Mac ARM : dans les deux ans avec un processeur A10X ?

Mickaël Bazoge |

Ming-Chi Kuo, l'analyste de KGI Securities, a de nouvelles prédictions à partager concernant les processeurs ARM utilisés par Apple dans ses produits mobiles… mais aussi, potentiellement, dans ses ordinateurs. Kuo, qui bénéficie de solides sources dans l'industrie (il n'en est pas pour autant d'une fiabilité à toute épreuve), écrit que le constructeur de Cupertino pourrait lancer les premiers Mac équipés de processeurs ARM dans les deux années à venir. 2015 ou 2016 ? Impossible à dire encore, mais le Mac mini tiendrait la corde (à moins, mais c'est assez improbable, que le futur MacBook Air « furtif » de 12 pouces inaugure cette nouvelle famille).

La prédiction de l'analyste se base sur l'hypothèse selon laquelle les performances du processeur ARM « de bureau » développé par Apple arriveraient à se positionner entre un Atom d'Intel et le Core i3. De fait, on parle là d'ordinateurs d'entrée de gamme : un portrait robot qui correspond assez bien au Mac mini et au MacBook Air.

Apple cherche à diversifier les sources d'approvisionnement pour ses futures puces mobiles. Pour 2015, le constructeur devrait ainsi faire appel à Samsung et à GlobalFoundries pour la production de processeurs A9, et à TSMC pour l'A9X attendu dans la prochaine fournée d'iPad. Pour l'année prochaine, retournement de situation : TSMC s'occuperait de fournir les puces A10 à destination des iPhone, Samsung gérant de son côté l'A10X.

Ming-Chi Kuo estime d'ailleurs que c'est l'A10X qui pourrait être le futur moteur d'un Mac ARM. Depuis l'A7, on sent une claire montée en puissance des processeurs Ax d'Apple (lire : L’Apple A7, un processeur ambitieux). D'ici à équiper des ordinateurs, il reste encore un pas à franchir (lire : Mac ARM : pas encore une réalité, mais plus un rêve).


Tags
avatar Anonyme (non vérifié) | 

Je me conforte dans mon idée à me sortir un peu de l'écosystème Apple en apprenant ça.

avatar florian1003 | 

@iPotable :
Pourquoi ?

avatar béber1 | 

pourquoi "un peu" ?

avatar crazy_c0vv | 

Je suis en train de le faire... C'est long et chiant mais au moins après je serai tranquille.

avatar olaola | 

C'est clair qu'un mac basé sur un proc ARM ça m'intéresse pas tellement. Je vois pas le gain alors que je viens bien les inconvénients.

avatar bompi | 

C'est clair. L'abandon d'Intel me serait rédhibitoire (retour à Linux garantie pour l'ordinateur principal).

avatar Mark Twang | 

@bompi :
Et pourtant, Linux est particulièrement bien placé sur ARM, avec un développement particulièrement prometteur du matériel et du logiciel. Pour tour dire, le passage du Mac sur ARM serait un tournant décisif de l'industrie de l'informatique.

avatar Mark Twang | 

@Mark Twang :
Tournure très maladroite de mon commentaire.

Je voulais dire que Linux + ARM, c'est une association qui a de l'avenir car matériel et logiciel sont mieux intégrés que sous Intel + cartes graphiques propriétaires. Pour moi, c'est le couple de la fin de la décennie.

avatar saoullabit | 

Si apple se tourne vers ARM massivement et pour toutes les maxhines alors je rachète un compatible PC.

avatar fousfous | 

Bah c'est une très Bonne Nouvelle, quand on voit qu'intel n'est plus capable de faire quelque chose niveau processeur...
Un A8X est plus puissant que les nouveaux core M d'intel, et consomment moins aussi...

avatar aalex7078 | 

C'est vrai que l'iPad Air 2 actuel serait plus puissant que le futur MBA 12" core M ça fait bizarre non ?

avatar olaola | 

Sauf que c'est pas le cas, d'une part les Core M ont des performances variables en fonction des capacités de dissipation thermique (ça dépend des choix du constructeur), d'autre part le A8X a trois coeur vs 2 pour arriver à des perfs comparables (donc y a bcp moins de cas tu peux utiliser toute la puissance) et enfin les softs sont optimisées pour les procs intel. Exemple les perfs en Javascript il y a encore un facteur 2.
Et il faut pas croire que les perfs ARM vont continuer à doubler tous les ans magiquement, ça va se tasser (et ça a déjà commencé cette année)

avatar Sometime | 

@fousfous :
Qu'est ce qui vous pousse a dire qu'Intel n'est plus capable de faire qqch cote processeur?

avatar fousfous | 

@Sometime :
Ce qu'intel nous sort comme processeur?

avatar Sometime | 

@fousfous :
Pas vraiment. Qu'ils se reposent sur leurs lauriers certes, qu'ils n'aient pas quelque chose en reserve... c'est moins sur. Ils ont loupé le train du mobile - je pense qu'on peut l'admettre - mais cela serait quand même très étonnant qu'ils n'aient pas anticipé les transferts vers ARM a terme.
Disons que pour l'instant je ne vois pas vraiment leur intérêt à abattre leurs éventuelles cartes dans un marché qui leur est peu concurrentiel. Les différents acteurs tablettes/mobile maitrisent déjà suffisamment la plateforme ARM pour rendre illusoire les tentatives de reintroduire Intel en masse...

avatar keyzone | 

Ça risque d'annoncer l'obligation de passer par le Mac App Store :/

avatar Seccotine | 

Aucun rapport.

avatar JoKer | 

Je dois dire que le processeur à l'intérieur du Mac ça ne m'intéresse pas.
Tant qu'il est performant et qu'il ne consomme pas trop.
Que se soit du intel, de l'ARM, du PowerPC ou autre, peu importe.

Mais une sortie hypothétique en 2016 impose une annonce à la WWDC (comme en 2005).

avatar MacGyver | 

Quel serait l impact point de vue OS et soft?

avatar bonjour123 | 

@MacGyver :
OS X est certainement déjà compatible ARM, Apple a tout prevu. Pour c'est qui est des logiciels, ils devront etre reecrits pour etre compatibles ARM, mais Apple proposera certainement une plateforme pour emuler les apps intel sur un mac ARM (comme Rosetta qui permettait d'emuler des apps ppc sur intel)

avatar bonjour123 | 

@Bonjour123 :
Pour ce *

avatar olaola | 

Sauf qu'au passage au proc Intel il y a avait un gros gain de perf qui permettait de rendre l'usage d'un émulateur acceptable. Là on est pas du tout dans cette situation.

avatar joneskind | 

@MacGyver

Faudrait recompiler tous les softs pour l'architecture ARM. Ça ne poserait probablement aucun problème pour les apps du Mac AppsStore qui ont été écrites avec xCode mais ça va certainement l'être un peu plus pour les autres - notamment les apps professionnelles comme la suite Adobe ou AutoCAD.

Mais à mon avis ce sera un Mac d'entrée de gamme, donc plutôt destiné aux amateurs. Sachant que les puces ARM coûtent beaucoup moins cher que les puces Intel (qui se fait des marges de cochon), ça pourrait être bénéfique pour beaucoup.

Personnellement je ne vois pas vraiment cette machine comme un Mac, mais plutôt comme un appareil iOS doté d'une interface OSX, avec tout le catalogue du MAS. Et ça pourrait m'intéresser si la machine est bon marché.

avatar olaola | 

Ca sera bénéfique pour la marge d'Apple. Pour l'utilisateur final c'est pas du tout évident. Quand on voit les marges d'Apple je doute que le prix ne soit franchement plus bas pour l'acheter. Par contre effectivement ça fera des centaines de dollars économisées pour Apple.

avatar crazy_c0vv | 

Génial, le système sera encore plus fermé qu'avant !

avatar Hasgarn | 

Tu as changer ton processeurs sur combien de Mac ?
C'était des Macs Pro ou un autres Mac ?

Tout ça pour te demander, en quoi ça change quoi que ce soit ?
On n'a jamais eu le choix du GPU, sur Mac. Sauf sur les Mac pro d'avant 2013.

avatar Mark Twang | 

@crazy_c0vv :
ARM n'est pas fermé, au contraire. Et ce sera l'occasion d'une réelle convergence logicielle entre plateformes de bureau et tactiles.

avatar Hasgarn | 

Je ne crois pas que le Mac reste ad vitam chez Intel. Le simple fait de passer à Intel alors que les PowerPC avait ses fans a fait l'effet d'une bombe à l'époque, ça a pris tout le monde cours.

Et alors, on en est très content, la décision a fait sens au point que nombreux sont ceux qui poussent des cris d’orfraie rien que de lire qu'Apple puisse passer d'Intel à ses propres processeurs.

Je ne sais pas pour vous, mais quand je vois qu'Intel se repose sur ses lauriers, comme IBM en son temps, je ne m'étonnerai pas de voir Apple passer à l'A10X.

Et alors, ou est le vrai problème d'avoir de nouveaux processeurs dans nos futurs machines, en quoi Apple nous enfermerait plus ? Il n'y a que sur les Macs Pro que l'on peut changer le proc.
Il existera tout une antériorité de dev sur la plate forme iOS, Swift sera mure, J'imagine mal Apple ne pas mettre une bibliothèque de transition à ce moment.

Ce sera compliqué pour les hackintoshs, mais rien de plus.

avatar lezardon | 

ARM = fin des hackintoshs

avatar joneskind | 

@lezardon

Jusqu'à ce que le premier constructeur PC sorte un ordi ARM sous Linux ou Chrome OS mais étonnamment compatible avec l'OS dApple.

Mais dans un premier temps ça va surtout être ARM = Fin de Bootcamp, sauf si MS ressort son Windows ARM du placard.

avatar jb18v | 

mouais, quand on voit qu'il y a déjà des soucis pour fournir en Ax les iBidules, qu'est-ce que ça va être une fois intégrés aux Macs..

m'enfin on verra bien, on a le temps :)

avatar Mark Twang | 

À terme, avec les SoC sur archi ARM, Apple et Linux ne dépendront plus du bon vouloir de Nvidia et AMD pour avoir des drivers potables. Les performances graphiques et la consommation seront d'une plus grande efficacité.

avatar joneskind | 

@Mark Twang

D'autant plus que ARM sur Mac est synonyme de Metal dans OSX ^_^.

avatar romainB84 | 

Est ce qu'un mac sous ARM rendrait nativement compatible les applis iphone/ipad?

avatar romainB84 | 

parce que ça, ça pourrait donner un sacrée intérêt au passage sous ARM :-)
une bibliothèque de plusieurs centaines de milliers d'applications disponibles des sa sortie

avatar joneskind | 

@romainB84

D'après ce que j'ai pu lire ici et là, les apps développées pour iOS devraient déjà être nativement compatibles avec OSX puisque c'est le même langage qui est utilisé coder. C'est au niveau de la compilation qu'une app devient incompatible. Dans les faits c'est un peu plus compliqué que ça parce que l'architecture x86 et l'architecture ARM ont quand même quelques spécificités qui peuvent rendre un code incompatible d'une plateforme à une autre. Ceci étant dit, il me semble justement que c'est le but de Swift, le nouveau langage d'Apple, de faciliter le développement iOS et OSX.

Cela étant dit, une app écrite pour une interface tactile ne fonctionne pas bien sur une interface clavier/souris. C'est pas fait pour. Du coup, ça ne sera de toute façon jamais aussi simple (sauf peut-être pour les jeux et quelques autres types de logiciels qui s'en accommoderaient facilement)

avatar Stardustxxx | 

Plusieurs précisions. Les apps développées pour iOS ne sont pas nativement compatible pour OS X car elles utilisent le meme langage. La compatibilité ne dépends pas juste du langage mais plutôt des frameworks et des API disponibles (CoreAudio,...).

La compilation transforme ton code en langage machine compréhensible par le CPU (ou une forme intermédiaire pour java, .net). C'est la que tu optimises pour les différentes architectures (x86, x84, ARM, etc...) ou pour le CPU (ARMv7, Neon, ...). En plus, x86 et ARM ont des modèles mémoires différents, la gestion des atomics est plus facile en x86 ce qui donne un petit avantage pour le multithreading.

Switf est un langage, il n'a rien a voir avec iOS ou OS X, autant que Java a voir avec Android, ou C++ avec Windows. Le fait qu'il soit pour le moment restreint a l'écosystème Apple est arbitraire. Il a ete concu pour remplacer Objective-C et faciliter le développement d'application. Objective-C a une syntaxe pénible.

avatar cv21 | 

...vu l'usage de certain ordinateurs et le développement de la domotique, des processeurs à ultra basse consommation sont toujours la bienvenue.

Cependant, en observant l'univers PC, il est possible d'avoir un i7 avec une "vrai carte vidéo". Cela correspond davantage à mon usage. Ce type de machine n'existe pas chez Apple.
Je veux la même chose chez Apple sans aller jusqu'au Xeon. Pour le reste, je m'en fous ! La lecture de cet article titille donc mes futiles inquiétudes sur la vision de l'usage de l'ordinateur par Apple. J'associe ARM à des usages grand public. Cette famille de processeur ne me semble pas apriori adaptée pour des applications qui nécessitent des calculs " intensifs ". Je n'y connais rien, pourvu que je me trompe.

avatar fousfous | 

@cv21 :
Oui tu te trompes: de plus en plus de serveurs s'équipent de processeurs ARM justement pour leur faible consommation, alligné en parallèle ça permet d'avoir beaucoup de puissance pour une très faible consommation comparé aux xeon (et en prix aussi).

avatar romainB84 | 

effectivement, on peut coupler plusieurs processeur ARM pour augmenter la puissance a faible cout energetique, la problématique vient du faible nombre d'application gérant parfaitement la paralelisation des processeurs.
dc utiliser 5 processeurs à 4 coeurs ARM permettrait bien d'avoir 20 processeurs en // mais quelles applications tirereraient partie de tout ces processeurs?

avatar MiGaNuTs | 

Et mon virtualbox avec le paquet d'applis "metier" windows dont j'ai parfois besoin, j'en fait quoi ?
Je prends un vrai PC en plus du macbook ?
A ce compte la autant se passer du macbook plutot que de me passer d'un PC, ca sera plus simple. Et moins cher.

avatar jimmycactus | 

Quid de Parallel desktop si on passe sur du ARM? Honnetement, un des avantages du mac est de pouvoir à la fois avoir accès aux bécanes apple, à l'écosystème osx, sans pour autant abandonner Windows qui reste sur beaucoup d'usages (bureautique pour commencer) bcp plus efficace que OSX.

Si Arm = fin de la compatibilité windows alors il faudra, les pieds devant, repasser sur pc....

avatar Gagolak | 

Pour ceux qui font du mail, du surf, qui vont sur les réseaux sociaux, stockent et améliorent un peu leur photos, écoutent de la musique, créent quelques documents et regardent des films ça ne changera pas grand chose.

avatar Le docteur | 

En fait ça se tient :
- passage à Intel pour récupérer les utilisateurs Windows et faire monter la puissance des machines (en gênant l'amélioration de l'autonomie, surtout quand il a fallu accepter les duo proc-cg d'Intel).
- développement d'un écosystème maîtrisé par Apple et s'enrichissant à vitesse grand V grâce aux App Store. Pendant ce temps les switchers s'accoutument au Mac.
- Paf ! Retrour vers l'ARM facilité par le Mac App Store, avec un peu de chance quasi transparent. Perfs sans doute identiques et gros bond en avant pour l'autonomie. Dans le dos Intel.

avatar 0MiguelAnge0 | 

Et la compatibilité x86 serait assuré comment?! Retour à l'air PowerPC... Ou alors un hybride ARM + iCore. Sans compatibilité x86, intérêt?

avatar Mrleblanc101 | 

Quand on voit qu'Intel gagne 5%-10% de puissance par génération de processeur alors qu'Apple réussi à les doublés en consommant toujours moins... On voit que l'avenir est dans les puces ARM!

avatar Stardustxxx | 

Et tu as comparé la taille et le nombre de transistor d'un A8X et d'un Core-M ?

A8X : 3 milliards de transistor sur 128 mm2
Core-M : 1.3 milliard sur 82 mm2

Et pourtant le Core-M est plus rapide, mais chauffe plus. Par contre il faut plus du double de transistor chez ARM pour avoir un processeur equivalent a un Core M.

avatar Mrleblanc101 | 

Un mac ARM ça veux aussi dite une compatibilité des applications iPad sur Mac alors pas besoin de "tout" ré-ecrire les app! Juste à adapter les app iPad et déjà un bon écosystème des le début

avatar opiumdna | 

Y'a rien à faire, je m'y fais pas au design de ce Air. Le trackpad est pas centré, sérieux :/

avatar Seccotine | 

1) Il est centré
2) Cet Air n'existe pas

Pages

CONNEXION UTILISATEUR