Test du MacBook Air 2020

Florian Innocente |
Club iGen 👑

Ce test initialement publié le 10 avril et réservé aux membres du Club iGen est exceptionnellement en accÚs libre à compter d'aujourd'hui. Pour découvrir tous les articles exclusifs du Club iGen et d'autres avantages, abonnez-vous !

AprÚs une version 2019 mineure face au premier MacBook Air Retina 2018, la gamme 2020 refait le plein de nouveautés. Pour qui a sauté les deux premiÚres éditions, ce portable abordable et convenablement équipé est-il un bon choix ?

Un rappel s'impose sur les Ă©volutions de cette gamme. En octobre 2018, Apple modernise enfin le MacBook Air, son portable le plus populaire, et l'Ă©quipe en particulier d'un Ă©cran Retina. Un nouveau modĂšle est arrivĂ© Ă  l’étĂ© 2019 et, avec lui, une mise Ă  jour comprenant une rĂ©vision des touches du clavier Ă  mĂ©canisme papillon (ce sera son ultime itĂ©ration aprĂšs une longue sĂ©rie de dĂ©boires) ainsi qu'un rĂ©glage « True Tone » pour l'Ă©cran Retina.

Changement aussi, mais moins visible, sur le SSD qui perd en vitesse de lecture tout en progressant lĂ©gĂšrement sur l'Ă©criture (lire : Prise en main du MacBook Air Retina 2019). Quant Ă  la partie moteur — processeur et puce graphique — rien ne bouge. Le client n'a d'autre choix que de repartir avec un Core i5 de 8e gĂ©nĂ©ration, son processeur bicƓur Ă  1,6 GHz et une puce Intel UHD Graphics 617. Enfin, les prix Ă©taient en baisse de 100 €, amenant les deux modĂšles de base Ă  1 249 € (128 Go) et 1 499 € (256 Go).

Une vraie nouvelle gamme

Cette Ă©dition 2020 apporte des changements Ă  de nombreux niveaux et c'est une vraie gamme, avec un Ă©tagement des processeurs alors que l’on avait jusque-lĂ  qu’un seul processeur proposĂ©. Il y a encore eu un peu de mouvement sur les prix, puisqu'on dĂ©bute 50 € moins cher, soit 1 199 € pour la premiĂšre configuration en Core i3 bicƓur, 8 Go de RAM et 256 Go de stockage. En revanche, il faut toujours 1 499 € pour l'autre modĂšle, Ă  savoir un Core i5 quadricƓur avec 8 et 512 Go. Mais on en a plus en stockage pour le mĂȘme prix qu’avant.

Processeur(s) et puce graphique

C'est l'un des grands changement de cette gamme 2020. Au lieu d'un seul processeur, Apple donne le choix entre trois modĂšles, issus de la dixiĂšme gĂ©nĂ©ration d'Intel. Et pour la premiĂšre fois dans le MacBook Air, il y a des processeurs quadricƓurs :

  • Core i3-1000NG4 bicƓur Ă  1,1 GHz et 4 Mo de cache (Turbo Boost jusqu’à 3,2 GHz) : 1 199 €
  • Core i5-1030NG7 quadricƓur Ă  1,1 GHz avec 6 Mo de cache (Turbo Boost jusqu’à 3,5 GHz) : 1 499 €
  • Core i7-1060NG7 quadricƓur Ă  1,2 GHz avec 8 Mo de cache (Turbo Boost jusqu’à 3,8 GHz) : +130 € (depuis le Core i3) ou +80 € (depuis un Core i5) soit 1 579 €

La puce graphique intĂ©grĂ©e Ă©volue vers une Intel Iris Plus Graphics dont la particularitĂ© est de savoir piloter un Ă©cran externe jusqu'Ă  6K, ce qui inclut le Pro Display XDR d'Apple. On peut se demander Ă©videmment combien de MacBook Air seront le compagnon quotidien d'un Ă©cran Ă  5 000 voire 6 000 €. Il s'adresse Ă  une clientĂšle qui a besoin de machines puissantes et le MacBook Air reste un portable d'entrĂ©e de gamme chez Apple, avec un pĂ©rimĂštre d'utilisation variĂ©, mais tout de mĂȘme circonscrit par la puissance de ses composants.

Il faut le voir autrement, sous l'angle du qui peut le plus, peut le moins. Ce MacBook Air est globalement à l'aise avec un écran 4K, qui offre le mariage d'une surface de travail beaucoup plus étendue avec une trÚs belle qualité d'affichage. Vous travaillerez dans un environnement 100% qualité Retina et rien que pour ce confort, c'est intéressant.

Ma machine de travail habituelle est un MacBook Pro 13" 2018 doté d'une puce Intel Iris Plus Graphics 655. Son utilisation avec un écran LG 4K était rendue désagréable par des saccades fréquentes à l'écran : chaque fois que je sollicitais Mission Control ou que je passais d'un espace à l'autre (choses que je fais constamment). J'ai fini par basculer sur un écran nettement moins bon, mais d'une définition supportable pour ce MacBook Pro.

MacBook Air 2020 et écran LG 4K, tous les deux utilisables dans leur résolution maximale

Avec ce MacBook Air reliĂ© Ă  ce mĂȘme Ă©cran LG 4K, aucun problĂšme, la fluiditĂ© est de mise. Les deux Ă©crans sont mĂȘme utilisĂ©s chacun Ă  leur dĂ©finition maximale. Un bon point pour qui travaille aussi de maniĂšre sĂ©dentaire et voudrait s'offrir un trĂšs bon moniteur secondaire.

Clavier

Changement complet ensuite pour le clavier, qui reprend celui du MacBook Pro 16". En novembre, au lancement de la gamme des 16" équipés d'un clavier dont les touches reposent sur un mécanisme dit à « ciseaux » plutÎt que « papillon », Phil Schiller avait argué qu'Apple continuait toutefois de faire évoluer son clavier papillon. Expliquant aussi que le nouveau clavier était plus adapté aux professionnels.

Comme s'il y avait de la place — et une pertinence — Ă  avoir deux designs de clavier de portables chez Apple ! Ce que le patron du marketing ne pouvait confesser quant Ă  l'Ă©volution prĂ©vue pour le MacBook Air — et Ă  terme du successeur du MacBook Pro 13" — la logique s'en est chargĂ©e. Le MacBook Air 2020 n'aura pas une quatriĂšme itĂ©ration du clavier papillon, il reprend tout bĂȘtement, et comme tout le monde s'y attendait, le mĂ©canisme Ă  ciseaux.

Ce « Magic Keyboard » prĂ©sente une descente plus longue des touches : il faut les enfoncer de 1 mm au lieu de 0,5 mm pour aller au bout de leur course. Une diffĂ©rence visible Ă  l'Ɠil nu par l'Ă©paisseur des touches. À la frappe, cela se ressent par un effet de ressort plus marquĂ© ainsi qu'une sonoritĂ© moins sĂšche (voir les extraits audio dans le test du 16").

Vous aimez pourtant ces claviers papillon qui donnent une frappe plus nerveuse et oĂč les doigts glissent plus vite d'une touche Ă  l'autre ? Il faudra vous rĂ©habituer Ă  ces touches plus « molles » et plus hautes. Gageons que le plus grand nombre des utilisateurs y trouvera son compte sans mĂȘme ciller — ce clavier est tout de mĂȘme trĂšs confortable. EspĂ©rons aussi que ces problĂšmes de fiabilitĂ© qui ont collĂ© aux basques des versions papillon sont dĂ©finitivement derniĂšre nous (chez MacG, deux MacBook Pro 13" 2017 et 2018 sont partis en SAV pour leur clavier).

Ce n'est pas tout. Le bloc de flĂšches, en bas Ă  droite, retrouve une disposition en T inversĂ©, grĂące Ă  des touches gauche/droite deux fois moins hautes que celles de haut/bas. À l'aveugle, le petit doigt repĂšre mieux l'approche de ce bloc puisque les touches ⌄ et ← n'ont plus la mĂȘme forme.

Et ce n'est pas cette fois qu'un MacBook Air héritera de la Touch Bar, maintenant généralisée sur les modÚles Pro. Faut-il s'en plaindre ? Comme pour les claviers, il y a deux chapelles vis-à-vis de la Touch Bar. Chez MacG, elle rencontre peu de soutiens parmi ceux qui en sont équipés. Pas de regret donc qu'elle soit absente du MacBook Air. Au moins a-t-on le bouton Touch ID pour l'identification par empreinte tactile.

RAM et SSD

La RAM et les SSD apportent leur lot de changements. CĂŽtĂ© mĂ©moire vive, on reste sur une base de 8 Go, avec la possibilitĂ© de doubler cette dotation, moyennant 250 €. Les processeurs utilisĂ©s pourraient mĂȘme gĂ©rer 32 Go mais Apple n'offre pas l'option, et puis on entrerait sur le terrain des MacBook Pro. Les barrettes utilisĂ©es sont nĂ©anmoins plus rapides, avec des LPDDR4X Ă  3 733 MHz au lieu de barrettes LPDDR3 Ă  2 133 MHz.

Les deux capacitĂ©s du SSD installĂ©es par dĂ©faut sont (enfin) plus Ă©levĂ©es : 256 Go et 512 Go. C'est le double d'avant, finis les maigrelets 128 Go qui faisaient tache depuis un moment dĂ©jĂ . En option, on peut aller vers 512 Go (+250 € Ă  partir du modĂšle Core i3 d'entrĂ©e de gamme) ou 1 To (+500 €). Cette annĂ©e, Apple propose mĂȘme 2 To (+1 000 €). Un volume de stockage singulier sur ce segment de portables. Il faut croire que des clients n'hĂ©sitent pas Ă  gonfler ce poste dans leur Ă©quipement, mĂȘme pour un MacBook Air ?

Wi-Fi et Bluetooth

Communication ensuite, le Bluetooth 4.2 cÚde la place au Bluetooth 5. Mais à l'instar des MacBook Pro 16", Apple n'a pas jugé pertinent d'utiliser une puce Wi-Fi 6 (802.11ax) pourtant prévue par Intel avec ces processeurs. Le MacBook Air campe sur le module Wi-Fi 5 (802.11ac) déployé dans tous les autres Mac.

Ce n'est pas grave dans l'immédiat, tant cette norme est nouvelle, mais les routeurs compatibles arrivent à bon prix et des box d'opérateurs s'y sont mises. En considérant le cycle de vie de plusieurs années que connaßtra ce MacBook Air, c'eût été un apport appréciable. D'autant que la norme n'est pas étrangÚre à Apple : les iPhone 11 l'utilisent depuis l'automne, ainsi que les nouveaux iPad Pro lancés concomitamment avec ce portable. On devine que sur iOS le composant Wi-Fi 6 disponible pour ses produits convient à Apple, mais pas son équivalent pour les PC.

Connectique

Pas de nouveauté avec la connectique qui est tout aussi légÚre que le suggÚre le nom du portable. On retrouve les deux ports Thunderbolt 3 avec le format des prises USB-C ainsi qu'une sortie audio 3,5 mm. Les premiers sont à gauche du clavier, la seconde sur sa droite. Répartir ces deux prises de part et d'autre du clavier aurait donné un peu plus de flexibilité pour les branchements. Là, il faudra tout caler à gauche ou tirer sur les cùbles.

Quant Ă  se plaindre de n'avoir que deux ports, c'est un sujet qui n'a pas de rĂ©ponse universelle. L'un des ports pourra ĂȘtre utilisĂ© pour l'alimentation et/ou un Ă©cran externe, laissant le second pour un pĂ©riphĂ©rique supplĂ©mentaire, voire un dock multi-prise. A priori, cela devrait suffire Ă  la majoritĂ©.

Il s'agit aussi pour Apple de séparer les familles de portables, avec le raisonnement que si deux ports sont insuffisants pour votre quotidien, alors le MacBook Pro 13" de milieu de gamme (à quatre prises) correspond mieux à votre profil.

Caméra FaceTime

En termes de camĂ©ra, le Mac reste le parent pauvre chez Apple. C'est toujours une camĂ©ra FaceTime HD de 720p qui Ă©quipe ce portable, comme sur les modĂšles Pro. Tout le monde est logĂ© Ă  la mĂȘme enseigne. Avec peu de luminositĂ© autour de soi, l'image que vous envoyez Ă  votre interlocuteur est mĂ©diocre.

FaceTime avec une luminosité moyenne

Ça ne vous empĂȘche pas de discuter bien sĂ»r, mais l'image moutonne. Allez dans un endroit mieux Ă©clairĂ© et le rendu en profitera, tout en restant trĂšs passable. Clairement, Apple estime que mĂȘme en 2020, il n'est pas nĂ©cessaire d'en faire plus. Sur Mac en tout cas, puisqu'elle dĂ©ploie des efforts bien plus considĂ©rables avec l'optique des iPhone et iPad.

FaceTime avec plus de lumiĂšre

Il n'y a rien de nouveau sur les autres caractĂ©ristiques matĂ©rielles, mais on les soulignera pour les novices de cette gamme. Le MacBook Air est Ă©quipĂ© d'un Ă©cran Retina procurant une trĂšs bonne finesse d'affichage et d'un tout aussi excellent trackpad multitouch. Ses haut-parleurs sont d'un niveau trĂšs suffisant pour Ă©couter sa musique — ou pour les jours oĂč on a oubliĂ© son casque — avec un effet stĂ©rĂ©o assez large (il surprend parfois, avec un son qui semble provenir d'en dehors des cĂŽtĂ©s du portable) et la compatibilitĂ© Dolby Atmos.

Enfin, si le chùssis n'a pas bougé dans son design, il a (trÚs) légÚrement épaissi pour accommoder le nouveau clavier. Le portable est un soupçon plus lourd (1,29 kg au lieu de 1,25 kg) et un cheveu plus épais (1,61 cm à son point le plus haut contre 1,56 cm).

Performances

Que ce soit sur le processeur ou sa puce graphique, cette gĂ©nĂ©ration 2020 est un bon cru, mais il faut connaĂźtre ses limites. Nous avons testĂ© le MacBook air haut de gamme, la version avec l'option Core i7 quadricƓur Ă  1,2 GHz (Turbo Boost jusqu’à 3,8 GHz) et 8 Go de RAM et 512 Go de stockage, ainsi qu’un modĂšle avec Core i5, 8 Go de RAM et 512 Go de stockage1. Ce Core i7 qui peut activer jusqu'Ă  8 threads est Ă©paulĂ© par 8 Mo de cache, contre 6 Mo sur le Core i5 et 4 Mo pour le Core i3.

Processeur

Sur le test Geekbench 5.1.1, le Core i5 1,6 GHz utilisĂ© en 2018, puis conservĂ© en 2019, reste derriĂšre n'importe lequel des trois nouveaux processeurs de 10e gĂ©nĂ©ration. Que ce soit en monocƓur ou lorsque tous les cƓurs sont lancĂ©s. Dans le test monocƓur, le MacBook Air de 2020 est 52 % plus rapide et 85 % en multicƓur que l’original. MĂȘme le petit Core i3 arrive Ă  placer un peu de distance avec son devancier, de l'ordre de 30 % de mieux.

On voit aussi que notre MacBook Pro 13" de 2018 (Core i5 2,3 GHz quadricƓur), se fait doubler en monocƓur (20 % de mieux avec le MacBook Air), mais qu'il garde la tĂȘte en multicƓur, de par sa frĂ©quence de base bien plus Ă©levĂ©e. Le MacBook Air ne le surclasse pas en tout, mais il montre de nouveaux muscles.

Puce graphique

Et ça continue avec la puce graphique. Pas de carte dédiée sur ces machines, mais une Intel Iris Plus Graphics qui se sert dans la mémoire vive générale pour ses propres besoins (avec toujours un maximum de 1 536 Mo). Le test des API Metal dans Geekbench témoigne d'un résultat trois fois supérieur à celui des MacBook Air 2018/2019. Notre MacBook Pro de référence avec son Iris Plus Graphics 655 est tout aussi dépassé.

Dans Tomb Raider, le jeu était plutÎt fluide en 1 920 x 1 200 px et les détails mis sur le niveau « Normal ». Avec la séquence de test intégrée au jeu, on obtient une moyenne de 45,8 images par seconde. Ce n'est évidemment pas une machine pour des joueurs réguliers qui veulent s'aventurer en dehors des titres d'Apple Arcade, les MacBook Pro et leur carte graphique dédiée seront plus à l'aise.

Performances et (sur)chauffe

Lorsqu'on se place dans un contexte qui correspond au profil type des usages de cette machine, c’est-Ă -dire des applications internet, de la rĂ©daction de contenus, des manipulations dans Photos ou des montages iMovie avec des films 4K tirĂ©s de votre iPhone, ce MacBook Air se comporte trĂšs bien et opĂšre le plus souvent en silence. Avec YouTube, il peut solliciter le ventilateur Ă  un niveau sonore Ă  peine perceptible lorsque vous regardez des vidĂ©os 4K dans Chrome.

En revanche, lorsque la charge devient vraiment lourde, le ventilateur souffle fort et le processeur rappelle qu'on est sur un MacBook Air. Au dĂ©part du test 3D de Valley Benchmark, le Core i7 sollicite le Turbo Boost et dĂ©passe les 3 GHz. Puis trĂšs vite, alors que la tempĂ©rature atteint son maximum tolĂ©rĂ© de 100°, le processeur ralentit drastiquement sa frĂ©quence, revenant Ă  1,8 GHz (capture ci-dessous) puis il se stabilise sur une ligne de crĂȘte de plus ou moins 1 GHz (capture suivante), d'oĂč il ne bouge plus.

Les pics à 3 GHz deviennent des 1,8 GHz ("core max") et la fréquence moyenne s'établit à un peu plus de 1 GHz (valeur "Core AVG" dans "Frequency")
Alors que la température est installée à son maximum, la fréquence moyenne passe sous la barre des 1 GHz

Autrement dit, lorsqu'il est soumis à une charge de travail importante, de celles que l'on confierait plutÎt à un MacBook Pro, le MacBook Air va relùcher l'effort et s'en tenir au minimum syndical. Ce n'est pas une surprise, il n'est pas orienté tout-terrain. Il y a des domaines qui ne sont tout simplement pas de son ressort.

En ajoutant un écran 4K, tout en conservant l'usage de l'écran Retina intégré, ces limites sont nettement plus visibles. Le portable s'en sort parfaitement pour ce que l'on décrivait comme étant un usage applicatif standard. Le passage d'un espace à l'autre reste fluide et les animations de Mission Control ne saccadent pas.

Le MacBook Air tourne alors à une moyenne de 1 GHz avec de brefs pics à 1,8 GHz, voire au-delà des 3 GHz lorsque nécessaire, mais sans s'attarder à ces niveaux. Cette génération de MacBook Air 2020 redonne une pertinence à cette association avec un trÚs bon écran. Ce qui ne veut pas dire que ce couple, bien agréable en situation sédentaire, n'a pas de contraintes.

Sans mĂȘme invoquer de lourdes applications de 3D ou de musique, on peut citer YouTube et Chrome. Jouez une vidĂ©o 4K en plein Ă©cran sur le moniteur 4K et Chrome va tirer comme un sourd sur les 8 threads du Core i7, sans parvenir Ă  assurer une quelconque fluiditĂ©. La frĂ©quence plafonne Ă  1 GHz environ et l'image tressaute ou bloque. On ne retrouvera une fluiditĂ© Ă  peu prĂšs correcte qu'en refermant l'Ă©cran du portable.

En redescendant la vidĂ©o au 1080p, la fluiditĂ© est normale mais le navigateur de Google continue de faire souffler le ventilateur. Le processeur tourne alors en moyenne Ă  2 GHz, avec des pics Ă  3,4 GHz. Pour la mĂȘme sĂ©quence en 1080p, Safari enchaĂźne des pointes Ă  1,8 GHz voire 3,4 GHz mais le processeur oscille autour de 1 GHz, c'est deux fois moins que Chrome pour le mĂȘme travail (incidemment, mieux vaut choisir son camp pour amĂ©liorer l'autonomie).

YouTube en 1080p dans Chrome sur l'écran externe 4K. Observez la valeur moyenne ("AVG") dans le graphique "Frequency", elle oscille à un peu plus de 2 GHz.
YouTube en 1080p dans Safari sur l'écran externe 4K. On a une valeur moyenne bien inférieure à 1 GHz.
Chrome, lorsqu'on passe d'un YouTube en 1080p à la 4K sur l'écran externe 4K. La fréquence moyenne chute de moitié pour soutenir la charge face à une température qui a atteint son plafond de 100°. La vidéo n'est plus fluide du tout.

Il est dommage que ce genre d'utilisation soit castrĂ© par une insuffisance du processeur. Mais vous pouvez tout de mĂȘme associer un excellent Ă©cran Ă  ce portable et profiter d'une belle densitĂ© de pixels avec les deux dalles. Simplement, ne vous aventurez pas lĂ  oĂč ce MacBook Air n'a pas de lĂ©gitimitĂ©.

SSD

Un peu plus de 1,4 Go/s en Ă©criture et un peu plus de 1,3 Go/s en lecture, voilĂ  ce que l'on obtient avec le Disk Speed Test, l’outil de mesure des performances des SSD de Blackmagic. C'est nettement mieux en Ă©criture et un peu moins bon en lecture qu'avec la rĂ©vision de 2019.

Depuis le premier MacBook Air Retina de 2018, ces valeurs ont évolué au profit de la vitesse d'écriture. Il y a deux ans, on obtenait environ 930 Mo/s en écriture et quasiment 2 Go/s en lecture. Puis, sur le modÚle de l'été 2019, il y a eu une légÚre augmentation en écriture, qui dépassait de peu le giga-octet par seconde, et une dégradation de la lecture qui s'est fixée autour de 1,5 Go/s.

La vitesse de lecture continue donc de baisser et celle de l'écriture de progresser, au point que les deux se rencontrent. Que cette vitesse en écriture augmente est un bon point, puisque cela aura un impact bénéfique sur toutes les opérations en arriÚre-plan d'écriture de données en cache.

Pour essayer de situer ce portable face aux autres, disons que ces résultats sont meilleurs que ceux du MacBook Pro 13" d'entrée de gamme (540 Mo/s en écriture), mais logiquement inférieurs dÚs qu'on monte en gamme. Mon MacBook Pro 13" de 2018 donne presque 1,9 Go/s en lecture et 2,5 Go/s en écriture. Sur un MacBook Pro 16" on atteint aisément les 3 Go/s en lecture. Ces modÚles jouent dans une toute autre catégorie.

Comme machine de dĂ©part dans la gamme des portables Apple, ce MacBook Air se dĂ©fend tout de mĂȘme bien. Et il faut considĂ©rer que forcer sur les performances des SSD aurait des incidences sur l'autonomie et le prix.

Autonomie

Sur l'autonomie, un point trĂšs important pour cette machine d'un peu plus d'un kilo qui n'appelle qu'Ă  ĂȘtre emportĂ©e partout, Apple a concĂ©dĂ© un recul par rapport Ă  la gamme prĂ©cĂ©dente. L’autonomie thĂ©orique est de 11 heures sur son test de navigation web et 12 h sur la lecture de film Apple TV+, soit une heure de moins Ă  chaque fois.

Avec nos propres mesures, le bilan est en demi-teinte. Sur notre test « 100 % » qui consiste à lancer Valley Benchmark au maximum des réglages, avec la luminosité et le volume à fond, le MacBook Air Core i7 a tenu 2 h 20. C'est équivalent aux modÚles précédents qui tenaient 2 h 10.

J'ai ensuite utilisĂ© l’ordinateur de la mĂȘme maniĂšre que je le fais chez MacG, avec un assortiment toujours ouvert, de logiciels internet (Mail, Safari, Messages, WhatsApp, Signal, Tweetbot, Reeder, Mattermost), de rĂ©daction (iA Writer, Numbers) et de manipulation d'images (Photos, Skitch). La premiĂšre fois, le MacBook Air Core i7 a tenu seulement 4 h 40 minutes. Toutefois j'ai fait quelques tests 3D, jouĂ© vingt minutes Ă  Tomb Raider et utilisĂ© FaceTime en vidĂ©o pendant quelques minutes.

Au second test, le portable a résisté 6 h 40 avec vingt minutes de FaceTime vidéo dans le mix applicatif. Enfin lors d'un troisiÚme test sans application autre que celles citées plus haut, il s'est éteint au bout de 5 h 45.

Il faut garder en tĂȘte que les mesures en utilisation dite « normale » ne sont pas directement comparables. MĂȘme si nous avons Ă  peu prĂšs tous les mĂȘme logiciels dans l'Ă©quipe, il y a forcĂ©ment des disparitĂ©s dans leur utilisation. Mais ça donne une tendance et celle-ci est Ă  la baisse au fil des gĂ©nĂ©rations. Sur les anciens modĂšles sans Ă©cran Retina, on pouvait aller jusqu'à 8 h dans des conditions similaires.

Ajoutons que sur ma machine, la luminosité était réglée sur 75 %, de maniÚre à épargner un peu la batterie. Avec un revers, c'est le portable dont l'écran a la plus faible luminance de tous ceux d'Apple (400 nits contre 500 nits sur les autres). Par conséquent, on est plutÎt tenté de pousser le curseur de luminosité vers le haut que vers le bas.

Au final, lorsqu'on est amené à bûcher de longues heures en dehors de chez soi, il faudra certainement prévoir d'emmener son bloc chargeur. Ou de s'équiper à moindre prix d'un chargeur d'appoint, ou d'une version multi-usage (sachant qu'il faut au moins un bloc 30 W) ou d'une grosse batterie externe.

Conclusion

Si vous venez d'un portable ancien de quelques annĂ©es, que ce soit un MacBook Pro 13" d'entrĂ©e de gamme, un MacBook ou bien un MacBook Air non Retina, ce MacBook Air 2020 est une excellente opportunitĂ© de se mettre Ă  jour. Avec une prĂ©fĂ©rence pour le modĂšle milieu de gamme, dont le Core i5 est la porte d'entrĂ©e vers le quadricƓur.

Ce portable est correctement équipé, les affres connus avec les claviers papillon ont des chances de ne plus se reproduire et on garde le format qui a fait le succÚs de cette famille.

Comme expliquĂ© prĂ©cĂ©demment, vous pourrez mĂȘme envisager de rehausser votre Ă©quipement en l'accompagnant d'un Ă©cran d'une plus haute dĂ©finition que la moyenne. Il faut juste garder en tĂȘte que s'il est possible de lui adjoindre un moniteur 4K ou 6K, ça ne le transformera pas, comme par magie, en MacBook Pro, avec ce que cela suppose d'usages plus pointus.

Le principal regret touche Ă  l'autonomie, en tout cas pour les modĂšles haut de gamme2. On ne partira pas pour une grosse journĂ©e de travail sans risquer de se retrouver Ă  court de jus. La nouvelle gĂ©nĂ©ration des puces d'Intel n'a pas fait de miracle, c'est vraiment dommage car la gamme MacBook Air mĂ©riterait d'ĂȘtre championne dans ce domaine.

Pour le reste, ce MacBook Air 2020 est, et demeure, le portable idĂ©al pour monsieur tout-le-monde, pour les Ă©tudiants de disciplines gĂ©nĂ©ralistes et pour tout ceux qui ne se sentent pas prĂȘts Ă  aller vers un iPad comme seul appareil informatique.

Les avantages du Club iGen 👑

L'abonnement au Club iGen supprime la publicité et donne accÚs à du contenu exclusif sur tous nos supports : le site du Club (qui rassemble les articles de MacGeneration, iGeneration et WatchGeneration), notre application iOS, notre application tvOS et notre application Android.

Le nouveau site web du Club offre de nombreux avantages, Ă  commencer par un confort de lecture maximal, de nombreuses options de personnalisation, des filtres pour le contenu, un flux RSS dĂ©dié 

Trois formules d'abonnement sont disponibles : 4,99 € pour un mois, 45 € pour un an (3 mois offerts), ou encore 22,50 € pour un an (faibles revenus). Tous les dĂ©tails sont disponibles sur le Club iGen.


  1. Nous avons reçu le Core i5 dans un second temps et nous n’avons pas eu le temps de faire de mesures d’autonomie avec ce modĂšle. Pour le Core i3, les rĂ©sultats sont tirĂ©s de la base de donnĂ©es de Primate Labs, l'Ă©diteur de Geekbench.  ↩

  2. Nous n’avons pas encore pu tester le Core i3 qui offre peut-ĂȘtre de bien meilleurs rĂ©sultats sur ce point.  ↩

avatar Grahamcoxon | 

Ça me fait envie. Je me tĂąte pour remplacer mon MacBook Pro 2018 par le MacBook Air i5. Je pense que la puissance sera globalement Ă©quivalente mais au moins je serai dĂ©barrassĂ© du clavier Ă  problĂšme.

avatar Hideyasu | 

@Grahamcoxon

Attend le pro en 14’ et avise aprùs

avatar Grahamcoxon | 

@Hideyasu

Oui je pense faire ainsi. Surtout que je pense que d’ici maximum un mois il sera là

avatar San_Pellegrino | 

@Grahamcoxon

Caramba, encore raté !

avatar Florian Innocente | 
VoilĂ .
avatar Niarlatop | 

À votre avis, le fameux 14" si c'est bien celui qui sort dans un mois, vous le voyez commencer à 1499€ comme le MBP 13 avec 2 ports TB, ou plutît à 1999€ comme les modùles 4 ports ?

Sachant que s'ils ont du Gen 10, ça sera ce genre de processeur : https://ark.intel.com/content/www/fr/fr/ark/products/196592/intel-core-i...

avatar Ralph_ | 

Je me tĂąte vraiment pour mon utilisation. TrĂšs peu de graphique, mon seul soucis est que je suis obligĂ© pour le boulot de lancer parallels pour l’application de ma boĂźte. Comment comparer les geekbenchs? Mon MBPRO 2012 gonflĂ© Ă  bloc encaisse trĂšs bien le coup donc je me dis que ça suffira si je prends le gros process et 16go de RAM mais bon...on verra les MBPRO 13/14...

avatar ancampolo | 

@Ralph_

Je te confirme parallels meme avec 8gigas ça tourne parfaitement sur macbook air

avatar max351 | 

Merci pour ce test. Ça confirme un peu ce que je pensais : le i7 ne sert Ă  rien, bloquĂ© par un refroidissement inexistant, et le i5, mĂȘme s'il a le meilleur rapport performances/prix, a le mĂȘme problĂšme. À la sortie de la mise Ă  jour, tout le monde disait que le i3 ne servait Ă  rien et qu'il fallait absolument prendre un i5, il serait intĂ©ressant de tester ce i3 qui pourrait peut-ĂȘtre ĂȘtre une bonne surprise pour les personnes ayant une utilisation basique.

avatar romainB84 | 

@max351

C’est un peu le meme constat que je fais.
Le i5 est sensĂ© etre vraiment TRÈS puissant par rapport au i3. Mais si au bout de 10mn les perfs du i5 s’effondrent... et que la machine se met a turbiner du ventilo comme un malade... Ă  voir si le gain est si significatif sur la durĂ©e (surtout avec l’impact sur l’autonomie qu’elle a.
Ou alors faire Ă  l’ancienne lol sur une tablette ventillĂ©e pour amplifier le refroidissement de la machine, mais bon... c’est moche d’en arriver la ^^
https://www.amazon.fr/KLIM-Bamboo-Refroidisseur-Structure-Ordinateur/dp/...ÅMĂ…ĆœĂ•Ă‘&dchild=1&keywords=Tablette+ventilation&qid=1586537344&sr=8-28

avatar max351 | 

@romainB84

Oui, sur Geekbench, il y a une nette différence entre le i3 et i5 (et pas grand-chose entre le i5 et i7), par contre les i5 et i7 chauffent beaucoup plus vite que le i3 et lorsque les processeurs atteignent les 100°C, non seulement les performances dégringolent de maniÚre vertigineuse, mais en plus comme le processeur n'est pas refroidi par le ventilateur, il est trÚs difficile de faire redescendre la température, et donc de remonter les perf... La seule chose qui parait possible sur les i5 et i7 est de désactiver le Turbo Boost via un petit utilitaire. Mais dans ce cas, autant prendre un i3 et garder son argent.

avatar romainB84 | 

@max351

Exactement ! C’est ce que je disais !
Je me doute que le i5 est bien plus performant que le i3 sur le papier. Mais dans le cas d’un jeu (prenons tomb raider par exemple pour faire simple) est de qu’il ne vaut pas mieux un i3 qui tiendra ses frĂ©quences plus longtps qu’un i5 qui aura des performances qui vont s’effondrer ? Ou bien malgrĂ© cette Ă©norme perte de perf le i5 reste tout de mĂȘme plus puissant que le i3 (ce qui voudrait dire que le i5 aurait pu ĂȘtre 2 Ă  3 fois plus performant avec un bon refroidissement)

avatar Florian Innocente | 
On a commandé le i3 aussi oui.
avatar monsieurg33K | 

@innocente

Top, hĂąte de vous lire :)

avatar Faabb | 

Merci pour ce test Macg !!

Est-ce que vous pourriez détailler davantage la comparaison i5/i7?
J’ai commandĂ© le modĂšle i7, et j’hĂ©site aprĂšs la lecture de votre test.
Ce n’est pas les 80€ de diffĂ©rence, mais plus le risque d’avoir un processeur mal refroidi qui sera in fine moins performant que le i5 aprĂšs 25s de charge.

Est-ce le cas?
: /

avatar pim | 

@Faabb

Garde le i7. La diffĂ©rence de prix est minime, la diffĂ©rence d’autonomie semble aussi minime. Le i7 a pour lui un cache 50 % plus grand, c’est un point fondamental pour accĂ©lĂ©rer les choses en situations rĂ©elles (le processeur prĂ©voit les prochaines opĂ©rations et les place dans le cache, pour Ă©viter d’avoir Ă  lire le disque en permanence). L’objectif Ă©tant avec ce portable d’aller le plus vite possible jusqu’à la fin d’un calcul, et retomber tout aussi vite Ă  la frĂ©quence de base, sans taper dans le throlling ni lancer les ventilateurs. Le i5 est un choix de compromis pas forcĂ©ment pertinent, autant prendre le i3 si on se moque de la puissance.

Donc pour moi, le choix est limpide : aucun besoin de puissance, Ă©conomie maximale : choisir le i3 ; souhait d’avoir la puissance maximale tout en ayant en tĂȘte qu’il ne s’agit pas d’un portable Pro : choisir le i7.

En rĂ©alitĂ©, ce qui manque rĂ©ellement pour se dĂ©cider, c’est de savoir si le MacBook 12” va avoir un successeur (370 grammes de moins, c’est Ă©norme, le MacBook fait trois quart du poids du MacBook Air !) ; et aussi de savoir comment sera Ă©quipĂ© le futur MacBook Pro potentiellement 14”. Si comme moi vous hĂ©sitez Ă  changer un portable qui commence Ă  se faire vraiment vieux, il est urgent d’attendre encore quelques mois, pour voir ce que nous rĂ©serve Apple.

avatar Faabb | 

@pim

Merci beaucoup pour ta réponse pim!

Je viens d’un MBP 2011 quad i7 2.4Ghz Sandy bridge (32nm Ă  l’époque) dont l’alimentation (ou la batterie) m’a lĂąchĂ© la semaine derniĂšre.
J’ai adorĂ© ce portable!

Je comprend que je ne progresserait pas nĂ©cessairement en performances au final, mais j’aurais un ultra portable lĂ©ger avec un trĂšs bon Ă©cran Retina et une bonne autonomie.
J’espùre repartir pour 6/8 ans pour une utilisation principalement bureautique / familiale.

avatar romainB84 | 

@Faabb

Je suis Ă  peu prĂšs avec la mĂȘme configuration que toi (j’ai le modĂšle de 2012 - la gen Ăąpres la tienne) et j’avoue que ce mba me fait de l’Ɠil, mais j’ai pas envie d’avoir une machine qui ronfle dĂšs que je vais lui lancer une vidĂ©o sur YouTube 😅
C’est la partie de l’article qui m’a le plus inquiĂ©tĂ©e (car sur mon mpb de 2012, la lecture vidĂ©o sur YouTube ne sollicite pas plus de 8-10% Max le proc!

avatar pim | 

@romainB84

L’article parle quand mĂȘme d’une vidĂ©o 4K. C’est plutĂŽt rare sur YouTube, sauf erreur de ma part c’est plutĂŽt souvent du HD. AprĂšs si vous avez la fibre et que YouTube vous propose systĂ©matiquement la qualitĂ© maximale, lĂ  c’est autre chose.

Et puis une autre chose m’est venue Ă  l’esprit en lisant l’article. Quitte Ă  lire des vidĂ©os, autant le faire sur un iPhone ou un iPad, non ? Pas de ventilateur, dix heures d’autonomie en lecture vidĂ©o, de toute Ă©vidence Apple a bien fait les choses. Je dis ça je dis rien, j’avoue que moi-mĂȘme je regarde les vidĂ©os sur n’importe lequel des trois appareils, MacBook, iPhone comme iPad. C’est un peu celui que j’ai sous la main qui emporte la dĂ©cision !

avatar romainB84 | 

@pim

« Chrome, lorsque passe d'un YouTube en 1080p à la 4K sur l'écran externe 4K. La fréquence moyenne chute de moitié pour soutenir la charge face à une température qui a atteint son plafond de 100°. La vidéo n'est plus fluide du tout. »

Au temps pour moi! J’ai lu un peu vite !!
J’avais lu « chrome passe une vidĂ©o YouTube en 1080 »
!

En ce qui me concerne (et je sais que ce n’est que MON avis, donc qui n’engage que moi, mais ça tombe bien parce que j’achĂšte du matoss pour moi et pas pour les autre 😉) un iPad et un mac sont complĂ©mentaire et n’ont pas pour but d’ĂȘtre remplacĂ© l’un par rapport Ă  l’autre. Pour une raison toute simple (encore une fois j’insiste ... pour MON USAGE : donc tout commentaire du style « je ne suis pas d’accord etc etc ... n’aura aucune sens vu qu’il sera basĂ© sur un usage diffĂ©rent du mien!) : LE LOGICIEL. J’aime beaucoup Mac OS et iOS et je m’en sers pour des raisons diffĂ©rentes en fonction du besoin.
Je ne vais citer qu’un exemple mais j’en ai plein d’autre.
Je tag toute mes photos avec des « mots clef » pour repérer les personnes présentes sur les photos.
Je sais que iOS a un systĂšme de dĂ©tection faciale mais qui est loin d’ĂȘtre parfait j’ai fait le test ... en scannant manuellement les photos de ma femme et de mon fils, j’en dĂ©teste 2560 la ou iOS n’en trouve que 1813. Et comme on ne peut pas rajouter sur iOS des visages non dĂ©tectĂ©s ... je passe par Mac OS du coup. Et je prĂ©fĂšre utiliser les « mots clef » qui se synchronise beaucoup mieux que les visages.
Ce n’est qu’un exemple mais pour MON USAGE, il y a des cas ou iOS sera mieux et d’autre ou Mac OS sera mieux 🙂

avatar pat3 | 

@romainB84

"en scannant manuellement les photos de ma femme et de mon fils, j’en dĂ©teste 2560"

C’est ce qu’on appelle un gros lapsus đŸ€Ł

avatar romainB84 | 

@pat3

đŸ€ŁđŸ€ŁđŸ€Ł j’avais pas vu lol
Et je peux plus Ă©diter mon message đŸ˜±
Évidement que le mot que je voulais Ă©crire est « dĂ©tecte » đŸ€ŁđŸ€Ł

avatar koko256 | 

@romainB84

Si on peut éditer les messages mais pas dans l'appli. Seulement sur le site web. Des fois cela mérite la démarche ;)

avatar jopaone | 

@Faabb

J’ai eu le mĂȘme MBP mĂȘme configuration, super ordi en effet je l’ai adorĂ© , j’ai mĂȘme ajoutĂ© de la RAM (le bon vieux temps
) , un problĂšme de carte graphique m’a obligĂ© rĂ©cemment Ă  changer pour un retina mais je tenterai de le rĂ©parer <3

avatar Faabb | 

@jopaone

Pour info, il suffit d’effacer l’extension de la carte ATI et de changer les prefs de la NVRAM pour toujours dĂ©marrer sur la carte graphique Intel et ton MBP 2011 tournera Ă  nv comme un charme.
Il y a des tutos qui détaillent bien la marche à suivre.

Tu perds l’affichage sur Ă©cran externe, mais bon...
Tu retrouves ton MBP !

avatar jopaone | 

@Faabb

Ah gĂ©nial, je vais tester ça merci 🙏

avatar Faabb | 

@jopaone

Je t’ai retrouvĂ© le lien.
J’ai fait Ă©galement le fameux login hookup : https://gist.github.com/cdleon/d1eff7246a25193304284ecec40445b0

Le plus « dur » sous 10.13, c’est dĂ©sactiver le SIP lorsque la carte ATI est dĂ©jĂ  HS.
Il faut rĂ©ussir Ă  dĂ©clarer en single user recovery mode (affichage texte ou seule la carte Intel est chargĂ©e). Une clĂ© USB sous Sierra (10.12) fait l’affaire.

Je suis heureux de te partager cette bidouille trop peu connue: elle a sauvĂ© mon MBP et c’est tout Ă  fait stable (mais gare aux maj qui rĂ©installent l’extension) !

avatar jopaone | 

@Faabb

Super encore merci pour toutes ces prĂ©cisions👏👍

avatar Niarlatop | 

Tu peux déjà tabler sur les processeurs Gen 10 configurables en 25W pour le futur MacBook Pro 13/14 :
https://ark.intel.com/content/www/fr/fr/ark/products/196592/intel-core-i...

Avec le systĂšme de dissipation des modĂšles Pro ça devrait ĂȘtre un vrai bon en avant versus le Air (qu'Apple a malheureusement castrĂ© Ă  ce niveau).

avatar max351 | 

@pim

2 remarques sur ton propos :
1. Le ventilateur du MBA ne refroidit pas le processeur
2. Apple a mis une limite qui empĂȘche de toute façon les processeurs d'utiliser leur Turbo Boost sur la durĂ©e (le Turbo Boost ne fonctionne que sur des pics).

Bref, il faut faire attention aux donnĂ©es sur le papier et dans la rĂ©alitĂ©, et je ne pense pas que conseiller le i7 soit judicieux. Quand bien mĂȘme on ne parle "que" de 80€, le processeur chauffe trĂšs vite (et n'est pas refroidi). Si on ajoute Ă  ça la perte d'autonomie, non je ne pense pas que cet i7 soit vraiment une bonne affaire. Ce qui est sĂ»r, c'est que sur ce MBA le raccourci i7 = puissance est faux.

avatar pim | 

@max351

J’en ai bien conscience et c’est encore mieux avec ton explication, effectivement. L’idĂ©e c’est vraiment d’utiliser l’i7 de façon ultra ponctuelle.

Je parle de mon utilisation : je compile de façon rĂ©pĂ©tĂ©e, la compilation est trĂšs brĂšve (maximum une ou deux secondes, si c’est plus je vais dĂ©couper le projet en plus petits morceaux), et ne se fait que sur un seul cƓur. Avoir un processeur qui peut monter quelques (milli) secondes en mode turbo, c’est pour moi clairement un plus.

AprĂšs on peut effectivement se poser la question de la perte d’autonomie. MĂȘme Ă  la frĂ©quence de base, 1,2 GHz au lieu de 1,1 GHz, il y a logiquement 10 % de consommation en plus. Comme cela ne touche que le processeur je ne suis pas sĂ»r que ça monte Ă  plus d’un quart d’heure de diffĂ©rence au final. À voir avec le test du Core i3, ce sera peut ĂȘtre une bonne surprise, car tout de mĂȘme il a seulement deux cƓurs au lieu de quatre, si ça se trouve c’est le meilleur choix.

avatar max351 | 

@pim

J'attends aussi le test du i3 sur MacG. De ce que j'ai pu lire sur internet dans des tests sérieux (et pas simplement en faisant tourner Geekbench), le i3 est au final une bonne surprise car comme il chauffe moins que les i5 et i7, il s'en sort trÚs bien. En plus avec le i3 le MBA a logiquement la meilleure autonomie et le ventilateur ne se fait quasiment jamais entendre.

avatar leezy23 | 

@max351

Je t’invite Ă  voir le test de Mac4ever. Il test les 3 modĂšles. A priori le ventilateur se lance en mĂȘme temps entre le i3 et le i5, sauf qu’avec le i5, le traitement sera plus rapide.

avatar taxtax | 

@pim

Et oui, ce MBR fu le cadeau d'adieu de IVE à ceux qui adhéraient à son obsession pour la finesse... Et c'est le vrai fils spirituel du concept MacBook Air lancé en 2008. Le MBA de 2020 n'est qu'un Macbook d'étudiant, bien fini mais avec un bruit de turbo réacteur quand on va sur Youtube que les MBA non Retina ou les Macbook R n'ont pas. Dommage, surtout que l'écart de poids du Macbook 12 est encore plus flagrant du fait d'un chargeur riquiqui sur le 12", pratiquement de la taille de celui d'un iPad ! Et ça, ça compte dans le sac à dos...

J'espĂšre que le 1er Mac ARM signera le retour du MBR 12...

Wrote from my MBR 12 2017 ...

avatar totoguile | 

L'impasse sur le WiFi 6 c'est quand meme pas top pour un laptop Ă  ce prix en 2020 :/

avatar pim | 

@totoguile

C’est clairement un faux pas assez malheureux, surtout si l’on souhaite garder sa machine de nombreuses annĂ©es - un Mac peut souvent facilement monter Ă  8 ou 10 ans !

avatar totoguile | 

@pim

Oui. Ça veut peut-ĂȘtre dire autre chose:
- l’annĂ©e prochaine sera encore sur du Intel
- vu la roadmap intel, il fallait garder une nouveautĂ© sous le coude pour l’annĂ©e prochaine...

avatar romainB84 | 

Je suis vraiment impressionné par la charge processeur sur YouTube en 1080p.
J’ai refait le test Ă  l’instant pour m’en assurer sur mon vieux MacBook Pro de 2012 : Lire une vidĂ©o YouTube de 1080p sur son Ă©cran ... le sollicite Ă  moins de 8% (et on parle d’une machine qui a presque 10 ans!!).
OK un Ă©cran 4K va forcĂ©ment solliciter + la machine que l’écran HD de mon MacBook Pro (avec uniquement un chipset graphique INTEL comme cette machine) (c’est une Ă©vidence), mais je pensais qu’en 8 ans, les optimisations perf/conso auraient largement compensĂ© cela.
La capture d’écran qui montre chrome tourner Ă  490% !!! C’est juste 60 fois plus de consommation que ma machine 8 ans plus vielle!
Ok le rĂ©tina est vraiment un superbe Ă©cran... ça je n’en doute pas une seconde, mais bon... au prix d’une surconsommation Ă  mort + d’une autonomie qui s’éffondre par rapport au modĂšle de 2015.
Je pensais remplacer ma machine par celle lĂ . J’avoue que je suis plus aussi tentĂ©.

avatar tnicolas02 | 

Question HS, quel est le modĂšle d’écran externe LG derriĂšre le macbook ? :)

avatar Florian Innocente | 
LG 27UK850-W dit l'Ă©tiquette.
avatar tnicolas02 | 

@innocente

Merci beaucoup 😊👍

avatar AuGie | 

J’ai vraiment hĂ©sitĂ© pour ce MacBook Air 2020 i7. Mais j’ai pris finalement le tout dernier XPS 13 i7 (i7-1065G7) En pleine charge, je reste Ă  3,3 - 3,5Ghz car il a 2 ventilateurs - Meme au bout de 30mn !!! Quel dommage qu’Apple n’ai pas fait du bon boulot sur cette partie.

avatar Niarlatop | 

Cela n'est pas seulement du à la ventilation, ton processeur est d'une classe thermique supérieure.
Il doit avoir un TDP de 15W, vs 10W pour celui du MacBook Air.

Quand Apple va l'intégrer dans le MBP, configuré en 25W, cela va donner une config trÚs intéressante !

avatar max351 | 

@Niarlatop

Tu as raison, ce n'est pas uniquement dĂ» au refroidissement (qui est inexistant car le ventilateur ne refroidit pas le processeur sur les MBA depuis 2018), c'est aussi une limitation logicielle (mĂȘme si tu arrives Ă  refroidir ton MBA, son Turbo Boost dĂ©gringolera quand mĂȘme. Apple doit vendre le MBP, et pour le vendre il faut crĂ©er une diffĂ©rence.

avatar ric_anto | 

Un MacBook Pro 13" 2018 souffre vraiment tant que ça en usage simple avec un écran externe 4K ?

avatar AyL | 

J’hĂ©site entre uniPad Pro et un MacBook Air. Évidemment deux approches diffĂ©rentes, mais je serai intĂ©ressĂ© d’avoir une comparaison technique entre les deux machines (en terme de processeur et de gestion d’écran).

avatar pim | 

@AyL

L’iPad pour l’instant gĂšre trĂšs mal les Ă©crans externe. Donc dans cet usage, pour l’instant, il faut plutĂŽt oublier l’iPad.

Mais effectivement pour tout le reste, on peut tout Ă  fait essayer de comparer un MacBook Air 13,3” et un iPad 12,9”. Surtout depuis qu’Apple a promis un « vrai » clavier avec TrackPad pour l’iPad. On peut vraiment aligner des dotations proches, si Apple tient la promesse de sortir ce fameux clavier magique au mois de mai.

Ce qui va vraiment faire la difference, c’est les apps utilisĂ©es. Si les apps que vous utilisez existent Ă  l’identique sur l’iPad et permettent de crĂ©er les mĂȘmes fichiers que sur le MacBook Air, je pense que l’iPad a un sacrĂ© potentiel. Il surclasse n’importe quel Mac portable que de nombreux points, et ça vaut le coup de se forcer un peu Ă  adapter son flux de travail Ă  iPadOS (qui est un peu lourdingue quand on a ses marques avec macOS).

Chez moi j’attends uniquement ça, que mon App de prĂ©dilection soit portĂ©e sur iPad. Tant que ce ne sera pas le cas, l’iPad sera cantonnĂ© au second rĂŽle de magnifique Ă©cran de consultation, rĂŽle parfaitement dispensable quand on a dĂ©jĂ  un ordinateur portable.

avatar apple78310 | 

Je viens d’un MBP 13 de 2015 (que je me suis fait voler rĂ©cemment 😭) et j’hĂ©site Ă  prendre ce MacBook Air ou attendre l’éventuel nouveau 14ÂŽÂŽ.
Étudiant, j’ai une utilisation surtout bureautique/multimĂ©dia mais aussi un peu de Matlab.
Ce air avec le i5 est suffisant pour tenir plusieurs années vous pensez?

avatar max351 | 

@apple78310

Je ne connais pas Matlab, mais si tu as besoin de puissance, attends le futur MBP. Sinon, prends-toi un MBA i3 ou i5. Sur le MBA il ne faut pas du tout se fier aux caractéristiques techniques, il faut savoir que c'est un ordinateur volontairement castré pour vendre des MBP. Une fois que tu as compris ça, tu sais ce qu'il te faut (utilisation basique = MBA, utilisation plus poussée = MBP).

avatar fte | 

@apple78310

"Étudiant, j’ai une utilisation surtout bureautique/multimĂ©dia mais aussi un peu de Matlab."

Alors, franchement, si tu as besoin de ce logiciel ou de ce genre de logiciels et que ce n’est pas trùs occasionnel, prends un PC Windows. Ça sera mais tellement plus rapide et compatible...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR