Chrome : Google repousse la fin de Manifest V2 à 2024

Félix Cattafesta |

Les extensions Chrome utilisant Manifest V2 vont avoir droit à un peu de répit : Google a annoncé une prolongation de la date limite avant le passage obligatoire vers Manifest V3, son nouveau système pour les extensions vivement critiqué. Celui-ci est en cours de mise en place et va complètement remplacer la V2 d'ici 2024.

Le bloqueur de pubs AdGuard dispose d'une version optimisée pour Manifest V3.

Le passage obligé vers Manifest V3 a fait du bruit : cette version apporte des changements importants dans la gestion des extensions du navigateur mettant à mal les bloqueurs de pub. Selon les développeurs de ce type d'apps, cette nouvelle version empêche ou dégrade fortement le bon fonctionnement des adblockers.

Google continue de forcer la transition, et le Chrome Web Store n'accepte plus d'extension sous Manifest V2 depuis le premier janvier. La firme de Mountain View avait initialement prévu d'arrêter la prise en charge des extensions sous Manifest V2 dès juin 2023. Dans un billet de blog, l'entreprise annonce laisser un peu de temps pour cette transition avec un nouveau planning.

Dès janvier 2023, une extension devra utiliser Manifest V3 pour avoir le droit à un badge de recommandation sur la boutique de Chrome. Au mois de juin, les applications sous l'ancienne version vont automatiquement être déréférencées. Janvier 2024 marquera le dernier clou dans le cercueil de Manifest V2 : toutes les apps l'utilisant seront supprimées du Chrome Web Store.

Les choses vont donc s'accélérer à partir de cet été. De plus, Google explique que les versions de Chrome paraissant à cette période pourront « expérimenter la désactivation de la prise en charge des extensions Manifest V2 dans tous les canaux, y compris le canal stable ». Pour les entreprises, la prise en charge de Manifest V2 a été repoussée jusqu'à janvier 2024.

Ce sursis sera sans doute apprécié des développeurs, qui vont pouvoir plancher sur la transition vers cette nouvelle API qui ne semble pas complètement optimisée. L'éditeur d'AdGuard déclarait cet été que le travail d'adaptation avait été « une tâche difficile » et que « « la nouvelle API était encore brute, certains aspects n'étaient pas finalisés et ne fonctionnaient pas comme prévu ».

Malgré « l

Malgré « l'apocalypse Manifest V3 », AdGuard est le premier bloqueur compatible avec les nouvelles règles de Google


avatar raoolito | 

"Les choses vont donc s'accélérer à partir de cet été"

:D
ete 2023 quoi, j'ai ete troublé durant une poignée de secondes hahha

avatar marc_os | 

@ raoolito

Ça dépend de quel côté du globe on se trouve !

avatar raoolito | 

@marc_os

Ah oui!!
Felix petit canaillou 😅

CONNEXION UTILISATEUR