplacer mon MBP 13" 2015. Je ne suis même pas certain qu'au moment de le renouveler d'ici quelques années, il existe un MBP ARM !

Je pense que les Mac ARM seront cantonnés aux modèles d'entrés de gamme (MacBook et peut-être un MacMini) pendant pas mal de temps, avant que la gamme PRO ne soit concernée.

avatar eX0 | 

@IceWizard

W8 and see ;).

avatar occam | 

@IceWizard

"Je ne suis même pas certain qu'au moment de le renouveler d'ici quelques années, il existe un MBP ARM ! "

Je ne suis pas du tout sûr qu’à ce moment-là il existe encore des MBP, encore moins sur architecture Intel.

Et si Apple ne sait pas tirer profit de tout le potentiel des architectures ARM scalables, c’est qu’il leur manque vraiment un patron qui sache leur donner un coup de pied bien senti. Car c’est LA chance d’Apple : maîtriser son architecture de bout en bout, et donner un sacré coup de balai à sa base code. Pour l’instant, personne d’autre n’a cette chance. Si Apple ne le fait pas, ce sera par défaillance intellectuelle ou par paresse.

avatar IceWizard | 

@occam

« Je ne suis pas du tout sûr qu’à ce moment-là il existe encore des MBP »

Je serais très surpris que les MBP disparaissent d’ici 3 à 4 ans, sauf si Cupertino est détruit par la réponse chinoise à l’attaque nucléaire surprise de Trump de 2023, suite à un post méprisant d’un adolescent de Pékin.

Tant mieux si les ARM sont capables de concurrencer les gros processeurs 0x86 en 2023-2024. Comme le dis eX0, attendons de voir ..

avatar Dimemas | 

@ occam : déjà que la gamme macbook est devenue une honte, tu veux l'achever avec ton ARM ?
tsss....

avatar macinoe | 

Pour Apple l'argument massue en faveur de l'arm c'est d'augmenter encore ses marges en fabriquant elle même le maximum de composants.
La question des performances est secondaire, il y en aura toujours pour acheter ça.

avatar IceWizard | 

@macinoe
"Pour Apple l'argument massue en faveur de l'arm c'est d'augmenter encore ses marges en fabriquant elle même le maximum de composants."

C'est clair, les gens sont trop cons pour comprendre qu'une amélioration de l'autonomie de 200 à 300% d'une machine en mobilité, n'est en fait qu'un prétexte pour augmenter la marge d'Apple (qui n'a d'ailleurs jamais augmentée, restant toujours a une moyenne de 20% de marge nette).

Pages

CONNEXION UTILISATEUR