Avec l'arrivée des Mac mini M2, le Mac mini Intel disparait

Stéphane Moussie |

Le lancement des Mac mini M2 marque la fin de la commercialisation du Mac mini Intel. Jusqu'à aujourd'hui, Apple proposait en effet encore un Mac mini Core i5 qui remontait à 2018. Celui-ci avait essentiellement deux arguments par rapport aux Mac mini M1 : une capacité maximale de RAM supérieure et une prise en charge de trois écrans externes au lieu de deux.

Mac mini Intel 2018

L'arrivée du Mac mini à puce M2 Pro fait disparaître ses derniers avantages au Mac mini Intel. On peut maintenant avoir un Mac mini Apple Silicon avec 32 Go de RAM (le modèle Intel pouvait néanmoins monter jusqu'à 64 Go) et prenant en charge trois écrans externes.

Le Mac mini M2 Pro est vendu à partir de 1 549 € (avec 16 Go de RAM et un SSD 512 Go), soit 290 € de plus que le dernier Mac mini Intel, mais celui-ci n'avait que 8 Go de RAM de base et la puissance du nouveau processeur est incomparable. Le Mac mini Intel ne devrait manquer à personne.

Il ne reste plus qu'une machine à processeur Intel au catalogue d'Apple : le Mac Pro. Un successeur jouissant d'une puissante puce M2 devrait sortir cette année.


Tags
avatar raoolito | 

"mais ce modèle n'avait que 8 Go de RAM de base »

qu’on pouvait changer soi-meme, ce qui relativise le truc quand meme. (meme si la memoire est pas du tout comparable)

avatar raoolito | 

@raoolito

m’enfin bon, oui en effet, il etait devenu une incongruité dans la gamme ce mini intel :D (et niveau prix, quelle blague)

avatar Apero | 

@raoolito

C’est vrai, qu’elle belle époque c’était de changer sa ram 🥺 quand je vois le nouveau Mac mini, 230€ pour passer de 8Go a 16Go quel vol Apple ! 🤭

avatar mat16963 | 

@Apero

Oui le prix de la ram qui n'a pas bougé depuis 10 ans chez Apple, c'est une vaste blague...

avatar valcapri | 

@mat16963

On ne peut pas comparer la RAM ici mise directement dans un SoC et la mémoire RAM « externe ». Elle est ici unifiée et à un débit incomparable à de la RAM externe.

Je préfère avoir de la RAM unifiée et extrêmement rapide comme ici que d’avoir de la RAM soudée qui n’apporte rien. Et il faut bien avouer que peu de gens changeaient la RAM dans un Mac Mini.

Même si je parie qu’en Chine, certains sauraient dessouder la RAM et mettre plus de RAM.

Maintenant, c’est surtout pour le Mac Pro que je me pose plus de questions.

avatar mat16963 | 

@valcapri

Il n’en reste pas moins qu’Apple se gave comme pas possible sur les options. Les prix (publics et sans négocier et avoir le poids d’Apple) de ce genre de mémoire intégrées sont trouvables facilement sur internet, donc pour Apple ça doit être du x10 de marge facile.

Ne pas proposer 16Go de ram en 2022 et sachant qu’elle n’est pas upgradable c’est déjà plus que limite, mais en plus demander 220.- pour 8 Go de plus c’est abusé…

avatar anton96 | 

@valcapri

Faut arrêter le délire sur la ram soudée, elle n’est pas si différente et pas forcément tellement plus rapide qu’ailleurs, c’est clairement pas là où la magie des puces Apple M opère.

avatar occam | 

@valcapri

🧷 « Et il faut bien avouer que peu de gens changeaient la RAM dans un Mac Mini. »

Catégoriquement faux, en ce qui concerne les modèles Mini sur lesquels un RAM upgrade était encore faisable et licite.
C’était d’ailleurs un de leurs meilleurs atouts. Des racks peuplés de Mini 2012 en témoignent encore.

Une jeune collègue faisant son PhD chez nous l’a appris à ses dépens il y a quelques mois. La RAM unifiée de son Studio flambant neuf a claqué, coupant la saisie et le traitement en continu de données vitales haut débit. Si elle avait disposé de notre kit standard de composants pour PC, elle aurait perdu 30 minutes. Avec la RAM inamovible, (et malgré la meilleure volonté du service technique d’Apple, qui s’est montré là sous son meilleur jour), elle a perdu 300 heures et fait 750 km de trajet. C’était déjà trop tard, elle a dû changer de plateforme pour la suite de son projet.
Conclusion : la non-modularité est fatale en cas d’application critique.
Leçon que n’apprennent que celles et ceux qui l’ont subie de plein fouet. Mais une fois apprise, elle vous marque. La collègue en question a enfin saisi la pertinence de la règle « pas de machine à composants-clé irremplaçables sur le terrain », et se charge désormais de veiller sur la compliance. Pour elle, pour ses étudiants, vaut désormais la maxime que nos vieux grognards avaient cherché en vain à lui transmettre : un ordinateur non-modulaire est inadmissible dans tout workflow critique. Ce qui exclut les Mac actuels.

avatar BeePotato | 

@occam : « Avec la RAM inamovible, (et malgré la meilleure volonté du service technique d’Apple, qui s’est montré là sous son meilleur jour), elle a perdu 300 heures et fait 750 km de trajet. »

Ça fait long et loin.

« Conclusion : la non-modularité est fatale en cas d’application critique. »

La non-modularité, lorsqu’elle est combinée à une absence de redondance et un absence de support technique rapide, est en effet gênante en cas d’application critique.

« Pour elle, pour ses étudiants, vaut désormais la maxime que nos vieux grognards avaient cherché en vain à lui transmettre : un ordinateur non-modulaire est inadmissible dans tout workflow critique. »

Leçon hélas incomplète. J’espère qu’elle aura su voir plus loin que ça et noter que c’est l’absence d’une solution de secours qui est inadmissible.
La modularité est bien sûr une brique permettant de bâtir en place une solution de secours, à condition d’être associée à un stock de pièces de rechange. Pour que cette approche puisse prétendre être une solution de secours efficace, il faut que le stock soit bien complet (RAM, disques, CPU, GPU, carte-mère, alim, boîtier, etc.), les pièces disponibles facilement et rapidement, et le remplacement réalisable lui aussi facilement et rapidement.
Mais ce n’est pas la seule approche possible. Dans certains cas, on aura tendance à préférer une redondance par achat d’un jumeau de la machine (ou au moins une machine capable d’assurer l’intérim le temps de la réparation de la machine principale).
Dans d’autres cas, si on peut se permettre de perdre une journée, une formule de garantie avec réparation ou remplacement à J+1 suffira.

Dans le cas présent, si un Mac était vraiment nécessaire (ou très utile) pour cette tâche, c’est probablement cette dernière approche que j’aurais privilégiée : l’achat d’une bonne formule de garantie, permettant d’être serein pendant quelques années.
Mais si la tâche était, comme tu sembles le dire, tout à fait réalisable avec un PC lambda, alors j’aurais effectivement conseillé d’utiliser un tel engin pour la collecte des données et de garder le Mac pour du vrai boulot.

avatar fte | 

@valcapri

"Elle est ici unifiée et à un débit incomparable à de la RAM externe."

Peux-tu expliquer concrètement ce qu’apporte le premier et chiffrer les débits histoire de se faire une idée de l’intérêt ?

avatar rolmeyer | 

@fte

DDR5 55Go/s, sur le M1 simple la Ram tape 200 Go/s . Pour les débits.

Concrètement, je ne suis pas Pro, un M1 avec 8 Go est déjà overkill pour mes besoins de bureautique (pardon productivité selon la nouvelle nomenclature) et d’usage internet.
Au mieux je pourrais avoir besoin de 16 Go pour une MV.
Donc je ne peux pas répondre, mais quand on voit des usages qui exploitent 64 Go de Ram, avec une Ram qui va 4 à 8 fois plus vite, ça doit certainement se remarquer.

avatar fte | 

@Apero

"230€ pour passer de 8Go a 16Go quel vol Apple !"

Apple ne te vend pas de la mémoire, tu n’as pas compris.

Apple te vend une expérience du souvenir de données doublement amazing, ça vaut bien 230€.

avatar marc-5 | 

Reste le Mac Pro et tout sera passé en AS :)

avatar didloan92 | 

Il me semble que le Mini M1 n’est plus au catalogue aussi 🙃

avatar tiagosilva | 

Je viens d'aller sur le site web Apple, sur la page du nouveau Mac Mini : on me propose, très “généreusement”, 255,00 € de reprise pour mon Mac Mini M1 16 Go et 512 Go acheté 1.260,00 € TTC fin mai 2021 !... Si ça ce n'est pas du foutage de gueule !...
Je vais voir pour le revendre par un autre moyen.

avatar Adodane | 

Je te l'achète 100 balles !

avatar tiagosilva | 

@Adodane, allez, tu m'as l'air très, vraiment très (trop) “sympathique” : je te le laisse pour 50 balles !... ;-)

avatar cedo | 

@tiagosilva

Passe par Leboncoin pour le revendre mais pourquoi tu veux le revendre ? Pour prendre le M2 ? 😁

avatar tiagosilva | 

@Cedo, juste pour deux choses : tater le terrain et voir jusqu'à combien je pourrai financer l'achat du M2 ET vendre mon M1 pendant qu'il vaut encore quelque chose. Si ça ne passe pas, je garderai le M1 qui fait encore très bien le café. Je regrette juste qu'il ne possède QUE deux ports Thunderbolt : j'utilise TOUS les ports actuellement...

avatar Macbook31 | 

@tiagosilva

J’ai voulu revendre le mien y’a 6 mois (8/512).
Bilan, quand j’en ai eu marre de voir des têtes de noeuds négocier le prix pour pas le prendre, je l’ai filé à ma belle-mère.ils en voulaient 600 euros à l’époque.

avatar tiagosilva | 

@Macbook31, et dernière “transaction” sur le boncoin qui s'est terminée par une arnaque et un arnaqué : moi (j'ai manqué de vigilance, comme un con). Je vais quand même pas refiler le mien à ta belle-mère, elle en a déjà un !...

avatar Macbook31 | 

@tiagosilva

Ma belle-mère en avait un également, mon ancien mini serveur de 2012, refilé quand j’ai compris qu’Apple en avait plus rien à battre de Mac OS serveur, et suis passé sur un syno.
Désolé pour l’enfumage.

avatar Macbook31 | 

@tiagosilva

Prends toi un studio, c’est autre chose.
Okay, c’est pas le même prix, j’en suis conscient.

avatar tiagosilva | 

Non, trop cher pour moi Macbook31... et je n'ai aucune velléité pour la prostitution !...

avatar Macbook31 | 

@tiagosilva

Revends ta belle-mère ;-)

Je sais, il douille.
Mais le mini m1 était trop minimaliste. A voir le m2 pro ?

Achat pro, c’est compté différaient…

avatar fte | 

@tiagosilva

"et je n'ai aucune velléité pour la prostitution !..."

Tu ne sauras jamais avec certitude sans avoir essayé tu sais.

avatar cv21 | 

"la puissance du nouveau processeur est incomparable"... dans mon cas j'ai surtout vu la différence pour la partie GPU. 2 pauvres émetteurs de particules dans Motion et le mac mini Intel est à la ramasse. Le M1 s'en tire déjà bien. Ce M2 pro en remplacement du i5 devient une machine encore plus universelle. Cool !

avatar CyberPhoenix | 

Le mac des gamer est mort… 🥲 pas pret de changer tant que le nouveau supporte pas l’egpu et windows 11 . Je sens que je vais trouver le temps long pour le remplacer…

avatar Boboss29 | 

Mac des gamers ? Heu... ok...

avatar fte | 

@CyberPhoenix

"Le mac des gamer est mort… 🥲"

Le 30 septembre 1995, en effet. Pourquoi tu nous dis ça 27 ans plus tard ?

CONNEXION UTILISATEUR