Intel lance Kaby Lake, la 7e génération de processeurs Core

Stéphane Moussie |

Le successeur de Skylake est là, mais pas forcément celui que l'on attendait. Intel n'étant pas parvenu à dompter aussi rapidement qu'escompté la gravure en 10 nm, il déroge à son traditionnel « Tick-Tock » et livre une 7e génération de processeurs Core gravée en 14 nm comme les deux précédentes.

Lancé officiellement aujourd'hui, Kaby Lake n'inaugure ni un nouveau processus de gravure (Tick) ni une nouvelle architecture (Tock), il s'agit simplement d'une « optimisation » de Skylake que l'on trouve actuellement dans l'iMac Retina 5K et le MacBook — les autres Mac ont des processeurs de la génération précédente, Broadwell. Le fondeur parle tout de même d'un nouveau processus de gravure en « 14 nm+ », le + signifiant que des peaufinages ont été apportés.

Le slogan pour cette 7e génération, c'est « l'internet immersif », un terme marketing nébuleux pour désigner la 4K, les vidéos à 360° et la réalité virtuelle.

De fait, tous les GPU des puces Kaby Lake savent décoder et encoder matériellement les vidéos HEVC/H.265 10-bit et décoder le VP9 8-bit. Cela signifie que c'est le GPU qui prend à sa charge l'opération, permettant ainsi au CPU de se concentrer sur autre chose, dont les affaires courantes. L'autre bénéfice, c'est une autonomie prolongée ; 7 heures au lieu de 4 lors de la lecture d'une vidéo 4K encodée en VP9.

Les performances évoluent peu d'une génération à l'autre ? Partez de la première génération sortie il y a 8 ans pour obtenir un graphique plus impressionnant !

Les normes HDMI 2.0 et HDCP 2.2 sont prises en charge pour un affichage des vidéos protégées sur un écran 4K à 60 Hz [mise à jour : le support du HDMI 2.0 n'est pas natif, il passe par le DisplayPort 1.2 interne]. On reste par contre cantonné à du DisplayPort 1.2, alors que la version 1.3 aurait permis un affichage 5K avec un seul câble, souligne Ars Technica.

Et les performances ? Eh bien, les performances, logiquement, n'évoluent pas beaucoup. À tarif similaire, dans sa gamme U (celle exploitée par le MacBook Air), Intel promet un gain jusqu'à 12 % en applications de productivité et 19 % en applications web. Une hausse simplement due à des fréquences plus élevées.

Seulement six processeurs disponibles dès maintenant

Le lancement de Kaby Lake est partiel. Seulement six processeurs sont disponibles aujourd'hui — les premières machines devraient être dévoilées lors de l'IFA qui ouvrira à la fin de la semaine.

Trois font partie de la gamme Y à l'enveloppe thermique (TDP) de 4,5 W. C'est dans cette gamme qu'Apple pioche les processeurs du MacBook 12".

Cliquer pour agrandir

Parce qu'Intel aime beaucoup l'adage « pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? », il a changé pour la troisième fois en trois ans la nomenclature de cette gamme. Le Core m3, le processeur le moins puissant, reste Core m3, mais le Core m5 un poil plus rapide devient un Core i5 et le Core m7 devient un Core i7.

Au prochain renouvellement d'Apple, on aura donc un « MacBook Core i7 »... cadencé à 1,3 GHz. Inutile de préciser que le nom du processeur n'influe pas sur ses performances, même si Intel semble vouloir le faire croire.

Les trois autres processeurs disponibles dès aujourd'hui appartiennent à la gamme U, une gamme largement utilisée par la Pomme puisqu'on trouve des processeurs U dans le MacBook Air, le MacBook Pro 13", le Mac mini et l'iMac 21,5" d'entrée de gamme.

Cliquer pour agrandir

Les voici :

Est-ce que l'on tient là les futurs processeurs du MacBook Pro ? C'est possible. Ces nouveaux Core i5 et i7 ont un TDP de base de 15 W qui peut être relevé jusqu'à 25 W. Or, le MacBook Pro 13" actuel a un processeur au TDP variant de 23 à 28 W. Les Core i5 et i7 U Kaby Lake ne devraient pas être un obstacle à l'épaisseur légèrement réduite des futurs MacBook Pro qui est pressentie.

Le hic concerne le MacBook Pro 15". Actuellement, il bénéficie d'un processeur quatre cœurs significativement plus puissant que celui du 13". Seulement, ces puces quatre cœurs n'arriveront pas avant le début de l'année prochaine. Comment Apple va-t-elle gérer cette situation alors que les nouvelles machines sortiront en octobre, d'après Bloomberg ? Le 15" sera-t-il commercialisé après le 13" ? Le planning d'Intel semble aussi confirmer que la nouveauté de l'iMac 5K 2016 concernera uniquement la carte graphique.

avatar Arcetnathon | 

Ils ont un retard hallucinant chez Intel.

avatar Alberto8 | 

@Arcetnathon :
Du retard, sur qui , ils son seul au monde ! (pour l'instant bien sûr)

avatar C1rc3@0rc | 

Du retard sur leurs attentes et promesses...
D'ailleurs par rapport aux promesses d'Intel on voit bien qu'il s'agit de promesses electorales...

Intel refait le coup de Broadwell (alias la berezina) en sortant les plus simples et faibles processeurs, histoire de dire que Kaby Lake sera bien sortie en 2016 et pas 2017... bref on continue dans le foutage de gueule et le marketing pur sucre chez Intel.

Sinon, il avait ete annoncé depuis un moment pas Intel que le Tick/Tock, terme marketing stupide et jamais suivi apres la premiere generation, etait abandonné. Normalement, Intel devrait avec Kaby lake sortir une version enfin finale de Skylake, dont la sortie avait eté anticipé pour palier a la catastrophe qu'est Broadwell.

Helas, il semble qu'Intel a toujours de gros problemes avec sa gravure a 14nm, et que les evolutions promisent de l'architecture soient toujours repoussées a l'architecture suivante (c'est le cas depuis Haswell....)

On apprend maintenant que l'unité graphique ne supportera par le DP 1.3 HDMI 2.0 non plus... Exit donc le support 5k et donc les rumeurs d'un ecran 5k d'Apple (arf)

Bref comme d'hab Intel deçoit.

Maintenant concernant Apple:Seulement, ces puces quatre cœurs n'arriveront pas avant le début de l'année prochaine. Comment Apple va-t-elle gérer cette situation Ben pour le Macbook Air, y a de quoi l'ameliorer significativement. Pour le Macbook pro, y a 2 options:
- Apple degrade les performances comme elle a pris l'habitude de le faire sur les Mac Mini et iMac
- Apple attend le premier semestre 2017, pour le Macbook Pro

Oh que les keynote a venir vont etre ennuyeuses.

avatar marc_os | 

@C1rc3@0rc :
Une solution pour Apple serait de « dégrader les performances » pour palier au fait que la puissance n'augmente pas ?
Si tu le dis...
Intéressant comme concept. Tu devrais le breveter !

avatar C1rc3@0rc | 

Alors je sais pas pourquoi Apple degrade les performances de la plupart de ses machines par rapport aux generations precedentes, peut etre pour augmenter la rentabilité ou flinguer les gamme, mais en tout cas c'est le cas (legerement du Macbook Pro 15"), de l'iMac (summum avec le 21" mais le 27 5k aussi), évidemment du MacPro - et le champion étant le MacMini qui bat tous les records de rétropédalage generationnel... Aujourd'hui un MacMini 2012 version serveur, atomise le reste de la gamme actuelle, hormis l'iMac 27"5k avec son Core i7 k (et encore le MacMini 2012 tu peux le mettre en charge 24/24, alors que l'iMac...) et le MacPro avec son Xeon (et encore en monocore le MacMini tient largement la comparaison)...

Le Macbook air est a peu près le seul dont les performances CPU montent (un peu) de maniere continue et generation en generation.
Accessoirement il bénéficie aussi de la (relativement grosse) amélioration de l'unité graphique des x86, et comme son écran lui ne bouge pas d'un iota, ben niveau performances graphique et GPGPU les performances elles montent bien... D'ailleurs si Apple le passe prochainement au Retina il risque de faire un retour en arrière au niveau des performances graphique, mais bon ce type de machine n'est pas non plus acheté pour ses performances graphiques...

avatar byte_order | 

> Du retard sur leurs attentes et promesses...

En même temps, c'est un peu systématiques que les attentes et les promesses soient en retard, par définition.

Sinon, on parlerait pas d'attente, littéralement.

avatar fousfous | 

Le planning d'intel est la principale raison du futur passage à l'ARM des Mac.

avatar Alim | 

@fousfous

Pour un pas de 10 ans arrière niveau puissance. T'es un bon toi.

avatar fousfous | 

@Alim :
C'est beau les clichés... Regarde juste la puissance d'un iPad Pro face à un processeur Intel équivalent, et après tu imagines ce processeur avec quelques cœurs en plus, un ventilateur et une consommation largement supérieur. Et c'est mathématique, ce processeur sera largement plus puissant qu'un processeur Intel quelconque.

avatar C1rc3@0rc | 

@Alim

Ben prend un Mac Mini 2015 et compare le a un Mac Mini 2012, tu va voir que ou est le retour en arriere de plus de 8 ans effectifs! Et la c'est pas la faute a ARM

Ensuite un A9x c'est equivalent a un Core i5, un vrai Core i5 hein, pas un faux Atom precedement nommée Core M5!!!!

Ah oui faut aussi voir de que Intel appelle un TDP. Chez Intel le plus petit TDP c'est 15watt, le seul moyen pour arriver a 4.5 watt c'est de ne pas faire focntionner 90% du temps 90% du processeur... cela s'appelle plus un SDP d'ailleurs...
Un ARM lui descend sous le watt en vrai TDP...

avatar pocketalex | 

@C1rc3@0rc : en fait non

un A9x est équivalent à un m5 de Macbook ou à un i5 d'il y a 2 ans, celui de la surface 3

PCworld a fait un article très poussé sur la question et en tire des conclusions très intéressantes, mais globalement, le A9X commence à chatouiller les CPU les moins puissants de nos configs actuelles, mais certainement pas ceux du milieu de gamme (les fameux i5)

http://www.pcworld.com/article/3006268/tablets/tested-why-the-ipad-pro-r...

Maintenant, tout cela ne veut rien dire, déja parceque la puissance stagne depuis des années et donc que le milieu ou le haut de gamme actuel ne casse pas des briques par rapport à leur équivalent d'il y a 3, 4, 5 ans

Aussi parceque tout cela se tient dans un mouchoir de poche (A9X, core M, core I de laptop), si l'on veut parler de "puissance", il vaut mieux regarder les CPU quad-core des MBPr 15" ou les CPU desktop, là les chiffres s'envolent dans des proportions qui n'ont rien à voir avec ce dont on parle

Enfin parceque tout ça est grandguignolesque. Affirmer que le A9X est plus rapide que le core M qui est un processeur de merde et le Core i qui est un processeur génial ... Non.
L'article de PCworld démontre tout le flan autour de ça, et qui plus est, un core m de Macbook retina et un core i de macbook air sont quasi équivalent en puissance, et surement un A9X, et dans différents domaines, l'un s'illustrera sur les autres et vice-versa, mais au final tout ça est dans les mêmes chiffres de puissance et tout cela offre pour l'utilisateur une expérience équivalente dont on ne mesurera les différences que dans un mouchoir de poche

En gros, pour faire souffrir un Macbook Retina ou un MBA, il faut sortir l'artillerie lourde, mais quand on utilise l'artillerie lourde, on est plutôt sur des stations de travail que des machines ultra-portables ... donc toutes ces conclusions sur qui a la plus grosse n'ont au final aucun sens

avatar marc_os | 

@ pocketalex
« milieu ou le haut de gamme actuel ne casse pas des briques par rapport à leur équivalent d'il y a 3, 4, 5 ans »

Ah bon, le haut de gamme actuel serait moins puissant qu'il y a cinq ans ?
Si tu le dis...

avatar Kilrah757 | 

@marc_os :
Non, mais pas significativement plus non plus.

avatar pocketalex | 

@marc_os : j'ai beau me relire 16 fois, je ne vois pas où tu as pu chercher ça dans mes propos

En même temps, j'ai peut-être pas été clair aussi

Le milieu de gamme actuel, et le haut de gamme actuel, vs les mêmes modèles d'il y a 3, 4 ou 5 ans, c'est pas un grand écart fulgurant

On a gagné en puissance, à chaque génération, bien évidemment (je dis pas autre chose), mais de quelques pourcents, rien de super transcendant. On a plus gagné en puissance GPU intégré, ou en efficacité énergétique, mais en puissance CPU ... ça stagne grave

Mais ce que je voulais dire de manière globale, c'est qu'un core-i de MBA, ou de MBP13", ou un core m de Macbook, tout ça c'est kif kif, ça donne plus ou moins du 6000 à geekbench en multi.
Le core m5 du macbook sera plus vers les 5500, le core i du MBA vers les 6000 si il date de 2013 et vers les 6400 si il date de 2015, et le core-i5 du MBP13" vers les 5600 si il date de 2013 et vers les 6500 si il date de 2015
so what ? On s'en tape, c'est la même expérience OS X en ressenti utilisateur car on flotte dans les même niveau de puissance

Par contre, si l'on commence à discuter avec le core-i des MBP 15" en quad, ou avec les core-i de bureau, on s'envole vers des niveau de puissance juste pas comparables, tu benches entre 15000 et 25000

Je dis pas plus que ça ... juste que la branlette de nouilles sur "le macbook c'est lent, le MBA c'est moyen, le MBP 13" c'est top" ... non, tout ça est kif kif, tout aussi puissant à quelques variante près, et si on cherche un réel saut en puissance il convient d'aller chatouiller les MBP15" ou les desktop

avatar R1x_Fr1x | 

décevant pour le 10nm et l'absence du DisplayPort 1.3... mais qu'attendre d'une boite en quasi monopole?

avatar en ballade | 

Appl€ devrait plutôt intégrer de véritables gpu dans ses ordi que cette pseudo innovation de Intel.

avatar C1rc3@0rc | 

Faut arrêter de courir derrière le marketing d'intel. La course a la finesse de gravure s'est arrêtée, Intel l'a perdue et en plus ça n'apporte rien ni en consommation, ni en puissance.

Que l'on reste entre 20 et 14nm et que l'on fasse du travail sur l'architecture et surtout qu'on se débarrasse enfin du jeu d'instruction x86 antédiluvien qui pourrit toute évolution dans les CPU de PC depuis plus de 15 ans.

avatar cv21 | 

La famille U semble pouvoir "adresser" jusqu'à 32G de ram en DDR4 (bus plus rapide) alors que la famille 7Y75 semble limitée à 16G en DDR3. Pour les techniciens, j'essaie de le formuler avec mes mots...

Une mise à jour c'est toujours ça de pris.

Je remarque la pub d'Intel qui annonce la prochaine famille pour janvier 2017 ou s'agit-il de la première vague de mise à jour en janvier 2016 ?

avatar jujudk | 

MMMMHH un redesign des MBA possible pour devenir un macbook 13/14 ?
Si c'est le cas je prendrai celui ci ^^

avatar Almux | 

On oublie trop souvent que 14nm c'est déjà incroyablement bien! On est à des millions de km de ce que les scientifiques n'auraient même pas pu imaginer il n'y a pas si longtemps que ça.
Bien sûr, les natifs de l'âge numérique trouvent ça parfaitement "normal", n'ayant rien connu d'autre.
Mais, il serait temps d'(ré)apprendre, un minimum, à apprécier ce que l'on a déjà à notre disposition actuellement… Non?

avatar fousfous | 

@Almux :
Oui mais Intel fait payer tellement chère aussi peu d'avancer que c'est normal que ça coince.
Aujourd'hui si je dois construire une tour sans budget illimité ce serait plutôt vers les processeurs AMD qu'il faudrait se tourner grâce à des prix acceptables.

avatar stemou75 | 

La technologie de gravure atteint les limites techniques, Intel ou un autre fondeur c'est la même chose. x86 ou ARM c'est aussi la même situation. La technique a atteint sa maturité. On ne connaîtra plus les évolutions fantastiques de puissance des quarante dernières années avec cette technologie du silicium. Il va falloir attendre une nouvelle technologie et ce n'est probablement pas pour tout de suite.

avatar byte_order | 

je pense qu'elle ne viendra pas du côté des processeurs mais plutôt du côté de la RAM, en fusionnant SSD et RAM dans une seule et unique techno. Mémoire volatile *et* persistente, ce qui change beaucoup l'approche de plein de chose, rendant les concepts de chargement & sauvegarde de données, lancement d'application et boot très différent de ce que l'on connait actuellement.

De l'autre côté, y'a les ordinateurs quantiques, mais le passage au grand public semble loin pour l'instant.

Y'a surtout après le cloud des données le cloud de calcul qui pourrait s'ouvrir rapidement au grand public. Mais pour ça, faut des OS qui sachent en profiter plus systématiquement et simplement qu'actuellement. Aujourd'hui, pour en profiter, il faut que le support soit intégré dans l'application et ce support est en général spécifique à une seule techno de cloud calcul...

avatar SWBLi | 

Si j'ai bien tout compris les processeurs pour MBPr 13' sont disponibles ? Un petit espoir de les voir dans les futurs annonces d'octobre ?

avatar Grizzzly | 

@SWBLi :
Un petit espoir pour un pro 13" en octobre oui.

A moins qu'Apple ne revoit sa gamme et presente un macbook 13/14", successeur du Air et du Pro13" et qui viendrait s'intercaler entre le petit macbook 12" et une machine pro 15" présentée en 2017.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR