Intel lance Skylake, sa nouvelle génération de processeurs

Stéphane Moussie |

Les voilà, les premiers processeurs Skylake. Intel profite de la Gamescom qui se déroule actuellement pour lancer sa nouvelle génération de processeurs. Skylake est un « tock », soit une nouvelle microarchitecture.

Perdu dans toutes les générations de puces Intel ? Voici un résumé schématique par ordre de sortie :

Haswell (iMac, Mac mini, MacBook Pro 15") > Broadwell (MacBook, MacBook Air, MacBook Pro 13") > Skylake (second semestre 2015) > Kaby Lake (2016) > Cannonlake (2017)

Comme on le voit, Apple n'a pas fait passer toutes ses machines sur Broadwell, ce qui s'explique en partie par le retard pris par cette génération. L'iMac, le Mac mini et le MacBook Pro 15" pourraient donc directement passer à Skylake lors de leur prochain renouvellement — qui pourrait arriver très bientôt pour le tout-en-un.

Deux processeurs haut de gamme prochainement dans l'iMac ?

Intel lance aujourd'hui deux processeurs Skylake : les Core i7-6700K et Core i5-6600K. Il s'agit de modèles haut de gamme « Unlocked » qui visent en premier lieu les joueurs (d'où l'annonce pendant la Gamescom) et les adeptes de l'overcloking. Gravés en 14 nm, ils sont tous deux équipés de quatre cœurs, ont un TDP de 91 W et acceptent de la DDR3L (1600 MHz) ou de la DDR4 (2133 MHz).

Le Core i7-6700K est cadencé de base à 4 GHz (jusqu'à 4,2 en Turbo Boost), a 8 Mo de cache et est vendu 350 $. Le Core i5-6600K est quant à lui cadencé à 3,5 GHz (jusqu'à 3,9 GHz en Turbo Boost), a 6 Mo de cache et coûte 243 $.

Le GPU intégré est un HD Graphics 530 (1 150 MHz), une drôle de dénomination puisque jusque-là Intel employait des nombres à quatre chiffres.

Cliquer pour agrandir

Apple peut-elle intégrer ces premiers processeurs Skylake dans les prochains Mac ? Leur TDP élevé les écarte immanquablement de tous les portables et du Mac mini qui emploient des puces à l'enveloppe thermique bien moindre. En revanche, il y a une possibilité pour l'iMac (Retina). Son processeur actuel le plus puissant, le Core i7-4790K (génération Haswell), qui coûte 300 € en option, a un TDP de 88 W. Pas très loin des 91 W des Core i7-6700K et Core i5-6600K, d'autant qu'Intel laisse plus de latitude aux fabricants pour ajuster le TDP selon leurs besoins.

Au fait, c'est bien ?

Contrairement à son habitude, Intel n'a pas donné les détails techniques sur la nouvelle architecture — ceux-ci seront révélés lors de l'Intel Developer Forum au milieu du mois. Cela n'a pas empêché AnandTech, Hardware.fr, Tech Report, et d'autres, de faire des tests aussi longs qu'à l'accoutumée.

AnandTech a mesuré une hausse moyenne des performances de 25 % sur les benchmarks exploitant uniquement le CPU. Le site a constaté une petite baisse des performances (- 1,3 %) sur un test de jeux vidéo qu'il ne peut pas expliquer en l'absence d'informations précises sur l'architecture.

Cliquer pour agrandir

Chez Hardware.fr, on est déçu par les performances qui sont « à fréquence égale à peine supérieures à 10 % (par rapport aux processeurs Haswell, ndr), et inférieures à 10 % au niveau des fréquences officielles des processeurs qui sont légèrement réduites côté Turbo. » Mais le site relativise en notant que « dans l'absolu [ces] performances sont excellentes et sans vraie concurrence. »

Quant au GPU intégré, sa prise en charge du décodage H.265 est une vraie avancée, mais on peut regretter l'absence de gestion du HDMI 2.0 et du HDCP 2.2. « Si vous êtes équipés en Haswell vous pouvez passer tranquillement votre chemin pour cette année », conclut Hardware.fr.

D'autres processeurs Skylake, adaptés aux ordinateurs portables (et donc à la famille de MacBook), seront lancés d'ici la fin de l'année, sans plus de précision pour le moment.

avatar PierreBondurant | 

Eh bé, y auront mis du temps a l'accoucher celle-là...
Vivement implémentation dans les MBPR !

avatar sylva007 | 

Je m'imagine dans 10 ans la puissance des processeurs.

avatar C1rc3@0rc | 

Ben en fait ca fait plus de 5 ans que la puissance des x86 d'intel fait du surplace. Tous les observateurs du marché sont d'accord: Intel est coincé et fait du surplace.

Il faut comprendre que Skylake est une tres mauvaise nouvelle pour Intel, meme si c'est le meilleur processeur depuis Sandy Bridge.
En effet le credo d'intel c'est la conjecture de Moore, qui elle repose sur la miniaturisation des composants (principalement les transistors). La conjecture de Moore implique que la puissance augmente, a cout de production constant, tous les 18 mois ( avec la densité que permet la finesse de gravure).

Intel a fait un saut de gravure enorme en passant de 22 nm directement a 14nm avec la generation Broadwell.
Et Broadwell a ete un fiasco total, avec un stagnation totale, voire une regression, sans parler des retards a repetition, bug, et surtout de l'explosion des couts de production.
Et pour parachever cet echec, Skylake, offre entre 10% et 25% de puissance (faudra verifier avec la gamme etendue) alors qu'il s'agit d'un changement d'architecture et que la finesse de gravure reste la meme que Broadwell!

Consequences :
-la course a la finesse de gravure est terminee,
-la conjecture de Moore est aux oubliette,
et Intel se retrouve avec un gros probleme sur les bras: l'antique architecture x86!

Car si on voit l'architecture ARM progresser a grands pas, le x86 lui est en fin d'existence et ne peut plus vraiment progresser. Et Intel a tiré toutes ses cartouches avec le x86: course a la frequence, course au nombre de Core, course a la finesse, bidouillage du TDP...
Et Intel a deja annoncé que Skylake va etre la pour longtemps, ils sont deja confronté a des difficultés majeures pour la prochaine generation!

Dans 10 ans les processeurs seront peut etre beaucoup plus puissants, mais ce sera pas des x86 et ce ne sera pas avec du silicium... et ca risque de ne pas etre Intel.

avatar ritchi_paris | 

Merci pour vos éclaircissement très clairs, mais une question me taraude : si les processeurs ne seraient plus fabriqués en silicium, le seront-ils avec du Germanium ? Et si cela cela est le cas, leur coût seraient stratosphériques, non ?

avatar TimeMachine | 

"mais on peut regretter l'absence de gestion du HDMI 2.0 et du HDCP 2.2"

D: mais non ? Sérieux ?

Tout le monde nous disait d'attendre Skylake pour le HDMI 2.0 et USB 3.1 ... et au final, rien de tout ça ?

C'est une blague ? D:

avatar C1rc3@0rc | 

Non c'est pas une blague, c'est la consequence de l'echec de Broadwell et de la gravure a 14nm. Intel a ete contraint de sortir au plus vite Skylake, et donc de faire l'impasse sur des fonctions, fonction que l'on retrouvera dans une mise des mise a jours a venir de Skylake (et il n'y en aura pas qu'une)

Ceci etant, Skylake c'est Thunderbolt 3 et USB 3.1, et beaucoup d'autres evolutions. Apres, faut pas se leurrer non plus, l'unite graphique des processeur Intel, meme si elle progresse beaucoup plus que le processeur lui meme, reste tres en retard sur les vrais GPU (NVidia et AMD). Sur un PC (ou Mac) le manque de HDMI 2.0 n'est pas un gros probleme pour l'instant, car pour supporter des hautes densites graphiques (plus de 4k) il faut un vrai GPU, donc passer par du displayport et du Thunderbolt.

avatar ipaforalcus | 

Mais le H.265 n'était pas déjà supporté par Haswell? Mon MacBook Pro Retina 2014 les lit sans problèmes...

avatar Hideyasu | 

@ipaforalcus :
C'est encore différent, car mon Retina de 2012 peut aussi les lire.
La différence c'est au niveau de la puissance nécessaire pour les décoder.

avatar Bardyl | 

La puissance nécessaire pour décoder le H265 est plus une conséquence du fait que sur les ordinateurs actuels, le décodage est logiciel. Le passage à Skylake devait/doit normalement permettre un décodage matériel.

avatar olaola | 

Le décodage est hybride sur Haswell, c'est un mix Soft/Hard, là maintenant c'est le même niveau de support que le H264

avatar fousfous | 

Et après y en a qui vont être étonné du passage au tout ARM sur les Mac...
D'ailleurs c'est marrant quand on critique le MacBook en disant qu'il a des performance proche d'un ordi s'il y a 3 ans, c'est pas comme si les processeurs Intel gagnaient en puissance... Vive le manque de concurrence.

avatar olaola | 

C'est pas un problème de concurrence là. Intel serait ravi d'avoir des procs 2x plus puissant chaque année pour maintenir renouvellement fréquent des machines comme c'était le cas à une époque.
Mais les choses ne sont pas simples, si il n'y a pas de concurrence ça n'est pas un hasard, c'est que les choses sont devenues compliquées. Penser qu'Intel se repose sur ses lauriers relève d'une vraie méconnaissance des problèmes techniques.
La croissance de perfs des processeurs ARM va s'infléchir aussi maintenant qu'ils ont atteint un niveau de complexité élevée et c'est normal.

Là où le manque de concurrence est un problème c'est surtout sur le prix. Intel vend a des prix très élevés et c'est un domaine où le passage aux procs ARM permettrait un gain pour Apple (pour l'utilisateur final par contre c'est gagné si on se fie à la marge hallucinante que fait Apple sur l'iPhone).

En tout cas personnellement que toute la gamme Mac passe sur processeur ARM ça m'intéresse pas du tout. Si Apple veut rajouter des Macs à sa gamme en processeur ARM tant mieux, mais si c'est tout ça sera moi. Le passage au proc Intel a été fantastique pour le Mac, soudainement plein de logiciels ou librairies ont été portés, les écarts de perfs entre logiciels Mac et Windows se sont réduits (et maintenant c'est même des fois à l'avantage du Mac) et on peut faire tourner d'autres OS (virtualisés ou non).
Le Mac est la meilleure plateforme de développement actuellement, passer tout sur ARM c'est perdre bcp des avantages actuels, et perdre de l'attrait chez les développeurs c'est pas une bonne chose pour la plateforme.

avatar C1rc3@0rc | 

@olaola
Tu as raison sur 1 point: Intel ne fait pas exprès de laisser stagner ses x86, Intel fait meme du mieux qu'il peut pour tirer le dernier jus du x86.

Ses resultats financiers demontrent bien que la ritournelle "Intel est dominant et donc n'a pas de concurence ce qui fait qu'Intel a pas besoin de se fouler" ne tient pas un instant la route.
Certes Intel a tué la concurrence grace a une stratégie monopolistique et des pratiques anticoncurrentielles illégales, mais c'est pas la cause de la stagnation du x86.

Intel sauve son business avec le data center et le serveur ou ce qui compte c'est la masse de processeurs plus que leur puissance et surtout tout ce qui va autour!

L'activite Core elle est en deconfiture depuis des annees avec la chute des ventes de PC et surtout l'absence d'Intel de l'informatique mobile (echec des Atom et des petits Core i qui sont incapablent de se mesurer aux ARM)

Le fait de répéter que la progression de puissance des ARM va s'inflechir, on la ressert depuis 2008, et chaque generation demontre l'inverse. Aujourd'hui un ARM mobile haut de gamme a rattrapé le x86. Pas difficile, l'iPad air 2 est plus puissant que le Mac Mini 2011/2012.

Apple est leader dans le secteur ARM, et son passage des Mac vers des processeurs ARM adaptés (developpés donc pour des ordinateurs et pas des smartphones) est une évidence, pour Apple, mais aussi pour toute l'industrie. Et heureusement, parce qu'il n'y a pas d'alternative.

Mais faut pas se faire peur, le passage du x86 a ARM sera bien plus facile et performant que l'a ete le passage du PowerPC au x86... Aujourd'hui on programme en Java, en Swift, en Python, en Javascript,... pas en assembleur x86.
Pour le developpeur peu importe l'architecture, il programme surtout des machines virtuelles et le x86 lui même est une machine virtuelle avec un vieux code et beaucoup trop compliquée.

avatar poulpe63 | 

Je viens de lire le test de hardware.fr, et bien, même si ça progresse, ce n'est pas extra - en particulier si on compare avec des CPU (pour ordi de bureau !!) d'il y a près de 5 ans, on progresse - en moyenne - de 30-35% environ (à fréquence égale).
Déception aussi sur la DDR4.

Par contre, quand les version laptop sortirons, si Apple fait le choix de prendre des série en GT3e et GT4e (avec le 'e', super important). Les Macbook de base pourrait grandement en profiter.

Niveau puissance GPU ? ça ne vaut pas un GPU dédié, même bas de gamme (genre Geforce 730 GT qui est plutôt au ras de paquerettes).

Ce n'est pas avec ce genre de truc, qu'on pourra jouer correctement à Legend of Kay Anniversary, par exemple (et ça serait dommage de mettre le niveau de détail à LOW sur une machine à près de 2000€, alors qu'un simple PC à 700€ fera largement mieux...)

avatar olaola | 

La comparaison à fréquence égale n'est pas très pertinente, la fréquence c'est un détail technique. Pour un utilisateur les critères c'est plutôt de comparer à prix constant ou à consommation énergétique égale.

avatar poulpe63 | 

Désolé, mais mon principale critère c'est la performance en charge ; je n'achète pas un frigo (dont les objectifs de perf (température, ...) sont constants et on veut améliorer leur rendement (A --> A+++).
Là, on parle de puissance de calcul : nos besoins ont évolué depuis cinq ans (applis/jeux de plus gourmants, etc...) - donc, si j'upgrade mon ordi, ce n'est pas pour gagner 10 ou 20€ de facture EDF par an, mais d'avoir quelque chose de bien plus performant. Et si il consomme moins, c'est bonus...

Vivement l'architecture ZEN d'AMD... (et merci Intel de m'inciter à faire des économies...:\ )

EDIT :
"There was a problem with your form submission. Please wait 26 seconds and try again."
c'est quoi ce délire ? j'édite juste mon message !

avatar la_souris | 

@poulpe63

Dans ce cas demande à Apple de revenir chez IBM, avec un Power 8 même allégé tu auras de la P-U-I-S-S-A-N-C-E bien plus qu'avec un Intel Xeon...

Un Power 8, c'est 12 coeurs physiques et chaque coeur exécute 8 tâches en parallèle, ça fait donc 96 tâches en parallèle au maximum. On est dans une autre gamme de puissance, rien à voir avec Intel Xeon

avatar loloeroket | 

Et Le MacPro dans tout ça ? Il commence à se faire vieux!

avatar C1rc3@0rc | 

Le Mac Pro , si Apple n'abandonne pas cette ligne definitivement, sera mis a jour vers les 2eme trimestre 2016, lorsque les Xeon passeront a Skylake. De toute facon entre le processeur du MacPro a sa sortie et les futurx Xeon Skylake, il n'y a eu aucun processeur qui aurait amelioré les performances de la machine.
Par contre il faut absolument qu'Apple offre des GPU NVidia et surtout qu'on puisse les changer... sinon le MacPro n'a pas le moindre interet face a une station de travail HP sous Unix ou Windows.

avatar protos | 

ah oui ça avance doucement chez Intel. Apple devrait carrément changer de processeurs et mettre des ARM dans ces Macs

avatar Bardyl | 

Ils t'attendent pour que ça avance moins « doucement ». Bon courage ;-).

avatar la_souris | 

@Bardyl

Je me demande de vous 2 qui est le plus drôle

avatar olaola | 

Et ils sont où les processeurs ARM qui peuvent concurrencer les processeurs dont on parle dans cet article ?

avatar cv21 | 

Ben, ils sont utilisés partout dans les solutions mobiles. C'est plus qu'énorme !

avatar olaola | 

Aucun des processeurs ARM en circulation ne peut concurrencer les processeurs cités dans l'article.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR