Publicités personnalisées : Meta et Mozilla proposent un autre système post-cookie

Stéphane Moussie |

Les projets visant à remplacer les cookies par d'autres techniques pour personnaliser la publicité en ligne fusent de toutes parts. Mozilla et Meta (ex-Facebook) ont présenté conjointement Interoperable Private Attribution, ou IPA, un système qui est censé permettre aux publicitaires de mesurer l'efficacité de leurs campagnes publicitaires tout en protégeant la vie privée des internautes.

IPA repose sur deux fondements. Le premier, c'est le calcul multipartite sécurisé (Multi-Party Computation) qui empêche que les différentes entités au contact de l'utilisateur (le publicitaire, mais aussi l'éditeur du site web et le créateur du navigateur) n'apprennent le comportement de celui-ci. Mozilla l'utilise déjà pour Prio, son service de collecte des statistiques d'utilisation sur Firefox. Le deuxième fondement d'IPA est qu'il s'agit d'un système agrégé, qui produit des résultats qui ne sont pas liés à des utilisateurs individuels.

D'après Mozilla et Meta, ces deux caractéristiques font qu'IPA ne peut pas permettre de suivre ou de profiler les utilisateurs. Aux publicitaires, les deux acteurs du web promettent une grande flexibilité et des capacités « robustes », mais tout en maintenant la confidentialité des internautes, précisent-ils immédiatement.

Schéma du fonctionnement du système Private Click Measurement d'Apple

IPA, qui en est au stade du brouillon, a été proposé au Private Advertising Technology Community Group du W3C dans l'espoir de voir le projet devenir un nouveau standard. Seulement, il n'est pas le seul candidat. Apple pousse son système Private Click Measurement, qui promet lui aussi de mesurer l'efficacité des pubs tout en respectant la vie privée des utilisateurs. Apple l'a d'ores et déjà mis en place dans iOS et macOS depuis l'année dernière.

Et puis il y a Google, qui a abandonné le très controversé FLoC, mais qui mise maintenant sur des Topics, c'est-à-dire des thèmes représentatifs des centres d'intérêt de l'internaute qui sont reconnus par le navigateur. Ce projet est lui aussi décrit comme respectueux de la vie privée par son promoteur. Google a aussi présenté sa proposition au W3C, mais à un autre groupe également, l'Improving Web Advertising Business Group. Les débats sur le futur de la publicité personnalisée ne font que commencer.


avatar shaba | 

J’aime pas beaucoup que Firefox s’acoquine avec Meta.

avatar swiftrabbit | 

J’aime pas beaucoup que des compagnies ne veulent pas s’associer aux bonnes idées

avatar Krysten2001 | 

J’aime pas Mozilla et Facebook. Jsp, ça pue 😷🤗😌

Je préfère celle d’Apple qui a une grande expertise en la matière.

avatar DP-Britto | 

@Krysten2001

Ah.

avatar onemorething | 

@DP-Britto

Ah..

avatar fte | 

@Krysten2001

Celle d’Apple ? Celle qui inclue de vendre nos recherches par défaut à Google pour quelques menus milliards de dollars ?

Hum.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"Celle d’Apple ? Celle qui inclue de vendre nos recherches par défaut à Google pour quelques menus milliards de dollars ?"

Il est d’ailleurs intéressant de noter que durant une grande par de son histoire la fondation Mozilla tirait plus de 90% de ces revenus du même type s’accords avec Google 😉

Et que les difficultés financière ont commencé à advenir quand cet accord fut remis en question.

Au delà de ces considérations: que peut offrir aujourd’hui la fondation?

La guerre des browser est derrière nous avec des dominations et des positions figées.

Et ce qu’ils ont produit de plus intéressant ces dernières années c-à-d Rust à pris sont autonomie.

avatar iftwst | 

Mozilla c’était les gentils pourtant non ?

avatar Amaczing | 

@iftwst

C’était.

avatar iftwst | 

@Amaczing

Ah.

avatar dodomu | 

@iftwst

Un gentil peut tout à fait s’associer avec un méchant (et réciproquement), s’ils y trouvent un intérêt commun…
Si la solution conjointement proposée par Mozilla et Facebook est effectivement respectueuse de la vie privé (Facebook ne nous piste plus, ou beaucoup moins) tout en étant efficaces pour les annonceurs (Facebook continue d’exister, mais aussi d’autres acteurs dont la survie dépend du modèle gratuit contre visionnage de publicité, et en nous pistant moins de surcroît), pourquoi s’y opposer ?

avatar RonDex | 

@iftwst

 « les gentils »

Les méchants et les gentils ! 🙄
On est dans un monde binaire après tout… 😁

avatar iftwst | 

@RonDex

Eh oui. Binaire.

Jour nuit
Droite gauche.
Haut bas.

😉

avatar bonnepoire | 

Mozilla vend son âme pour être rentable. J’avais commencé à réutiliser Firefox, je pense que je vais abandonner pour de bon.

avatar frascorpion | 

Bon ben je vais quitter Firefox à l’avenir car Mozilla fait un pacte avec le diable (Meta) 😒

avatar dodomu | 

@frascorpion

Et si c’était l’inverse ? Meta qui fait un pacte avec le Bien car ils auraient trouvé un intérêt commun ?

avatar frascorpion | 

@dodomu
Pas faux !

avatar Derw | 

@dodomu

Et la marmotte…

avatar DP-Britto | 

@dodomu

Complètement. Le gentil Apple s’associe bien au méchant Google pour que Google soit le moteur de recherche par défaut de Safari mais ça beaucoup l’oublie.

Et fut un temps, Facebook était mis en avant par Apple aussi.

avatar bonnepoire | 

@ DP-Britto
Apple qui bloque les traqueurs? C’est le même Apple dont tu parles?

avatar DP-Britto | 

@bonnepoire

Le même oui qui bloque les traqueurs mais a signé un contrat en or avec Google pour l’avoir en moteur de recherche principal. Mais quand Mozilla le fait elle « vend son âme pour être rentable. »

avatar fte | 

@DP-Britto

Il y a une petite différence entre les deux cependant.

Apple est - certains l’oublient - une entreprise capitaliste qui prétend avoir une âme.

Mozilla est une fondation à but non lucratif qui avait et a peut-être encore une âme.

Le premier n’a pas d’âme à vendre.

Le deuxième l’a peut-être vendue pour sa survie.

avatar DP-Britto | 

@fte

Tout à fait. Après à voir ce que ce partenariat devient, ne pas juger Mozilla trop vite quand même.

avatar claude72 | 

Faire un pacte avec le diable peut aussi être une solution pour tempérer les ardeurs du diable : si Mozilla propose un outil qui permet à Facebook de ne plus espionner les internautes pour obtenir les informations qui permettent à son business publicitaire de fonctionner aussi bien qu'en espionnant les internautes, tout le monde y gagne :
- les internautes sont moins espionnés,
- Facebook continue son business comme avant mais en étant un peu moins diabolisé,
- Mozilla confirme sa position de "gentil" et trouve une source de revenu pour continuer à developper FireFox.

(je n'y connais rien, je me fais juste l'avocat du diable… ce qui est dans ce contexte une expression totalement fausse, puisque le diable c'est Facebook, et mon commentaire vise plutôt à défendre Mozilla…)

Ceci dit, même si Facebook passe du côté des gentils (ou des "moins méchants"), il reste encore Google, donc je garde mes 2 bloqueurs de pub !!!

avatar milka | 

Les opposés s’attirent.

avatar Sanid35 | 

Quelle idée de s’associer avec Meta ?

avatar dodomu | 

@Sanid35

Bénéficier de sa force de frappe, et c’est surtout gagnant-gagnant : pour Facebook s’associer à Mozilla c’est prouver que le respect de la vie privé est réellement au programme et que ça n’est pas du flan, et pour Mozilla avoir Facebook dans son camps prouve que la solution sera efficace pour les annonceurs, car Facebook soutient cette solution.

avatar YetOneOtherGit | 

Les grandes manœuvres pour démontrer la valeur de son approche au W3C.

Et dans ce cadre pas étonnant de voir le fragile Mozilla s’associer à Meta 😎

avatar F7rt | 

Ça commence à bien faire cette mode de l’IPA qui dure depuis bientôt 10 ans…

avatar Paquito06 | 

@F7rt

😅….

🍻

avatar Eyquem | 

Je m’y fais pas à ce nouveau nom. Meta… Ils essayent de faire oublier Facebook ??

avatar YetOneOtherGit | 

@Eyquem

"Ils essayent de faire oublier Facebook ??"

Y a de ça mais aussi le fait que l’entreprise ce n’est pas que FB 😉

avatar andr3 | 

IPA 🍺

avatar iNicolas1721 | 

Du coup, il faudrait utiliser quel navigateur ? Au travail, j’ai le choix entre Google chrome ou Microsoft Edge… Les applications tournent mal avec Safari…

avatar fte | 

@iNicolas1721

"Microsoft Edge"

C’est celui que j’ai choisi, sur toutes plateformes. J’ai des raisons, l’une d’elles étant d’éviter Chrome et Google.

C’est devenu un très bon navigateur, avis perso.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"C’est devenu un très bon navigateur, avis perso."

C’est le cas, mais comme c’est MS … ça devrait être mal reçu ici 🥴

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"C’est le cas, mais comme c’est MS … ça devrait être mal reçu ici 🥴"

Je pense que tu n’auras aucun mal à me croire si je te dis que je me fous complètement que de soit reçu bien ou mal. 😂

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"Je pense que tu n’auras aucun mal à me croire si je te dis que je me fous complètement que de soit reçu bien ou mal. 😂"

🤝

CONNEXION UTILISATEUR