Fermer le menu
 

Comment installer OS X sur un hackintosh

Nicolas Furno | | 10:00 |  289

J’ai d’abord réfléchi à l’hypothèse d’un hackintosh, puis j’ai choisi mes composants et je les ai assemblés en un ordinateur fonctionnel. Reste la dernière étape et pas des moindres, l’installation du système d’exploitation d’Apple sur cette machine qui n'est pas encore un Mac.

Sommaire

L’installation résumée en vidéo

Si vous préférez les vidéos, voici un résumé des explications qui vont suivre en quelques minutes. Les bases y sont et vous aurez une idée de ce qui vous attend, mais la vidéo seule ne saurait suffire. Par ailleurs, la dernière partie consacrée aux petits problèmes qui peuvent rester après l’installation n’est qu’évoquée très brièvement dans la vidéo, elle sera détaillée dans cet article.

Préparation de la clé USB d’installation

Pour installer un hackintosh, il vous faudra tout d’abord… un Mac. En effet, la première étape consiste à créer une clé USB d’installation avec le système d’Apple et les outils indispensables pour démarrer l’ordinateur sur cette clé et ensuite installer OS X. Dans notre cas, nous allons installer El Capitan : Sierra sortira très prochainement, mais mieux vaut jouer la carte de la prudence avec les hackintosh et la prise en charge est meilleure avec le système sorti l’an dernier.

Première étape : téléchargez OS X El Capitan sur le Mac App Store.
Première étape : téléchargez OS X El Capitan sur le Mac App Store.

Commencez par télécharger le système en utilisant le Mac App Store et pendant ce temps, téléchargez aussi les outils nécessaires. Vous en aurez besoin de deux : un pour créer la clé USB d’installation et un autre qui servira après l’installation du système.

Comme souvent quand on parle hackintosh, vous aurez l’embarras du choix : j’ai opté pour la solution de simplicité avec UniBeast et MultiBeast. Cette solution a des avantages et des inconvénients, pour ma part j’ai privilégié la simplicité, mais comme vous le verrez, j’ai eu des problèmes à régler plus tard. Si vous le souhaitez, Clover est la méthode la plus propre, mais aussi plus complexe à mettre en œuvre.

UniBeast est un outil proposé gratuitement sur le site de tonymacx86, même si vous devrez créer un compte pour le télécharger. Il s’agit d’un utilitaire dédié à la création d'une clé USB d'installation et il présente l'avantage d'être très simple à utiliser. MultiBeast est un tout-en-un qui installe les pilotes de la majorité des composants actuels en quelques clics. Téléchargez les dernières versions qui correspondent au système d’exploitation installé.

Prenez ensuite une clé USB d’au moins 16 Go — j’ai acheté pour les besoins du hackintosh ce modèle de 32 Go — et ouvrez l’Utilitaire de disque sur votre Mac. Formatez la clé en utilisant le format « Mac OS étendu (journalisé) » et le schéma « Table de partition GUID ». Si votre clé est plus grosse, il est recommandé de créer une partition de 16 Go pour l’installation. Choisissez alors le même format et le même schéma.

Vous aurez besoin d’une clé USB vierge et correctement formatée pour la suite des opérations.
Vous aurez besoin d’une clé USB vierge et correctement formatée pour la suite des opérations.

Une fois le téléchargement d’OS X terminé, utilisez UniBeast pour créer la clé d’installation. Avant de l'installer, vous devrez changer temporairement la langue de votre Mac, puisque l'application ne fonctionne que dans cette langue. Ouvrez les Préférences Système, puis le panneau Langue et région, cliquez sur le bouton + sur la gauche, ajoutez l'anglais et ne redémarrez pas le Mac, c'est inutile. Quand vous en aurez fini avec UniBeast, supprimez l'anglais pour revenir au français.

Cet utilitaire pose très peu de questions et il travaille essentiellement tout seul : choisissez bien la clé USB ou la partition créée à l’étape précédente et El Capitan. Les configurations du Bootloader et des graphismes, les deux dernières étapes avant l’installation, sont optionnelles. N’activez rien pour le moment.

Le processus d’installation en lui-même prendra un peu de temps, il faut copier l’intégralité du système d’Apple et les clés USB sont souvent lentes. Bref, patientez sagement en attendant que cela se termine. Et ça n’est pas plus mal, parce qu’avant d’installer OS X sur le hackintosh, vous devrez configurer la carte mère !

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


289 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar awk 15/09/2016 - 16:41

@Alim

Tu as pensé, pour poursuivre, à la soirée"concours de bites" ça marche assez bien dans ce milieu :-)

avatar Alim 16/09/2016 - 02:16

@awk

Non, on a pas des idées de merdes comme les tiennes, désolé ;)

avatar awk 16/09/2016 - 03:13

@Alim

Ce ne sont pas "mes idées" mais des pratiques assez courantes dans la communauté du Hackintosh que de jouer à mesurer celui qui a la plus grosse :-)

Tu pourras difficilement le nier tant c'est évident à longueur de forums dédiés.

C'est d'ailleurs ce qui rend assez sympathique la communauté, le côté bricoleur, un peu tuning, jouant des muscles et si fier de leur réalisations, le côté adolescents révoltés à moindre frais, jouant au pirate et croyant faire la nique aux puissants ... C'est puérile mais c'est touchant.



avatar Manubzh 16/09/2016 - 08:03 via iGeneration pour iOS

@awk :
Tu sais je veux faire un hackintosh, et cest pour avoir un appareil entièrement modifiable et nettement moins cher.
Pas pour faire mon Jacky ;)

avatar Alim 16/09/2016 - 11:08

@awk

Ah mais t'as rien compris enfaite..

Je t'explique, j'avais un iMac 27" 2009 acheté à sa sortie. Il a durée 5 ans avant que la CG grille toute seule. Les couts de réparation volontairement haut d'Apple (400€) et la gamme dégueulasse d'iMac 2015 qui est une véritable blague, m'ont poussé vers une solution alternative qui me trottait dans la tête depuis un petit temps: le hackintosh.

Aujourd'hui non seulement je profite de Mac OS (qui est mon OS de prédilection) mais aussi d'un bon PC fiable, modulable, réparable, upgradable, puissant, silencieux, stable, fluide, beaucoup moins cher, dual boot sur Windows 10 pour le gaming en full ultra.
Difficile de revenir sur un simple Mac après avoir gouté à ça ;)

En somme, j'ai conçu une machine qui répond entièrement à mes attentes, que ce soit software ou hardware. Il n'y a strictement aucune comparaison de "qui a la plus grosse" ou de jouer au rebelle, ce n'était pas le but.

"des pratiques assez courantes dans la communauté du Hackintosh"

Tu connais très, très mal la communauté hackintosh alors...

avatar awk 16/09/2016 - 20:39 (edité)

@Alim

Là effectivement il y a une prise de hauteur qui donne un bel éclairage à la problématique et m'ouvre de nouvelles perspectives :-)

avatar marc_os 16/09/2016 - 15:23

@ awk
Perso, ayat bouffé du Windows de Win 3.11 à Win 7 au taf, c'est bon, je suis plus que gavé.
A chaque fois que je retournais sur Mac, c'était un énorme soulagement. Rien que la souris imprécise ou les trackpads foireux sont des raisons suffisantes pour moi de fuir Windows. La dernière plaie que j'ai subie, ce fut de bosser avec NetBeans sous Windows 7 avec une tour DELL, j'sais plus laquelle. Une vraie plaie. J'ai fini par ramener mon MBP perso de 2008 au taf malgré son DD anémique à 5400 trs/min et bosser avec, tellement je perdais du temps à cause des piètres performances du couple Windows/DELL qui avait bien du mal avec les outils écrits en Java.

avatar awk 16/09/2016 - 20:41

@marc_os

Tes retours d'expériences sont recevables, mais de là à leurs donner une portée universelle ...

avatar awk 15/09/2016 - 13:39

Un des usages connexes de ces pratiques, qui n’est pas abordé ici, et qui est assez intéressant c’est la virtualisation de Mac OS X Server.

C’est un des usages de ce type de démarche que je trouve pertinent, pour qui tient à tout prix aux services serveurs d’Apple.

avatar Axel 15/09/2016 - 14:06 via iGeneration pour iOS

Super article... (Lu en diagonale.)
Par contre, ça me laisse perplexe: est-ce que ça vaut vraiment la peine?

avatar caissonbulle 15/09/2016 - 14:19 (edité)

@ Nicolas Furno.

Merci beaucoup pour cet article... Mais je m'attendais à la solution Clover qui semble avoir la meilleure réputation (j'ai d'abord galéré avec Uni/Multi/Beast pour finalement réussir avec Clover).

"Pour installer un hackintosh, il vous faudra tout d’abord… un Mac. En effet, la première étape consiste à créer une clé USB d’installation avec le système d’Apple et les outils indispensables pour démarrer l’ordinateur sur cette clé et ensuite installer OS X."

Dis-je une bétise, mais on peut tout à fait préparer sa clé USB avec l'OS de son choix (El Capitan et bientôt Sierra)... depuis son Hackintosh (le mien tourne sous El Capitan)... Non ?...

avatar Nicolas Furno macG 15/09/2016 - 14:32

@ caissonbulle : c'était mon idée de départ, mais je trouve les *Beast tout de même beaucoup plus simples et j'ai privilégié la simplicité.

Pour le deuxième point, c'est vrai pour les mises à jour, mais là je pensais à la toute première installation.

avatar caissonbulle 15/09/2016 - 14:55

Parfait Nicolas, merci pour ton retour et encore bravo pour l'effort. ;-)

avatar polyzargone 16/09/2016 - 00:21

@caissonbulle

"Merci beaucoup pour cet article... Mais je m'attendais à la solution Clover qui semble avoir la meilleure réputation (j'ai d'abord galéré avec Uni/Multi/Beast pour finalement réussir avec Clover)."

Tu confonds (comme beaucoup d'autres rassure-toi) Clover et UniBeast/MultiBeast.

• Clover est un Bootloader

• UniBeast est un outil automatisé de création de clé d'installation

• MultiBeast est un outil automatisé de post-installation qui sert principalement à finaliser son Hack

De fait, UniBeast et MultiBeast utilisent tous les deux Clover ;).

Ce sont trois choses bien distinctes qu'il faut bien séparer car elles n'ont pas du tout la même utilité (en ce qui concerne les "Beast", leur utilité est discutable mais bon, c'est pas le sujet).

avatar DHG 15/09/2016 - 14:34

Salut à tous,

le problème de son (que j'ai vécu en installant El Capitan sur mon "vieux" hackintosh de 2012) est tout simple à régler : une carte son usb à 10€ et tout refonctionne !
Aucun pilote nécessaire, il faut juste penser à sélectionner la carte dans les préférences système.

Bravo à l'auteur !

avatar Jean-Claude DE SOZA 15/09/2016 - 16:45

Très bon guide pour un débutant.
Je ne trouve pas vraiment nécessaire de désactiver l'accélération graphique depuis Clover surtout qu'il faut se coltiner un clavier QWERTY. En principe la config.plist qui est dans l'EFI de la clé USB doit faire l'affaire.
Je n'utilise pas Multibeast pour configurer mon Hackintosh. Je préfère passer par l'installateur officiel de Clover et utiliser Clover Configurator pour peaufiner ma config.plist.
Par contre, vous ne parlez pas du tout de DSDT ni de SSDT. Cela me semble très important pourtant.
Si mes souvenirs sont bons, Multibeast propose d'installer au moins le DSDT.aml en option. Cela peut éviter les problèmes de reconnaissance des ports USB.

avatar polyzargone 16/09/2016 - 00:27 (edité)

@Jean-Claude DE SOZA

• Non seulement la désactivation de l'accélération graphique des cartes NIVIDIA Maxwell telle que la GTX 960 est nécessaire mais elle est tout bonnement obligatoire. Sans elle, impossible de démarrer ou d'installer OS X.

• Les DSDT/SSDT ne sont pas essentielles pour tout le monde. Il ne faut les utiliser qu'en cas de nécessité et ce n'est certainement pas une bonne idée d'utiliser des DSDT/SSDT toutes faites car elles doivent êtres générées et patchée en fonction de son propre matériel. Alors même si MultiBeast proposait de le faire (et j'ai un doute là-dessus), il vaudrait mieux éviter.

avatar macomaniac 15/09/2016 - 16:54

@ Nicolas

Je m'avise que la commande :

hdiutil create -srcdevice /dev/disk0s1 -fs fat32 Desktop/EFI

déclenche une demande d'authentification admin > ce qui peut être gênant en cas d'automatisation. Il y a plusieurs sortes de contournements, mais dans un esprit "sournois", une commande préalable (une seule fois) :

sudo chmod 4755 /usr/bin/hdiutil

instaure un setuid_bit (s) sur le binaire hdiutil qui se subtitue à l'executable_bit (x) dans les permissions > par suite, peu importe qui est l'initiateur de la commande, son exécution s'effectue en mode root > ce qui fait sauter la requête d'authentification.

avatar Nicolas Furno macG 15/09/2016 - 17:40 via iGeneration pour iOS

@macomaniac

J'ai mis en place une solution automatisée un peu différente. C'est ici : https://github.com/nicolinuxfr/backup-EFI

avatar polyzargone 16/09/2016 - 00:33

Le seul inconvénient éventuel que je vois dans ces scripts, c'est si on possède plusieurs disques avec chacun leur partition EFI.

Il n'est pas rare que Clover (ou OS X, j'ai jamais vraiment su qui était le responsable) change l'ordre des disques après redémarrage.

Par conséquent, la partition EFI /dev/disk0s1 peut très bien se transformer en /dev/disk1s1 ou /dev/disk2s1etc.

Du coup, on peut se retrouver avec une copie qui n'a aucun rapport avec celle qu'on souhaitait sauvegarder.

avatar gradou 16/09/2016 - 08:42

Tout à fait, c'est mon cas...

Je suis d'ailleurs un peu ennuyé en ce moment par l'impossibilité de clover configurator de monter les EFI avec Sierra. Je recherche les partitions avec cet outil et puis ensuite je monte la partition avec EFI mounter (par exemple). Bon il y aussi l'excellent utilitaire de fljagd (M-T-H), mais j'aime bien tout ce que l'on peut faire "d'un coup" avec clover config sous 10.11...

avatar klemant 15/09/2016 - 17:12

C'est bien comme tuto, mais bon, là vous faites la promotion du site qui a la pire réputation dans le domaine... insanelymac est largement mieux, rien qu'au niveau de la communauté qui partage avec plaisir ses découvertes. Tonymac leur état d'esprit c'est juste de récupérer le travail des autres, de s'en attribuer les mérites et parfois même d'en tirer des bénéfices...

avatar Jean-Claude DE SOZA 15/09/2016 - 17:40

Ce que tu dis est un peu vrai ; par exemple le bootloader que Tonymacx utilisait jusqu'à l'an dernier était Chimera, émanation de Chameleon. Depuis El Capitan, il a opté pour Clover soutenu par Insanelymac depuis ses débuts parce que Chameleon n'était plus compatible avec OS X 10.11.
Certains développeurs ont quitté Tonymacx pour se réfugier chez Insanelymac qui bannit dans ses forums tout renvoi vers Tonymacx.
Mais on doit rajouter aussi que certains participent aux deux sites tel Toleda à qui l'on doit beaucoup de ce qui permet de faire fonctionner le son sur un Hackintosh.
J'ai débuté avec Tonymacx mais depuis je ne vais plus que sur Insanelymac un peu pour les raisons que tu invoques.
A chacun de se faire sa propre idée.

avatar bonnepoire 15/09/2016 - 18:05

Ce que je trouve passionnant c'est que les mecs qui cassent Apple et insultent ses utilisateurs sont au final ceux qui ont un hackintosh. Frustration????

avatar NestorK 15/09/2016 - 19:00 (edité)

@bonnepoire

Bien sûr frustration > aimer un OS et des logiciels Apple mais ne pas trouver machine à son pied dans le catalogue du constructeur, c'est pourtant pas *si* compliqué à comprendre, non ?

Pages