Les premiers Mac ARM arriveraient en 2020 !

Mickaël Bazoge |

La grande transhumance des processeurs Intel vers les puces maison d'Apple devrait commencer en 2020, annonce ce soir Mark Gurman dans les colonnes de Bloomberg. Ce projet au long cours, appelé en interne « Kalamata », n'en serait encore qu'à ses balbutiements. L'objectif est de rapprocher toujours plus les différents appareils du constructeur, quel que soit leur système d'exploitation.

Les premiers Mac à intégrer une puce « maison » seraient les portables. Le processus de transition comprendrait plusieurs étapes, car on l'imagine cela ne se fera pas d'un coup de baguette magique. En particulier du côté de macOS et des applications tierces. Mais d'ici là, peut-être que le projet Marzipan, qui vise à rapprocher les apps iOS de macOS (et inversement) produira ses pleins effets.

L'hypothèse de Mac fonctionnant avec des puces Ax, donc ARM, ne date pas d'hier. En l'espèce, le MacBook Pro sorti en fin 2016 montrait déjà le chemin, avec sa puce T1 qui gère non seulement la Touch Bar, mais aussi Touch ID. L'iMac Pro a suivi avec la puce T2, passage obligé du processus de démarrage de l'ordinateur qui relègue le processeur Intel au rang de simple moteur.

La puce T2 de l'iMac Pro. Image iFixit.

La dernière grande transition en termes de processeur date de juin 2005, quand Steve Jobs lança la bascule des Mac PowerPC vers Intel. Avec le succès que l'on sait : depuis, le Mac se porte très bien. Mais depuis quelques générations, le fondeur de Santa Clara butte sur un plafond de verre au niveau de la puissance, alors qu'Apple accomplit des miracles à chaque nouvelle puce Ax.

Cette rumeur a en tout cas une conséquence très concrète : le cours de Bourse d'Intel dévisse complètement. L'action de l'entreprise accuse un gadin de 9% dans un marché très déprimé.

Kalamata renait de ses cendres

Kalamata est le nom d'une ville grecque située dans le Péloponnèse qui a une particularité historique intéressante : pratiquement détruite par un tremblement de terre en septembre 1986, elle a été complètement reconstruite. L'histoire ne manque pas de sel quand on la ramène à ce projet d'Apple : le constructeur voudrait ainsi « détruire » les anciennes fondations des Mac pour les remettre à neuf.

Image de une : Thomas Meyer

Pour aller plus loin :
avatar eX0 | 

Enfin!!!

avatar iMotep | 

La mort du hackintosh pour de bon. L’os ne supportera que ces puces.
La puissance devrait être au rendez vous cependant.... enfin l’optimisation de celles-ci

avatar blunt01 | 

@iMotep

Moi qui voulais en monter un dans l’été 2019 .... 😡😡😡😡

avatar iMotep | 

@blunt01

Fais ça avant l’implant ion de ces puces maison et n’installe pas l’os qui arrivera avec

avatar blunt01 | 

@iMotep

Ça va de soit .....

avatar C1rc3@0rc | 

@blunt01

«Moi qui voulais en monter un dans l’été 2019 .... 😡😡😡😡»

Qu'est ce qui t'en empeche?
C'est pas tellement le passage a ARM qui va tuer le hackintosh mais plutot les bridages et pseudo securite reposant sur les composants proprietaires... ce que sont les T1 et T2. Et a la limites un processeur ARM a l'obligation d'etre compatible avec le jeu d'intruction de la vesion de l'architecture de reference, donc en theorie un PC sous Ax devrait etre compatible avec un PC sous Snapdragon...

Et puis tu vas pas "monter" un portable, mais de toute evidence une machine de bureau, donc un materiel puissant et adapté a tes besoins.
Si tu veux te lancer dans l'aventure hackintosh c'est parce que l'offre d'Apple ne repond pas a ton besoin, donc tu as le choix entre changer de cremerie ou d'utiliser MacOS sur une machine sur meseures...
Donc soit tu migres maintenant sur un OS tournant sur des machines qui te satisfont, soit tu repousse cette date grace au hackintosh, sachant que la duree de vie de ton hackintosh sous MacOS sera de 5 ans - les OS d'Apple supportant normalement les machine de cet age.
Et quand bien meme si par extraordinaire - et malgre les class actions au cul pour obsolescence programmée - Apple decidait de rendre obsoletes les machines ayant 2 ans, tu n'aurais alors qu'a migrer vers Windows ou Linux en gardant ton materiel...

La ou il faut que tu fasse attention c'est de choisir des softs qui soient multi-plateforme et des licences te permettant de passer de l'une a l'autre a un coût raisonnable.

Et puis pourquoi attendre l'ete 2019?
La seule donnee technique justifiant cela c'est que les premiers processeurs debarrassés des failles Meltdonw et Spectre ne seront pas disponibles avant ça. Mais tu t'en fout parce que tu pourras changer ton processeur de ton hackintosh...

avatar blunt01 | 

@C1rc3@0rc

Tu as parfaitement raison, je n’ai pas cité les raisons pour lesquelles j’allais encore attendre une année et ce sont plus des raisons personnelles que matériel.

le coût surtout, je prévois un hackintosh pour mon utilisation de tout les jours mais quand même avec une partition Windows pour jouer, et mon but étant d’avoir le meilleurs des mondes ( puissance graphique et rapidité/facilité d’utilisation( lié à mes habitudes ))

Pour le moment j’ai comme fixe un iMac 21’’ de 2012 ( avec ssd ) et ça m’embête de le changer maintenant alors qu’il fait encore bien le taff dont j’ai besoin.

Et en tant que étudiant, je ne travail que pendant l’été, ce qui explique que je ne me lance pas dans l’aventure maintenant ni au milieu de l’année scolaire prochaine .....

Pour le moment, la seule réelle limite que j’ai avec ma machine, c’est quand je retouche des photos, c’est très très lents et je pense avoir un gain de temps significatif en changeant de matériel. Mais comme j’utilise affinity photo, si un problème de fonctionnement sur le hackintosh venait à surgir, le logiciel est depuis quelques temps disponible sur Windows. Sans compter que je passe de fichiers raw à tiff ou jpeg, je n’ai donc pas de contraintes particulière liée aux logiciels.

La seule chose qui est dommage liée à cet article c’est justement que si Apple développe un système sur puce et arrête de travailler avec intel, les mise à jours ne seront plus possible et j’ai un peu l’impression de résoudre un problème et d’en ‘’ découvrir ‘’ un autre ( passer d’une machine monobloc à une machine modulaire au prix de ne plus forcément pouvoir effectuer les mises à jour .... )

avatar pocketalex | 

@blunt01

Les meilleurs CPU ARM "non Apple" , le top du CPU pour smartphone, sur un PC, cela donne une machine entrée de gamme d'il y a 7 ans (pour pas dire plus), alors peut-être qu'Apple a dans ses cartons des modèles qui vont tout dévorer, mais même en retenant cette hypothèse, seul un ultra-portable est envisageable, pour le reste de la gamme ce sera Intel et pour encore de bonnes années

Bref, le monde des hackintosh n'a rien à craindre pour encore longtemps, tu peux monter ta bécane tranquille

avatar blunt01 | 

@pocketalex

Si Apple conçoit une architecture arm maison, et qu’elle l’inclu dans les macs, je n’ai pas trop peur de la puissance qu’elle peut en tirer, mais plus de la compatibilité avec certaines fonctions et avec les ordinateur anciens qui seront donc probablement abandonnés au fil du temps, peut-être un petit peu trop vite ....

avatar pocketalex | 

@blunt01

Si tu n’as pas trop peur, c’est cool pour toi
Tu as une vision des choses, je trouve, un peu fantasmée.

Les PC sous ARM sont dispos après des semaines (mois ?) d’attentes. C’est là, on peut acheter, on peut tester et ....c’est une catastrophe, un bide international, un échec industriel, tellement c’est lent, ça rame, c’est inutilisable.
Les premiers testeurs ne sont pas tendre du tout avec les PC sous ARM battus dans les benchs par des Celeron entrée de gamme, et hors banco, à l'utilisation où même afficher une page web ou taper un texte dans Word peut se retrouver laborieux.

Mais toi tu m’expliques que attention, ce sera une Puce « Apple », donc pas de souci hein... je veux bien qu'Apple travaille et peaufine ses puces, voir nous sorte un OS totalement compilé et optimisé pour ARM et impose aux développeurs une rapide mise à jour de leurs Apps, je reste TRES dubitatifs quant à voir ces machines ultra-performantes.

Ensuite, il faut vraiment considérer qu' il y a le temps, largement le temps, genre... au moins 5 ans si c’est pas 10, pour que toute la gamme soit remplacée .... mais non, ta flippe c’est « comment j’en vais faire avec les applications ARM ? » comme si ça arrivait demain matin

Bref, on a le temps, il y a pas urgence, tu peux tranquillement considérer l'achat d'un Mac ou d'un hack sous Intel et voir venir.

avatar L4P | 

C’est là, on peut acheter, on peut tester et ....c’est une catastrophe, un bide international, un échec industriel, tellement c’est lent, ça rame, c’est inutilisable.

Bon, ça c'est chez windows où des apps "tablettes" sont peu courantes (en dehors de office que Microsoft a porté et d'une poignées d'autres)... chez Apple le paysage est très différent. L'app store regorge d'apps de plus en plus pertinentes et bien fichues les unes que les autres, et qui exploitent bien ce type de processeurs et qui, de plus en plus, permettent une utilisation de qualité "pro" que seules l'absence multi-fenêtrage, de "fichiers", et de clavier de qualité viennent gâcher l'expérience.

Mais aujourd'hui force est de reconnaître qu'on peut faire de la retouche photo, du montage vidéo, browser le web, travailler sur un ipad en utilisant uniquement des apps dédiées de plus en plus professionnelles. (perso - mais je suis old-school, je travaille sur mon imac - j'en suis resté à browser le web et instagram ^^! )

Je dirais que par ailleurs, Apple est spécialiste de réussir ce que Microsoft échoue lamentablement (alors qu'ils avaient "tout pour réussir"). Si Apple se lance là-dedans, c'est parce qu'ils sont sûrs de remporter la mise et de la pertinence produit.

avatar Achylle_ | 

Je partage assez ce point de vue.
Quand on voit ce qu'il est possible de faire avec un iPad, je n'ai pas beaucoup de crainte sur la capacité d'Apple de faire une machine grand public utilisable sous ARM.
Mais je pense qu'il serait plus sage d'améliorer iOS version iPad que de vouloir transposer MacOS sur ARM.

avatar pocketalex | 

@L4P @Achylle_

Vous raisonnez comme si Apple allait sortir un laptop sous iOS. Cette option me parait hautement improbable vu que cet OS est conçu et pensé pour le tactile, et qu'il est aisé d'ajouter un clavier à un iPad

Il me semble plutôt que c'est MacOs qui serait recompilé pour ARM, et donc l'ensemble de l'écosystème d'apps qui devrait suivre sous peine de perte de performances... sur une architecture déjà pas très performante (pour une utilisation "desktop", entendons nous bien)

D'un point de vue software, c'est un peu la bérézina, je ne vois aucune solution facile et efficace. Permettre le lancement de toute App de la logithèque actuelle pour x86 ? Cela veut dire recompilation, à la volée ou de la part de l'éditeur ... au vu du nombre d'apps, c'est pas gagné gagné.
Emulation ? Pire !
Création d'apps de zéro ? Bon courage pour les primo acheteurs, j'espère qu'ils auront la patience d'attendre des mois voire des années.

J'ai du mal à voir ce que cela va donner, mais Apple n'est pas Microsoft, et ils ne pourront jamais sortir une machine inutilisable dès le déballage. Quoi qu'en réfléchissant bien, c'est un peu le cas des Mac Mini et des iMac 21" avec HDD .... 😅

avatar Achylle_ | 

Hello,

Non je ne dis pas qu’Apple va sortir un mac sous iOS, je dis qu’avec quelques ajouts logiciels et quelques restrictions en moins, un iPad Pro pourrait déjà être l’ordinateur portable sous ARM dont on parle ici.
Pas besoin d’attendre 2020 et de payer 2500€.

Les performances sont là (et on a pas encore vu A11x), la bibliothèque logicielle aussi. L’autonomie est top.
Bref, a quoi bon sortir un tout nouveau mac sous macOs ARM qui coûterai le double ?

Imaginez un iPad avec un usb-c non bridé a la place du lighting, la gestion du multisession et une meilleure gestion du multitâche et du stockage local et on est bon.

Et les Mac garderaient la puissance des CPU Intel et pas de soucis de compilation ou d’emulation quelconque.

avatar Ghaleon111 | 

Tout les signes montrent un gros rapprochement entre Mac OS et ios, apfs, puces arm ou encore marzipan, si Apple fait du arm c’est qu’il a prévu quelque chose d’enorme niveau soft, Apple ne fait rien pour rien.
Apple va réussir ou MS a échouer, on aura Mac OS 11 un os qui contrairement à ce qu’a fait Microsoft n’aura pas le cul entre deux chaises, l’os sera 100% adapté tactile ET clavier souris avec une uniformisation entre les appareils, un Mac aura les avantages de ios et un iPad aura la puissance de Mac OS. Et avec ça les concurrents auront du mal à se relever
C’est comme ça que je le vois.

avatar pocketalex | 

@Ghaleon111

tu oublies un truc j'ai l'impression : Apple fait l'Os et l'interface, mais Apple ne fait pas les apps, ce sont les éditeurs.

Du coup, une OS qui joue sur les deux tableaux ne sera un succès que si les apps jouent sur les deux tableaux, et ça ce n'est pas dans les mains d'Apple et, comme l'histoire l'a démontré, pas dans celles de Microsoft non plus

avatar Ghaleon111 | 

Ça fera comme pour ios, les éditeurs vont suivre.

avatar L4P | 

@pocketalex : ça ce n'est pas dans les mains d'Apple et, comme l'histoire l'a démontré, pas dans celles de Microsoft non plus.

certes, mais Microsoft ayant un premier cercle d'éditeurs B2B et utilisation pro, c'est pour eux beaucoup plus difficile d'effectuer ce switch. --> ça vient mettre en danger plein d'applicatifs, de workflow, etc.

Apple a moins de contraintes sur des apps plus petites, plus orientées grand public et leur communauté d'éditeurs est - je trouve - beaucoup plus enthousiaste sur les innnovations proposées. Depuis le temps ils ont eu droit à 2 changements d'OS, les passages 32-64bits, switft, ios, plus le modèle hyper restrictif de l'appstore... les éditeurs tiers afficionados de la pomme ont bouffé toutes les couleuvres proposées jusqu'à présent... J'ai pas franchement l'impression que Microsoft puisse en dire autant !

avatar iPop | 

@L4P

"APPLE, c’est plus fort que toi" 😁

avatar pocketalex | 

@L4P

C'est pas faux 😅

avatar en ballade | 

@L4P

"Apple est spécialiste de réussir ce que Microsof"

AH bon Appl€ est majoritaire dans le marché informatique ? De quoi parles tu?

avatar Achylle_ | 

Apple Watch
iPad
iPhone
Voilà déjà 3 segments sur lesquels la plupart des acteurs IT se sont cassés les dents et où Apple est plus ou moins Leader

avatar C1rc3@0rc | 

@blunt01

«La seule chose qui est dommage liée à cet article c’est justement que si Apple développe un système sur puce et arrête de travailler avec intel, les mise à jours ne seront plus possible»

Ce probleme existe deja en partie et n'est pas lié a la source du processeur mais a la volonté de fermer la plateforme. Ce qui est clair aujourd'hui c'est qu'Intel ou pas, l'objectif d'Apple est de fermer ses plateformes.

Apres, Apple est face a des proces historiques contre les pratiques d'obsolescence programmée, que les lois autant en Europe qu'aux USA (notamment en Californie) vont vers l'obligation de concevoir des machines réparables - et donc upgradable - et recyclables.

Donc on est vraiment a la croisées des chemins. En plus jusqu'a present on n'a pas encore vu des PC avec autre choses que des ARM conçus pour les smartphones - certains sont tres convainquant, d'autres juste des faire-valoir... et il n'y a pas qu'Intel et ARM dans la vie, surtout aujourd'hui ou on arrive au bout des possibilité de l'electronique sur silicium et ou le champ des possible risque bien de s'ouvrir comme ce fut le cas au debut des annees 70.

Ta situation est effectivement pas simple et telle que decrite l'attente est probablement la meilleure option aujourd'hui et pas que pour toi.

avatar Stardustxxx | 

La décision d'Apple prend tout son sens en considérant 2 facteurs.
Le premier est la fin de la loi de Moore, pour certain elle est déjà morte, pour d'autres elle sera morte en 2020.
Mais cela ne veut pas dire que la puissance de calcul ne va plus progresser, elle va juste prendre d'autres formes. Par contre cela veut dire que les architectures actuelles sont condamnées.

Le deuxième facteur est le machine learning et tout ce qui tombe sous le domaine de l'AI
Tout les gros acteurs sont en train de développer leur chip AI/Neuromorphique/... : Intel, Google, IBM, MS, ARM, etc...
Tous les jours des papiers tombent avec des algos qui utilisent du deep learning pour améliorer les choses dans tous les domaines.
Ex faire de la correction de photo automatiquement : il suffit prendre des photos avec différents appareils photos dont un dlsr, de les passer dans l'algo pour établir un modèle pour chaque camera. Ca permet ensuite de corriger les photos prises par les cameras de moins bonne qualité pour un résultat assez proche du dslr.

Le traitement d'image, video et audio fera lourdement appel au reseau de neurone.
Tout ce qui est video a besoin de silicon pour le decodage ou l'encodage, 4k, 120 fps, h265 tout cela est trop gourmand pour un cpu.
Pour la 3d, Apple a deja la techno en interne.

Il est donc plus que probable que les cpus (ou soc) futurs integre un ou des coeurs traditionnels, et a cote du silicon spécialisé réseau de neurone comme nous avons déjà les cartes graphiques. Mais le gain de puissance ne viendra pas de ces coeurs.

En attendant les ordis quantique... Les spécialistes disent mainstream dans 5 ans, ca fait 2023...

avatar nicolas | 

@iMotep

Tous chez le pingouin!

Pages

CONNEXION UTILISATEUR