iMac Retina : la gamme démarre vraiment à 2900 €

Nicolas Furno |

En apparence, l’iMac Retina s’est démocratisé avec sa dernière mise à jour, même si l’augmentation généralisée des tarifs liée aux ajustements monétaires a un petit peu troublé le message. Le tout-en-un d’Apple ne commence plus à 2600 € comme c’était le cas à sa sortie en octobre (si l’on ne tient pas compte de l’ajustement tarifaire), mais on peut en acheter un à 2300 € « seulement ».

La gamme actuelle de l’iMac Retina : deux modèles de base, à partir de 2300 €.

Une excellente affaire sur le papier. Mais dans les faits, cette machine d’entrée de gamme ressemble fort à un piège : comme notre test l’a bien montré, les concessions effectuées par Apple sur les composants placés derrière l’écran sont trop importantes pour que ce modèle puisse être recommandé. Sa carte graphique est trop limitée et son disque dur est inacceptable sur une machine de 2015 vendue à ce tarif.

Le disque dur est inacceptable

Commençons par ce qui fâche le plus : commercialiser un ordinateur équipé en standard uniquement d’un disque dur est anormal en 2015. Les SSD sont présents dans le paysage depuis si longtemps que l’on ne devrait plus avoir que cela, ou du moins l’astuce trouvée par Apple pour offrir beaucoup d’espace de stockage (la faiblesse des SSD) tout en maintenant d’excellentes performances (la faiblesse des disques durs).

Avec Fusion Drive qui combine un disque dur traditionnel de 1 To (ou 3 To) et un SSD de 128 Go, le constructeur a trouvé un très bon moyen d’offrir le meilleur des deux mondes. Et on pensait sincèrement que c’était la seule chose qu’Apple offrirait désormais : des SSD sur les portables où la place est limitée et des Fusion Drive pour les ordinateurs fixes. D’ailleurs, l’iMac Retina sorti à l’automne était livré en standard avec un Fusion Drive de 1 To et il n’y avait aucune configuration proposée uniquement avec un disque dur.

Hélas, le temps des disques à plateaux n’est manifestement pas révolu chez Apple. Avec ce nouveau modèle, on a par défaut un disque dur de 1 To et il faut payer pour avoir mieux : 240 € pour un Fusion Drive de la même capacité ou pour 256 Go de SSD, ou encore 420 € pour un Fusion Drive de 3 To ou même 1200 € supplémentaires pour un SSD de 1 To. Le prix est élevé, mais vous n’aurez guère le choix : l’iMac Retina est un ordinateur complexe à ouvrir et il faut l’ouvrir presque complètement pour changer le disque dur après achat.

Le problème, c’est que ce disque dur handicape considérablement la machine. C’est simple, il constitue le premier goulot d’étranglement en matière de performances, bien devant tous les autres composants. Notre test a prouvé que les performances étaient catastrophiques, même comparées à un Fusion Drive (le disque dur fait plus de deux fois moins bien), mais c’est à l’usage que l’on prend vraiment conscience du problème.

Si vous avez pris l’habitude des SSD avec un MacBook Air ou Pro, vous allez souffrir avec cet iMac Retina à disque dur. Tout est ralenti et on voit en permanence la roue multicolore qui indique un freeze du logiciel ou du système. Et puis vous allez redécouvrir que les icônes des logiciels rebondissent dans le Dock avant leur lancement : une fois, nous avons ainsi compté 70 rebonds de Safari, puis encore quelques secondes d’attente avant de voir la moindre interface. Une autre fois, nous avons filmé le lancement de Photos : il a fallu quasiment deux minutes pour obtenir l’interface…

OS X n’est clairement pas optimisé pour les disques durs et cet iMac Retina d’entrée de gamme devient pénible à utiliser. On ne parle pas d’utilisation professionnelle, mais même pour des tâches basiques (internet, mail, Twitter…), vous allez ressentir la lenteur du dispositif de stockage. On avait perdu l’habitude d’aller plus vite que son ordinateur, mais c’est bien la sensation désagréable que l’on retrouve avec ce Mac.

Cette roue est magnifique sur un écran Retina. Et heureusement d’ailleurs, car vous allez la voir souvent avec l’iMac Retina à disque dur…

C’est une expérience qui ne devrait plus exister en 2015. Mais si on peut encore la comprendre sur un modèle d’entrée de gamme, c’est tout simplement insupportable et inacceptable pour cet iMac vendu 2300 €. Apple commercialise un ordinateur lent, alors même qu’il s’agit d’un modèle haut de gamme : autant dire que c’est un piège pour tous ceux qui ne suivent pas l’actualité et qui font confiance au constructeur.

La carte graphique ne suffit toujours pas

L’avantage du disque dur présent par défaut dans l’iMac, c’est qu’il masque en partie l’autre point faible de l’ordinateur : sa carte graphique. Lors de notre premier test de l’iMac Retina, nous regrettions le choix d’une carte installée par défaut incapable de faire tourner OS X en toute fluidité. Quelques mois plus tard, Apple réitère avec une carte encore moins puissante (de 50 MHz seulement, certes).

On pouvait penser que le constructeur aurait pris soin d’optimiser OS X dans l’intervalle, mais comme le montre bien cette vidéo, il n’en est rien. La Radeon R9 M290 n’est pas une mauvaise carte graphique et elle fait tourner des jeux relativement exigeants. Mais à côté de cela, elle est toujours incapable de faire tourner les fonctions de base d’OS X de façon fluide.

Apple finira peut-être par sortir une version d’OS X qui soit enfin optimisée pour cette carte graphique. Mais qu’importe : on ne vend pas un ordinateur 2300 € quand ses fonctions de base sont aussi ralenties. Pour obtenir une interface à peu près fluide, il ne faut pas modifier la définition par défaut et désactiver les effets de transparence. Ce n’est pas quelque chose que l’on peut sérieusement recommander à ce niveau de tarif, et puis ce n’est même pas vraiment une solution, puisque l’on a encore occasionnellement des ralentissements.

On est à la mi 2015 et il faut toujours opter pour la carte graphique en option, une Radeon R295X avec 4 Go de mémoire dédiée, pour obtenir une interface fluide en toute circonstance. Ce n’est pas normal et on ne peut même pas choisir pour cette option avec l’iMac Retina d’entrée de gamme.

Apple est toujours aussi radine sur la RAM

Le dernier point qui dérange n’est pas aussi problématique, mais tout de même : Apple se permet encore de vendre des Mac à plus de 2000 € avec uniquement 8 Go de mémoire vive. Alors que tous les MacBook Pro Retina 15 pouces bénéficient de 16 Go de RAM en standard, il faut toujours payer 240 € de plus pour obtenir la même quantité dans les iMac Retina.

C’est mesquin, mais on a l’habitude avec Apple malheureusement. Et les iMac 27 pouces sont les derniers Mac qui permettent encore de changer la mémoire vive : le tout-en-un d’Apple utilise des barrettes standard et non des modules de RAM soudés. Mieux, le changement est simple et rapide, et les prix des modules ont largement diminué cette année : on peut ainsi ajouter 8 Go et passer à 16 Go pour moins de 70 €.

Les iMac Retina permettent de changer la mémoire vive très rapidement… autant en profiter.

Un tarif bien plus intéressant que celui d’Apple, mais au vu du tarif demandé, on pouvait espérer 16 Go par défaut. Même si les 8 Go livrés par Apple suffisent aujourd'hui dans la majorité des cas, on sera plus confortable avec le double, surtout si on veut conserver son ordinateur quelques années.

Le vrai prix reste toujours 2900 €

Sept mois plus tard, notre conclusion n’a pas changé d’un iota : l’iMac Retina est une splendide machine, mais son tarif ne commence pas à 2300 €. Le vrai prix du tout-en-un est de 2900 €, ce qui correspond au premier modèle avec la carte graphique d’AMD en option. Ce n’est qu’avec cette configuration que vous aurez un ordinateur agréable et fluide au quotidien.

Peut-être que notre avis changera avec OS X 10.11 qui sera présenté lundi prochain, à l’occasion de la WWDC 2015. Mais d’ici là, ne vous y trompez pas, l’iMac Retina d’entrée de gamme n’est qu’une offre d’appel qui n’a pas d’autre vocation que de baisser artificiellement le tarif de la gamme, et de vous pousser vers les modèles mieux fournis.

Les autres options sont moins indispensables, même si pour près de 3000 €, on aurait apprécié un petit peu plus de mémoire vive ou un Fusion Drive plus gros par défaut. L’option pour passer le processeur à un Core i7 ne s’impose pas forcément autant que celle pour la carte graphique, mais c’est ce que l’on a sur tous les MacBook Pro Retina, vendus à des tarifs similaires. Par ailleurs, alors que l’on est censé avoir affaire à une machine haut de gamme, comment se fait-il que les SSD soient autant dépassés ?

Là où les portables ont évolué année après années et battent des records en matière de vitesse de transferts (la dernière génération du MacBook Pro 15 pouces atteint les 2 Go/s en lecture), les iMac restent bloqués avec des modèles beaucoup plus lents. Comme l’a bien montré Barefeats, même en optant pour la meilleure configuration possible (Core 7 et 1 To de SSD), on obtient des performances moyennes par rapport à ce qui se fait de mieux aujourd'hui.

Même le meilleur des iMac Retina sera à la traîne sur quelques points essentiels, comme la vitesse du SSD, par rapport aux ordinateurs portables d’Apple. Cliquer pour agrandir

C’est bien la preuve, s’il en fallait encore une, qu’Apple se concentre en premier lieu sur ses portables. L’iMac Retina est un ordinateur extraordinaire, mais ce n’est pas un Mac portable et très probablement un modèle de niche que le constructeur vend en très petites quantités. Espérons que le successeur d’OS X Yosemite n’oublie pas ce tout-en-un d’entrée de gamme et améliore aussi ses performances graphiques…

avatar noooty | 

@CNNN :
Achète un Pc au même prix, et tu verras...

avatar daxr1der | 

@CNNN :
A ce prix la tu as un pc de fou, avec un Windows très stable.

avatar oomu | 

non.

on a un pc avec windows très stable.

mais pas un "pc de fou".

ni en terme de silence, ni en discrétion du boitier, ni le soin général.

et vous confondez entre monter son propre pc de bout en bout et aller en boutique acheter un chouette pc tout propre et zou.

Allez sur Lenovo, HP, et autre ACER. Quand vous aurez trouvé un produit pour "particulier" (où faut pas passer par VAR, etc), vous verrez que finalement, c'est soit :
- sur-cher
- ou boitier banal-chiant avec une tonne de petits détails pénibles
- bourrés jusqu'à la gorge de spyware, adware, crapware, FaireChierWindowsWARE ! (pour sponsoriser le pc)

le fait c'est que tout se paie.

Une seule alternative :
devenir un simili-technicien/ingénieur et faire son PC de rêve
connaître les composants, savoir que gtx 960 béééééé mais gtx 970 goooood... ,
JUGULER LA FOLIE autour de Windows (un bon windows, rien d'autre, que des programmes sélectionnés par VOUS) et ...

ben c'est toujours pas aussi élégant et discret qu'un imac retina.

Le fait est, Apple est une AUTRE proposition que le PC monté soit même, elle a du SENS.

Mais pas Actuellement ! et sincèrement le reste de l'industrie en a rien à foutre aussi.

avatar Exaoctet | 

"on a un pc avec windows très stable.
mais pas un "pc de fou".
ni en terme de silence, ni en discrétion du boitier, "

Je me suis arrêté là.

C'est dingue les conneries que tu peux lâcher toi...
Va te pendre sérieux

avatar Lawliet | 

Materiel.net, 1400€, i74790K avec watercooling, 8Go de ram, GTX 970, SSD 256Go, DD 2To. Silencieux, ne chauffe pas et est modulable. Quelques concessions sur la beauté et l’encombrement, certes. Le tout avec un système optimisé sans spyware.
Un excellent PC est à la portée de tous le monde.
À ça tu rajoutes un écran 4K si tu le désires, disons 500€ à 1000€ suivant tes besoins/moyens.
On a quelque chose de bien plus puissant et durable qu'un iMac et pour largement moins chère. Le "soin général" et la "discrétion du boitier" pouvait justifier le prix supérieur des macs, mais ça c'était avant les prix actuels.

avatar EBLIS | 

Et materiel.net font des montages d'une excellente qualité, des machines approuvées. J'ai déjà acheté chez eux car pas le temps de monter une unité au boulot et c'était juste un délice de puissance. Ils ont même accepté de me changer des composants par certains que j'ai choisi moi même.

avatar Penible | 

Aujourd'hui tu peux acheter ton PC en morceaux dans une boutique et te le faire livrer monté et configuré pour pas grand chose ...

avatar EBLIS | 

Je suis à moitié d'accord que sur le design et l'intégration.

avatar iBaby | 

Si c'est un produit nul, il ne se vendra pas. Si c'est un produit nul, Apple n'a pas fait l'effort pour qu'il se vende. Toujours ça de moins à produire. Les usines sont débordées. Foutez la paix à Apple. Merci.

avatar poco | 

Faux!

Il se vendra car tout le monde ne lit pas MacGé avant d'acheter un Mac. Bilan, des clients qui seront hyper déçus du rapport Prix/Perfs et qui croiront que c'est "normal".

Ce sera leur premier et dernier Mac, on ne recommande pas d'acheter un Mac aux amis, famille etc… et on inverse le phénomène "switch" de ces dernières années.

Plus les irréductibles pro-Apple qui lisent MacGé et qui se manifestent de plus en plus contre la dérive d'Apple.

avatar oomu | 

le retour de baton sera violent.

l'iMac va profiter de la bonne réputation des gammes précédentes d'Apple (accumulée pendant plusieurs années d'affilées)

pour ensuite pourrir la réputation des gammes à venir, qu'importe leur qualité.

-
Après, l'industrie, coté ordinateur de bureau, c'est vraiment pas la joie en ce moment. et Intel et Nvidia sont drogués au pouvoir, je sais pas mais.. c'est radical.

Détail amusant, tous deux ont échoué à s'imposer et croître sur le mobile.

avatar oomu | 

"LEAVE APPLE ALOOONE !"

boohouhouhouuu

avatar dydou25 | 

Entre sa et le nouveau MacBook Retina il y a un point commun : ce sont des machines magnifiques avec des écrans magnifiques et toutes les avancées qu'il y a dessus SAUF au niveau de la performance, j'ai eu le MacBook Retina entre mes mains par curiosité, très bonne expérience mais je n'en ferais pas ma machine au quotidien, c'est beaucoup trop long et la l'iMac j'ai même pas envie de l'essayer c'est clairs qu'un HDD c'est parfait pour les machines à moins de 1500€ mais la c'est pas 1500€ l'iMac c'est juste en un mot ABUSER.
Les ventes des MacBooks ne sont jamais énorme lors des résultats financier d'Apple et c'est tant mieux, sa vendrais mieux avec une baisse de 50% des prix minimum

avatar Pommeduverger | 

ON VEUT UNE GAMME IMAC ACCEPTABLE !

Je propose :-) :

- iMac 21" non Retina à 899€ et 1099€ avec 256Go de SSD, 8Go de RAM soudé et processeur i5 Quad cœur et carte graphique intégré iris Pro --> entré de gamme pour un usage très basique

- iMac 24" Retina : 1399€/1699€/1999€
1To de fusion drive , 8Go de ram, processeur Intel core I5 Quad cœur et carte graphique Nvidia moyenne et haut de gamme --> machine polyvalente destiné à tout les types d'utilisateurs (pro/joueurs/utilisateur perso)
- iMac 30" Retina : 2399€ et 2999€ :
3To de fusion drive, 16go de RAM, processeur Intel core i7 Quad cœur, carte graphique Nvidia haut de gamme --> machine destiné aux professionnels, aux utilisateurs exigeants et éventuellement à des joueurs

Si Apple revoie le design de ses iMacs en augmentant légèrement l'épaisseur pour faciliter l'accès aux composants et permettre de loger des cartes graphique plus grosse sans augmenter la chauffe, je serais pas contre non plus.

Une machine en gros où l'ont pourrait accéder à la mémoire vive, au SSD et au processeur facilement avec un bouton poussoir.

Il serait aussi intéressant qu'Apple revoie le pied de son produit en permettant l'utilisateur d'ajuster en horizontale et vertical l'écran.

Comme innovation sur l'esthétique apple pourrait virer la partie aluminium de la face avant et rapprocher celle ci de la face avant du Thunderbolt Display, en ne mettant que du verre (en deux coloris blanc ou noir).

avatar TmrFromNO | 

Même Patrick 86 et Oomu ne parviennent pas à défendre Apple sur ce coup là. ET pour que ces deux là prennent pas farouchement avec des pavés de 700km la défense de leur marque, c'est qu'un pas a été franchi dans le foutage de gueule de trop.

avatar oomu | 

vous vous trompez.

et d'ailleurs, oui, il est impossible de défendre Apple sur ce coup là.

et lisez les archives:

depuis la réactualisation des prix face à l'euro, PAS UNE fois vous m'avez lu défendre la gamme des MACS.

Il n'y a JAMAIS de fumée sans feu : cela signifie que je n'avais rien de pertinent à dire ou qui m'intéressait.

Je parle souvent du Mac Pro, une machine qui m'intéresse, qui est intéressante (enfin.. heu l'année dernière HEIN ! parce que là bon.... heu...)

mais je parle de l'imac ? non. jamais. ou juste là pour vous répondre et parce que l'Article ici présent est franchement VRAI.
Je n'ai rien à dire de plus que ce que disent quasi tous les sites orientés mac : WHAT THE FUCK ?!
donc je dis rien.

-
je ne défends pas l'apple watch. Comme dit ailleurs, j'ai parfois raillé la MAUVAISE FOI (d'un bord comme de l'autre), mais j'ai constamment critiqué l'IDEE même de la "apple watch", en qualifiant le fait de faire une montre comme une idée "anachronique".

Je considère en fait les smart watch comme ANACHRONIQUE, et ce qu'Apple a fait est une "smartwatch" (de très belle qualité, fignolé, appleisé, etc tout à fait, mais une smartwatch).

Anachronique: à l'heure d'internet partout, des mobiles, etc, une montre n'est qu'un supplément inutile.

l'Apple Watch serait grandiose et apporterait quelque chose si Apple avait réussi tous les capteurs que les rumeurs farfelus lui prêtait.

En appareil de santé et suivi, à la technologie fiable et vous aidant profondément pour votre vie, là oui, ces appareils prendront un sens incroyable.

Bien sur reste les problèmes de batterie et l'ubiquité d'un réseau sans fil à résoudre.

L'Apple Watch est une excellente smartwatch. donc un produit inintéressant, sauf pour considération personnelle sur l'évolution de l'Industrie (design, luxe, matériaux, etc).

avatar oomu | 

Mon commentaire souvent concernant l'Apple TV est:

"L'apple T..mouhahahahaa ha oui TV".

je considère , hormis airplay, l'apple tv comme un produit inaccompli, presque lui aussi, inutile quand on vit en France.

Ce produit est surclassé par nos box d'opérateurs internet, il profite UN PEU du soin Apple, mais pas tant que ça.

-
Si la apple tv évolue FRANCHEMENT en puissance, interface flexible et intuitive, APPS NATIVES (sur une télé ?ça serait waouh), et intégration ios/mac/icloud et du SOIN APPLE, alors là ...peut être.

Mais je ne pense pas qu'Apple pourra briser les verrous aussi bien US (dont on se fout) que Français sur les contenus que VOUS VOULEZ.

(non parce que moi à la rigueur.. Arte ça me va. Mais en vrai je veux de la série obscure japonaise.. heu, bon y a l'app crunchyroll.. okay..)

avatar oomu | 

et bien sur y a mes innombrables moqueries de la pippin, apple hifi, apple shuffle, etc.

-
mais oui je considère Apple comme une société passionnante. Je considère que ses priorités sur le design en matériaux et interfaces sont les bonnes. C'est une société, telle Nintendo, avec une "opinion"

une opinion qui peut faire royalement chier (ze veut du mac pro avec du choix bouhouhouuu) tout comme créer des machines franchement étonnantes (le macbook air, whoaAA.. le premier iphone hOOOO)

et par exemple, oui le Macbook 12" Retina est franchement et tout simplement PASSIONNANT.

Mais je le considérerai "accompli" quand il sera équipé de Thunderbolt 3. Là, tout prendra son sens. (faut un intel core M de nouvelle génération).

Pour l'heure, il est une délicieuse perversion qu'il ne serait pas raisonnable que je prenne (j'ai un mba qui marche très bien) ..hmm... la perversion...

Et donc je n'ai pas à m'excuser de "défendre" Apple et il est triste que vous ayez une lecture sélective de mes commentaires.

avatar patrick86 | 

@ TmrFromNO :

Je n'avais rien de particulier à commenter mais, puisque vous m'invoquez, je vous répond.

Je n'ai pas l'intention d'acheter un iMac dans l'immédiat, donc je n'ai pas besoin de savoir si la gamme dans son état actuel correspond ou non à mes considérations.

En clair : je m'en fout.

Je n'ai pas besoin de défendre ou critiquer Apple (ni les autres d'ailleurs).

avatar Alias | 

Le soucis c'est aussi que le 27" non retira n'est plus configurable en version haut de gamme. La carte graphique est à 1Go de VRAM sans option d'upgrade ...

avatar pariscanal | 

Les batards

avatar bompi | 

Je ne comprends pas bien un point : c'est une daube ET un ordinateur extraordinaire ?
On tient un paradoxe. Ou alors l'extraordinaire, dans tout ça, c'est à quel point Apple se fiche de la poire qui va acheter cette machine qui frise l'arnaque.

Vendre un ordinateur difficilement utilisable est déjà vraiment limite. À ce prix-là, on a largement dépassé la limite.

avatar bordchamp | 

On lui met quelle note ?

avatar crazy_c0vv | 

J'ai bien envie de dire qu'Apple va finir par se casser la gueule à se foutre du monde comme ça, mais avec la vente des iPhones c'est pas prêt d'arriver.

Enfin on verra bien. Il faudra bien qu'ils dégringolent de leur piédestal un jour ou l'autre.

avatar Exaoctet | 

@crazy_c0vv

+10 000

Ils sont trop arrogants. J'espère qu'un jour ils se casseront la gueule méchamment afin qu'ils arrête de nous prendre pour des cons.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR