La grosse autonomie des prototypes de Mac M1 ressemblait à un bug

Florian Innocente |

Cela fait neuf mois qu'Apple a entamé la transition commerciale vers ses processeurs M1. Des puces, alors qu'elles étaient encore en développement, dont les performances ont laissé pantois les premiers à les avoir essayées.

Tim Milet, vice president of platform architecture chez Apple explique, dans une petite interview à Tom's Guide, que l'objectif assigné à son équipe n'était pas simplement de faire aussi bien qu'Intel avec un processeur maison. Il fallait creuser un écart tel qu'il puisse justifier de couper les ponts avec ce partenaire. Les processeurs Ax avaient ouvert la voie, il restait à faire beaucoup mieux pour le Mac, et on l'a vu plus récemment à en faire profiter les iPad Pro.

Pas une, pas deux mais trois familles de Mac sont passées au M1 simultanément, un gage de la confiance d'Apple dans son processeur

Bob Borchers, VP of worldwide product marketing, se souvient de sa première rencontre avec un Mac M1 et de son étonnement devant l'autonomie affichée : « Lorsque vous avez cette première machine, que vous jouez avec pendant plusieurs heures et que la batterie ne bouge pas, on se dit « Aïe, c'est un bug, l'indicateur de la batterie ne fonctionne pas ». Et son collègue Tim Milet de rire derrière lui : " Eh non, c'est comme ça que c'est supposé fonctionner" ».

  • Lors de nos tests du MacBook Pro M1 et du MacBook Air M1 nous avions observé une autonomie en usage de travail quotidien, sans se priver de quoi que ce soit, de 12h30/15h40 pour le premier et de 10h30 pour le second. Et à l'époque Rosetta servait plus qu'aujourd'hui.

En novembre dernier, Craig Federighi avait rapporté une anecdote similaire à The Independent : « On a commencé à recevoir les premiers chiffres pour la batterie et on disait "Vous plaisantez ? Vous n'êtes pas supposé avoir des gens qui savent calculer ce genre de choses ?" ». En définitive, les équipes sont parvenues à dépasser ce qui était envisageable au départ, ajoutait Federighi : « Vous avez des projets où, parfois, vous vous donnez un objectif et vous vous dites : "Bon, on y est presque arrivés, ça va" ». Dans le cas de cette puce, les ingénieurs se sont retrouvés à pousser à plusieurs reprises les curseurs.

Avant de préparer cette transition matérielle, les équipes s'étaient d'abord avisées de vérifier qu'elles pourraient mettre au point une nouvelle version de Rosetta. Apte à assurer une transition sans heurts pour les applications qui ne seraient pas rapidement adaptées au M1 : « Nous avons lancé un petit projet quelques années avant la transition vers la puce […] et tout a fonctionné correctement, comme on s'y attendait ». On a pu le vérifier depuis, il n'y a pas eu d'accident logiciel à cause de Rosetta.

Tim Millet laisse même entendre que les performances des processeurs d'Apple, et celles de leur GPU, pourraient attirer un public jusque-là indifférent aux Mac : « Est-ce que ce ne serait pas génial si on touchait plus de monde parmi les joueurs les plus exigeants ? ». Pour l'heure Apple n'a pas abattu toutes ses cartes et en particulier celles prévues pour son portable grand format et plus tard le Mac Pro qui recevront de nouvelles générations de processeurs. Et puis accessoirement, il faudra convaincre les éditeurs de jeux…


avatar Adodane | 

Jouer sur un Mac 😅

avatar GtnDns | 

@Adodane

Jusqu’au jour où on le pourra vraiment 🤤🤤

avatar romainB84 | 

@GtnDns

t'inquiète pas, le troll est très imaginatif, il trouvera autre chose 🤣

avatar Dimemas | 

A romain : c’est beau l’innocence 😏

avatar inoga | 

@Dimemas

Florian ? 🤣

avatar redchou | 

@GtnDns

Mais c’est possible !
Avec le cloud…

avatar GtnDns | 

@redchou

Oui ! Et franchement c’est un vrai plaisir

avatar GtnDns | 

@redchou

Oui ! Et franchement c’est un vrai plaisir

avatar redchou | 

@GtnDns

Après, pas besoin d’un mac ou d’une puce M1 pour ça…

avatar Adodane | 

@redchou

Avec le Mac ou le cloud du coup ? 😅

avatar redchou | 

@Adodane

En utilisant un service de cloud gaming sur le Mac !
Ça reste jouer sur le Mac, mais une bête clef Android TV le fait aussi…

avatar Adodane | 

@GtnDns

Un jour mon prince viendra 🎶😅

avatar Valiran | 

Je le fais déjà, sur un M1 aujourd'hui, sur un fin-2014 avec GTX750m y'a quelques années...

avatar iPadProM1 | 

@Adodane

Quelle ouverture d’esprit 🤦‍♂️

avatar holzmann | 

@Adodane

Je joue pas mal sur mon iMac 2015. Les offres streaming sont une pépite pour ça !
Je joue à Destiny 2 sans aucun souci.

avatar Nexon99 | 

@Adodane

Le iGPU d’Apple est pas mauvais et suffit pour quelques jeux, mais le problème c’est surtout la dissipation thermique… ça chauffe très vite et refroidit assez mal surtout les petits modèles. Je ne sais ps si c’est toujours pareil sur les MacBook M1 mais mon MacBook Pro 16" il chauffe à mort même sur LoL.

avatar marc_os | 

@ Nexon99

> le problème c’est surtout la dissipation thermique… ça chauffe très vite et refroidit assez mal surtout les petits modèles. Je ne sais ps si c’est toujours pareil sur les MacBook M1 mais …

De quoi parle-t-on ?
Des Macs M1.

Tu ne sais pas, mais tu imagines.
Et de conclure par un très moderne LoL
🙃🙂😀😁😆

avatar Nexon99 | 

@marc_os

C’est justement la question de mon commentaire… je cherchais à savoir si la chauffe était toujours présente même sur les nouveaux modèles M1 (10W) par rapport aux modèles Intel (65W).

League of Legend demande tous de même quelques ressources graphiques, et avec la petite aération des MacBook c’est ps toujours optimal surtout en période de chaleur.

avatar R-APPLE-R | 

D’ailleurs il serait temps que iStat Menus ré-étalonne le calcul qui reste bloqué à 10h maximum d’autonomie 😆 même chez eux ça s’apparente à un bug 😂

avatar flux_capacitor | 

La partie GPU de la puce M1 est bien meilleure que les IGP Intel de sinistre mémoire, mais de là à envisager de concurrencer les monstres de chez NVIDIA capables de raytracing temps réel, qu'affectionnent les hardcore gamers sur PC, faut pas pousser non plus.

avatar raoolito | 

@flux_capacitor

oui surement, vu de 2021..
maintenant on en reparle apres une decennie de développement. Apres tout, meme les iGPU d’intel sont hallucinants si on les compare avec des GPU d’il y a une (certaine) poignée d’années et qui prenaient un espace assez fou dans la tour..

avatar Adodane | 

@raoolito

Les gpu prennent toujours le même espace dans les tours.

avatar iPadProM1 | 

@flux_capacitor

Il n’y as qu’un pas a ce jour

avatar Fredouille14 | 

si pour jouer il faut une gamme pro (comprendre beaucoup de €€€€) aucun éditeur ou joueur ne viendra sur la plateforme

avatar iPadProM1 | 

@Fredouille14

On peu déjà jouer sur M1 donc la suite c’est que du mieux sans avoir un Mac Pro

avatar Max1 | 

Perso je joue avec mon MacBook Pro M1 a des jeux vidéo en 120-200 fps et c’est très fluide

avatar redchou | 

@Max1

Tu fais comment pour afficher un tel framerate ?

avatar en chanson | 

@Max1

Tu trouves des jeux sur Mac ? 😅

avatar IceWizard | 

@en chanson

"Tu trouves des jeux sur Mac ? 😅"

T'as jamais été sur Steam ?

avatar fte | 

@IceWizard

""Tu trouves des jeux sur Mac ? 😅"
T'as jamais été sur Steam ?"

Il y a Steam sur Mac ?

avatar IceWizard | 

@fte

« Il y a Steam sur Mac ? »

Tss tss .. Troller c’est Mal !

avatar fte | 

@IceWizard

"Tss tss .. Troller c’est Mal !"

Diantre, je suis démasqué.

avatar Max1 | 

@en chanson

Si tu considères que Fortnite est un jeu oui 😅

avatar Adodane | 

@Max1

200 fps ? Tu joues au morpion sur notes ?

avatar Max1 | 

@Adodane

Haha non Fortnite 😂

avatar Adodane | 

@Max1

J’étais convaincu qu’on pouvait jouer à fortnite à 580 fps sur le m1 😅

avatar Silverscreen | 

Le truc c’est que la course à la puissance locale sera de moins en moins pertinente. Pas maintenant. Mais dans 10 ans, sait-on seulement ce que permettront les réseaux 5G/6G mondiaux, le wifi 7 etc ? Le streaming de jeux est au jeu vidéo de dans une décennie ce que les gifs animés sont aux vidéos TikTok : un précurseur relativement grossier avant un changement majeur d’usage.
Apple Silicon, ce n’est actuellement que les premières pierres de l’édifice de la décennie à venir. Et bon dieu que les fondations ont l’air solides…

avatar Adodane | 

@Silverscreen

Si la puissance locale sera de moins pertinente dans 10 ans, en quoi Apple silicon constitue des fondations solides par rapport à un soc ARM bas de gamme chinois ?

avatar bibi81 | 

En effet, d'ailleurs si tout part dans le cloud, un simple raspberry fera l'affaire.

avatar David Finder | 

@Silverscreen

"Apple Silicon, ce n’est actuellement que les premières pierres de l’édifice de la décennie à venir. Et bon dieu que les fondations ont l’air solides…"

🙏

avatar Insomnia | 

@Silverscreen

Ça fait des années que l’on entends parler de limitation en terme de puissance et miracle on trouve la solution

avatar Silverscreen | 

Et puis bon, le jeu sur PC, c’est à peine 50% du revenu des jeux sur mobiles. Avec des mobiles qui progressent bien plus vite en puissance que les ordinateurs, les éditeurs vont bientôt privilégier du multiplateforme (en se calant sur la puissance de la plateforme la moins balèze) plutôt que cibler les 2-3% de hardcore gamers.
Apple avec une architecture unique a une sacrée carte à jouer…
Sérieux, autour de vous, vous avez beaucoup de proches avec un PC assemblé pour le jeu ?

avatar iPadProM1 | 

@Silverscreen

Exactement, et avec la puce M1 cadencé a 3,20GHz sans la moindre chauffe… l’avenir ne peut être que top

avatar fte | 

@iPadProM1

"sans la moindre chauffe…"

Je crois que si, un peu. En tout cas mon M1 chauffe sérieusement lorsque je le charge.

avatar marc_os | 

@ fte
>En tout cas mon M1 chauffe sérieusement lorsque je le charge.

Justement, on dirait bien que cette chauffe est due à la charge, et non pas à la puce M1.
Or, c'est de la puce M1 qu'on parle !
Enfin, connais-tu un seul appareil électronique sur batterie dont la batterie ne chauffe pas un peu voire beaucoup pendant la charge ?

avatar fte | 

@marc_os

Je parlais de faire sérieusement travailler le M1. Pas de charger la batterie.

avatar Derw | 

@Silverscreen

Dans le cercle perso (famille / amis), aucun.
Dans le cercle pro sans doute 4 ou 5 sur une 50aine… mais c’est le public cible : moyenne d’âge de 25 / 35 ans, mâles, bons revenus, informaticiens…

Donc bon, effectivement, les hard core gamers ne sont pas légion…

avatar Adodane | 

@Silverscreen

Seulement 50% 😅

Ah oui si on considère l’Asie ou ils dépensent comme des malades sur mobile avec leurs jeux addictifs …
Parce que en Occident c’est une autre histoire.

avatar pocketalex | 

@Silverscreen

Je suis d’accord avec toi, moi aussi je suis assez peu entouré de « hard core gamers », mais il n’en reste pas moins que c’est un énorme marché (15% environ du marché PC, c’est tout sauf négligeable) avec une clientèle qui ferait frémir Apple tant elle ne rechigne pas à la dépense

avatar iPadProM1 | 

Faire venir les « gamers » c’est sûrement pas la finalité mais avec le choix de commencer une partie sur son iPhone et de la terminer sur son M1 c’est top, et ouvre des possibilités aux développeurs de jeux vidéo.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR