Le MacBook Air Retina n’a pas vraiment quatre fois plus de pixels

Nicolas Furno |

C’est rare que cela arrive, mais il semble bien qu’Apple a donné une mauvaise information pendant le special event d’hier. Lors de la présentation du nouveau MacBook Air, Laura Legros a évoqué son nouvel écran Retina et indiqué explicitement que la dalle comptait quatre fois plus de pixels. Pour appuyer ses propos, l’écran derrière la présentatrice affichait la transition :

Avant…
… après ! Sauf que, non.

L’ancien MacBook Air intègre une dalle de 1 440 x 900 pixels. Avec quatre fois plus de pixels, le nouveau modèle devrait proposer un écran de 2 880 x 1 800 pixels, ce qui correspond à deux fois plus de pixels à l’horizontale et deux fois plus à la verticale. Sauf que le MacBook Air Retina sera fourni avec une dalle de 2 560 x 1 600 pixels. Ce qui correspond d’ailleurs aux quatre millions de pixels annoncés également pendant la conférence.

Avec strictement quatre fois plus de pixels, le MacBook Air Retina aurait dépassé les cinq millions de pixels.

Apple a en fait repris le même écran que dans ses MacBook Pro 13 pouces, et ce depuis l’apparition du premier modèle Retina en 2012. C’est la même dalle et c’est un écran de très bonne qualité, avec des pixels effectivement invisibles à l’œil nu, ce qui est la définition du Retina après tout.

Reste que la promesse de pixels quadruplés n’est pas tenue. Que s’est-il passé pendant la conférence ? Peut-être qu’Apple a basé son discours sur le premier MacBook Air, celui que Steve Jobs a sorti d’une enveloppe, dont la définition était bien de 1 280 x 800 pixels. C’est possible, d’autant que le constructeur a mentionné explicitement l’idée de génie de l’enveloppe, mais ce serait assez malhonnête comme comparaison.

Autre explication plus probable sans doute, la présentatrice s’est emmêlée les pinceaux et elle a peut-être oublié que la comparaison ne se faisait pas avec l’ancien MacBook Air, mais plutôt un écran HD. D’ailleurs, sur le site officiel d’Apple, on retrouve la mention « quatre fois plus de pixels », mais c’est bien par rapport à la HD. Sachant qu’une dalle 720p compte environ un million de pixels, le MacBook Air Retina est bien quatre fois plus riche dans le domaine.

Capture d’écran du site d’Apple.

Le MacBook Air présenté hier a la meilleure autonomie de la gamme, avec 12 heures en navigation web et 13 heures en lecture vidéo. Le choix d’une dalle Retina avec quatre millions de pixels « seulement » joue certainement un grand rôle dans cette bonne autonomie. Favoriser l’autonomie est sans aucun doute le bon choix, d’autant que cet écran a fait ses preuves avec les MacBook Pro et il est d’excellente qualité.

[MàJ 31/10/2018 10h26] : une première version de l'article indiquait par erreur que le passage au Retina sur les MacBook Pro 13 et 15 n'est pas passé par une multiplication par quatre des pixels, ce qui est faux.


avatar raf30 | 

Mme Legros était aussi percutante que Jimmy Lovine lors du lancement d’Apple Music. Une vraie showgirl ?

avatar Pyjamane | 

Mon Dieu, mais c'est horriiiiiiiiiiible !
Et dire que j'ai quand même réussi à dormir, je suis tout honteux.

avatar yurt | 

Commentaire de profane, mais sur un écran de cette taille, on n'a pas déjà suffisamment de pixels pour être biiiiien là ? Ça me fait penser à la fausse polémique sur l'écran de l'iPhone XR.

avatar Pyjamane | 

Avec la résolution 2560x1600, tu ne vois plus les pixels, donc c'est nickel.
Avec l'ancienne définition, tu vois les pixels si tu y fais un peu attention. Ma femme utilise un MBAir de 2013, et sa dalle de 1440x900 ne lui pose strictement aucun problème et quand elle compare avec mon MBP Retina, elle ne s'aperçoit même pas de la différence. Tout le monde n'est pas sensible à un "bel" écran, c'est comme pour les télés.

avatar yurt | 

@Pyjamane

Je sais tout ça, je parlais de la différence entre le 2 560 x 1 600 et le 2 880 x 1 800 pixels.

En ce qui me concerne je me positionnerais entre les deux types d’utilisateurs : j’ai tendance à ne jurer que par le retina que j’ai depuis un moment sur tous mes devices Apple mais je trouve aussi parfois ••reposant•• la définition moindre que j’ai sur des moniteurs.

avatar frankm | 

Surtout que ce sera sans doute comme sur les MacBook Pro récents la définition par défaut sera de 1440x900 points sur un écran 2560x1600 pixels. C'est à dire @1,78x au lieu de @2x.

avatar IPICH | 

@yurt

Rien à voir, l'écran de l'iPhone ce devrait être au minimum en 1080p ahah.
Là c'est plus grand mais mieux défini.

avatar yurt | 

@IPICH

Non tu dis n’importe quoi : là pour la même taille d’écran tu as du 2 560 x 1 600 au lieu du 2 880 x 1800 annoncé par erreur lors de la conférence, donc moins bien défini.

C’est exactement le même problème que pour l’iPhone XR vu que certains espéraient du 1080p, donc plus de pixels, donc mieux défini.

avatar IPICH | 

@yurt

Quand je dis plus grand mais mieux défini je parle du MacBook Air par rapport à l'iPhone Xr

avatar yurt | 

@IPICH

En fait j’aurais pas du dire « commentaire de profane » par modestie, les gens se sont dit que j’étais un gros newbie et qu’ils allaient m’apprendre la vie ?

avatar NerdForever | 

Ceci est une révolution, il faut tout racheter, mais c'est du matériel sorti en 2012!!! ???

avatar oomu | 

?

si cela vous angoisse, non ce n'est pas la même pièce électronique que celles fabriquées en 2012.

Et non, ce n'est pas une révolution. Pourquoi vous dites ça ?

avatar Ebelh | 

Comparer les « quatre fois plus de pixels » à une dalle 720p et non 1080p en précisant simplement « HD », c’est une jolie escroquerie intellectuelle / marketeuse...

avatar oomu | 

bon d'accord... on dira HD Ready et USB 3.1 GEN _1_ , voilà ... :)

avatar Ebelh | 

@oomu
« HD ready » a minima, ca me semblerait déjà effectivement un minimum ;-)
Les consommateurs n’ont aucune idée des normes USB, mais « HD Ready » vs « Full HD », ca parle à une majorité. :)

avatar Paul_M | 

Mme Legros avait l'air très stressée et ça se voyait ! L'exercice que demande Apple est pas évident : on peut être excellent techniquement et ne pas avoir l'habitude de la scène... Elle a pu s'emmêler les pinceaux. J'espère qu'elle s'y habituera et qu'on la retrouvera sur scène à d'autres conférences !

avatar Danny Wilde | 

Je leur pardonne bien cette erreur.
Moi qui pensait que le MacBook Air allait passer à la trappe avec le Mac Mini !
Je me contente bien de 2x plus de pixels pour ce dernier.

avatar R1x_Fr1x | 

Apple arrondirait par le haut???? et ça ne concerne plus seulement ses tarifs?? Diantre!!!

avatar IPICH | 

Assez malhonnête comme comparaison? Non c'est de la stratégie et de la communication habituelle? ce qu'ils ont dit est totalement vrai, mais avec le contexte tout le monde pense qu'ils parlaient de l'ancien MacBook Air. Et ça il le savaient qu'ils pourraient faire une comparaison avec le tout premier MacBook Air mais que les gens penseraient au Air de 2017.

Comme ça les gens sont éblouis par le nombre 4 millions?

avatar occam | 

@IPICH

"Non c'est de la stratégie et de la communication habituelle?"

Pour citer le bon mot favori du divin Giulio Andreotti, qui l’avait piqué à Pie XI : « À penser du mal de son prochain, on commet péché, mais on fait mouche. »

avatar matamoski | 

"C’est rare que cela arrive, mais il semble bien qu’Apple a donné une mauvaise information"
J'ai bien ri...

avatar R1x_Fr1x | 

@matamoski

Ba on n’est pas non plus sur FRandroid ici

avatar r e m y | 

Donc on revient à une résolution de 1280x800, certes 4 fois mieux définie et agréable à l'œil, mais c'est tout de même une résolution "utile" inférieure au modèle précédent.

avatar Nicolas Furno | 

@r e m y

Non, les définitions logiques sont les mêmes que sur les Pro 13 pouces. Par défaut c’est toujours la même qu’avant, avec un cran au dessus si on veut plus d’espace utile.

avatar r e m y | 

@nicolasf

Mais par rapport au précédent MacBook Air, on passe bien de 1400x900 à 1280x800, non ?

On place donc moins d'éléments d'interface sur l'écran.

(Sauf à opter pour la définition 2560x1600, bien sûr, mais qui donne un affichage du Finder illisible)

avatar Nicolas Furno | 

@r e m y

Non, ce n'est pas comme ça que fonctionne le Retina sous macOS. Tu n'utilises jamais (enfin, jamais par défaut) la définition de base de la dalle, uniquement des définitions simulées.

Sur les 13 pouces, tu as le choix entre : 1 440 x 900 pixels (défaut), 1 024 x 640 ou bien 1 680 x 1 050 pixels.

Ça ressemble à ça, sur un Pro : https://cdn.mgig.fr/2018/10/mg-985da08d-ca7e-4ce2-90ad.png

avatar r e m y | 

@nicolasf

Ah ok.
Désolé, d'écran Retina, je n'ai que celui de mon iMac 5K dont la résolution par défaut proposée est celle de la dalle divisée par 2 dans chaque direction.
Je ne savais pas que les 13 pouces proposaient par défaut une résolution 1400x900 interpolée.

avatar Nicolas Furno | 

@r e m y

En effet, les deux iMac Retina sont les seuls Mac à proposer du "vrai" Retina, avec quatre fois plus de pixels que les générations d'avant. Mais même pour eux, tu peux changer la définition logique et bénéficier de plus d'espace.

J'en avais longuement parlé dans mon test du premier iMac 5K : https://www.macg.co/tests/2014/10/test-des-imac-27-pouces-retina-5k-fin-2014-85217

avatar BeePotato | 

@ Nicolas Furno : « J'en avais longuement parlé dans mon test du premier iMac 5K »

Il est intéressant, d’ailleurs, de lire ce passage dans cet ancien article :
« Fort heureusement, le constructeur a repris la même solution que pour l’iPhone et tous les autres appareils Retina qu’il a conçus jusque-là. Par défaut, chaque pixel dessiné à l’écran est en fait composé de quatre pixels physiques » ;-)

Avec le MacBook et maintenant ce MacBook Air, Apple commence à s’éloigner de ce mode 4:1 par défaut, mais jusque là c’était la règle pour toutes les autres machines à écran retina, iMac mais aussi MacBook Pro.
D’où le questionnement de r e m y à ce sujet.

avatar BeePotato | 

@ Nicolas Furno : « Non, ce n'est pas comme ça que fonctionne le Retina sous macOS. »

Si, entre autres.

« Sur les 13 pouces, tu as le choix entre : 1 440 x 900 pixels (défaut), 1 024 x 640 ou bien 1 680 x 1 050 pixels. »

Si je ne m’abuse, la définition logique par défaut sur les MBP 13 pouces est 1280x800, utilisant le mode 4 pixels pour 1. C’est ce qu’on peut d’ailleurs voir sur ta capture d’écran, qui montre bien que le 1440x900 est le réglage au dessus de celui par défaut.
C’est pareil sur les 15 pouces, ainsi que sur les iMac.

À ma connaissance, c’est le MacBook 12 pouces qui a été le premier (et le seul, jusqu’à ce nouveau MacBook Air) a être par défaut dans une définition logique n’utilisant pas 4 pixels pour 1.

avatar BeePotato | 

@ r e m y : « Mais par rapport au précédent MacBook Air, on passe bien de 1400x900 à 1280x800, non ? On place donc moins d'éléments d'interface sur l’écran. »

Sauf si, comme sur le MacBook 12 pouces, le mode d’affichage par défaut n’est pas réglé à 4 pixels pour 1 mais à un 1440x900 interpolé.

« (Sauf à opter pour la définition 2560x1600, bien sûr, mais qui donne un affichage du Finder illisible) »

Hé ! Il n’y a pas que deux choix possibles, hein. :-)
Depuis le début des MacBook Pro retina, il y a le choix entre plusieurs définitions intermédiaires, profitant du fait que les pixels sont suffisamment petits pour que ça ne fasse pas moche même avec un mode où on n’a pas un alignement parfait entre pixels logiques et pixels physiques.
Ça demande plus de calculs au moment du rendu (qui est d’abord fait au double de la définition logique, avant d’être réduit à la définition physique pour affichage), mais ça permet de satisfaire plus de gens aux goûts (ou besoins) variés.

avatar quentinmassondu57 | 

Si c’est un écran Retina identique à celui des MBP 2012, comment qualifier les écrans retina 2017 des MBP ?

avatar BeePotato | 

J’ai moi-même été déçu en allant vérifier les caractéristiques techniques après cette annonce de quatre fois plus de pixels.
Cependant, je ne comprends pas ce passage de l’article :
« Depuis le passage des Mac portables au Retina, en 2012 donc, certains utilisateurs attendent toujours qu’Apple offre une vraie définition native, c'est-à-dire une dalle avec exactement quatre fois plus de pixels qu’avant. »

Dès les premiers MBP Retina de 2012, il y a bien eu une multiplication par quatre du nombre de pixels par rapport à ce qu’on avait avant.
Le 13 pouces est passé de 1280x800 à 2560x1600, et le 15 pouces est passé de 1440x900 à 2880x1800. Il n’y a que l’écran optionnel haut de gamme des 15 pouces non retina qui n’a pas obtenu son équivalent à quatre fois plus de pixels (il était en 1680x1050).

Le MacBook Air est en fait le premier à ne pas quadrupler le nombre de pixels par rapport à son prédécesseur non retina.

avatar Nicolas Furno | 

@BeePotato

Ah oui, j'avais oublié que c'était une option seulement sur les 15 pouces, et que la définition de base des anciens 13 était aussi basse. ?‍♂️

Désolé, j'ai donc supprimé ce passage.

avatar Scooby-Doo | 

L'article est intéressant mais je ne comprends pas s'il y a une réponse officielle de la part d'Apple !

Est-ce que Apple maintient la valeur de quatre fois supérieur à la version non retina ?

Ou vont-ils rattraper le coup en rectifiant le tout et supprimer l'information de quatre fois ?

Désolé, mais ce n'est pas clair. Il me manque quelques neurones, un peu comme ces pixels perdus...

avatar Nicolas Furno | 

@Scooby-Doo

Les informations affichées sur le site sont les bonnes, l'erreur a été uniquement la présentation pendant le keynote.

Ils maintiennent les 4 fois, mais pas par rapport au MacBook Air précédent, ce qui est un poil malhonnête je trouve, mais c'est une autre histoire…

avatar Scooby-Doo | 

Merci, le Scooby-Doo a compris maintenant !

avatar oomu | 

Apple n'a pas défini le "rétina" en nombre de pixels de plus "qu'avant" mais en une résolution selon la distance d'utilisation courante.

avatar Scooby-Doo | 

@oomu

+1

En gros pour faire simple, il faut qu'à une certaine distance (en principe celle d'utilisation normale de l'appareil), l'œil humain ne puisse plus distinguer les pixels !

Dans mon cas, c'est la distance de ma truffe (assez longue sur le modèle grand danois) car je lèche l'écran affichant des pizzas et ma vue n'est pas très bonne, l'odorat excellent par contre !

avatar 1Er0ck | 

Ça ne consomme pas plus de gpu d’interpoler que de simplement faire un écran avec vraiment 4x plus de pixel (2880x1600) ?
Autrement dit on aurait pas une meilleure autonomie en forçant la résolution logique en 1280x800 ?
Je ne comprends pas pourquoi Apple s’echine à interpoler partout, comme sur l’iphone non full hd.

avatar BeePotato | 

@ 1Er0ck : « Ça ne consomme pas plus de gpu d’interpoler que de simplement faire un écran avec vraiment 4x plus de pixel (2880x1600) ? »

Interpoler consomme plus d’énergie que de simplement utiliser le rapport 4:1.
En revanche, il n’est pas dit que ça consomme plus d’énergie que de mettre un écran ayant une résolution plus élevée.

« Autrement dit on aurait pas une meilleure autonomie en forçant la résolution logique en 1280x800 ? »

Pourquoi forcer ? Laisser le choix, c’est bien. Et si le mode 1440x900 avec interpolation permet déjà d’atteindre l’autonomie annoncée, on peut comprendre qu’Apple ait fait le choix de le proposer comme mode par défaut, pour ne pas perdre en espace de travail par rapport au MBA précédent. Il est dommage, en revanche, que le 1280x800 ne soit apparemment pas proposé parmi les options de définition disponibles en mode « simple » (mais il est sûrement accessible via le mode avancé, obtenu avec la touche option).

avatar 1Er0ck | 

J’ai écrit forcer car je pensais qu’il fallait obligatoirement des utilitaires du genre
ResolutionTab et SwitchResX pour atteindre 1280x800. Je ne savais pas pour la touche option.

avatar BeePotato | 

@ 1Er0ck : La touche option, c’est la vie ! :-)

avatar FollowThisCar | 

Quelques pixels de moins ou de plus, m'en fous.
Par contre qu'il faille débourser environ 2.000 € pour un laptop potable, c'est la goutte de trop.

avatar BeePotato | 

@ FollowThisCar : « Par contre qu'il faille débourser environ 2.000 € pour un laptop potable, c'est la goutte de trop. »

Potable, c’est très subjectif. Pour ma part, par exemple, je trouve que ce MBA devient « potable » à partir du modèle à 256 Go de SSD / 8 Go de RAM (potable, pas parfait), donc on est nettement en dessous des 2000 €.

Malgré ça, je suis d’accord avec ce commentaire, parce que devoir dépasser les 1500 € pour une telle configuration, ça commence à faire mal.

avatar FollowThisCar | 

@BeePotato

OK c'est subjectif. Néanmoins à en juger par mon expérience, 8 GB de RAM aujourd'hui, ce sera très juste dans 3-4 ans, voire franchement irritant, et du coup, ce Mac sera plus difficile à vendre puisque ce sera irrémédiable. Donc 16 GB puisqu'on ne peut attendre, soit 1.839 €. A cela on rajoute un dock + 1 ou 2 câbles indispensables et on dépasse les 2.000 €.

Quand j'ai acheté mon iMac 27" (late 2013), j'ai rapidement rajouté de la RAM et 24 GB me semblaient larges à l'époque. Aujourd'hui, j'estime que ce n'est aucunement un luxe. Et cà a toujours été comme çà, sauf que l'on a toujours pu moduler la RAM avec le temps, ce qui n'est plus le cas.

Pour le SSD, 128 GB est assez scandaleux, vu que l'un des arguments historiques en faveur du Mac était sa compatibilité Windows. Or si on accorde la moitié à BootCamp çà ne fait plus que 64 GB pour le Mac (!) et autant pour Windows (!!), sachant qu'un seul jeu aujourd'hui prend facilement 30 GB, autant dire que c'est inutilisable.

Donc comme d'autres l'ont déjà noté ici, le premier prix n'a qu'une fonction, celle de forcer l'acheteur à passer au modèle supérieur et/ou ajouter des options hyper-chères, on est loin des entrées de gamme autour de 1.000 €.
Même à 1.800, c'est une somme non plus investie comme jadis, mais une somme dépensée car plus hypothétique à recouvrer partiellement sur le marché de l'occase.

avatar BeePotato | 

@ FollowThisCar : « Néanmoins à en juger par mon expérience, 8 GB de RAM aujourd'hui, ce sera très juste dans 3-4 ans, voire franchement irritant »

D’après mon expérience, non. Pour l’usage typique d’un MacBook Air d’entrée de gamme (une machine achetée bien plus pour la portabilité et l’autonomie sur batterie que pour la puissance CPU et des usages très consommateurs de RAM), je ne pense pas que 8 Go (et non GB — tâchons de parler français) soient perçus comme une quanité très juste voire irritante dans seulement 4 ans.
Il y a certes certains utilisateurs de machine de ce genre qui ont tout de même besoin de plus de RAM (j’en fais partie), mais ceux-là sont bien conscients de ne pas représenter la majorité et que leurs besoins spécifiques les amènent forcément à devoir payer plus cher que la simple entrée de gamme.

« A cela on rajoute un dock + 1 ou 2 câbles indispensables et on dépasse les 2.000 €. »

Pas d’accord pour se mettre à compter dans le prix de la machine les accessoires externes et… accessoires, c’est-à-dire pas du tout « indispensables » à tout le monde (je n’ai aucune utilité d’un dock, désolé).

« Pour le SSD, 128 GB est assez scandaleux »

Oui. Mais pas seulement — loin de là — pour la raison que tu as avancée. Même en utilisant un Mac juste comme un vrai Mac, 128 Go, ça reste très serré de nos jours. Trop. Surtout sur une machine de ce prix.

« vu que l'un des arguments historiques en faveur du Mac était sa compatibilité Windows. »

Arf ! :-D
Excuse-moi, c’est juste que ça m’amuse beaucoup de voir compter comme « argument historique en faveur du Mac » cette compatibilité toute récente (une douzaine d’années) et dont la pérennité est loin d’être garantie. :-)

« Or si on accorde la moitié à BootCamp çà ne fait plus que 64 GB pour le Mac (!) et autant pour Windows (!!), sachant qu'un seul jeu aujourd'hui prend facilement 30 GB, autant dire que c'est inutilisable. »

Ma solution : ne rien réserver à Windows. ;-)
Et si on est dans une situation où on est absolument obligé d’utiliser Windows ? On retombe dans le cas que j’ai cité précédemment : quelqu’un avec des besoins spéciaux, qui ne s’étonnera donc pas de devoir payer plus que pour une configuration normale.
Tu auras compris que les besoins des utilisateurs de Windows ne m’intéressent aucunement et que je trouverais scandaleux que les configurations des Mac soient pensées spécifiquement sur la base de ces besoins.

Cependant, comme je l’ai déjà dit, ça ne m’empêche pas d’être d’accord avec toi sur le fond, au sujet du prix trop élevé de cette machine.

avatar Crkm | 

C’est marrant comme ils n’ont ramené que les sous fifres pour faire cette présentation. Il y a probablement un message là derrière : peut-être que le mac est la cinquième roue du carrosse ?

CONNEXION UTILISATEUR