Apple va améliorer la virtualisation sur les Mac Apple Silicon

Pierre Dandumont |

Apple a (enfin) ajouté une fonction des Mac Apple Silicon au noyau de macOS Ventura, qui va permettre d'améliorer les performances dans le cadre de la virtualisation. Mais elle n'est pas encore utilisable malheureusement.

Une fonction déjà employée avec Asahi Linux

C'est Longhorn qui l'indique sur Twitter : macOS prend enfin en charge le vGIC des Mac. Vous n'avez pas compris ? C'est probablement normal. Le vGIC (pour Virtual Generic Interrupt Controller) est une fonction matérielle qui améliore la gestion des périphériques dans une machine virtuelle.

Asahi Linux peut déjà en profiter.

De façon très schématique, une interruption est un signal émis par le matériel qui va autoriser l'arrêt du programme en cours pour exécuter une tâche importante. Actuellement, les frameworks d'Apple effectuent cette tâche de façon logicielle : les interruptions sont traitées par l'hôte puis transférées à la machine virtuelle. Avec le vGIC, les interruptions sont envoyées directement à la machine virtuelle avec de meilleures performances à la clé. Nous avons déjà évoqué cette fonction dans un article au sujet d'Asahi Linux : il s'agit d'une des fonctions prises en charge par les puces d'Apple que macOS n'utilise pas.

Certaines fonctions des Apple M1 et M2 marchent sous Linux… et pas sous macOS

Certaines fonctions des Apple M1 et M2 marchent sous Linux… et pas sous macOS

Selon Longhorn, les puces M1 (et M2 logiquement) disposent bien de la fonction, et le noyau de macOS a été mis à jour pour en profiter, probablement avec la dernière mise à jour en date. Mais pour le moment, elle n'est pas encore utilisée : le framework Hypervisor d'Apple — un ensemble d'API dédiées à la virtualisation — n'en tire pas encore parti. Nous ne savons pas si cette fonction apparaîtra dans une mise à jour mineure de macOS Ventura (13.4 par exemple) ou s'il faudra attendre la sortie du successeur de l'OS actuel pour en profiter.


avatar ratz | 

sympa

avatar vincentn | 

Excellente nouvelle. Manque plus, aussi, que le support des comptes iCLoud (parmi les choses manquantes).
Reste que l’utilisation du framework de virtualisation d’Apple pour exploiter une VM MacOS ou Linux avec un clavier ISO type Azerty (ou autres) est très pénible en raison d’un bug de ce framework sur le mappage des claviers (facilement reproductible), bug présent depuis les premières beta de Ventura. Le problème a été signalé depuis longtemps, est toujours ouvert mais toujours pas résolu à ce jour.

avatar sbosch79 | 

Houla d'un coup ça m'a rappelé mes vieilles expériences sur G4 avec VirtualPC en AZERTY sur un MacOS avec clavier Suisse quand j'installais Windows 98........ la galère pour taper le serial !!!
Ah ben à l'époque impossible de changer la langue du clavier au moment de l'installation.

avatar vincentn | 

@sbosch79

Ici, le mappage du clavier bascule en ANSI lors de l’installation et à l’usage (et la modification du choix du clavier dans les réglages n’y fait rien). T
out va bien si l’OS est configuré en US et avec un clavier QWERTY (la config probable des développeurs chez Apple). Mais dès qu’on utilise un clavier ISO (français, danois, etc…), ça coince. Le positionnement des touches et leur présence étant bien évidemment différentes. À part remapper le clavier à la main via un soft ou utiliser un clavier physique QWERTY US, pas d’autres solutions pour l’instant.

avatar kogaratsu | 

On pourra peut-être espérer que docker puisse un jour en profiter!

avatar fleeBubl | 

Mouaip !

Reste à élaborer l’iA-rchitecture capable de trouver un cheminement au poids satisfaisant pour rendre dynamique cette capacité à l’utilisateur

! Meditation Guru !
Alain Bashung - Guru, tu es mon führer de vivre

avatar bunam | 
avatar marc_os | 

une interruption est un signal émis par le matériel qui va autoriser l'arrêt du programme en cours pour exécuter une tâche importante

Je dirais plutôt : « qui va imposer l'arrêt du programme en cours. »

interrompre l'autre = arrêter l'autre = imposer son arrêt
Les interruptions "matérielles" sont (étaient?) prioritaires à ma connaissance. Historiquement il me semble qu'elles ne pouvaient pas être ignorées. Mais visiblement ce n'est pas le cas pour celles gérées par ce vGIC.

avatar bunam | 

@marc_os

interrupter même ;)

CONNEXION UTILISATEUR