Analyse de l'Apple M1 : une gifle pour Intel (et AMD)

Nicolas Furno |

Pour ses Mac Apple Silicon, Apple a créé un nouveau système sur puce (SoC) basé sur l’Apple A14, sa puce dédiée aux iPhone et iPad. L’Apple M1 n’est pas encore disponible officiellement, les premiers Mac ne sortiront que la semaine prochaine, mais la puce a déjà fait parler d’elle avec des mesures de performances qui la placent devant quasiment tous les Mac Intel disponibles aujourd’hui.

Si ces résultats peuvent en surprendre, ce n’est pas le cas d’AnandTech qui a publié le soir même du keynote son analyse complète de l’Apple A14. Comme tous les ans, le site a pu mesurer très précisément les progrès réalisés par Apple avec son processeur maison et les gains de performances apportés par la mise à jour. Et quand on sait que cette puce de smartphone dépasse le meilleur processeur portable Intel du moment, les premiers scores Geekbench de l’Apple M1 ne sont pas étonnants.

En attendant de pouvoir tester les Mac Apple Silicon et vérifier ce qu’ils ont dans le ventre, l’analyse d’AnandTech est précieuse pour comprendre pourquoi Apple a choisi de basculer sur ses propres puces ARM. Et avoir une idée déjà assez précise de ce que l’on peut attendre des Mac avec Apple M1.


avatar abalem | 

@hirtrey

La preuve ;)

avatar YetOneOtherGit | 

@bazino

"Article impressionnant, hâte de lire les trolls ! "

J’avais mis plusieurs fois l’article d’Anantech dans les commentaires, mais comme c’est en anglais, que ces sérieux et techniques, les rois de l’Ultracrépidarianisme l’ont ignoré.

C’est plus facile de proclamer “Apple ment, c’est du marketing, les benchmark ça ne veut rien dire, attendez de voir les vrais testes vous allez déchanter, vous êtes des fanboys” que se confronter à une analyse sérieuse d’un des meilleurs site qui vise autre chose que les pseudo sachant prétentieux. 🧐

avatar DamienLT | 

@YetOneOtherGit

Rhaaa Pseudo Sachant... Un métier d’avenir 🤣

avatar YetOneOtherGit | 

@DamienLT

"Rhaaa Pseudo Sachant... Un métier d’avenir 🤣"

Certains ont réussi à devenir POTUS c’est dire🤢

avatar iMotep | 

Magnifique article pour un profane comme moi.
J’ai hâte d’être dans 2 ans et de découvrir ce que seront les Macs avec leur éventuelles puces m2, m3....
Merci MacG. Je risque d’être abonné à vie

avatar Thibaud- | 

J’ai une question toute bête :

S’il suffit (entre autres) d’avoir un gros cache et de doubler le nombre de décodeurs pour avoir des performances au top, pourquoi les autres constructeurs ne le font pas aussi ?

avatar Nicolas Furno | 

@Thibaud-

Déjà, il ne suffit pas de le dire pour l'avoir, ce n'est pas aussi simple qu'on pourrait le croire. L'article d'*AnandTech* entre encore plus dans les détails sur tout ce qu'Apple a été contrainte de faire pour gérer un décodeur d'une telle largeur, ce n'est pas facile.

Ensuite, ça coûte cher et les gains sont aussi liés aux optimisations logicielles (il faut gérer l'exécution en parallèle). Si Intel le faisait, les PC sous Windows ne bénéficieraient pas forcément de gains de performance importants, alors que les processeurs seraient nettement plus coûteux à produire.

Enfin, Apple a constitué une équipe assez incroyable pour concevoir ses processeurs. Ils sont peut-être les premiers à y avoir pensé et à l'avoir mis en place.

avatar Thibaud- | 

@nicolasf

Merci pour tous ces détails! 🙏

avatar Lecorbubu | 

@nicolasf

« ple a constitué une équipe assez incroyable pour concevoir ses processeurs. Ils sont peut-être les premiers à y avoir pensé et à l'avoir mis en place »

C’est quand on considère cela que les sempiternels « Apple n’innove plus », « Apple ne fait que suivre » font doucement rire.. Formellement les produits se fondent peut-être dans la masse mais il y a des sujets de fonds sur lesquels la firme ne cesse d’étonner et parvenir à cette étape de contrôle sur l’ensemble de la chaîne produit n’a rien d’une mince affaire : design, architecture processeur, OS, environnement de développement tiers, services le tout sur un éco-système allant des objets connectés, à l’ordinateur professionnels en passant par les tablettes et smartphones. Je pense pouvoir dire sans trop me risquer qu’ils sont les seuls à avoir ce degré de synergie sous contrôle, et s’aligner à cela va devenir compliqué pour bien des acteurs du marché.

avatar David Finder | 

@Lecorbubu

Justement ! Et même + 1 !
Apple fait toujours rêver, même avec ses iPhone qui, comme tu dis, se fondent presque dans la masse.
C’est juste que cette masse n’est pas au fait de tout ce qu’  a mis en œuvre à l’intérieur de ses produits, alors que les passioole sont.
Un iPhone n’est qu’un téléphone trop cher pour beaucoup de monde. Mais c’est en fait un bijou de technologie de pointe capable de faire rougir les proc’ Intel pour portables !

Apple ne parlant jamais de RAM, de fréquence processeur, et encore moins de cache L2, la masse croit qu’  ne fait plus rien d’innovant.
Mais la réalité est toute autre, comme le montre cet article et celui d’Anandtech.

avatar frankm | 

@Lecorbubu

Apple innove. Après la marée basse arrive le tsunami.
En effet, la synergie qu’ils ont créé est inatteignable par les concurrents... cette synergie est bien plus profonde que de simplement parler d’écosystème.

avatar romainB84 | 

@Thibaud-

Ça doit être une histoire de coût !
Quand tu vends un smartphone a 300 balles... tu tires sur le plus de choses possible pour baisser les prix 🙂.

avatar GaspardNic92 | 

Merci pour ce superbe article, qui donne pleinement confiance en l'avenir : et bravo aux équipes de Cupertino au passage.

N'hésitez pas non plus à lire l'article de ArnandTech, à tout honneur ....

avatar s1n3d | 

Super article une nouvelle fois 👏. Très détaillé (j’avoue ne pas avoir tout compris) mais je retiens surtout que le futur du Mac s’annonce très brillant. Tant d’enthousiasme fait vraiment plaisir à voir

avatar reborn | 

C’est une révolution 🤯

Il y a eu un 9 janvier 2007, on se souviendra aussi de ce 10 novembre 2020.

"Ajoutez à cela le constat que l’Apple A14 a profité du passage à une gravure de 5 nm pour optimiser ses consommations plus que pour augmenter ses performances, et vous en arriverez à la conclusion que nous n’avons encore rien vu"

🤯

avatar gafa and chill | 

On a beau vouloir et pouvoir critiquer Apple sur plein de choses (à commencer par le plan tarifaire parfois), il faut avouer qu’ils sont vraiment des génies!! Merci Nicolas pour ce superbe article!

avatar frankm | 

@gafa and chill

Oui. Cette année la nouveauté ne se voit pas. C’est dans le Mac. iOS et ses widgets n’est qu’une poudre aux yeux.
Ils ont forcément mis leurs forces sur macOS 11 qui duo-compatible

avatar Ramlec | 

Ce qui me fait peur avec cette transition ce sera les éditeurs de logiciel...
La puissance c’est bien mais si nous n’avons pas d’application à utiliser ce serait dommage. L’avantage avec les processeurs Intel était l’universalité des apps développées pour Windows qui pouvaient se retrouver sur Mac (les jeux notamment). Ici, il faudra faire « l’effort » de porter son programme et c’est pas Rosetta qui permettra ça ad vitam æternam

avatar Derw | 

@Ramlec

« La puissance c’est bien mais si nous n’avons pas d’application à utiliser ce serait dommage.

+1

« L’avantage avec les processeurs Intel était l’universalité des apps développées pour Windows qui pouvaient se retrouver sur Mac (les jeux notamment). »

Oui et non. Une app Windows ne tourne pas sur Mac sans rien faire. Du coup, il y a quand même peu de jeux à avoir été portés… Je pense que, dans un premier temps au moins, les jeux c’est mort…

avatar _QJ_ | 

@Ramlec

Cette fois le Mac se rapproche de la plateforme iPad / iPhone qui est également très sexy pour les développeurs... A mon avis Apple ressort largement gagnante

avatar YetOneOtherGit | 

@_QJ_

"Cette fois le Mac se rapproche de la plateforme iPad / iPhone qui est également très sexy pour les développeurs"

L’architecture ARM ne change rien de fondamentale au niveau du dev qui se fait avec des langages de haut niveau masquant le matériel sous-jacent.

C’est au niveau des SDK, des framework et des librairies qu’une convergence de paradigmes de programmation entre MacOs et iOS se fait et elle a commencé bien avant cette transition matérielle dont elle n’est pas dépendante.

Le seul impact de la transition n’est pas au niveau du code source mais de l’exécutable: un exécutable iOS peut tourner nativement sur un Mac ARM.

avatar Hideyasu | 

@_QJ_

D’autant plus que si la supériorité de ses processeurs se confirme, ca va potentiellement vite attirer du monde

avatar Ramlec | 

@Hideyasu

C’est tout ce que je souhaite 😃

avatar YetOneOtherGit | 

@Hideyasu

"ca va potentiellement vite attirer du monde"

Le potentiel des nouvelles offres à faire croître significativement la PDM du Mac reste questionable.

Il n’y a pas que cette enjeu de performance qui rentre dans l’équation de décision d’achat.

Pas certain que la cible d’Apple en terme de positionnement soit bien plus large que 10%

Pour moi, il y a peut-être moyen d’augmenter la PDM mais très raisonnablement.

avatar reborn | 

@Hideyasu

Je souhaite que les macs Intel d’occasion chute fortement en prix afin attirer d’avantage de monde vers le Mac. Surtout en France !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR