L’année 2015 vue à travers le site d’Apple

Anthony Nelzin-Santos |

À l’heure où l’année 2015 s’achève, on pourrait être tenté de la récapituler à grandes enjambées, comme un prétexte pour lancer de vaines conjectures sur celle qui s’ouvre. Mais cela a déjà été fait cent fois, pas toujours de manière très intéressante d’ailleurs.

Nous voulions tout de même jeter un dernier coup d’œil à cette année contrastée, qui a pu sembler incroyablement monotone et insupportablement ennuyeuse, alors qu’elle a été ponctuée de nombreuses nouveautés. La page d’accueil du site d’Apple en fournit une bonne illustration.

Cliquer pour agrandir

Alors qu’elle avait été revue plus de cinquante fois en 2014, elle n’a connu qu’une vingtaine de véritables variations cette année, dont certaines sont restées en place plusieurs mois. La page d’accueil du site d’Apple est clairement moins dynamique depuis la mise en place d’un carrousel faisant tourner les principales nouveautés.

Mais quelles nouveautés ! L’Apple Watch marque les premiers pas de la firme de Cupertino dans le domaine de l’informatique vestimentaire, et Apple Music montre enfin les premiers fruits de l’acquisition de Beats. L’iPhone 6s et l’iPad Pro ajoutent une nouvelle dimension aux appareils iOS, et le MacBook annonce les futures évolutions des portables d’Apple.

L’année 2015 s’impose donc comme une année de reprise, après une période de transition qui n’en finissait plus. Mais l’actualité technologique y a souvent été rattrapée par l’actualité tout court, et ce dès le début de l’année, où la première page d’accueil du site d’Apple rendait hommage aux victimes des attentats de janvier.

La page d’accueil du site français d’Apple, le 8 janvier 2015.
La page d’accueil du site français d’Apple, le 8 janvier 2015.

Quelques semaines plus tard, Apple adaptait pour la première fois un clip publicitaire à destination du marché chinois. Sans prendre totalement son indépendance, le site local a bénéficié de plusieurs mises à jour particulières, comme à l’occasion de l’ouverture des Apple Store de Hangzhou et de Chongqing. La firme de Cupertino réalise désormais un quart de son activité en Chine.

La page d’accueil du site chinois d’Apple, le 2 février 2015.
La page d’accueil du site chinois d’Apple, le 2 février 2015.

En début d’année, Apple insistait particulièrement sur la création de contenus sur les appareils iOS, en réaction sans doute aux nombreuses critiques qui ont émaillé l’année 2014. La campagne « Lancez-vous » a rapidement été soutenue par une section « Tout change avec l’iPad », puis prolongée par la campagne « Photographié avec l’iPhone 6 ».

Le lancement de la campagne « Photographié avec l’iPhone 6 »,le 1er mars 2015.
Le lancement de la campagne « Photographié avec l’iPhone 6 »,le 1er mars 2015.

Mais le site d’Apple a rapidement servi à faire la promotion de l’Apple Watch, présentée lors du special event du mois de mars. Si l’on oublie la publication du rapport annuel de la firme en matière de responsabilité environnementale, la montre a monopolisé la page d’accueil pendant deux mois, jusqu’à l’annonce de la WWDC 2015.

La présentation de l’Apple Watch, au soir du 9 mars 2015, a été l’occasion d’utiliser pour la première fois de l’année un système de carrousel.
La présentation de l’Apple Watch, au soir du 9 mars 2015, a été l’occasion d’utiliser pour la première fois de l’année un système de carrousel.
Ce carrousel a rapidement disparu, ce qui laissait penser qu’il ne serait utilisé que de manière ponctuelle, comme les années passées. Il était alors impossible d’échapper à l’Apple Watch, présentée sous différents aspects, comme ici le 15 avril 2015.
Ce carrousel a rapidement disparu, ce qui laissait penser qu’il ne serait utilisé que de manière ponctuelle, comme les années passées. Il était alors impossible d’échapper à l’Apple Watch, présentée sous différents aspects, comme ici le 15 avril 2015.
Ou ici lors de sa commercialisation le 24 avril 2015. L’une des miniatures montre le dernier billet de blog de Christy Burlington-Burns, VRP de luxe pour Apple8.
Ou ici lors de sa commercialisation le 24 avril 2015. L’une des miniatures montre le dernier billet de blog de Christy Burlington-Burns, VRP de luxe pour Apple.

Aucun autre produit n’a bénéficié d’une telle exposition cette année, à part peut-être Apple Music. Le service de streaming a imposé son voile sombre sur la page d’accueil pendant tout l’été, et surtout bouté l’onglet « iPod » hors de la barre de menus du site. Les multiples annonces ont aussi imposé l’utilisation du carrousel, qui n’a jamais disparu depuis.

Apple Music sur le site d’Apple, ici le 30 juin 2015. L’onglet « Music » remplace l’onglet « iPod », et le système de carrousel fait son retour, semble-t-il définitif.
Apple Music sur le site d’Apple, ici le 30 juin 2015. L’onglet « Music » remplace l’onglet « iPod », et le système de carrousel fait son retour, semble-t-il définitif.

Après l’onglet « iPod », c’est l’onglet « Store » qui a tiré sa révérence. Dans la torpeur du mois d’août, la firme de Cupertino a annoncé la dissolution de sa boutique en ligne, dont la ségrégation faisait l’originalité de son site. Le panier — pardon, le « shopping bag » — prend place dans la barre de menus, signe que toutes les pages peuvent désormais mener à l’achat.

L’annonce de la dissolution de l’Apple Online Store, le 12 août 2015.
L’annonce de la dissolution de l’Apple Online Store, le 12 août 2015.

Le carrousel prend tout son sens : on peut voir la page d’accueil comme le sommaire du catalogue qu’est devenu le reste du site. La disparition de l’Apple Online Store est d’ailleurs allée de pair avec l’apparition d’un nouveau pied de page, qui permet par exemple de retrouver la section « iPod » ou « Accessoires », et mène vers les sections plus éditorialistes.

Le nouveau pied de page, ici avec la promotion pour le MacBook et la section « Pourquoi l’iPhone », le 12 août 2015.
Le nouveau pied de page, ici avec la promotion pour le MacBook et la section « Pourquoi l’iPhone », le 12 août 2015.

Apple s’est essayée à une présentation encore plus épurée à l’occasion du special event de septembre, mais a bien vite restauré les miniatures, désormais seuls éléments dynamiques de la page d’accueil. Elles ont notamment servi à annoncer les nouveaux iPod touch, la promotion Back to School, ou encore le nouvel Apple Music Festival.

La page d’accueil très minimaliste du début septembre 2015.
La page d’accueil très minimaliste du début septembre 2015.
On remarquera d’ailleurs que Tim Cook semble s’épanouir. Montage Anthony Nelzin.
On remarquera d’ailleurs que Tim Cook semble s’épanouir. Montage Anthony Nelzin.
Les miniatures sont revenues à la mi-septembre, pour annoncer le nouvel Apple Music Festival.
Les miniatures sont revenues à la mi-septembre, pour annoncer le nouvel Apple Music Festival.

Apple s’est souvent servi de l’espace entre les miniatures et le pied de page pour faire passer des messages, encore cet été avec le rappel des enceintes Beats Pill XL défectueuses. Cet automne, elle a aussi mis cet espace à contribution pour apporter son soutien à la Croix rouge au plus fort de la « crise migratoire », ou pour marquer le deuil au lendemain des attentats du 13 novembre.

La page d’accueil du site français d’Apple au lendemain des attentats du 13 novembre. Pour l’anecdote, Apple avait alors contacté une grande partie de ses salariés français, afin de s’assurer qu’ils n’avaient pas été touchés, de près ou de loin, par ces actes terroristes.
La page d’accueil du site français d’Apple au lendemain des attentats du 13 novembre. Pour l’anecdote, Apple avait alors contacté une grande partie de ses salariés français, afin de s’assurer qu’ils n’avaient pas été touchés, de près ou de loin, par ces actes terroristes.
Quelques jours plus tard, Apple a restauré les miniatures promotionnelles, mais affiché son soutien de manière plus visible. La reprise de la devise républicaine avait provoqué une vague d’indignation sur les réseaux sociaux, d’aucuns arguant que la véritable fraternité passe sans doute par une plus grande responsabilité fiscale. Apple vient d’ailleurs de reconnaître ses torts en la matière en Italie9.
Quelques jours plus tard, Apple a restauré les miniatures promotionnelles, mais affiché son soutien de manière plus visible. La reprise de la devise républicaine avait provoqué une vague d’indignation sur les réseaux sociaux, d’aucuns arguant que la véritable fraternité passe sans doute par une plus grande responsabilité fiscale. Apple vient d’ailleurs de reconnaître ses torts en la matière en Italie.

Entre-temps, Apple avait déjà lancé la machine commerciale des fêtes de fin d’année. D’abord avec une sorte de guide d’achat, qui montre comment la page d’accueil du site peut pallier l’absence d’une boutique clairement identifiée. Ensuite avec sa campagne annuelle en faveur de (RED), sans doute aussi efficace pour ses comptes que pour la lutte contre le SIDA. Enfin avec sa traditionnelle publicité de Noël, cette année moins inspirée que les autres.

Apple a lancé sa campagne de Noël dès le 13 novembre…
Apple a lancé sa campagne de Noël dès le 13 novembre…
…pour présenter sa traditionnelle publicité de fin d’année un mois tout juste avant Noël.
…pour présenter sa traditionnelle publicité de fin d’année un mois tout juste avant Noël.
Seule la campagne (RED) est venue perturber cette séquence, du moins si l’on considère que le thème rouge et blanc n’est pas vraiment de saison.
Seule la campagne (RED) est venue perturber cette séquence, du moins si l’on considère que le thème rouge et blanc n’est pas vraiment de saison.

Le site d’Apple finit l’année comme il l’a commencé, avec un appel à la création, notamment sur iPad. De quoi constater les changements apportés tout au long de l’année : la page d’accueil a perdu en élégance ce qu’elle a gagné en efficacité. Ce qui pourrait sans doute résumer les évolutions de la société ces derniers mois.

La dernière page d’accueil du site d’Apple pour 2015, mise en ligne le 29 décembre.
La dernière page d’accueil du site d’Apple pour 2015, mise en ligne le 29 décembre.
En comparaison, la page d’accueil du site Apple il y a tout juste dix ans, avec sa mention « Powered by Mac OS X Server » et la présentation d’Aperture. Que de souvenirs !
En comparaison, la page d’accueil du site Apple il y a tout juste dix ans, avec sa mention « Powered by Mac OS X Server » et la présentation d’Aperture. Que de souvenirs !
Source
Image de Une : LenDog64, Captures du site d'Apple : Anthony Nelzin/MacGeneration
Tags
avatar pat3 | 

C'est là que je me rends compte que je ne vais presque jamais sur le site d'Apple…

avatar Benjo' | 

Mais où sont passés les Mac ?

avatar MacGyver | 

une année de produits a la noix et de prix démesurés....

avatar loupsolitaire97 | 

@MacGyver :
Parle pour toi...

Le MacBook est géniale en tout point sauf pour la puissance, mais imagine la puissance d'un i5 de MacBook Air dans le MacBook, même pour 100€ de plus je prend !

Ensuite l'iPad pro est tout simplement magique...

L'Apple Watch, bon je suis clairement pas le client, n'aillant même pas la 3G où je suis... Par contre quand je suis dans les transports (je parle de TGV, uber ou blablacar), les hôtels, que je vais au ciné, etc j'avoue que ça serais bien pratique...
Exemple je vais au cine la dernière fois et forcément contrôle des places et j'étais chargé de mes pop corn et glace et donc pas les mains libre, j'ai du tout poser au sol sortir mon téléphone et reprendre mes affaires, bref, problème de "riche" ? Certainement !

Et pour finir, que dire du magnifique nouvel écran Thunderbolt Retina avec USB 3 et USB c, de ses nouvelles enceinte intégré harman&kardon sa caméra FaceTime 1080p, et son prix de 499€ ?

Apple a très bien finis l'année grâce à cet écran.

avatar Mrleblanc101 | 

@loupsolitaire97 :
De quel écran tu parle au juste ?!

avatar loupsolitaire97 | 

@Mrleblanc101 :
L'écran que ce78 attend :3

avatar mocmoc | 

"from one gift comes many"
Ah bah oui c'est sur !!!! "all in one" mon cul !! tu prends du beurre faut aussi acheter la cremière. ohlala

avatar popeye1 | 

J'ai surtout retenu l'augmentation scandaleuse des prix, parfois couplée avec un moindre équipement (un SSD de 28 Go, par exemple) : c'est la pingrerie légendaire d'Apple, voire sa cupidité. J'ai aussi retenu les sommes colossales d'impôts qu'Apple évite de payer. Quant à la iWatch, je la laisse à son concepteur qui a amusé la galerie pour pas grand chose, mais c'est vite retombé.
Bref une entreprise qui essaie de surfer sur son glorieux passé sans trop y parvenir, mais surtout une entreprise assez immorale par la misère qu'engendre la mondialisation dont elle profite pleinement. Là, c'est une des meilleures.

avatar Average Joe | 

Oui, c'est sûr, ses concurrents ne font rien de tout cela. Ils ne sont pas mondialisés, n'augmentent jamais leurs prix, ne font pas fabriquer dans des sweatshops, n'optimisent pas fiscalement, ne polluent pas et ne produisent que des produits géniaux qui se vendent tous à mort.
Bref.

CONNEXION UTILISATEUR