Chrome commence à se débarrasser du Manifest V2, et avec lui des bloqueurs de pub avancés

Stéphane Moussie |

Après avoir été repoussée à plusieurs reprises, l’abandon du Manifest V2 par Chrome commence finalement, un abandon qui va affecter certaines extensions, en particulier les bloqueurs de pub avancés.

Le Manifest V2 est un ensemble de règles qui définit les capacités des extensions des navigateurs. Il est sur le point d’être remplacé par une V3 qui doit, selon Google, améliorer la confidentialité, la sécurité et les performances de toutes les extensions. Mais cette nouvelle version fait débat depuis des années, car elle va également diminuer les aptitudes de certains bloqueurs de pub.

Sous la pression des utilisateurs et des développeurs, Google a revu en cours de route à la hausse le nombre de règles pouvant être prises en charge par les adblockers (les règles servent à spécifier les éléments à bloquer sur une page). Autre mesure sur laquelle est revenu, en partie, le géant du web : le ralentissement de la fréquence des mises à jour des extensions. Les développeurs n’auront pas à faire approuver chaque nouvelle liste de blocage, mais les listes « dynamiques » (les plus puissantes) restent concernées par la nouvelle vérification. Les bloqueurs seront donc moins réactifs quand YouTube, par hasard, changera sa méthode d’intégration des réclames.

Dans son dernier billet de blog, David Li, le responsable des extensions de Chrome, fait mine que les divergences sont de l’histoire ancienne : « Actuellement, plus de 85 % des extensions activement maintenues dans le Chrome Web Store utilisent Manifest V3, et les principales extensions de filtrage de contenu ont toutes des versions disponibles avec Manifest V3 — avec des options pour les utilisateurs de AdBlock, Adblock Plus, uBlock Origin et AdGuard. »

S’il existe bien une version Manifest V3 d’uBlock Origin, le bloqueur de référence, celle-ci n’est pas aussi puissante que la version « classique ». Le développeur Raymond Hill a montré que, sur un site de presse américain, uBlock Origin Lite (la version Manifest V3) ne parvient pas à bloquer un anti-bloqueur, contrairement à uBlock Origin (Manifest V2). Dans une FAQ, il explique que les utilisateurs verront ce genre de différence sur certains sites et que la version « classique » de son extension ne pourra jamais être portée sur le Manifest V3.

L’abandon du Manifest V2 va démarrer cette semaine dans la bêta de Chrome 127. Les extensions Manifest V2 installées seront automatiquement désactivées et le Chrome Web Store ne permettra plus d’en télécharger de nouvelles. Cette transition au profit du Manifest V3 sera généralisée au cours des prochains mois. Les utilisateurs de Chrome attachés aux « vieilles » extensions pourront se rabattre sur Firefox, qui va continuer de gérer le Manifest V2 tout en adoptant le V3. Apple n’a pas précisé si (et quand) elle allait mettre un terme à la prise en charge de la V2, mais on en saura peut-être plus à l’occasion de la WWDC 2024.

avatar Azorbar | 

Firefox qui améliore sa position sans rien faire c’est beau

avatar madaniso | 

Bof, il y aura toujours des devs talentueux pour coder des alternatives !!!

avatar YuYu | 

@Azorbar

Oui, j’espère vraiment que Firefox va reprendre des parts de marché grâce à ça !

avatar Pierre H | 

Se débarrasser de Chrome c'est encore la meilleure chose à faire.
C'est pas facile c'est sûr.

avatar Thaasophobia | 

Firefox oui ! ou Opera ?
J'aime beaucoup Opera aussi

avatar nova313 | 

Ça fait bientôt 2 ans que j’ai rebasculé sur Firefox et j’en suis bien content.
En tant que développeur web, autant dire que c’est important le choix du navigateur. Et franchement, mis à part quelques APIs qui sont présentés sur Chrome et pas encore sur les autres navigateurs, ben ça me fait une belle jambe.

avatar Nietzsche | 

J’utilise pas une extension, mais une application : AdGuard pour Mac et le DNS personnalisé de AdGuard DNS.

avatar Spinaker | 

Oui c'est effectivement très efficace.

avatar yd29021976 | 

@Nietzsche

Je l’utilise aussi, mais pour moi c’est une extension. A partir du moment où ca apparaît dans l’onglet « extension » de safari, c’est une extension.
Cela dit, adGuard apparaît comme une application, mais je ne pense pas que ce soit l’application qui fait office de bloqueur dans safari, mais bien les extensions.

avatar Nietzsche | 

@yd29021976

Pas certain qu’on parle du même produit. C’est une application téléchargée du site de AdGuard.

avatar fhanachi | 

Et c’est fin du monde de ne plus utiliser Chrome??? Les alternatives meilleures existent, et quand ils perdront leur part de marché ils ne feront plus ce qu’ils veulent.
Perso j’ai découvert internet avec IE, qui s’en souvient maintenant?

avatar geooooooooffrey | 

Absolument tout le monde s'en souvient. Et certains s'en servent même encore.
Il ne faut pas sous-estimer la force de la résistance au changement.

avatar bouh | 

@fhanachi
Oui mais il n’y a pas bcp d’alternatives pour les gens sous Windows. À part Firefox, quoi d’autre ? Brave dit que ça n’aura pas d’impact sur leur « Shield » (built-in adblocker) mais je suis comme Saint-Thomas. Edge passe au Manifest v3 comme sans doute tous les browsers basés sur chromium.

avatar Thaasophobia | 

Quelque soit le navigateur que vous protégez avec des blockeurs en tout genre... je vous conseille de généraliser l'utilisation d'un service de filtrage DNS sur vos équipements:

Le meilleur : nextdns.io, bien que créé par deux français, l'infra réside au US.

La nouvelle version dédiée EU : dns0.eu même équipe mais service souverain Européen.

avatar bouh | 

@Thaasophobia
Ha mais je suis on ne peut plus d’accord avec vous. Je suis fan des produits AdGuard et j’ai AdGuard Pro sur tous nos idevices et Mac. Et à la maison j’ai AGHome qui tourne sur l’UDM.
Sur iPhone, si je le désactive et que je lance l’application MacG, je m’en rends compte tout de suite 😅

Dans la CoreLibs v1.15.25 sera ENFIN implémenté un nouveau type de filtre qui va clean les url de redirections, dont se sert abondamment Dealabs, par exemple. Trop hâte, je l’ai request en 2020.

avatar xr2 | 

Précisons que ces excellents services sont très faciles à installer grâce aux profiles Apple.

Très bons compléments à AdGuard, et Firefox (notamment en l'absence de Safari sur PC).

avatar e.duchemin | 

Je

avatar Tom PostProd | 

Et les navigateurs basés sur Chromium seront-ils impactés aussi s’ils mettent à jour ? Merci !

avatar e.duchemin | 

U

avatar David C. | 

Et un navigateur tel que Brave, ça donne quoi ?

avatar jackhal | 

Personnellement j'utilise Safari mais Brave est très bien. Il faut virer quelques trucs au départ (pseudo récompenses, machin crypto, web3 gogo), et après c'est bon - même sur les vieux Mac, c'est du reste pour ça que je le connais bien, c'est le navigateur que j'utilisais sur mon précédent Mac agonisant et pour lequel Safari n'était plus mis à jour..

avatar aricoseco | 

Ce n'est plus le cas malheureusement. Certaines fonctionnalités crypto de Brave ne sont plus aussi facilement désactivable (il y a même certains trucs qu'on ne peut plus désinstaller mais juste désactiver et qui reviennent à chaque mise à jour) et la très grande partie de la pub qu'il propose depuis quelques mois est majoritairement de la pub pour des services cryptos.

avatar raoolito | 

apparemment c'est ce manifeste qui sera utilisé dabs tous les navigateurs à terme si j'ai bien compris

avatar hawker | 

Comme le gouvernement français, la corruption progressive bien dans le dos et on fait croire que c’est normal.
Il y a une solution: osez imaginer le changement et simplement aller ailleurs.
Je parle de Firefox.

avatar l3chvck | 

On va changer de navigateur alors …
N’oublions pas que le business de google c’ezt de vendre de la pub

avatar aricoseco | 

Félicitations à Google qui vient de donner un coup de fouet au marché des bloqueurs de pub par DNS.

avatar pat3 | 

Comme c’est bon de ne pas utiliser Chrome !

avatar roccoyop | 

Je ne comprends pas en quoi Safari peut être impacté par le passage de la V2 à la V3. Ce manifeste ne concerne pas uniquement le fonctionnement des extensions chrome et leur compatibilité avec les navigateurs qui acceptent les extension de ce dernier ?

avatar MrGrovo | 

Pour la plupart des usages Firefox est tellement mieux que Chrome. Aussi (plus) rapide, plus respectueux de la vie privée, plus personnalisable... que des avantages. Laissons à Chrome les outils de dev qui restent plus performants que sur FF.

CONNEXION UTILISATEUR