L'USB 4 sera basé sur le Thunderbolt 3

Stéphane Moussie |

La promesse faite par Intel en 2017 de démocratiser le Thunderbolt, la connectique de pointe inventée avec Apple, se concrétise enfin. Le fondeur a livré les spécifications du Thunderbolt au USB Promoter Group, ce qui permettra à n’importe quel fabricant de créer des périphériques compatibles sans payer de royalties.

L’ouverture va même plus loin que ça, puisque l’USB 4 sera carrément basé sur le protocole Thunderbolt 3. De fait, les caractéristiques de l’USB 4 seront similaires, sinon identiques, à celles du Thunderbolt 3, la connectique la plus complète à ce jour :

  • l’USB 4 offrira des débits de 40 Gbit/s maximum, contre 20 Gbit/s au mieux pour l’USB 3.2 Gen 2x2 aujourd’hui ;
  • l’USB 4 englobera plusieurs protocoles de données (PCI Express) et d’affichage (DisplayPort) pour connecter plus d’appareils ;
  • l’USB 4 sera rétrocompatible avec l’USB 3.x, l’USB 2.0 et le Thunderbolt 3.

La possibilité de chaîner des appareils, avantage historique du Thunderbolt sur l’USB, n’est pas citée dans le communiqué de presse de l’USB Promoter Group. Il faudra voir ce qu’il en sera quand les spécifications de l’USB 4 seront disponibles (mi–2019 normalement), car pour l’heure il s’agit de l’annonce des travaux sur ces spécifications. On sait d'ores et déjà que l’USB 4 sera uniquement disponible sous la forme de câbles et de ports USB-C. Il ne sera pas possible de l’exploiter avec un périphérique ou un câble USB-A.

L’USB 4 devrait simplifier la situation actuelle pour le moins compliquée où brancher un périphérique Thunderbolt 3, comme le RAID SSD Little Big Disk 3 de LaCie, sur un ordinateur simplement USB-C/3.x, comme le MacBook, est possible matériellement mais ne produit aucun effet, l’ordinateur ne prenant pas en charge le protocole Thunderbolt (et c’est sans parler des différents protocoles USB circulant dans le connecteur USB-C).

« La convergence entre les protocoles Thunderbolt et USB-C va accroître la compatibilité des produits utilisant le connecteur USB-C et simplifier la façon dont les gens connectent leurs appareils », déclare Intel dans un communiqué séparé. Après avoir lu cela, vous vous dites que le Thunderbolt va simplement s’effacer au profit de l’USB 4, laissant une seule marque claire et limpide. Eh bien non.

Intel ne renonce pas au Thunderbolt 3. La technologie est toujours présentée comme la plus polyvalente, quand bien même l’USB 4 devrait être aussi complet.

D’après The Verge qui a interrogé Intel, les deux normes vont coexister. Intel va continuer de son côté son processus de certification de produits Thunderbolt 3, qui inclut des designs de référence et de l’assistance technique pour les fabricants tiers. Mais on se demande dans quelle mesure Intel va réussir à retenir les fabricants dans ce programme payant.

En 2017, lorsqu’Intel avait annoncé son intention d’ouvrir le Thunderbolt, Apple s’était félicitée de ce mouvement. « Nous applaudissons les efforts d’Intel pour intégrer le Thunderbolt dans ses CPU et pour l’ouvrir au reste de l’industrie », avait déclaré Dan Riccio, le responsable de l’ingénierie matérielle de Cupertino. Apple, qui est membre de l’USB Promoter Group, pourrait profiter de l’USB 4 pour mettre l’iPad Pro — qui est équipé d’un port USB-C 3.0 — au même niveau que le MacBook Pro en matière de connectique. La « libération » du Thunderbolt devrait également lui être favorable dans l'optique de Mac Arm débarrassés de puces Intel.

avatar Valiran | 

Du coup supprimer la norme USB ne leur vient pas à l'esprit?
C'est déjà l'enfer pour acheter un cable, et on à pas encore eu le renommage qui va arriver.
L'USBC qui devait à l'origine faciliter la vie de tout le monde est en train de devenir un foutoir incompréhensible.

avatar SartMatt | 

Supprimer l'USB alors qu'il doit y avoir à peu près 99% des périphériques qui sont en USB uniquement, et 99% des hôtes qui ne supportent que l'USB ? Ce serait pas bien malin hein...

avatar armandgz123 | 

@Valiran

C’est certain que ça devient plus compliqué ? Perso ça me facilite vraiment vraiment la vie : ordinateur, caméra, téléphone, SSD, iPad avec le même câble !

avatar FloMo | 

@armandgz123

Et les eGPU en série ! Énorme.

avatar SyMich | 

Ce sera peut-être le cas avec l'usb4 (la description donnée semble aller dans ce sens) mais c'est loin d'être possible aujourd'hui (sauf à n'utiliser que les câbles les plus polyvalents c'est à dire des câbles thunderbolt3 4 Gbps 100W, qui valent une petite fortune et sont très limités en longueur.
Prenez le câble usb C livré avec votre MacBook Pro et essayez de l'utiliser pour brancher un SSD (marche pas), un écran (marche pas), une caméra (fonctionnera avec certaines seulement et à la vitesse de l'usb 2)

avatar armandgz123 | 

@SyMich

J’utilise effectivement le câble fournit avec mon écran car c’est le plus long, mais vue comme ça, ça parait beaucoup moins intéressant, voir une régression même... j’espère que l’usb 4 réglera ce problème

avatar Nexon99 | 

Je vais finir pas plus rien comprendre...

avatar cv21 | 

Pour ma part, c'est déjà le cas ! ;-)

avatar LeoNeyssi | 

Très bonne nouvelle pour l’avenir de l’USB qui mettra fin a cette confusion autour de l’USB 3.2 génération 2x2 machin chose. Maintenant la question sera de savoir comment s’adaptera le Thunderbolt aux Mac une fois que les processeur Apple remplaceront les Intel et oui Apple le fera ce n’est qu’une question de temps.

avatar pagaupa | 

Il serait temps d’unifier tout cela!

avatar ovea | 

?USe Be (4)for :
s'y synchroniser sans le savoir, par ce nouveau savoir tout juste formulé… par ce magnifique fil conducteur pour relier les cœurs, au cœur de votre connexion au Monde (bientôt disponible dans votre magazinzin ET en ligne) ((**nécessite un appareil compatible ET sans doute vos appareils grâce à une kyrielle d'emmerd… de dongles ))

avatar jb18v | 
avatar 1Er0ck | 

Est ce que ça veut dire que des périphériques TB3 d'aujourd'hui seront compatibles USB4 ?

avatar Anass | 

@1Er0ck

D'après l'article l'USB 4 sera notamment rétro-compatible avec le thunderbolt 3 oui

avatar 1Er0ck | 

Ah oui j'ai mal lu merci ! Du coup ça doit aussi être aussi compatible avec le thunderbolt 2 avec l'adaptateur

avatar xDave | 

Dire qu’Apple et Intel avaient proposé thunderbolt au consortium USB qui n’a pas voulu qu’on utilise la prise USB-A pour y passer ce “protocole”... et on a eu TB1&2 sur la prise DisplayPort...

avatar iPop | 

@xDave

Peut être qu’ils n’en voulaient pas des cartes iTunes.

avatar ForzaDesmo | 

Est-ce que ce USB4 sera également limité à 1m pour débiter 40Gbit/s ?

avatar maxou56 | 

Le thunderbolt 3 n’est pas limité à 1m, pour un câble passif 40gGbit sur un câble de 50cm (90cm chez Apple) 20Gbit pour 1-2m, pour un câble actif 40Gbit sur 2m.

avatar alexis83 | 

« l’USB 4 sera rétrocompatible avec l’USB 3.x, l’USB 2.0 et le Thunderbolt 3. »

Une très bonne nouvelle ?

avatar melen | 

@Stéphane,

J'avoue pour moi, c'est dur à suivre tout cela depuis quelques temps.

Pourquoi pas un jour une synthèse sous forme de tableau ? En reprenant depuis le début ?

avatar Philbee | 

Peut-on quand même supposer que des différences comme le daisy chaining subsisteront entre l'USB 4 et le TB 3 ?
Je serais curieux d'en savoir un peu plus sur cette rétro-compatibilité de l'USB 4 avec le TB 3...

avatar SartMatt | 

Techniquement, rien n'empêche de faire du chaînage en USB1, 2 ou 3. Alors y a pas de raison que ça ne soit plus possible avec l'USB 4.

avatar Philbee | 

Effectivement mais, de ce que j’ai pu comprendre, il est davantage question de chainage de hub usb. Est-ce juste un problème d’alimentation électrique ?

avatar SartMatt | 

Non, pas de problème d'alimentation, surtout aujourd'hui, avec l'USB-C qui offre bien plus de puissance que le Firewire ou le TB premier du nom.

La rareté des périphériques chaînables en USB (le seul exemple qui me vient, c'est le clavier Apple...), c'est en fait surtout parce que les gens préfèrent largement utiliser plusieurs ports et des hubs plutôt que de faire des chaînes, parce que c'est beaucoup plus pratique... Si les gens voulaient chaîner en USB, les constructeurs proposeraient des périphériques chaînables.

Dans une chaîne, tu peux pas débrancher un périphérique sans devoir débrancher temporairement tous ceux qui sont en amont. Dans une chaîne, tu ne peux parfois même pas éteindre les périphériques que tu n'utilises pas, sinon tu perdes tous ceux qui sont en amont.

Les chainage impose aussi des périphériques plus gros dans certains cas (exit les micro-clé USB...). Et c'est la panique dès que tu te retrouves avec plusieurs périphériques ne supportant pas le chaînage (et il y en a plein, aussi bien en Firewire qu'en TB...), surtout quand tu n'as qu'un seul port sur l'hôte (ce qui est la configuration la plus courante pour le Firewire et le TB) s'il n'existe pas de hub (ce qui est le cas en TB et en Firewire, qui ne supportent pas la topologie en étoile... raison pour laquelle on doit les chaîner...).

Et la chaîne ne fait même pas vraiment gagner au niveau des câbles. Par rapport à une étoile de base, sans hub, le nombre de câble est exactement le même, un par périphérique. Mais tu te retrouves avec tous les câbles en vrac sur le bureau, alors qu'avec l'étoile ils partent tous au même endroit. Et une étoile avec hubs, c'est seulement un câble de plus par hub.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR