Broadcom veut se séparer de ses puces radio

Mickaël Bazoge |

Apple va-t-elle devoir se passer des services de Broadcom pour ses futurs appareils mobiles ? Ça n'a rien d'improbable : le fournisseur de semi-conducteurs souhaite en effet se séparer de son activité puces radio. La Pomme utilise largement les composants wi-fi/Bluetooth de Broadcom dans l'iPhone et l'iPad. Les puces radio de Broadcom représentent un lourd investissement et pèsent sur la marge de l'entreprise, dont les parts de marché sur ce secteur ne cessent de reculer. Les revenus tirés de cette activité, qui représente tout de même la moitié du chiffre d'affaires de la société, ont fondu de 15% à 846 millions de dollars au premier trimestre 2014.

La concurrence est vive sur ce marché; elle a déjà poussé de grands noms comme Texas Instruments, STMicroelectronics ou Ericsson à voir si l'herbe était plus verte ailleurs. Broadcom souffre face aux Qualcomm, MediaTek et Marvell qui jouent volontiers la carte du low cost afin d'équiper les smartphones Android d'entrée de gamme.

La cession de cette activité devrait permettre à Broadcom de dégager 700 millions de dollars d'économies par an (dont 600 millions rien qu'en recherche et développement); encore faudra t-il trouver un acheteur : le marché est désormais bien structuré et les concurrents, qui connaissent un meilleur succès que l'entreprise californienne, n'auraient pas vraiment d'intérêt à racheter ces puces radio (Intel, souvent cité, possède une propriété intellectuelle similaire à celle de Broadcom). À moins qu'Apple… ?


Source
Tags
avatar Guigui94 | 

Nul doute qu'Apple monte / a monté sa propre équipe spécialisée en puce radio, à l'image de ce qu'elle a fait pour les processeurs ARM. On peut encore espérer un gain important, surtout en autonomie, dans ce domaine.

avatar macbookeur75 | 

En voilà une news intéressante ;)

avatar joneskind | 

Apple devrait racheter la division radio de Broadcom, avec leur propriété intelectuelle, leurs ingénieurs et leurs fonderies. Ça lui permettrait de développer une puce super économe en interne (ou au moins controler intelligemment hard et soft) et peut-être emmerder un peu le monde avec des brevets, voire récupérer des royalties sur les ventes Android. Le but ultime n'étant pas nécessairement d'obtenir les meilleurs prix mais de protéger ses propres recherches.

avatar KaRaMeLiZ | 

C'est clairement un appel du pied pour Apple.
L'acquisition de beats pour 3 milliards doit en faire réfléchir plus d'un !

avatar John Maynard Keynes | 

@KaRaMeLiZ

C'est clairement un appel du pied pour Apple.

Tu n'as pas l'impression d'aller un peu vite en besogne ?

Et que ton clairement est franchement obscure ?

L'acquisition de beats pour 3 milliards doit en faire réfléchir plus d'un !

Que ça en fasse réfléchir plus d'un c'est certain, mais que cela donne des idée de ce type si éloigné des motivations d'Apple sur l'achat de Beats est moins certain.

Quand à savoir qu'Apple dispose d'une pléthorique trésorerie, ce n'est pas l'achat de Beats qui a rendu cela publique.

Apple ne fait pas n'importe quoi avec ses ressources :-)

Il y a bien d'autres candidats au rachat de cette branche plus évident qu'Apple ;-)

avatar Silverscreen | 

Apple, qui a commencé sa propre équipe préfèrera sans doute attendre et débaucher d'abord des ingénieurs qui auront senti le vent tourner chez Broadcom puis se pencher sur l'acquisition des brevets qui lui sont nécessaires.

En R&D, Apple a toujours racheté de petites équipes, développées ensuite avec l'ajout de nouveaux talents venus de la concurrence, jamais un gros mastodonte avec sa dose de compétences inutiles, de problèmes de management déjà existants et de processes inutiles pour les desseins d'Apple.

avatar macouillelafripouille | 

Ils savent sans doute que Apple produira ses propres puces. Si ça arrive, Broadcom radio ne sera plus rentable.

avatar totoguile | 

Euh, il y a un gros mélange dans la news : on ne sait pas si vous parlez de l'activité WiFi/BT ou Radio (Baseband 2G/3G/LTE).
Dans le cas présent, l'activité WiFi / BT n'est pas concerné du tout.
Et pour la partie Baseband, MTK est en bonne position : http://www.digitimes.com/news/a20140604PB201.html

CONNEXION UTILISATEUR