iMac Pro : le Mac le plus cher depuis 20 ans

Christophe Laporte |

Cela fait quelque temps qu’Apple a tendance à augmenter le prix de ses ordinateurs. On les renouvelle moins souvent qu’autrefois et Apple essaie en quelque sorte de faire payer la longévité accrue de ses produits.

L’iMac 27” peut se payer extrêmement cher si on le configure avec toutes les options. Rappelons que la configuration haut de gamme est vendue 2599 €. Ce qui en soi est déjà une belle somme. Et pour l’avoir utilisé, il faut reconnaitre aussi que c’est une belle machine qui a du répondant.

Au passage si on félicitera Apple d’avoir généralisé les Fusion Drive sur les iMac 5k, on regrette qu’elle n’en ait pas fait autant sur les 4K. Ce privilège est réservé à la configuration haut de gamme à 1699 €.

Pour en revenir au 27”, la facture peut rapidement devenir très salée si on se décide à cumuler les options : processeur Core i7 (+240 €), 64 Go de RAM (+1680 €), SSD de 2 To (+1680 €), Magic Mouse 2 + Magic Trackpad 2 (+ 149 €). Bref, en cumulant, on se retrouve à 6108 €. Et ce prix ne comprend ni logiciel supplémentaire ni Apple Care (179 €).

L’iMac Pro va battre tous les records

Mais à ce petit jeu, l’iMac Pro devrait battre tous les records. Apple a fait savoir que le prix de sa machine débuterait à 4999 $.

Et au vu des options, on devrait sans peine pouvoir doubler le prix en optant notamment pour un processeur Xeon à 18 Core, pour 128 Go de RAM au lieu de 32 Go, pour 4 To de SSD au lieu de 1 To par défaut ou encore en optant pour le GPU haut de gamme. Bref, tout cela promet.

En tout cas, pour retrouver une configuration de base d’un Mac vendu 5000 $, il faut remonter au siècle dernier. La dernière fois, c’était le fameux Mac des 20 ans, dont le prix de base s’élevait alors à 7499 $ ! Tout ça pour un PowerPC 603e à 250 MHz, et 2 Go de stockage.

À noter que cette machine n’a pas connu le succès escompté et a été bradée jusqu’à 2000 $ quelques mois après sa commercialisation en 1998. Le prix de cette machine était toutefois même à l’époque assez hors-norme. C’était une série limitée et une manière pour Apple de marquer le coup.

Pour trouver des machines vendues couramment plus de 5000 $ (et encore, on ne prend pas en compte l’inflation), il faut remonter à l’époque des Mac II. L’une des machines phares de cette époque, le Mac IIfx se négociait à l’époque plus de 9000 $. Mais c’était aussi une époque où l’on pouvait obtenir d’importants rabais chez son revendeur.


Tags
avatar calude the geek | 

Même pas peur !
En 1987 j'avais payé mon MACINTOSH SE avec disque dur de 20 mégas : 20 000F (soit 3 048€)
Je ne m'en sers bien évidemment plus, mais je l'ai conservé et il fonctionne toujours !
(MAC WRITE / MAC PAINT, etc...)

avatar calude the geek | 

Et selon LE PARTICULIER : 1 franc de 1987 vaut 0,24921 €
soit 20 000 francs = 4 984€

Le nouvel iMac Pro "de base" ne sera donc pas plus cher que le MAC SE de 1987...

http://www.leparticulier.fr/jcms/c_57169/valeur-en-euros-des-francs-erosion-monetaire

avatar Toinewh | 

Bah, c'est une machine de Pro… là où je bosse, les config' sont tout aussi incroyables et sur mesure, mais les prix plus élevés. Quand on a besoin, dans une entreprise, d'un matériel particulier, le prix n'est pas le premier critère (il est important quand même mais bon). Quand je vois cet iMac Pro, je me dis que je ne pourrai jamais me le payer, mais que ma boîte aurait presque intérêt à s'en procurer, car il m'a l'air si bien loti pour un prix qui est finalement inférieur aux machines que l'on a !!! Bon, l'ennui c'est qu'ils sont anti-Mac, mais c'est autre chose !
(Ce sont des config' custom DELL Pro Xeon et 64 Go de RAM etc à plus de 10k€. J'ai pas les détails, je n'ai droit "que" à une machine plus ancienne avec 24 Go de RAM et Xeon Quad…)

avatar dbanon | 

À mon avis il faut arrêter avec le pro = travailleur. À mon avis il faut voir le pro pour professionnel dans le sens expert ou utilisateur avancé.
Non parce qu'un pro dans le sens travailleur c'est tout autant un mec qui fait de la compta, qu'un autre qui passe sa journée à téléphoner et écrire des mails, ou un médecin qui saisit ses données patients, ou un informaticien qui fait des sites web (et pour qui un mac de base suffit largement).
Bref dans l'immense majorité des cas, le pro travailleur n'a sûrement pas besoin de la puissance fournie par les macs de la série pro.

avatar aspartame | 

quelqu'un se souvient-il du prix d'un LISA ?

(quelqu'un d'assez agé , mais en-dessous de l'âge d'alzheimer :p )

avatar MarcMame | 

@aspartame

120 000 Frs si ma mémoire est bonne

avatar petergab | 

100 000 tout rond pour le Lisa
premier Mac 128, 28 800 F avec une imprimante Image Writer...

avatar Joël Pierre (non vérifié) | 

Et l’écran, est-il aussi professionnel ? Ou bien, est-ce le même que les iMac (Grand public) ?

avatar petergab | 

Qu'est-ce qui n'est pas professionnel dans l'iMac 5K grand public ?

avatar Nabyl | 

je trouve que c'est abusé de la part de apple de présenter un iMac "pro" qui va perdre la valeur dans un an 5K€ waoo, c'est une sacré somme.
par ailleurs apple te protège contre les beugle ,les virus.....que si tu fais les dernières mise à jour en même temps, apple te rend ton beau iMac PROOOO, obsolète, je m'explique:
les nouvelles MàJ sollicité beaucoup ton processeur, et c'est là ou le processus de l'obsolescence ou plutôt l'impuissance de ton mac PROPRO s'active doucement c'à d, mise à jour sur mà jour ton processeur ne suit pas biensur sur une durée au delà de 3 à ans. je trouve ça dommage,
voilà
il peut rester dans le magasin le mac Proute Projet.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR