Une action collective engagée contre les claviers des portables d'Apple

Florian Innocente |

Une action collective a été lancée en Californie par deux clients d'Apple à propos des claviers des MacBook et MacBook Pro utilisés depuis 2015 et 2016. Les deux plaignants, rapporte AppleInsider se font les portes-parole des « milliers » d'utilisateurs de ces machines qui ont rencontré des problèmes avec ces claviers, prompts, par leur finesse, à s'encrasser rapidement et à voir certaines de leurs touches devenir inopérantes.

Levées ou pressées, la différence n'est pas très visible avec les touches des MacBook

L'un des plaignants, Zixuan Rao, a acheté un 15" en janvier dernier, sa touche "B" a commencé à ne plus frapper correctement un mois plus tard. N'ayant pas réussi lui-même à corriger le problème, Apple lui a proposé une réparation gratuite. Doutant que cela change quoi que ce soit sur le long terme, et ne pouvant laisser sa machine immobilisée pendant une semaine, il utilise désormais un clavier externe.

L'autre plaignant, Kyle Barbaro, a eu un problème avec la barre d'espace et la touche majuscule de son MacBook Pro 2016. Apple a pu corriger ce comportement mais le dysfonctionnement est revenu au bout de quelques semaines. Sa machine étant hors garantie, l'Apple Store lui a proposé une réparation qui dépassait les 700 $ (Apple change tout le "top case" dans ce cas, trackpad et repose-poignets compris, pas seulement la ou les touches qui collent).

Clavier de MacBook Pro

Les deux clients, qui se font aussi l'écho de multiples témoignages dans les forums d'Apple, réclament le paiement de dommages et intérêts, le remboursement des frais de procédure, qu'Apple reconnaisse officiellement le défaut de ses claviers et qu'elle prenne à sa charge le remplacement des machines concernées.

Ce clavier ultra-fin, qu'Apple utilise sur les générations USB-C de ses portables, a déjà connu une révision, mais sa propension à voir des touches ne plus réagir correctement n'a pas disparu (lire Les claviers papillon des MacBook Pro 2016 et 2017 ont du plomb dans l'aile & Ces claviers de MacBook et MacBook Pro qui agacent toujours leurs utilisateurs).

Une pétition sur Change.org a été lancée début mai pour demander à Apple de rappeler les MacBook Pro sortis depuis 2016 et remplacer leur clavier par un complètement nouveau, « qui marche ». Ce problème étant structurel, puisque consécutif de ce design, la solution semble bien improbable, sauf éventuellement sur une prochaine génération de machines. Cette pétition a enregistré à ce jour 17 000 signatures.


avatar pagaupa | 

@hrurussia

Exactement le même constat.
Seul mon ipod classic, ipod video et ipad mini ne m'ont posé aucun problème.
Pas étonnant qu'Apple supprime tout ce qui est mécanique...ainsi plus de class action.
Bientôt des claviers virtuels?

avatar tbr | 

Je sais d’avance que certains ici vont jurer ne jamais eu avoir de soucis avec leur clavier, contrairement à moi et beaucoup, ici et partout ailleurs, mais comme on dit ... « quand ça a un bec de canard, des pattes de canard, que ça glisse sur l’eau comme un canard et que ça fait coin-coin... c’est que c’est un canard! »
Quand on dit que ces claviers sont de la pure merde, c’est pas parce qu’on a une dent contre Apple, c’est parce qu’on s’attend à de la qualité vu le prix que l’on paie. Quoique, en parlant de dent contre Apple s’ils (chez Apple) continuent à faire comme si de rien n’était et mettent ces « défauts » sur le compte de mécontents statistiquement négligeables, nous, ils risquent bien de bouffer le ver qui se trouve dans leur pomme.
Ça, ajouté aux innombrables bug High Sierra, je vis une expérience utilisateur déplorable.

avatar pagaupa | 

@tbr
"Je sais d’avance que certains ici vont jurer ne jamais eu avoir de soucis avec leur clavier, contrairement à moi et beaucoup, ici et partout ailleurs, mais comme on dit ... « quand ça a un bec de canard, des pattes de canard, que ça glisse sur l’eau comme un canard et que ça fait coin-coin... c’est que c’est un canard! "

Je vois très bien qui! Et ils te diront que le principal est qu'il se vende...

avatar Yacc | 

@pagaupa

« Je vois très bien qui! Et ils te diront que le principal est qu'il se vende... »

Amalgames, superficialité et caricatures comme d’habitude. ?

Il y a un pb, les consommateurs se défendent, c’est fort bien.

Quant à savoir s’il y a réellement plus de pb de fiabilité aujourd’hui qu’hier c’est plus que difficile de trancher sérieusement pour qui fait preuve d’un rien de rigueur méthodologique.

Et pour ce qui est de l’influence de ces pb sur le business, jusqu’ici rien ne semble l’avoir affecté quant à sa santé.

Bref si on ne mélange pas tout et qu’on n’échafaude pas de constructions mentales bancales c’est bien plus simple ?

avatar pagaupa | 

@Yacc

Et comme dirait l'autre, avec des si, on met Paris en bouteille.

avatar Yacc | 

@pagaupa

Puissance dialectique rare ?

avatar C1rc3@0rc | 

@tbr

«Quand on dit que ces claviers sont de la pure merde, c’est pas parce qu’on a une dent contre Apple, c’est parce qu’on s’attend à de la qualité vu le prix que l’on paie.»

Ce qui est deplorable c'est que tu ais besoin de te justifier de ne pas etre un hater pour rapporter un simple constat d'utilisateur... Ce n'est pas pour rien qu'une loi vient de passer pour juguler le harcelement en bande sur internet.

«s’ils (chez Apple) continuent à faire comme si de rien n’était et mettent ces « défauts » sur le compte de mécontents statistiquement négligeables, nous, ils risquent bien de bouffer le ver qui se trouve dans leur pomme.»

Ben il faut quand meme considerer quelques chiffres factuels incontestables:
- Apple vend par an plus de 240 millions d'iPhone pour moins de 19 millions de Mac
- le Mac c'est 6% a 7% du marché PC
- le Macbook Air et les Macbook Pro représentent 80% des Mac vendus par an.

Le clavier pourri des Macbook Retina, Macbook Pro 2016/2017 - si on calcule le nombre de machines concernées - doit approcher au mieux les 15 millions... a mettre en relation avec les 1.3 milliards d'appareils iOS actifs...

Donc Apple peut s'en foutre totalement sans que l'impact soit autre qu'anecdotique.

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

« Ben il faut quand meme considerer quelques chiffres factuels incontestables:
- Apple vend par an plus de 240 millions d'iPhone pour moins de 19 millions de Mac
- le Mac c'est 6% a 7% du marché PC
- le Macbook Air et les Macbook Pro représentent 80% des Mac vendus par an.

Le clavier pourri des Macbook Retina, Macbook Pro 2016/2017 - si on calcule le nombre de machines concernées - doit approcher au mieux les 15 millions... a mettre en relation avec les 1.3 milliards d'appareils iOS actifs...

Donc Apple peut s'en foutre totalement sans que l'impact soit autre qu'anecdotique. »

Le très jolie sophisme que voila ???

Et évidemment c’est absolument idiot quant à ses semblant de conclusions ?

avatar pagaupa | 

@Yacc

"Le très jolie sophisme que voila ???"

On ne raisonne pas comme toi et donc l'argumentaire est faux...
C'est dingue! Ne t'en déplaise, en première réaction, c'est bien la réaction d'Apple que de s'en foutre, sinonbil n'y aurait pas de class action.

avatar Yacc | 

@pagaupa

On ne raisonne pas comme toi et donc l'argumentaire est faux...

Ce n'est en rien une question d'opinion mais de construction du propos.

Le sophisme est une argumentation à la logique fallacieuse.

Ce n'est pas simplement la conclusion qui est fallacieuse mais la construction logique qui sert à l'étayer en elle même.

C'est le mode de construction de quasiment tous les propos de Circé et c'est ce que je dénonce ici.

La diversité des opinions est une richesse, la post-vérité un péril pour nos sociétés ?

Les sophisme, la pseudo-science, la pseud-rationalité, le faux cartésianisme, les paralogismes sont un des grands danger de notre époque.

Circé fait de la propagande en faveur de ses visions en utilisant tous les moyens réthorique des plus vils politiques populiste.

Je n'ai aucun soucis à ce qu'on crache sur Apple, par contre jouer avec des outils de manipulation de l'opinion c'est une tout autre histoire.

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

« Ce n'est pas pour rien qu'une loi vient de passer pour juguler le harcelement en bande sur internet. »

Calimero aux petits pieds ?

Au passage essaye de comprendre la loi avant d’y faire référence hors contexte et à contresens ?

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

"Donc Apple peut s'en foutre totalement sans que l'impact soit autre qu'anecdotique."

Répéter une antienne ad-nauseam n'en fait pas pour autant une vérité, même si c'est une bas des techniques de propagande éprouvée.

Fouloir faire croire qu'Apple peut et veut se débarrasser de l'activité Mac est une pure hérésie.

Certe ce marché est moins porteur et ceux pour absolument tous ses acteurs que des marchés plus récents.

Il n'en reste pas moins que :
- L'activité issue du Mac est tout sauf anecdotique en terme de CA.
- Apple capte la plus grande part des profits du secteur des ordinateurs individuel et cette activité a une rentabilité que tous les acteurs du secteur envient.

Il n'y a strictement aucune raison quelle soit stratégique, comptable, économique ... pour Appel de s'auto-mutilé en détruisant cette activité.

Si demain Cook annonçait la fin du Mac les marchés accueillerait fort mal la nouvelle tant elle serait idiote.

Donc non ce qui se passe sur l'activité Mac n'est en rien sans importance pour Apple.

Par contre nous pouvons constater que l'activité du Mac ne subit pas de recules conséquent sur un marché difficile et que les divers rapproches qui peuvent être fait ici sur les Mac ne semble pas avoir d'impact économique.

Donc ce qui est est sans doute anecdotique c'est pour l'instant, l'impact de ces pb sur la santé de l'activité Mac d'Apple, nullement cette activité comme essais sans cesse de le faire croire Circé pour donner corps ses constructions mentales et ses intuitions ne reposant que sur ses détestions et ses frustrations.

avatar Un Type Vrai | 

C'est louable d'essayer d'expliquer où pêche l'argumentaire.
Mais c'est pour moi pire que ça.
Le problème vient d'où ?
D'un nouveau design de clavier. Donc d'un investissement. La nouveauté est prise de risque et Apple a déjà eu des déboires (plastique qui craquent par exemple) en prenant des risques sur des nouveautés.
Le simple fait de proposer de nouveaux claviers montre qu'Apple investi dans le mac et casse le premier postulat de la construction «logique» de Circe.

avatar en ballade | 

@Un Type Vrai

A quoi servent les appareils tests?

avatar Yacc | 

@en ballade

Aucun test en laboratoire ne permet de simuler totalement ce que sera la réalité des usages de millions d’utilisateurs.

avatar Bigdidou | 

@C1rc3@0rc

"Ce n'est pas pour rien qu'une loi vient de passer pour juguler le harcelement en bande sur internet."

Ah ?
Intéressant.

avatar tbr | 

@C1rc3@0rc

Certes mais je ne vois pas, même si c’est la même entreprise, pourquoi tu mélanges les statistiques « iOS devices » avec celles des « macOS devices ». Je suis très satisfait de mon iPhone 7+, de mon Apple Watch et de la plupart de mes autres matériels Apple... et même de l’ancien MacBook Pro de mi 2012 (gonflé au SSD et avec 16go de ram) que j’ai refilé à mon fils.
Seul ce MacBook Pro 15“ et son clavier de m*** (et High Sierra) me font perdre mon temps, me fichent une expérience à détester Apple — ce qui n’est pas le cas généralement.

Alors oui, cela semble négligeable si on met tout ensemble mais là, je commence à en douter.

Oh, je sais bien qu’Apple va faire semblant de ne rien voir, qu’il y aura ceux qui jureront leurs grands dieux que « tout va très bien, Madame la Marquise... », ceux qui diront qu’on est des nuls, des haters, mais il y a un fait — non quantifié, mais qui croit : le nombre de gens de par le monde qui trouve ce clavier à chier. Et lui est de moins en moins négligeable.

Ce ne sont pas 3 ou 4 hypothétiques iPhone qui auraient pris feu soudainement. On est plus,toute proportion gardée, dans un début de comparaison avec le Samsung Galaxy Note 7.

avatar C1rc3@0rc | 

@tbr

«Certes mais je ne vois pas, même si c’est la même entreprise, pourquoi tu mélanges les statistiques « iOS devices » avec celles des « macOS devices »

Je ne mélange pas, je détaille les chiffres de production d'Apple pour mettre en évidence la dimension très relative du problème pour Apple.
C'est juste un argument répondant a:
«s’ils (chez Apple) continuent à faire comme si de rien n’était et mettent ces « défauts » sur le compte de mécontents statistiquement négligeables»

Vu le faible nombre de machines concernées par rapport a la production d'Apple, la société peut parfaitement considérer que les clients touchés font partis des «mécontents statistiquement négligeables».

Le fait est que pour Apple ce problème de clavier ne touche quelques millions de clients par rapport au milliard de clients iOS Apple...

Ce qui veut dire qu'a moins que cette minorité ne produise un fort impact negatif sur les ventes de produits iOS et ternisse l'image d'Apple, la societe n'a aucune raison de faire quoi que ce soit et considere que le probleme se reglera tout seul: le client n'a qu'a passer a l'iPad ou acheter la prochaine generation de Mac...

Si le probleme c'est uniquement les "raleurs" sur le Net, Apple va payer un peu plus de community manager et autres "influenceurs Web" pour décrédibiliser ces râleurs sur les media sociaux.

Par contre s'il y a des actions legales du type class action, la Apple va devoir vraiment reagir et modifier la conception pour les futurs modeles...

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

« je détaille les chiffres de production d'Apple pour mettre en évidence la dimension très relative du problème pour Apple. »

Nullement, tu construis tes habituels sophismes pour essayer de faire croire que le Mac est quantité négligeable pour Apple.

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

« Le fait est que pour Apple ce problème de clavier ne touche quelques millions de clients par rapport au milliard de clients iOS Apple... »

Chiffres fantaisistes qui sortent de tes constructions mentales, tu es dans l’absolue impossibilité de même estimer le nb d’utilisateurs souffrant du pb.

Et bien évidemment ce n’est même pas le fait que les problèmes est un impact économique qu’il faut prendre en compte, mais celui qu’ils n’en est aucune sur celle du Mac qui est une activité importante pour Apple.

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

« Ce qui veut dire qu'a moins que cette minorité ne produise un fort impact negatif sur les ventes de produits iOS et ternisse l'image d'Apple, la societe n'a aucune raison de faire quoi que ce soit et considere que le probleme se reglera tout seul: le client n'a qu'a passer a l'iPad ou acheter la prochaine generation de Mac... »

Encore un sophisme qui ne vise qu’à étayer des constructions mentales et qui est absolument idiot économiquement, stratégiquement, comptablement.

Tu répétes cette inepties ad-nauseam depuis des lustres ce la ne la rend pas vraie pour autant ?

avatar Yacc | 

@C1rc3@0rc

Au passage il serait peut-être intéressant de voir quel est l'impact de soucis de fiabilité et/ou de qualité sur les ventes de produits de nos jour.

Prenons l'exemple de Samsung et des graves soucis de batteries explosifs connu l'année dernière. L'impact sur l'activité et l'image de marque visible sur l'exploitation de l'entreprise un an après est insignifiant.

De même l'impact des nombreux soucis divers connu sur ces satanés iPhone qui détournent Apple du Mac, quelle est-elle sur les ventes ? Visiblement proche de zéro.

Bref en prenant ce type d'enjeux même sur les marchés les plus porteurs et les plus important ils n'ont aucun réel impact sur les volumes de vente.

Au final une fois encore ton antienne justifiant toute les avanies à l'aune d'un désintérêt d'Apple pour les Mac n'a aucune adhérence sur les faits.

avatar walterskinner | 

Je suis allé à l’Apple store de La Défense.
Les deux portables que j’ai essayé avaient des problèmes de touches.
Même dans ces boutiques, Apple n’arrive pas à les garder fonctionnel.

avatar jeantro | 

Pourtant je m’en souviens encore lors de leur présentation tout le cinéma sur ce nouveau système de clavier ça devait être une révolution ???

avatar bibi81 | 

Avec la réparation facturée 700$ hors garantie, oui c'est une révolution pour Apple.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR