Les claviers papillon des MacBook Pro 2016 et 2017 ont du plomb dans l'aile

Mickaël Bazoge |

Durant la première année de son utilisation, le clavier « papillon » des MacBook Pro fin 2016 tombe deux fois plus souvent en panne que les claviers des MacBook Pro 2014 et 2015, selon AppleInsider. Le clavier des MacBook Pro 2017 tient un peu plus le choc que son prédécesseur, mais il demeure susceptible de tomber plus souvent en rade que les modèles 2014 et 2015.

Le site a recueilli des données concernant le volume des pannes (des « événements de service ») durant leur première année d'usage des claviers des MacBook Pro 2014, 2015, 2016, et d'une partie de 2017 (une génération qui n'a pas encore atteint un an d'utilisation puisqu'elle est sortie en juin de l'année dernière) auprès de plusieurs Genius Bar aux États-Unis, ainsi que chez des réparateurs agréés. Ces réparations ne comprennent pas les accidents non couverts par la garantie (un choc, de l'eau).

Les données ne concernent que les États-Unis, mais elles donnent une petite idée du volume des interventions — et de la fragilité des claviers papillon. Ainsi, le MacBook Pro 2014 a comptabilisé 2 120 interventions durant sa première année, dont 118 liées au clavier qui ont nécessité un replacement du châssis. Des interventions qui représentent en tout 5,6% du total.

Le modèle 2015 affiche 1 904 « tickets » dont 114 consacrés au clavier, soit 6% en tout. Les claviers de ces deux générations sont similaires à celui auquel on était habitués depuis 2012. C'est ensuite que les choses se gâtent, avec l'apparition de la technologie « papillon » sur le MacBook 12'' Retina.

Apple a intégré cette technologie dans le MacBook Pro fin 2016, qui a comptabilisé 1 402 événements de service dans sa première année, dont 165 en relation avec le clavier1 : cela représente 11,8% des interventions. Pour ce qui concerne le modèle 2017, pour le moment on en est à 1 161 interventions, dont 94 en lien avec le clavier. Soit 8,1% du total, un taux en baisse, certainement dû à la seconde génération de clavier « papillon ».

Ces données permettent aussi de mesurer le taux de retour après réparation. Pour les claviers, la différence est importante entre les modèles « papillon » et les autres : sur les 118 réparations de claviers pour le MacBook Pro 2014, 8 sont revenus en réparation. Pour les MacBook Pro 2015, 6 ont fait l'objet d'un retour.

Sur les 165 interventions des claviers des MacBook Pro 2016, 51 sont retournés à la case réparation… et 10 ont subi une troisième réparation (!). Les modèles de 2017 accusent 17 retours sur les 97 claviers partis une première fois en réparation (3 ont eu droit à une troisième intervention).

Le souci de la technologie papillon, c'est qu'il suffit d'une touche défectueuse pour remplacer l'intégralité du clavier, une opération qui peut coûter cher si on n'a pas eu la présence d'esprit de souscrire une garantie matérielle. L'affaire fait en tout cas gronder sur les réseaux sociaux où régulièrement, les claviers des MacBook Pro sont mis à l'index (lire : Ces claviers de MacBook et MacBook Pro qui agacent toujours leurs utilisateurs).


  1. Les tickets touchant les claviers des génération 2016 et 2017 ne concernent pas la Touch Bar. ↩︎

avatar Lightman | 

« Les claviers papillon des MacBook Pro 2016 et 2017 ont du plomb dans l'aile »

Comme ça, on pourra dire « lourd comme un papillon » !

Allez, maintenant je lis l'article… 😏

avatar Mickaël Bazoge | 
Et tu n'as pas lu la fin !!
avatar gsf | 

@Mickaël Bazoge

Bonjour, juste pour être certain d'avoir bien compris, 165 MBP 2016 sont allé en SAV pour un problème de clavier et 94 MBP 2017, pour tous les USA ?

avatar Mickaël Bazoge | 

C’est le nombre obtenu par AppleInsider auprès de leurs connaissances dans les Apple Store et des réparateurs agréés.

avatar gsf | 

merci, ça me paraissait vraiment très peu pour les USA au regard de tout ce qu'on peut lire sur ces claviers... Par contre si les claviers sont en effet moins fiables sur le modèle 2016, ça semble quand même équivalent aux anciens modèles pour le 2017. Et de façon très nette, il y a beaucoup moins de retour au SAV depuis la version 2016 (tout compris). C'est intéressant parce qu'à lire les commentaires ici on a souvent l'impression qu'acheter un MBP c'est la panne assurée tellement c'était mieux avant...

avatar Mickaël Bazoge | 

Oui c’est souvent le problème des commentaires, on n’y entend que ceux qui se plaignent ;) Ceci étant, même si l’échantillon est partiel, il y a clairement eu un souci de fiabilité avec le papillon 1ère génération qui n’a pas été complètement résolu avec les modèles 2017.

avatar gsf | 

c'est évident, j'ai moi même quelques soucis mais de manière intermittentes, certaines touchent se bloquent mais se débloquent assez vite. donc difficile de faire constater le problème et j'ignore si l'applecare fonctionnera simplement sur mes déclarations...
Après sur le 2017, les pannes du clavier semblent être revenu à peu près au niveau de 2015. C'est toujours des pannes, c'est pénible, mais pas de quoi crier à la catastrophe industrielle.

avatar iapx | 

J'ai eu un MacBook retina 12" 2015 et un Macbook retina 12" 2016, j'ai vu les problèmes de clavier mais aussi de Trackpad: ils ne tenaient pas tellement plus que 6 mois sur les deux (remplacement sous-garantie dans les deux cas).

Comment dire...

avatar melaure | 

@Lightman

"Le souci de la technologie papillon, c'est qu'il suffit d'une touche défectueuse pour remplacer l'intégralité du clavier"

Et encore une fois tout est conçu pour faire payer un max au consomateur ...

avatar frankm | 

Merci pour cette belle merde, certe fine selon le nouveau standard monomaniaque de la marque, mais une belle merde.
Silencieux à froid mais des clics indélicats à chaud.

avatar Sindre | 

@frankm

Ben oui. Beaucoup préfèrent une belle merde a un moche truc qui marche.

avatar frankm | 

@Sindre

Oui j'en suis en effet

avatar pagaupa | 

@Sindre

Faut être c..!

avatar tbr | 

@Sindre

Et un beau truc qui fonctionne : on appelle ça du design (au sens pur et vrai du terme).
La fonction fait la forme.

avatar Sindre | 

@tbr

Si c’est beau, que ça marche et que c’est pas cher je suis preneur.

Mais la beauté est tout aussi subjective que l’efficacité est mesurable.

Et en design comme en tout l’extrémisme est néfaste.

avatar C1rc3@0rc | 

@tbr

+1

Au temps de Jobs nombre d'observateurs se focalisaient sur l'esthetique prace que la fonctionnalité et l'ergonomie etaient des acquis: Apple = ergonomie + fonctionnalité.

Aujourd'hui Apple = design + tarif superieur.
L'ergonomie a encore de beaux restes, mais Microsoft et Linux progressentalors qu'Apple l'oubli de plus en plus. Niveau fonctionnalité c'est encore pire avec des machine qui donnent de plus en plus le sentiment d'etre soit des gadget pour geek ado, soit d'etre des "oeuvres" a mettre sous cloche dans un hall d'exposition.

Le probleme a une cause assez simple: pour qu'un outil soit adapté, il doit etre fonctionnel donc conçu d'abord pour un usage. Avec Ive et Maestri a la tete d'Apple un appareil est conçu pour etre visuelement agreable et commercialement mega rentable. Apple fait des Mac et des iPhone, non pas pour un usage, mais parce qu'Apple estime savoir comment faire un Mac et un iPhone...

Les nombreuses personnes que j'ai dissuadé d'acheter des Macbook Pro après le modèles 2015 me remercient unanimement.

avatar macam | 

@circetc.
Mon pov vieux, complètement mégalo : Apple ne sait pas faire d'ordinateurs ni d'iphones mais toi tu sais !
"Les nombreuses personnes me remercient unanimement" : sur ce forum tu ne fais pas l'unanimité, et nombreux sont qui ne te remercient pas pour tes logorrhées délirantes.

avatar C1rc3@0rc | 

@macam

«Mon pov vieux, complètement mégalo : Apple ne sait pas faire d'ordinateurs ni d'iphones mais toi tu sais !»
Ah ben non, Apple ne sait plus faire d'appareils fonctionnels et ergonomiques, par contre ils savent de mieux en mieux faire des appareils rentables. Enfin, on va quand meme regarder avec attention ce que les ventes d'iPhone ont donné ce trimestre et a quel niveau les ventes de Mac ont plongé...

«sur ce forum tu ne fais pas l'unanimité»
C'est vrai, dans aucun sens.

J'ai d'ailleurs ecrit:«Les nombreuses personnes que j'ai dissuadé d'acheter des Macbook Pro après le modèles 2015 me remercient unanimement.»

Les quelques personnes que je n'ai par reussi a convaincre que les Macbook Pro 2016 et suivants etaient des merdes a eviter comme la peste me disent:«j'aurai du t'ecouter...»

Quant aux quelques fanboy -toujours les memes- qui attaquent, insultent et diffament toute personne dont le propos est critique envers Apple,... bah, y a des cas d'aveuglement qui n'ont aucune cure, donc il faut l'accepter, c'est comme ça une réalité inflexible.

Tu me croira sûrement pas , mais je suis le premier a déplorer qu'Apple s’ingénie a confirmer mes analyses pessimistes et donner de plus en plus systématiquement raison a ses détracteurs...

avatar melaure | 

@C1rc3@0rc

Je suis sur Apple depuis 1982, et meme si dans les années 90 c'était dur, j'aimais autant la plateforme (et les clones, souvent meilleurs que l'original).

Cook est le premier dirigeant capable de me dégoûter de la plateforme, son clavier foireux n'étant qu'un petit exemple parmis d'autres ...

Virez ce truand !

avatar FollowThisCar | 

@ melaure

Tant qu'il rapporte des bénéfices monstrueux, personne ne pourra le virer. Or rapporter des bénefs, Tim Cook ne sait faire que çà, donc il s'accroche, et nous, dindons de la farce, on n'a plus rien à attendre. Car s'il est remplacé un jour, ce sera probablement pour encore pire que lui.

avatar yoyo14 | 

@tbr

Tu dois être fan des grands ensembles alors ^^.

avatar Kenny31i | 

@frankm

Une belle merde je confirme.

Le mien a commencé à lâcher au bout de 2 mois alors que dans 99% du temps j’utilise un clavier externe ! Une honte...

A côté le clavier de mon MacBook Blanc 2010 fonctionne comme au premier jour...

avatar frankm | 

@Kenny31i

Et sans parler du clavier de iBook G4 de 2006 de la femme

avatar hugome | 

@frankm

Et celui de mon MacPro (2006) qui devrait survivre à son UC

avatar amorph82 | 

Je confirme, j'écris en ce moment depuis mon Macbook Blanc 2010, qui fonctionne comme au premier jour. Pour rappel, 900 euros, neuf....

Pages

CONNEXION UTILISATEUR