macOS High Sierra : la liste de portables dont on peut changer le SSD s'allonge

Florian Innocente |

macOS High Sierra va donner l'opportunité à des machines plus ou moins anciennes d'entamer une seconde carrière en acceptant le remplacement de leur barrette de SSD d'origine par des versions NVMe bien plus performantes.

Le SSD peut être le seul véritable goulet d'étranglement qui subsiste lorsqu'on est satisfait des performances de son processeur. Même si le passage d'un SSD à un autre SSD ne change pas autant la vie que lorsqu'on l'installe en lieu et place d'un disque dur.

Cliquer pour agrandir

Gilles Aurejac, technicien dans un centre de services Apple, poursuit son expérience de greffer des barrettes de SSD de type NVMe du commerce (Samsung, Kingston…) à l'intérieur de portables tournant avec la bêta de High Sierra (lire aussi Un SSD NVMe 2 To pour booster des MacBook Pro 2014/2015, on peut le suivre sur Twitter).

Après les MacBook Air 2013 à 2017, les MacBook Pro 2014 à 2015 et les Mac mini 2014 il a fait fonctionner sans heurts un MacBook Pro 13" de 2013 avec une barrette Samsung 960 EVO NVMe de 500 Go. Ce type de SSD est vendu moins de 230 € dans cette capacité de stockage.

Ce MacBook Pro, avec l'aide de Samsung, donne 1,5 Go/s en lecture et 1,4 Go/s en écriture. Lorsque nous l'avions testé à sa sortie, il plafonnait à 630 Mo/s en lecture et 323 Mo/s en écriture.

Les toutes dernières générations de portables Apple affichent des débits en lecture et écriture de l'ordre de 3 Go/s et 2,3 Go que ces greffons ne peuvent atteindre. Pour autant le second souffle offert par ces mises à jour reste intéressant et ce peut être l'occasion de passer sur une capacité de stockage supérieure. Coup double.

[MàJ] : quelques explications supplémentaires sont données en commentaires, notamment sur le type d'adaptateur à prévoir.


Tags
#SSD #NVMe
avatar Shew | 

Sur les MBPr2013, le ssd n'est pas dans un format différent de la norme ? Comment fait-il? ?

avatar gaurejac | 
avatar ecosmeri | 

Super. Mais ca oblige a passer a high sierra du coup?

avatar Seccotine | 

Si c'est High Sierra qui fait le boulot, il ne pourra pas le faire sans être installé...

avatar gaurejac | 

Oui ça oblige à passer à High Sierra, qui non seulement est le premier OS Apple à "libérer" l'usage de SSD NVMe non Apple, mais en plus lors du process d'installation, met à jour la "Bootrom" des machines de 2013 et 2014 qui autrement ne savent booter qu'en AHCI.

Sur les anciens OS (10.10.2 minimum - Yosemite, El Capitan et Sierra) les seuls SSD NVMe sont ceux d'origine Apple.
Et quand aux SSD AHCI (qu'ilsl soient d'origine Apple ou de marque tierce comme Transcend, MCE, OWC, ou Kingston), ils sont toujours reconnus quelle que soit la machine (même un Mac Pro 2006..) ou l'OS.

avatar C1rc3@0rc | 

Tres étonnant ce High Sierra, d'un coté il deverouille des vielles limitations arbitraires et miserables de MacOS, de l'autre il va casser la facilité de gestion du parc de machine (attention ça va aussi penaliser l'utilisateur)

Tidbit a pondu un tres bon article qui explique que High Sierra impose une connexion systematique au site d'Apple pour installer et mettre a jour une machine. Pas d'Internet, impossible d'installer MacOS.

Impossible d'installer MacOS sur une machine en mode "taget disk"

Seul le programme d'installation peut acceder aux update du firmware... via internet a chaque fois. Pas possible donc de charger un firmware sur un cle USB pour l'installer sur plusieurs machines en local.

Tout cela revient en fait a empecher d'installer MacOS sur une machine en local, a partir d'une cle USB. Cela semble promettre la disparition des "combo update" et va obliger a passer par le MacApp Store pour installer MacOS.

Le probleme va donc se poser de maniere inquietante dans plusieurs cas ou il devient impossible de:
- installer et mettre a jour (dont downgrade) d'un parc de machines (meme pour 2 ou 3)
- changement de disque sur une machine
- formatage total d'un disque (a la suite d'une infection de malware par exemple)

Accessoirement, cela risque bien de bloquer beaucoup de choses pour les hackintosh, et risque de demander des versions "deplombées" de MacOS, avec tous les risques que cela comportes.

Bref, il y a urgence de se ruer sur les versions actuelles de MacOS 10.11 et 10.12, les combo update, et de les archiver de maniere bien securisé, parce qu'elles risquent de vite disparaitre apres le 25 (High Sierra etant compatible avec quasi la meme liste de machines)

Entre ça et la disparition de la possibilité de charger des app iOS avec la derniere version d'iTunes, Apple est en train ni plus ni moins d'enterrer le Mac.

avatar gaurejac | 

Non alors attention, si on lit bien l'article de Tidbits et si on fait des essais, High Sierra n'empêche absolument pas d'installer en local, via target mode etc. Rien de tout ça n'est vrai.

Ce que fait High Sierra c'est que l'installeur met à jour la BootRom via internet, c'est vrai, et en vérifiant apparemment le numéro de série (j'ai essayé sur une machine non sérialisée et ça ne la mettait pas à jour..).
Ceci dit d'une part, rien ne dit que la mise à jour de la BootRom ne sera pas disponible ultérieurement quand on sera en GM via software update...

Et d'autre part l'absence de la mise à jour de la BootRom n'empêche ni d'installer Sierra ni rien d'autre, elle empêche juste la reconnaissance de l'AFPS (et du NVMe sur les anciennes machines) au boot.

Conclusions :
- on peut tout-à-fait faire des clés USB d'install, continuer à cloner ou restaurer des systèmes en local
- Si on reste en HFS+ (c'est mon cas) il n'y a aucune limitation
- Si on veut booter en AFPS il faut simplement avoir fait auparavant la mise à jour de la BootRom (donc lancé l'installeur en local).
- accessoirement, une machine avec la BootRom mise à jour continue à booter sur les anciens OS sans aucun soucis

Donc merci de bien lire et/ou expérimenter, et ne pas relayer des choses qui sont ici infondées...

avatar CrazyNoun | 

Du coup si je comprends bien, on doit installer High Sierra beta pour mettre à jour la BootRom. Ensuite on a la possibilité de changer le SSD avec du genre un Samsung EVO 960 NVME sans oublié l'adaptateur. Mais est-ce que ça permet d'installer Sierra sur le nouveau SSD ou bien il faut rester en High Sierra pour que ça fonctionne ?

avatar gaurejac | 

C'est bien ça, on doit d'abord installer High Sierra pour mettre à jour la BootRom.
Et ensuite on peut mettre n'importe quel SSD NVMe.

Et non, on ne peut pas revenir en Sierra ou ElCapitan, en tout cas pas de base car le pilote NVMe de Sierra ou ElCapitan ne reconnaît que les SSD Apple.

Après je sais qu'il existe une méthode de patch de la Kext NVMe, dans le monde Hackintosh, qui permettrait peut-être de fonctionner sous Sierra ou ElCapitan avec un SSD NVMe non Apple.
Si j'ai le temps je testerai...

avatar lambs | 

@macguy37

Donc si je suis pressé. Pour un MBPr 15' late 2013, je commande un SSD NVMe (exemple le Samsung 960 evo) et l'adaptateur M.2 PCI express. J'installe mon nouveau SSD vierge dans le MBP. A partir d'une clé USB avec un combo SIERRA, je boot et je l'installe.

Le 25 septembre à la sortie de HighSierra, la maj se fera automatiquement avec le choix de rester en HFS+ ou de basculer sur le nouveau système ( je n'ai plus le nom).

Correct?

avatar vsi | 

@lambs

a priori non, pas correct. SIERRA ne reconnaîtra pas le ssd NVME. Seule l'install de High Sierra peut rendre le mac compatible avec par ex le 960 evo (+ un adaptateur)

avatar C1rc3@0rc | 

@macguy37

«Non alors attention, si on lit bien l'article de Tidbits et si on fait des essais, High Sierra n'empêche absolument pas d'installer en local, via target mode etc. Rien de tout ça n'est vrai.»

C'est pourtant ce qu'il ressort de cet article et ce n'est pas la seule source a mettre en avant ces limitations majeures que va imposer MacOS 13.

> Apple déconseille maintenant de faire appel à des mises à jour monolithiques pour des machines différentes. Avant c'etait possible, on se faisait une cle ou un disque portable avec un systeme generique, et on pouvait depaner et mettre a jour n'importe quel Mac en bootant avec. Avec MacOS 13, cette possibilité semble passer aux oubliettes.

> High Sierra, nécessitera une connexion internet lors des installations, se basera sur les spécifications de chaque machine pour lui faire parvenir des mises à jour spécifiques de microcode. L'OS est donc maintenant finement personnalisé pour la machine (en plus de la serialisation ) et cela se fait maintenant de maniere extensive et fine: c'est bien pour l'optimisation de l'espace disque restreint des Mac et certainement pour l'exploitation des ressources materielles, mais cela veut dire aussi un verrouillage plus precis et efficace de l'OS. On peut parier qu'Apple va aussi en profiter pour verrouiller l'OS et améliorer les fonctions d'obsolescence programmées avec cette possibilité.
Je sais pas s'il faut parler de Windowisation ou d'iPhonisation du Mac...

> Utiliser un système prévu pour une autre machine pourrait la rendre instable ou non fonctionnelle.
Alors, le système de mises à jour de microcode specifique à chaque machine existe deja , mais l'APFS rend les chosesplus verouillées et profondes.
Il apparait qu'il ne plus possible d'installer un système High Sierra sur un ordinateur en mode target sauf si on utilise deux modele strictement identique (le source et le target) ce qui limite beaucoup les situations.

«Ceci dit d'une part, rien ne dit que la mise à jour de la BootRom ne sera pas disponible ultérieurement quand on sera en GM via software update...»

Je suis d'accord que pour l'instant on est sur de la beta et qu'Apple peut - surtout si ça gueule sur le Net assez - revenir sur ces limitations.
C'est pour cela qu'il est urgent d'attendre et de recuperer les versions de MacOS 10.11 et 10.12 et les combo update...

«Et d'autre part l'absence de la mise à jour de la BootRom n'empêche ni d'installer Sierra ni rien d'autre, elle empêche juste la reconnaissance de l'AFPS (et du NVMe sur les anciennes machines) au boot.»

"Et d'autre part l'absence de la mise à jour de la BootRom n'empêche ni d'installer Sierra rien d'autre"... l'absence, oui, la presence par contre...

Il ressort qu'apres l'installation de MacOS 13 et formatage en AFPS (ce qui sera generalement automatique) la seule possibilité de démarrer une machine c'est avec la version specifique a la machine de MacOS 13... a moins d'extraire le disque, le reformater, le reinstaller, puis lancer la reinstallation de MacOS... ce qui ne sera pas possible avec les machines a disque soudé!

Bref il y a assez de questions et d'indices qui poussent fortement a la prudence et il est bon pour la plupart des utilisateurs d'attendre un bon moment (je conseille toujours la rev 5, donc ici macOS High Sierra (13).5, qui arrivera au printemps 2018) avant de passer a High Sierra.

avatar gaurejac | 

Désolé, mais encore une fois, à te lire on voit bien que tu n'as pas testé donc tu ne sais pas trop de quoi tu parles...

Moi je parle d'expérience :
- je me suis inscrit au beta test de macOS 10.13 High Sierra et j'ai récupéré l'installateur
- une fois cet installateur en main, rien ne diffère de 10.11 ou 10.12... on peut lancer une installation sans aucune connexion internet...
Sans connexion internet, l'installateur fonctionne et installe macOS 10.13 mais ne met pas à jour la BootRom.
Avec une connexion internet, l'installeur met à jour la BootRom.
- de même une fois installé macOS 10.13 High Sierra sur un support, j'ai pu le cloner sur de multiples autres supports et démarrer ce support cloné sous toutes les machines que j'avais sous la main (Mac min 2014, MacBook Air 2013 à 2015, MacBook Pro retina 2013 à 2015 etc.).
J'ai d'ailleurs cloné ce système que ce soit en USB 3.0 sur un disque externe, en mode target, etc.

Bref je suis désolé mais tu n'as pas compris il n'y a vraiment aucune limitation à l'utilisation d'High Sierra sur aucune machine, ni aucune version spécifique ni aucun empêchement de cloner l'OS sur un autre Mac de modèle différent.

Rien de tout ça, et j'ai pu le valider et le tester.

Par contre la seule chose vraie et notable, c'est qu'aucun des Mac vendus jusqu'ici ne savait gérer le boot en APFS.
Donc pour booter en APFS (et uniquement en APFS, en HFS on n'est pas concerné) il faut simplement utiliser un Mac soit très récent, soit un Mac qui a au moins eu une fois une mise à jour en High Sierra et donc qui a eu sa BootRom mise à jour.

Donc si je prends un Mac "a", je lui installe High Sierra, il a sa BootRom à jour et peut booter en APFS.
Si je clone ce système sur un Mac "b", sans BootRom à jour, sur une partition HFS+, ça va fonctionner.
Si je clone ce système sur le même Mac "b", sans BootRom à jour, mais sur une partition APFS, là ça ne démarrera plus.

ça y est tu commences à comprendre ?

Il n'y a pas de version de 10.13 spécifique à une machine.

avatar C1rc3@0rc | 

Par contre la seule chose vraie et notable, c'est qu'aucun des Mac vendus jusqu'ici ne savait gérer le boot en APFS.
Donc pour booter en APFS (et uniquement en APFS, en HFS on n'est pas concerné) il faut simplement utiliser un Mac soit très récent, soit un Mac qui a au moins eu une fois une mise à jour en High Sierra et donc qui a eu sa BootRom mise à jour.

Je n'ai peut etre pas ete assez clair, mais comme l'ecrit Tidbits ces limitations concernent le Mac une fois sour APFS. Tant qu'on reste sous HFS+ on peut penser que l'usage ne change pas.
Comme tu l'ecris pour booter en APFS, il faut que la bootrom soit a mise a jour et c'est a partir de la que tout degenere.

Le probleme c'est donc le choix qu'a le possesseur ou l'administrateur du Mac entre rester sous HFS+ et basculer sur APFS.

Apple a confirmé que la conversion des machines a SSD serait automatique sans qu'il y ait de moyens (au moins simples) d'empecher cela. Pour les autres machines on voit le foutoir que c'est avec les fusion drive. Mais on peut s'attendre a ce qu'une prochaine version de 10.13 convertisse systematiquement le disque OS en APFS de maniere automatique et inevitable.

Apres, Apple est en train de mettre en place un systeme ou les mise a jour ne sont plus generalisées, mais vont "patcher" les parties de code specifique a la machine sur laquelle elle s'applique.

Cela va bien dans le sens d'une version specifique a une machine inutilisable avec une autre. Ce n'est pas nouveau en soi, ça fait depuis un moment que la version livrée avec une machine ne peut pas etre utilisé sur une autre et il fallait passer par une version generique pour creer une cle USB bootable.

Il y a un truc que tous les administrateurs et poweruser utilisaient: on fait une install sur une machine, on la paufine, installe les app, parametres, on teste puis on clone cette version sur le parc de machines. C'est plus possible avec high Sierra et APFS.
Avec les SSD soudés on va avoir un double verrouillage

Ce que je dis, c'est qu'administrer un parc de Mac et gerer MacOS etait simple et performant. Depanner une machine se faisait en changeant le disque avec un clone dans le pire des cas, on pouvait démarrer, reparer, mettre a jour une machine a partir d'un autre Mac avec le mode Target, ou en bootant avec un disque externe disposant d'une version generique, on pouvait meme cloner ce disque et redémarrer la machine et tout roulait.
Avec ce passage a High Sierra et APFS, Apple rend MacOS aussi compliqué a gerer que Windows, a la difference que sur Windows y a des outils d'administrations, pas (encore) sur MacOS.

qu'Apple verrouille MacOS avec ce passage a High Sierra sur les machines a SSD. On se dirige vers les memes problemes que sous Windows, avec en plus l'absence d'outils d'administration de cette plateforme que les administrateurs connaissent. Et que l'on voit que la mises en place de ce verrouillage se fait progressivement et de plus en plus de maniere automatique.

Apres, encore une fois, on parle de beta de high sierra, Apple ira peut etre de plus en plus sur le verrouillage et complication de MacOS ou fera marche arriere, donc pour l'instant il est urgent d'attendre et de voir.

avatar gaurejac | 

Je n'ai peut etre pas ete assez clair, mais comme l'ecrit Tidbits ces limitations concernent le Mac une fois sour APFS. Tant qu'on reste sous HFS+ on peut penser que l'usage ne change pas.

Oui c'est bien ça.

Comme tu l'ecris pour booter en APFS, il faut que la bootrom soit a mise a jour et c'est a partir de la que tout degenere.

Le probleme c'est donc le choix qu'a le possesseur ou l'administrateur du Mac entre rester sous HFS+ et basculer sur APFS.

Apple a confirmé que la conversion des machines a SSD serait automatique sans qu'il y ait de moyens (au moins simples) d'empecher cela. Pour les autres machines on voit le foutoir que c'est avec les fusion drive. Mais on peut s'attendre a ce qu'une prochaine version de 10.13 convertisse systematiquement le disque OS en APFS de maniere automatique et inevitable.

Pour l'instant il n'y a absolument rien qui empêche un administrateur d'installer HighSierra sur une machine "maitre", de cloner ce "master" vers une image en HFS+ qui sera après déployée sur toutes les autres machines du parc...

Apres, Apple est en train de mettre en place un systeme ou les mise a jour ne sont plus generalisées, mais vont "patcher" les parties de code specifique a la machine sur laquelle elle s'applique.

ça c'est déjà le cas sur iOS effectivement, mais rien ne permet d'affirmer à ce stade qu'il n'y aura pas toujours des updates "combo" téléchargeables sur le site d'Apple...
De plus il semble qu'on va continuer à avoir dans l'App Store des versions "complètes" de HighSierra régulièrement mises à jour comme c'est le cas aujourd'hui avec les autres systèmes..
En effet aujourd'hui on peut télécharger sans problème dans l'AppStore une version complète, universelle, et à jour de 10.10.5, de 10.11.6, de 10.12.5 (qui sont disponibles dès lors qu'on les a au moins téléchargées une fois à l'époque).

Cela va bien dans le sens d'une version specifique a une machine inutilisable avec une autre. Ce n'est pas nouveau en soi, ça fait depuis un moment que la version livrée avec une machine ne peut pas etre utilisé sur une autre et il fallait passer par une version generique pour creer une cle USB bootable.

Là je ne suis pas d'accord...On peut toujours avoir une version de HighSierra "générique" comme je l'explique plus haut. Il suffit de faire un master sur lequel on applique des MAJ combo.
D'autre part la version "livrée avec une machine qui ne peut pas être utilisée sur une autre" c'est faux...
Ce qui s'est toujours produit c'est que, à un instant T, il y a une version x.x.x de l'OS qui fonctionne sur toutes les machines jusque là.
Sort une nouvelle machine, elle est équipée d'une version "x.x.x bis" (numéro de build supérieur) qui gère cette nouvelle machine.
La seule chose qui est vraie c'est que la version "générique" x.x.x ne tourne pas sur cette nouvelle machine. Par contre la version "specifique" x.x.xbis tourne sur les anciennes machines (j'avais fait un "master" 10.6.7 à partir des MacBook Pro 2011 qui tournait sur tous les mac faits jusque là)

Dès la version de l'OS ultérieure (x.x.x+1) tout revient dans l'ordre et toutes les machines sont gérées... Qu'est-ce qu'il y a de nouveau ? Les premiers PowerPC avaient déjà une build spécifique de 7.1.2 appelée 7.1.2p et c'était il y a 23 ans...

Il y a un truc que tous les administrateurs et poweruser utilisaient: on fait une install sur une machine, on la paufine, installe les app, parametres, on teste puis on clone cette version sur le parc de machines. C'est plus possible avec high Sierra et APFS.

Avec HighSierra si, et AFPS n'est une contrainte que parce que à l'heure actuelle la majorité des machines n'a pas eu sa BootRom mise à jour.
Mais ce n'est pas un problème qui va perdurer : d'une part il n'est pas impossible qu'Apple propose la mise à jour de la Bootrom (qui n'est pas actuellement finalisée) aux anciennes machines via l'AppStore comme ça c'est fait jusque là...
D'autre part toutes les machines qui sortent des chaines à partir d'aujourd'hui auront une BootRom à jour...

Avec les SSD soudés on va avoir un double verrouillage

ça les SSD soudés on est d'accord, je n'en pense que du mal...

Ce que je dis, c'est qu'administrer un parc de Mac et gerer MacOS etait simple et performant. Depanner une machine se faisait en changeant le disque avec un clone dans le pire des cas, on pouvait démarrer, reparer, mettre a jour une machine a partir d'un autre Mac avec le mode Target, ou en bootant avec un disque externe disposant d'une version generique, on pouvait meme cloner ce disque et redémarrer la machine et tout roulait.
Avec ce passage a High Sierra et APFS, Apple rend MacOS aussi compliqué a gerer que Windows, a la difference que sur Windows y a des outils d'administrations, pas (encore) sur MacOS.

qu'Apple verrouille MacOS avec ce passage a High Sierra sur les machines a SSD. On se dirige vers les memes problemes que sous Windows, avec en plus l'absence d'outils d'administration de cette plateforme que les administrateurs connaissent. Et que l'on voit que la mises en place de ce verrouillage se fait progressivement et de plus en plus de maniere automatique.

Apres, encore une fois, on parle de beta de high sierra, Apple ira peut etre de plus en plus sur le verrouillage et complication de MacOS ou fera marche arriere, donc pour l'instant il est urgent d'attendre et de voir.

Mouais... administrer les Mac ça n'a pas été toujours facile, c'est un métier (on ne s'improvise pas "JAMF expert"..) et High Sierra ou l'AFPS n'y change pas grand chose, cela rend juste nécessaire de faire attention mais comme toujours à chaque mise à jour d'OS...

avatar JonasL | 

Est-ce que ça concerne aussi les Macbook Pro début 2013 ?

avatar PoqQop | 

Bonne question

avatar gaurejac | 

Alors les MacBook Pro early 2013 c'est complètement différent on n'est pas en PCIe mais on est en SATA (7+17 pins).

Sur ceux-là on a une offre pléthorique de SSD chez OWC, Transcend...

Et surtout, on trouve des adaptateurs "msata" vers "Apple 7+12" pour une quinzaine d'euros qui permettent l'adaptation de SSD m-sata comme le 850 Evo 1 To...
https://www.amazon.fr/mSATA-MACBOOK-Retina-A1398-Adapter/dp/B01J2056QG/
https://www.amazon.fr/Samsung-SSD-Série-mSATA-MZ-M5E1T0BW/dp/B00TGIVRYU

avatar renan35 | 

c'est ce que je cherchais !

avatar Diablo54800 | 

purée j'ai un MBPr late 2013 avec 256Go.... si je peux lui mettre un 500Go....Oo

avatar vsi | 

@Diablo54800

idem. mais du coup il faut installer High Sierra sur l'ancien ssd, remplacer le ssd par le nouveau, et enfin re-installer High Sierra ?

avatar Diablo54800 | 

@vsi

Oui c’est ça

avatar C1rc3@0rc | 

Ce qui du coup va devenir impossible

avatar gaurejac | 

Mais non ça ne va pas être impossible...

On peut tout à fait installer High Sierra sur une machine, ce qui met à jour sa BootRom.
Puis remettre en El Capitan.
Ou mettre un SSD neuf NVMe, et restaurer son backup de High Sierra.
Ou mettre un autre SSD AHCI et pareil restaurer High Sierra.

On fait ce qu'on veut...
Seule condition, si on est en AFPS et/ou NVMe (non Apple) la machine doit avoir eu sa mise à jour de BootRom.
C'est tout.

Et ça n'empêche rien, surtout pas de revenir sur un ancien système (là j'écris sur un MBPr 15" qui a sa BootRom à jour, et je suis sous El Capitan sur un SSD Apple NVMe...).

avatar Diablo54800 | 

Je viens d'aller voir sur son twitter.... ca fonctionne bien sur mon MAC :)
bon aller....dealabs...un deal sur le 960 EVO :)

avatar anonx | 

Quand même marrant de nous extasier pour quelque chose, qui, à la base est, ou devrait être normal... ?

"Bonne nouvelle" donc

avatar tahitibob987 | 

Quid MacBook pro retina 2012 ? ?

avatar Ron Dex | 

@tahitibob987

Idem. Ça m'intéresse. J'ai un MBPR 15" mi-2012 avec 250 Go. Et ça m'intéresserait de pouvoir mettre le double de stockage.
Je sais que c'est possible, ça existe. C'est disponible sur le site MacWay. Mais j'aimerais une prise en charge « officiel ».

avatar gaurejac | 

voir ma réponse plus haut... les Retina mid-2012 sont en Sata 17+7 et on peut mettre du Transcend, du OWC, ou encore l'adaptateur suivant :
https://www.amazon.fr/mSATA-MACBOOK-Retina-A1398-Adapter/dp/B01J2056QG/
https://www.amazon.fr/Samsung-SSD-Série-mSATA-MZ-M5E1T0BW/dp/B00TGIVRYU/

avatar renan35 | 

(Mi-2012 et début 2013 ont le meme systeme de SSD)

Message de Guy :
"Alors les MacBook Pro early 2013 c'est complètement différent on n'est pas en PCIe mais on est en SATA (7+17 pins).

Sur ceux-là on a une offre pléthorique de SSD chez OWC, Transcend...

Et surtout, on trouve des adaptateurs "msata" vers "Apple 7+12" pour une quinzaine d'euros qui permettent l'adaptation de SSD m-sata comme le 850 Evo 1 To...
https://www.amazon.fr/mSATA-MACBOOK-Retina-A1398-Adapter/dp/B01J2056QG/
https://www.amazon.fr/Samsung-SSD-Série-mSATA-MZ-M5E1T0BW/dp/B00TGIVRYU"

avatar misc | 

Top, pour ce que ca leur coute en plus. Pareil pour le TRIM, heureusement qu'ils ont finit par lacher le morceau.

@tahitibob987: Le MBPR 2012 utilise un SSD custom en SATA, donc non compatible avec les SSD NVMe mentionnés dans l'article.. Il y a quelques remplacements mais quasiment au prix de l'original.

avatar Le docteur | 

Je ne comprends rien à l'article. On mettait déjà des SSD dans des Mac (sans bénéficier des fonctions de mise à jour en veille, comme on ne bénéficie pas du déverrouillage du Mac avec la montre sur MBP mid-2012)

avatar gaurejac | 

Oui on peut mettre des SSD autres que ceux d'origine Apple depuis des années.
Et le format "12+16" est commun à toutes les machines Apple depuis fin 2013 jusqu'à l'iMac 2017 (exception de ceux qui ont un SSD soudé : macbook 12" et MBPr13" et 15" usb-c).

Là on parle de nouveaux SSD M.2 PCIe au standard NVMe qui commencent à remplacer les AHCI (qui eux se font rares et n'existent quasiment pas en capacité 2 To)

avatar lambs | 

Effectivement, article pas très clair sachant que les formats de SSD sont différents en fonction des MBPr.
Il aurait été bon de faire une bonne synthèse, quel SSD pour tel MBPr avec High sierra.

avatar dtb06 | 

@ledocteur :

Tu es trop vieux ou trop à la ramasse, mais depuis 2012 les Mac ont des SSD propriétaires.

Là, l'article prouve que ce sont juste des SSD M.2 avec une interface propriétaire pour emmerder le monde.

En gros sur un 2009 tu peux acheter un SSD SATA 4To du commerce, autant sur un 2013 Retina tu étais jusqu'à présent prisonnier d'Apple et de la configuration que tu avais choisie à l'époque.

Maintenant, en mettant simplement le double du prix d'un utilisateur Lambda, tu peux avoir des performances pas trop loin des ordis de 2015.

avatar Le docteur | 

... ou je ne m'intéresse de moins en moins à une marque qui apparemment délaisse une partie de sa clientèle pour se réserver uniquement à des bobos méprisants de CSP++ dans ton genre.
Accessoirement le mid-2012 est tout de même de 2014, mais j'imagine qu'avoir le même ordinateur depuis trois ans c'est trop la loose pour toi.

avatar Bigdidou | 

@dtb06

« Maintenant, en mettant simplement le double du prix d'un utilisateur Lambda »
Eh oui, c’est tout simple, en fait : il suffit de mettre un gros paquet de pognon.
Les gens sont bêtes, quand même, de pas penser à ce genre de solution.

avatar Mr_Cobb | 

Ces SSD comme dans le lien de l'article, on a pas besoin d'adaptateur? Direct on ouvre le Mac me concernant un MBA de 2015 on remplace le SSD et c'est prêt à l'emploi? Du moins utilisable pour y mettre une clé USB avec l'OS et c'est bon?

avatar gaurejac | 

Pour les 2013-2014, direct on installe High Sierra, ça met à jour la BootRom, puis on remplace le SSD et c'est prêt à l'emploi oui (utilisable pour mettre l'OS via une clé USB effectivement).

Pour les 2015 c'est à la fois plus simple (on peut installer High Sierra pour mettre à jour la BootRom mais ce n'est même pas obligatoire, les 2015 gèrent le boot sur NVMe)
A la fois c'est à l'heure actuelle plus aléatoire car les 2015 sont en PCIe 3.0 et ça pose quelques soucis avec l'adaptateur M.2 vers Apple 12+16.

avatar Diablo54800 | 

Pour un MBPr late 2013, tu rajoutes quand même l'adaptateur non? Car tu mets "on remplace le SSD".
En tout cas, un grand merci d'avoir fait remonté l'information et testé pour nous les différents setups :)

avatar gaurejac | 

Oui tout-à-fait pour un MBPr late 2013 comme tous ceux qui suivent si on veut mettre un SSD M.2 NVMe on doit mettre l'adaptateur M.2 ngff vers le format propriétaire Apple 12+16.

Bien distinguer le format du connecteur (M.2 ngff ou Apple 12+16) et la norme de communication (AHCI ou NVMe), la norme du Bus (PCIe 2.0 2x, PCIe 2.0 4x, PCIe 3.0 2x ou PCIe 3.0 4x)...

Pour être complet... il existe :
- des SSD PCIe d'origine Apple AHCI, au format Apple 12+16 (ex: MZ-JPU512T/06A)
- des SSD PCIe d'origine Apple NVMe, au format propriétaire Apple 12+16
- des SSD PCIe tiers AHCI, au format propriétaire Apple 12+16 (OWC, MCE, Transcend 920)
- des SSD PCIe tiers AHCI, au format M.2 (ngff) : LiteOn, Samsung 951 AHCI, Kingston
- des SSD PCIe tiers NVMe, au format M.2 (ngff) : Samsung 951 NVMe, 960 Evo, 960 Pro, WD Black M2, etc.

Les deux derniers (SSD AHCI et NVMe au format M.2) nécessitent l'adaptateur M.2 vers Apple 12+16.
En général les SSD AHCI sont en PCIe 2.0 2x ou 4x lanes.
Les SSD NVMe sont quasiment tous en PCIe 3.0 4x lanes.

Et ce sont les SSD PCIe tiers NVMe qui sont les plus courants et les moins chers : 500 euros pour un Samsung 960 Evo de 1 To.

avatar Diablo54800 | 

merci pour ce complément :)
PS : aurais tu un boitier externe à nous conseiller pour recycler l'ancien SSD?

avatar gaurejac | 

il faut ce genre de boitier :
http://www.ebay.fr/itm/USB3-0-for-Apple-2013-2014-or-2015-MacBook-Air-Pro-Retina-SSD-case-HDD-Box-JZLL-/222340187708

Après, j'en ai et c'est assez fragile. Je m'en sers surtout pour récupérer des données ou faire des assistants migration (et ça ne fonctionne qu'avec les SSD AHCI...)

C'est souvent plus avantageux de revendre le SSD d'origine Apple (un 256 Go se vend largement 200 euros...), et pour le prix se racheter un samsung externe T3 ou T7 ou un boitier UASP + SSD 2,5".

avatar Diablo54800 | 

Ah ouais pas bête.... je vais revendre mon 250Go alors :)
Vraiment merci pour ton aide apporté à la communauté!

avatar lambs | 

Ok, merci.
Quelle est la différence entre le NVMe et AHCi.
Rapidité?
Quelle est la meilleure solution pour conserver des performances identiques voire proche de la configuration d'origine.
Quelle erreur d'avoir choisi un 256go!!

avatar vsi | 

@lambs

non mais à ce stade il faut relire l'article...
si tu veux des performances identiques il faut prendre un ssd owc au format apple, donc très cher (500€ je crois pour 480go).
Si tu veux des performances bien supérieures (cf article), il faut prendre un ssd m.2, deux fois moins cher........
Quel choix cornélien !!

avatar lambs | 

@vsi

Justement, l'article n'est pas très précis. MBPr de 2013 early ou late.
Etc...
Ensuite il y a eu quelques commentaires qui sèment le doute.
Bref, merci à tous pour vos réponses.

Sujet super intéressant mais article un peu Leger. Dommage car bien plus intéressant que les X Articles parlant des hypothétiques futures caractéristiques de l'iPhone 8/X avant sa présentation. Et cela va repartir pour l'année prochaine.?.

avatar gaurejac | 

les NVMe sont souvent plus rapides (PCIe 3.0 en 4x lanes). Le protocole permet une plus longue profondeur de queue de commandes et multiples requetes simultanées (l'AHCI c'était à la base pour les disques durs).

Mais surtout, les NVMe sont dorénavant plus courants et faciles à trouver partout dans le commerce, ils sont aussi beaucoup moins chers que les AHCI.

D'ailleurs rien ne garantit qu'on trouvera des SSD PCIe AHCI neufs d'ici un an : l'industrie migre en masse sur le NVMe. Sur le marché "grand public" hors Apple il n'y a plus gère que Kingston qui fournit encore des AHCI (pour combien de temps ?)

avatar kaiamb | 

Bonjour,
Et sur un Mac Pro 2013,que peut-on mettre en remplacement pour mettre 1 tera par exemple à part le AURA de OWC ?
Ces modules samsung peuvent-t-ils s'installer (sous high sierra of course) ?

avatar gaurejac | 

Oui le MacPro late 2013 (6.1) ça fonctionne à priori. Je n'ai pas testé personnellement mais une personne sur le forum MacRumors l'a fait et confirme que ça fonctionne.

En 1 To il y a les Samsung 960 Evo par exemple, en 2 To il faut un 960 Pro.

Le Mac Pro étant en PCIe 3.0 on est en mesure d'atteindre les 3 Go/sec

Pages

CONNEXION UTILISATEUR