macOS Catalina : adieu, les Accessoires de Bureau !

Jean-Baptiste Leheup |

Avec la sortie de macOS Catalina, Apple enterre définitivement le concept des Accessoires de Bureau (Desk Accessories en version originale), ces petits morceaux de logiciels capables de s'afficher à l'écran au-dessus des applications actives.

Bien sûr, en 2019, il est possible de se passer de ces petits utilitaires au profit des widgets du Centre de notifications ou d'applications tierces, mais en 1984, quand le Macintosh ne savait gérer qu'une seule application à la fois, ces mini-logiciels toujours accessibles étaient incontournables.

On y trouvait notamment une Horloge, l'Album, le Sélecteur, un Clavier, une Calculatrice, un Calepin, ou encore un Puzzle pour s'occuper quelques minutes. Il était bien sûr possible pour les développeurs de créer d'autres Accessoires de Bureau, comme l'Agenda présenté ici.

Le Tableau de bord était aussi un Accessoire de Bureau

Pour manipuler ces Accessoires, en supprimer ou en ajouter, on utilisait jusqu'au Système 6 l'application Font/DA Mover, également en charge de la gestion des polices de caractères. Avec le Système 7, tout cela était devenu modifiable directement à la souris, dans le Dossier Système. En effet, le Système 7 étant devenu ouvertement multitâche (ou presque…), n'importe quelle application pouvait être placée dans le menu Pomme et se lancer par-dessus les autres logiciels.

Des Accessoires de Bureau du Système 7.1

Les Accessoires de Bureau avaient peu évolué avec le temps. L'exemple le plus marquant est la Calculette, qui conservait encore son interface en noir et blanc, avec les bords arrondis, sous Mac OS 9, en 1999 ! L'Album était aussi là, fidèle au poste, avec la capacité d'afficher les fichiers QuickDraw 3D.

Le concept avait été abandonné dans les premières versions de Mac OS X, avant de renaître de ses cendres avec Dashboard et ses Widgets, sous Mac OS X 10.4 « Tiger » en 2004. On y retrouvait, sur un seul écran, toute une série de mini-applications venant se superposer sur les applications actives, celles-ci s'estompant en arrière-plan. On pouvait même ajouter des Widgets téléchargés sur Internet, comme des jeux ou des utilitaires.

Apple avait en effet bâti son système autour de technologies existantes et bien connues : le HTML (langage du web), les CSS (feuilles de styles sur internet), le JavaScript et les images en PNG, permettant la création d'un grand nombre de mini-applications gratuites.

Konfabulator, un développeur indépendant, avait immédiatement fait savoir que Dashboard copiait son système présenté en 2003 sous forme d'une application payante. Konfabulator ne survivra pas à cette concurrence gratuite, et sera racheté dès 2005 par Yahoo qui le transformera en Yahoo Widgets.

Konfabulator. Image Ged Carroll (CC BY)

Dashboard était en sursis depuis 2014, tout juste tolérée sous forme d'une option dans le cadre de Mission Control, le système qui gère le fonctionnement des fenêtres, des Spaces et des applications en plein écran.

Adieu, les Accessoires de Bureau !

avatar albanico | 

Pour les nostalgiques des accessoires de bureau et du Skeuomorphisme, il reste quand même les post it, toujours compatible sous Catalina.

https://support.apple.com/fr-fr/guide/stickies/welcome/mac

avatar BeePotato | 

Il reste un dernier représentant des accessoires de bureau présents à l’origine : le visualiseur de clavier, qui survit grâce à sa place à part (et à son côté toujours si pratique).

avatar 8enoit | 

Les widgets sur la barre latérale sont beaucoup moins pratiques. Précisément cette domination du design sur l’aspect pratique devient sans partage. L’ergonomie, la rapidité ne sont plus au premier plan. Regrettable.

avatar pecos | 

Quelle régression ! (et s'il n'y avait que ça !)
Il ne se passe pas une journée sans que je lance la calculette d'un souple mouvement du poignet vers le coin inférieur gauche pour la faire apparaitre instantanément.

avatar Link1993 | 

@pecos

Spotlight a pris sa place depuis que Léopard a su faire des calculs dedans. C'était encore plus simple ! Cmd + espace, et hop, on rentre le calcul ^^

avatar Doctomac | 

«  Il ne se passe pas une journée sans que je lance la calculette d'un souple mouvement du poignet vers le coin inférieur gauche pour la faire apparaitre instantanément. »

Bien tu peux cliquer sur le coin supérieur droit et tu as aussi une calculatrice qui apparaît (barre latérale de widgets).

avatar Dark Phantom | 

Dommage, surtout que ça ne coûte pas plus cher, mais il doit y avoir une raison à cela : personne ne s’en servait
Ou, ils le remettront
Ou ça ne va pas dans le planning du futur OS pour Mac et iPad en Arm64

avatar raoolito | 

@Dark Phantom

Il fallait etre utilisateur « historique » pour les connaître et en profiter
Ceux qui venaient de windows ne connaissaient que les widgets dans la barre de droit

avatar Dark Phantom | 

@raoolito

Faudrait aussi pouvoir configurer les touches du clavier apple maintenant , surtout ces touches qui ne servent plus

avatar raoolito | 

@Dark Phantom

Ben tu peux ? Dans les raccourcis du tableau de bord « clavier »  ?

avatar Link1993 | 

@raoolito

Non, sur les premiers claviers en alu, yavait la touche Dashboard avant que Lion n'arrive et ne remettent un peu de bordel avec mission contrôle et launchpad :)

avatar xDave | 

@Link1993

C’est une touche de fonction (FB), où est le problème mis à part la sérigraphie sur la touche?

avatar gjherbiet | 

@Dark Phantom

En installant Catalina sur un MacBook Pro Early 2001 (8,1) -non supporté officiellement mais c'est une autre histoire- j'ai eu l'agréable surprise de voir qu'Apple, dans sa grande magnanimité, à enfin réaffecté l'ancienne touche "Dashboard" (F4) à "Launchpad"... vu que le premier a disparu.

Sinon, tu peux toujours te rabattre sur des utilitaires tiers (Karabiner-Elements) pour réaffecter des touches.

avatar Doctomac | 

Bien il n’ont pas totalement disparu, ils sont dans la barre latérale. C’est le même principe.

avatar Ptitlion | 

Quelqu'un peut me dire si la calculette retient le résultat dans la barre de widgets après l'avoir fermée à partir de Mojave ou Catalina? Car sur High Sierra, ouvrez de nouveau la barre latérale et la calculette se remet à zéro... Alors qu'on ne me dise pas, comme Macgé l'a fait dans un article précédent, qu'on peut se passer de Dashboard...

avatar BeePotato | 

@ Ptitlion : « Quelqu'un peut me dire si la calculette retient le résultat dans la barre de widgets après l'avoir fermée à partir de Mojave ou Catalina? »

D’après le test que je viens de faire, ce n’est pas le cas avec Mojave.

« Alors qu'on ne me dise pas, comme Macgé l'a fait dans un article précédent, qu'on peut se passer de Dashboard... »

Disons que si le Dashboard ne sert que pour la calculette, on peut trouver moyen de s’en passer.
Comme ça a déjà été mentionné plus haut, Spotlight peut servir à réaliser des calculs. On l’appelle tout aussi rapidement que le Dashboard, et présente l’avantage de permettre des calculs sur des expressions plus complexes (avec parenthèses, etc.). De plus, le calcul (et son résultat) est conservé d’un appel de Spotlight à l’autre.
En bonus, si on veut poursuivre dans la calculette à partir du résultat du calcul, il n’y a qu’à appuyer sur return pour lancer l’application Calculette en lui passant ce résultat.

L’application Calculette offre bien plus de possibilités que la simple calculette de Dashboard ou du centre de notifications. Si on veut l’utiliser directement, sans passer par Spotlight, il y a plusieurs moyens de la rendre accessible rapidement.
On peut bien sûr placer son icône dans le Dock.
Mais on peut aussi, par exemple, détourner un peu le menu des scripts de son usage premier, en plaçant dans le dossier des scripts de l’utilisateur un alias vers la calculette. Cet alias apparaissant dès lors comme un article de menu dans le menu des scripts, on peut lui affecter un raccourci clavier global via les préférences système — et hop, on a une calculette accessible via un raccourci clavier, façon Dashboard.

Bien sûr, on peut déplorer que l’application Calculette, elle aussi, perde le résultat des calculs lorsqu’on la quitte. Mais, au contraire du centre de notifications, on n’a pas besoin de la quitter pour aller travailler dans un autre application entre deux calculs. Si on ne souhaite pas que sa fenêtre encombre l’écran, on peut s’habituer à utiliser la très pratique fonction de masquage d’application de Mac OS.

avatar Ptitlion | 

Merci, vraiment, pour tous ces conseils et le temps pris pour la réponse. J'en prends bien note. Ça me servira sans doute. Mais ça me rappelle encore une fois la sensation que tout se complique... Comme Pages et son fameux dupliquer (quelle perte de temps quand on oublie) ou enregistrer sous avec ALT qui ne sert plus à rien après modification du document d'origine. Et j'en ai un peu marre d'apprendre de nouveaux comportements. Mais sans doute que je vieillis et que le temps passant, je veux juste de la simplicité...

avatar BeePotato | 

@ Ptitlion : « Merci, vraiment, pour tous ces conseils et le temps pris pour la réponse. »

De rien.

« Comme Pages et son fameux dupliquer (quelle perte de temps quand on oublie) ou enregistrer sous avec ALT qui ne sert plus à rien après modification du document d’origine. »

Ça, j’imagine que ça fait référence à l’enregistrement automatique des documents qui supprime toute demande de confirmation quand on les ferme.
C’est un comportement probablement apprécié de certains, notamment de gens suffisamment jeunes pour avoir appris l’édition de document via des sites web ou des applications mobiles utilisant cette approche. Mais je suis bien d’accord que c’est plus difficile de s’y faire quand on a derrière soi trente ans d’une habitude différente. :-)

Il faut savoir que Mac OS offre la possibilité de retrouver l’ancien comportement. Il suffit d’aller dans les Préférences Système ⇢ Général et d’y cocher l’option « Confirmer les modifications à la fermeture des documents ». Une fois que c’est fait, on retrouve l’indicateur de modification d’un document (dans le bouton rouge de fermeture de sa fenêtre) et l’alerte au moment de le fermer si on ne l’a pas enregistré avant, qui permet d’annuler les modifications.
En bonus, on n’a plus vraiment besoin de retenir qu’il faut appuyer sur option pour accéder à « Enregistrer sous… ». En effet, « Dupliquer » suffit à obtenir à peu près la même chose, la seule différence étant qu’on ne choisit que plus tard à quel endroit enregistrer le nouveau fichier (ce que j’ai tendance à préférer, mais c’est bien sûr une question de goût).

À noter que cette option ne change que le comportement vis-à-vis de l’utilisateur (afichage de l’indicateur de modification + alerte quand demande de fermeture d’un document modifié non enregistré). Derrière ce comportement à l’ancienne, l’enregistrement automatique des modifications continue de se faire, permettant de ne pas perdre toutes les modifications non enregistrées en cas de pantage de l’application (ou de coupure de courant, ou autre incident du même genre) : en relançant l’appli, on retrouve les documents en cours de modification, toujours avec l’indicateur de modifications non enregistrées (donc sans que l’enregistrement automatique n’écrase la dernière version enregistrée manuellement).
Il a fallu quelques itérations de Mac OS pour en arriver là, mais à mon avis, on a maintenant le meilleur des deux approches et un système encore plus agréable à utiliser qu’avant ! :-)

avatar albanet | 

Attends.... on pouvait l’avoir en superposition ???? Bah merde alors....

avatar SyMich | 

Puisqu'on est en pleine séquence "nostalgie", je rappelle aux plus anciens et aux plus anciennes, qu'avant le Mac, les accessoires étaient déjà disponibles sur Apple ][ (Classic desk accessories et New desk accessories avec l'avènement du II GS et son interface graphique).
Ces petits utilitaires étaient convocables d'un simple raccourci clavier pour être toujours disponibles.

avatar BeePotato | 

@ SyMich : « je rappelle aux plus anciens et aux plus anciennes, qu'avant le Mac, les accessoires étaient déjà disponibles sur Apple ][ (Classic desk accessories et New desk accessories avec l'avènement du II GS et son interface graphique). »

C’est vrai qu’il y avait ça (dont j’avais totalement oublié l’existence, du moins pour les CDA).

Cependant, ce n’était pas avant le Mac, mais après, puisque ce n’est apparu (si je ne m’abuse) qu’avec le IIgs.

avatar raphta | 

J’ai un truc qui me manque avec les widgets, je voudrais les afficher en permanence sur le bureau, avec aussi les notifs (sur deux colonnes), à droite comme maintenant.
Suis-je le seul à espérer ça avec mon grand écran 27” ?

CONNEXION UTILISATEUR