L’iMac Pro est-il cher ?

Anthony Nelzin-Santos |

Oui, l’iMac Pro est cher. Mais est-il « trop » cher, comme certains l’affirment d’une manière outrageusement péremptoire ? Sans aller jusqu’à convoquer des notions comme la rentabilité ou l’amortissement, incompatibles avec les réactions épidermiques, il faut simplement comparer l’iMac Pro avec les stations de travail équivalentes. Les choses sont alors beaucoup moins évidentes qu’il n’y paraît.

L’iMac Pro. Image Apple.
L’iMac Pro. Image Apple.

Pour faciliter les comparaisons, certains modèles n’étant pas (encore) disponibles en Europe, nous nous baserons sur le prix hors taxe en dollars. Partons de la configuration de l’iMac Pro envoyée aux premiers testeurs, dotée :

  • d’un écran Retina 5K de 27 pouces ;
  • d’un processeur Intel Xeon W-2150B décacœur à 3 GHz ;
  • de 128 Go de RAM DDR4 ECC à 2 666 MHz ;
  • d’une carte graphique AMD Radeon Pro Vega 64 avec 16 Go de mémoire HBM2 ;
  • d’un SSD NVMe de 2 To ;
  • et de quatre ports USB 3, quatre ports Thunderbolt 3, ainsi qu’un port Ethernet 10 Gb.

Cette configuration frôle la barre des 10 000 $ sans la franchir, à 9 599 $. Avant d’entamer les comparaisons, deux précisions sont utiles :

  • le processeur Xeon W-2150B ne figure pas au catalogue public d’Intel, mais semble être une déclinaison sous-cadencée du Xeon W-2155 décacœur à 3,3 GHz ;
  • la carte AMD Radeon Pro Vega 64 intégrée à l’iMac Pro est une déclinaison sous-cadencée du modèle de référence.

Autrement dit : à références égales, et sans doute pour des raisons de gestion thermique, l’iMac Pro sera moins performant que des stations de travail construites autour de composants off the shelf. Comment quantifier cette différence ? Il est encore trop tôt pour le dire, mais c’est un point qu’il faut garder à l’esprit.

Parmi les principaux fabricants, seul Dell propose une station de travail dotée de processeurs Intel Xeon W. HP et Lenovo utilisent soit des processeurs « grand public » Core, ceux de l’iMac, soit des processeurs « de classe serveur » Xeon Scalable, sans doute ceux du futur Mac Pro, et ne commercialiseront pas de machines à processeurs Xeon W avant plusieurs mois.

Après une longue configuration sur le site de Dell, la tour Precision 5820 coûte 8 054,38 $ :

  • processeur Intel Xeon W-2155 décacœur à 3,3 GHz ;
  • 128 Go de RAM DDR4 ECC à 2 666 MHz ;
  • une carte graphique Nvidia Quadro P4000 à 8 Go de mémoire GDDR5 ;
  • et deux SSD PCIe NVMe de 1 To.

Le prix inclut la licence de Windows 10 Pro « pour station de travail à plus de quatre cœurs », car une telle licence existe, ainsi que quelques suppléments :

  • l’alimentation de 950 W nécessaire à la carte graphique ;
  • le contrôleur Intel pour les disques NVMe ;
  • un clavier et une souris sans-fil.
Dell Precision 5820. Image Dell.
Dell Precision 5820. Image Dell.

Il n’inclut pas le prix de la carte Ethernet 10 GbE, 314,30 $, car elle possède deux ports. Le Precision 5820 ne possède pas de ports Thunderbolt 3, mais il est doté de huit ports USB-A et deux ports USB-C, ainsi que de ports PS/2 et série. À défaut d’un écran 5K, on choisira un écran 4K de 27 pouces dans la gamme professionnelle Dell UltraSharp, et on ajoutera donc 1 399 $ à la facture.

Le total s’établit donc à 9 453 $, pour une machine dont les performances devraient être légèrement supérieures à celles de l’iMac Pro à 9 599 $, puisque son processeur et sa carte graphique ne sont pas sous-cadencés. Ce qu’elle possède en possibilités d’évolution interne fait face à ce qu’elle ne possède pas en possibilité d’évolution externe, et l’iMac Pro conserve l’avantage de son SSD ultra-rapide et de son excellent écran Retina 5K.

« Mais on ne peut pas changer la carte graphique de l’iMac Pro ! » Les composants de l’iMac Pro sont inaccessibles, c’est vrai, mais ils sont amovibles et pourront être remplacés par Apple en cas de panne. Le principe de la station de travail tout-en-un n’en demeure pas moins pertinent : tous les « pros » ne se ressemblent pas, et beaucoup utilisent déjà des iMac… ou des stations de travail tout-en-un sous Windows.

Car elles existent : HP comme Dell ont été inspirés par le succès de l’iMac chez les prosumers et professionnels, sans parler de Microsoft avec le Surface Studio. Selon leur configuration, le HP Z1 et le Dell Precision 5720 peuvent être des machines à 1 200 $ avec des composants largement obsolètes comme des machines à 5 000 $ au niveau du plus puissant des iMac Retina 5K. À l’heure actuelle toutefois, elles ne sont pas disponibles avec des composants similaires à ceux de l’iMac Pro.

Microsoft Surface Studio. Image Microsoft.
Microsoft Surface Studio. Image Microsoft.

Il est donc difficile de juger l’iMac Pro par rapport à des machines directement équivalentes, mais face à des stations de travail plus conventionnelles, son prix semble juste. Mais ce prix n’évoluera pas avant une éventuelle révision matérielle, alors que Dell propose déjà des ristournes sur la tour Precision 5820. Si vous avez déjà fréquenté la Briefing Room de votre boutique Apple, vous savez que vous pouvez négocier, mais vous savez aussi que la marge de manœuvre de vos interlocuteurs est limitée.

Et le prix à l’achat ne dit rien du coût à l’usage. La question de la fiabilité plane comme une ombre sur cette machine : l’iMac Pro tiendra-t-il de l’iMac ou plutôt du Mac Pro ? Dans ce dernier cas, il faudra non seulement prendre en compte le coût des réparations, mais aussi intégrer les pertes de productivité le temps du passage obligé chez le réparateur (ou le prix de l’AppleCare pour la réparation sur site).

À long terme, ces éléments désavantagent Apple, alors que les fabricants de PC proposent généralement des garanties plus solides et des contrats de maintenance plus complets. C’est aussi sur ce point de la prise en charge des besoins des professionnels non pas seulement lors de l’achat, mais pendant toute la durée de vie du produit, qu’Apple doit travailler si elle veut regagner durablement la confiance de cette clientèle si particulière.

avatar IRONMAN65 | 

Oui, trop cher...

avatar je-deteste-android- | 

NOIR C’EST NOIR, IL N’Y A PLUS D’ESPOIR

avatar je-deteste-android- | 

@IRONMAN65

Non, il n’est pas cher quand on regarde ces specs.

Aussi puissant qu’une station de travail PC au même prix voir plus chère, et écran 5K intégré (compter 1500€ en + pour le PC) 🙂

avatar C1rc3@0rc | 

@je-deteste-android-

Si, il est cher, et tres cher meme.
Mais son tarif est proportionné a ses composants.
La critique ne doit donc pas ce faire sur le prix, mais le rapport qualité/ fonctionnalité / prix, et sur le besoin qui peut etre couvert par cette machine.

L'autre point de question, c'est la coherence.
Dans la plupart des usages professionnels qui requièrent une station de travail, la rentabilité/amortissement est classiquement sur 5 ans.
Avec la 1ere config acceptable, on est sous les 2000 € par ans. En usage professionnel a ce niveau, si on peut pas budgeter un tel amortissement et surtout que cet investissement n’améliore pas sensiblement la productivité, il faut changer d'activité!

Et l'autre grosse question c'est de savoir si quelqu'un qui a besoin aujourd'hui d'un Xeon 10 core et d'un GPU Vega 64, ne va pas etre trop penalisé dans 2 ans, et a fortiori dans 5ans, sachant que la Vega se compare a la Nvidia qui est sortie il y a plus d'1 an et que les nouvelles generations Nvidia qui sont en train d'arriver augmentent encore en puissance tout ameliorant leurs efficacité energetique... cela alors que l'iMac Pro sera incapable d'etre mis a jours avec ces GPU.
Donc payer ce prix pour une machine obsolète a sa mise sur le marché c'est une vraie interrogation...

D'ailleurs le coup de couteau dans le dos de l'iMac Pro pourrait bien arriver... quasi en meme temps que la disponibilité effective de cette bete: avec la mise a jour de l'iMac pas pro!

La 8eme generation de Core i7 8700k embarque 6 core a 3.7 Ghz (moins rapide que le i7 7700k donc mais avec 2 core de plus)... On voit mal Apple arriver a se passer de cette mise a jour majeure pour sa machine desktop la mieux vendue...

En face il y a le Mac Pro avec ses Xeon sous cadencés, mais qui egalement sont moins tolerant thermiquement.
Comparaison rapide:
Xeon 10 core: 3.00 Ghz température max de 68º et TDP de 140w
Core i7 7700k, 4 Core: 4.20 Ghz température max de 100º et TDP de 95w
Core i7 8700k: 6 Core: 3.70 Ghz température max de 100º et TDP de 95w

Le Core i7 8700k est 25% plus rapide que le Xeon en monocore et fonctionne toujours a 30º au-dela de la limite de température du Xeon
Le core i7 7700k est 40% plus rapide que le Xeon...

Si on prend le top de l'iMac 5k, on arrive a 4500$. En face on a l'iMac Pro a 6000$ ou 6400$ avec la Vega 64... soit 2000$ de plus que l'iMac 5k.

Cela veut dire quoi?
Pour les gens qui ont un logiciel qui exploite a fond 10 core en permanence et qui est ultra-optimisé pour la Vega, l'iMac Pro va avoir un petit avantage sur l'iMac 5k.

Par contre si les softs sont plus performants sur un core plus rapide et l'usage du turbo est plus habituel, avec ses 6 Core l'iMac 5k sera sensiblement moins cher et plus performant...

Et on parle meme pas de l'iMac Pro 8 core qui est totalement ejecté de la piste et ne peut ni lutter contre l'iMac 5k ni le 10 core de l'iMac Pro.

Le plus impressionnant dans cette histoire c'est que si on a un environnement de travail classique qui tournent avec des soft qui sont pas sur-optimisés pour le multicore, en fait l'iMac 5k actuel (4.20 Ghz sur 4 core) s'averera plus performant que son successeur ou que l'iMac Pro...

L'element dommage, c'est qu'on peut pas changer le GPU de l'iMac, car vu la situation, l'ideal pou la majorité des utilisateurs, c'est de garder un iMac 5k actuel et remplacer le GPU par un plus performant (idealement un Nvidia qui consomme moins en etant plus puissant)

L'autre solution adoptée par beaucoup de pro c'est un hackintosh avec un 7700k et un GPU Nvidia...

avatar Marco787 | 

@ C1rc3@0rc

"sachant que la Vega se compare a la Nvidia qui est sortie il y a plus d'1 an"

Il n'existe pas de modèle Nvidia, mais de nombreux. Auquel faites-vous référence ?

avatar flux_capacitor | 

Il voulait dire "trop cher pour moi".

C'est ça le hic avec cet iMac Pro : il fait envie à tout le monde, mais pratiquement personne n'a besoin d'une telle puissance. Au sein du grand public j'entends, car cette machine aura son utilité pour une poignée de professionnels vidéastes et spécialistes de quelques autres domaines pointus. Du coup tout le monde le trouve bien trop cher. Mais tu as raison de dire qu'en fonction de ses caractéristiques, son prix est justifié. Le coût est une valeur relative…

En fait j'ai un peu l'impression que tout le monde voudrait cet iMac Pro noir chez lui, avec son clavier noir et son Magic Trackpad noir, mais avec "simplement" un Core i5, un GPU standard, 8 Go de RAM… à la place de l'iMac 5K à 2599 euros.

Il est temps pour Apple de proposer un nouvel iMac. Pourquoi pas un ordinateur et un écran intégrés dans une dalle de verre noire, sans quasiment plus d'aluminium autour ? Quand je vois à la fnoc la finesse des actuels téléviseurs 4K borderless OLED, je me dis qu'il y a matière pour Jony de faire quelque chose de très moderne et très classe dans cette direction.

avatar pocketalex | 

@flux_capacitor

tout à fait

Apple devrait proposer 2 gammes d'iMac en fait

un iMac "grand public", avec du matos de laptop, et une machine ultra fine, quasiment plate et sans bordures

et un iMac "semi-pro", soit la gamme actuelle avec du matos desktop, pour les amateurs enthousiastes, les semi-pro et les pros qui n'ont pas besoin d'un Xeon (et ils sont nombreux) ... quitte à ce qu'il soit même un peu plus épais :)

avatar quentinf33 | 

@IRONMAN65

C’est pas un sondage. Il faut lire l’article, car non ce n’est pas cher.

avatar pocketalex | 

doublon (le système des commentaires est très buggé, c'est relou)

avatar pocketalex | 

tripblon (le système des commentaires est très TRES TRES TRES buggé, c'est relou)

avatar eleodie | 

@IRONMAN65

Si c’est trop cher pour toi c’est que c’est pas pour toi. Passe ton chemin.

Merci 😊

avatar C1rc3@0rc | 

@IRONMAN65

Trop cher pour qui?
Trop cher que quoi?
Trop cher pour quoi faire?

Apple vient de lancer 2 nouvelles machines qui repoussent les limites des seuils psychologiques tarifaires:
- l'iPhone X
- l'iMac Pro

Il est probable que l'iPhone X atteigne les objectifs financiers d'Apple, ce qui lui ouvre une longue periode d'augmentations generales et lourdes des tarifs de toutes les machines GP en therorie.

L'iMac Pro place aussi le seuil tres haut dans le segment professionnel...
Malgré tout on note un effort tarifaire qui le place plus ou moins au niveau de ce qui peut etre comparé(ce qui est pas simple)...

La machine est donc tres chere pour un Mac grand public, mais dans le domaine des stations de travail Apple a du bien manger sa marge... Pourquoi?

Tres simplement, l'iMac Pro est une operation de com qui s'inscrit dans la suite des exercices de contritions qui se succèdent depuis Juin 2015 et qui a ete remarquable et tres remarqué avec celui reconnaissant les tares et inadaptation du Mac Pro Poubelle de Ive (version 2013 donc).

Donc l'objectif n'est pas de marger extraordinairement comme d'habitude mais de retenir les derniers professionnels qui restaient encore sur Mac et de récupérer ceux - nombreux - qui sont allés sur le hackintosh... en attendant que le vrai Mac Pro, celui qui - Cook nous l'assure - est re-conçu depuis 0 et arrivera courant 2019...

Donc les inge d'Apple ont du - en urgence - faire rentrer le composants les plus puissants possibles dans un châssis d'iMac - ce qui a quand meme nécessité de brider le Xeon et le GPU - tout en précipitant la réalisation de la nouvelle approche des futurs Mac - reposant sur un SoC ARM qui gere le démarrage, le chiffrement, la securité, l'authentification,...- et le tout en tirant le tarif pour ne pas faire fuir ceux qui sont censés patienter.

Car il faut aussi le rappeler, cette machine est difficilement comparable a autre chose. Il faut bien voir que la machine embarque un quasi iPhone qui se charge de la gestion du démarrage, de l'authentification de la machine, de la crytpographie, et probablement de beaucoup d'autres choses avec de prochaines mise a jour,... ce qui va décharger le Xeon.
Et cela complique la machine, son entretien, son administration et la rend plus sensible a l'obsolescence programmée.

L'autre point a remarquer c'est le déséquilibre et l'inadaptation de cette machine.
Il y a beaucoup a dire, mais juste en restant sur le GPU, Apple limite le choix a l'AMD Radeon Pro Vega 56 et l'AMD Radeon Pro Vega 64 - alors que le secteur pro jure que par les Nvidia Pascal...
De plus elles sont bridées en frequence - on s'en doutait - et il faudra voir l'impact reel de ce bridage.

Rajoutons surtout que la Vega 56, c'est pas un GPU de station de travail, c'est un GPU de PC de milieu de gamme.
On marche sur la tete.

Bref, la machine n'est pas trop chere par rapport a ses composants (enfin bon la RAM si, mais ça c'est une religion chez Apple, la RAM est hors de prix).

Par contre elle place la gamme pro dans un seuil tarifaire absurde - mais pas plus que l'iPhone X dans son secteur - et surtout, si c'est une vitrine techno, c'est une machine déséquilibrée qui ne repond aux besoins de pas grand monde.
Mais par contre, elle satisfait la curiosité, elle provoque le débat et fait douter ceux qui sont sur le point de passer a Windows ou Linux ou sauter sur le Hackintosh.

Comme pour l'iPhone X, malgré ses tares et absurdites, cet iMac Pro est en bonne voie de réussir sa mission faire patienter et questionner sur le Mac et les professionels... ça faisait tres longtemps que ce débat ete mis aux oubliettes..

avatar Pipes Chapman | 

" ça faisait tres longtemps que ce débat été mis aux oubliettes.."

sauf par toi ahaha

bonne analyse, mesurée, ça fait plaisir. Un détail quand même seul une partie du secteur Pro " ne jure que par les Nvidia" . Moi qui gagne ma vie avec FcpX Motion et Compressor c'est AMD. De toute façon avec Metal qui tend à unifier tout ça c'est une dichotomie qui va s'estomper

avatar pocketalex | 

Un point à voir, et un seul

Tu prends un iMac i7 / 64 / 1To / radeon 580

ça coute 5269€ si tu prends la RAM chez Apple, 4189€ si tu prends la RAM à coté (600€)

bon

Partons sur 4189€

L'iMac Pro en 8C / 64 / 1To / Vega 56 coute 6459€

2270€ de différence, c'est pas rien

Mais si, dans la réalité, en usage concret, l'iMac Pro me permet d'accélérer mes logiciels de manière significative par rapport à l'iMac i7, alors le surcout rentabilisé en 2 ou 3 mois à peine (en tout cas pour moi)

C'est ça qu'il faut voir, le reste n'est que littérature.

Il est cher, mais si derrière il apporte un vrai boost significatif, c'est plus rentable qu'une config moins chère, mais qui te fait attendre un peu plus à chaque preview, chaque rendu, tous les jours...

Pour le moment, sur les logiciels que j'utilise (par ordre de priorité : Photoshop , After Effect, Lightroom/Phocus/CameraRaw, Premier Pro, Blender), je n'ai pas l'information.
J'attends les benchs applicatifs et les retours des utilisateurs pour ces apps, j'espère qu'ils vont vite arriver car je dois changer ma config dans plus très longtemps

avatar matrixfr | 

Non pas trop cher...hors de prix...
Fan d'apple mais faut pas exagérer quand même... Ce produit est réservé au pro et encore... Bref pour ma part je passe et garde mon imac 27' et mon macbook pro 15'...

avatar pocketalex | 

@matrixfr

"hors de prix" ... pour tes besoins

et j'ajoute que si tu ne fais pas tourner des softs qui savent parler à un Xeon et à une Vega pro, c'est à dire des softs spécifiques, tu seras plus lent avec un iMac Pro qu'avec un iMac i7 ... pour plus cher

Ce n'est pas une machine qui convient à tout le monde, et elle n'est pas intrinsèquement "plus puissante" (alors que l'iMac i7 est intrinsèquement plus puissant que l'iMac i5) mais elle l'est uniquement avec les bons logiciels donc, j'ai envie te de dire, tu n'as aucun regret à avoir

Moi-même, pour mon utilisation, je me tate entre cet iMac Pro et un iMac i7, c'est pour dire...

Je réfléchis au ratio prix/performances pour mes logiciels et mes usages, et pour le moment, je n'ai pas d'information claire et précise.
J'espère que dans les jours à venir, car je dois bientôt commander une machine, j'aurai mes réponses, des benchs sur les apps que j'utilise, des témoignages, etc, et je commenderai la machine la plus adaptée

ça se trouve, pour ce que je fais, un iMac i7 / 1To / 64Go RAM + eGPU GTX 1080 Ti sera plus efficace et plus rapide qu'un iMac Pro 8C / 1To / 64Go RAM et GPU Interne Vega (je fais de l'After, du photoshop, du première et ... du Blender)

After Effect, dans sa composition actuelle (mais ça va évoluer) est plus rapide avec peu de cores mais bien cadencés, plutôt que plein de cores, mais moins rapides. Du coup faut voir si sur l'iMac Pro on gagne en performances SIGNIFICATIVEMENT, ou si au contraire c'est à peine plus rapide ou, pire, un peu plus lent, car le delta à l'achat, lui, est significatif

Blender c'est pire, il est totalement optimisé CUDA, du coup faut voir son intérêt sur un iMac Pro
Mais, aussi, faut voir si il gère bien l'eGPU sur iMac, et la dessus aussi j'ai pas trop d'infos, sachant que j'ai envie de bosser principalement sur l'écran de l'iMac, 27", et non sur un écran externe plus petit

Bref, l'iMac Pro ce n'est pas la panacée, mais ce qui est sur, c'est que pour certains soft, il file un coup de boost qui justifie son prix (son investissement)

avatar marc_os | 

@pocketalex :
After Effect ne sait toujours pas tirer partie des multiples cœurs ?
Mais ils foutent quoi chez Adobe ?? Ah ouais, ils s'occupent des abonnements. :-/

avatar huexley | 

de CUDA surtout ;-)

avatar pocketalex | 

@marc_os

lls revoient le programme en profondeur pour vraiment tirer parti du multi-core, et non comme c'était géré avant

On attend toujours :)

avatar zorg2000 | 

Egpu en thunderbolt c'est 20% de perfs en moins du à la réduction de la bande passante par rapport au bus PCI 16x

avatar C1rc3@0rc | 

C'est surtout une ineptie totale et a un prix absurde.
Soit on a besoin de faire du traitement en temps reel (filtre sur une image par ex) et la on a besoin d'un GPU sur la CM qui va prendre le moins de lag possibe. Donc exit l'eGPU.

Soit on a besoin de faire du GPGPU ou du traitement d'image asynchrone la on a interet a s'equiper d'un vrai server relié au net auquel on peut envoyer et allez recuperer les fichier au fur est a mesure... Bref un bon serveur de calcul ou de rendu est bien plus efficace que l'eGPU qui ne peut fonctionner qu'avec une seule machine qui doit etre relie en Thunderbolt...

avatar tchit | 

Bon bah si vous vous basez sur les prix hors taxe en dollars déjà c’est foireux.

avatar marc_os | 

@tchit :
Débile. Ce qui aurait été foireux, c'est de comparer des prix en euro TTC avec des prix en dollars hors taxe !!

avatar tchit | 

@marc_os

Tu sais qu’il est possible de comparer les prix en € hors taxe également.
Modèle proposé de base à 4580€ HT en France contre $5000 aux US, soit 8% plus cher en France.

avatar Moonwalker | 

C’est le prix que ça vaut si on veut l’acheter.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR