Surprise, XQuartz a été adapté à l'architecture Apple Silicon

Stéphane Moussie |

Bonne surprise pour certains utilisateurs qui ont un pied sur Mac et l'autre sur GNU/Linux : plus de quatre ans après sa dernière version, XQuartz vient d'être mis à jour et il est même optimisé pour l'architecture Apple Silicon. XQuartz est un framework qui porte le système de fenêtrage X11 de systèmes UNIX sur macOS. Autrement dit, il fait le lien entre le monde de l'open source et celui d'Apple.

XQuartz n'est plus aussi demandé qu'à une époque (Gimp, Wine ou encore Inkscape n'en ont plus besoin depuis plus ou moins longtemps), mais des logiciels spécialisés, notamment dans le champ scientifique, reposent encore sur lui.

C'est un ingénieur d'Apple, Jeremy Huddleston Sequoia, qui a développé discrètement cette version 2.8 sur son temps libre. Il explique dans une mailing list que XQuartz utilise désormais un tout nouveau système de compilation qui devrait faciliter la maintenance du projet. Les anciennes versions demandaient beaucoup d'opérations manuelles ou des outils internes d'Apple.

Jeremy Huddleston Sequoia, qui a participé au portage de macOS sur Apple Silicon, a fait les choses bien. XQuartz est maintenant notarié et des bibliothèques obsolètes ont été supprimées. XQuartz 2.8 nécessite OS X Mavericks (10.9) au minimum.


avatar totoguile | 

Beaucoup de distributions Linux utilisent Wayland maintenant https://wayland.freedesktop.org

avatar Ali Baba | 

@totoguile

Top !

avatar oomu | 

très bien. Merci à Jeremy Huddleston Sequoia, qui en plus d'avoir un nom extraordinaire d'aventurier, rend un fier service.

ça sera toujours pratique pour travailler dans les deux environnements.

-
quand à wayland, si il est effectivement l'avenir de Linux, y a encore quelques années de travail avant que Xorg ne soit plus nécessaire.

avatar raoolito | 

@oomu

je doute que monsieur sequioa ait pu realiser ceci en tant qu’ingenieur de chez apple sans l’aval des responsables. Pour Apple tout doit etre mis en place pour faciliter l’introduction des apple silicon (mon dieu, ils vont remettre le port sdcard…)
alors vu qu’en prime on aura guere à linux pour virtualiser ce serait dommage de ne pas depoussierer un peu quelques outils qui peuvent etre utiles à d’autres.

avatar oomu | 

il m'arrive de remercier les employés , en sautant la case patron. Voyez cela comme une coquetterie d'un fou.

avatar Steve Molle | 

Je constate que contrairement à ce qu’on avait pensé il y a quelques années, Linux régresse en entreprise et même dans les administrations...

avatar CostaDelSol | 

@Steve Molle

Ce n'est pas le cas pour l'entreprise dans laquelle je travaille où l'on déploie (notamment) des laptops Ubuntu, mais uniquement pour des développeurs.
Cela ne veut pas dire que je parle pour les autres compagnies, bien entendu :)

avatar oomu | 

en entreprise ? non linux ne régresse pas. (car c'est quoi "l'entreprise", et le "linux en entreprise" hmm ? )

Linux en tant que poste de bureau, et donc, pour l'usage en administration qu'on lui supposait (gendarmerie, bureaux des services de l'Etat, collectivité locales, etc), oui, la régression ou arrêt est effective.

il y a plusieurs explications à cela. L'échec sur le bureau de plusieurs initiatives communautaires ET commerciales. Et pour la France, la trahison d'engagement politiques, autour des formats et financements, qui ont culminé à l'accord cadre avec Microsoft.

-
au delà, de ça, si Linux régresse sur ce que je pense que vous avez en tête, le "bureau" (ha!) c'est aussi parce que Microsoft a su prendre les bonnes décisions.

avatar Moonwalker | 

Une bien belle surprise en effet. Grand merci à lui.

avatar saoullabit | 

C’est ça que c’est bon !
J’attends de voir ce que va donner la prochaine génération de proc !

avatar marc_os | 

> Autrement dit, il fait le lien entre le monde de l'open source et celui d'Apple

Quel rapport entre l'open source, X11 et Apple ? 😳
Pour info, j'ai découvert X11 ou plutôt X Windows à l'époque chez Siemens dans les années 90, et ce n'était pas vraiment open source... Certes X11 a pu être utilisé pour de l'open source, mais Objective C ou swift également, et pourtant....

avatar pacou | 

@marc_os

Disons que sans l’intégralité des projets open sources communautaires non commerciaux (il y a de open source commercial, et oui) de type bsd, freebsd, gnu Linux, Apple ne serait plus.

Le cœur de macOS (DarwinOS) est open source et repose sur tant de développement libres que s’en est étonnant : tant de connaissances mises au service de tout le monde, dont Apple et bien d’autres peuvent se servir.

Voilà le lien. Quant à l’interface MacOS, non libre, elle ne peut exécuter des programmes prévus pour l’interface (le serveur d’affichage ) x11.

Xquartz fait ce lien entre MacOS et x11.

avatar hirtrey | 

@pacou

Non Xquartz ne fait pas le lien entre MacOS et X11, c’est le serveur X11.

avatar pacou | 

@hirtrey

Oui, ça je sais, mais il est intégré en « transparence graphique » dans l’interface de MacOS, c’est dans ce sens que le disais.
On a deux moteurs graphique qui tourne en même temps sur le même noyau : x11 et Cocoa (a moins que cela ai changé de nom)

avatar BeePotato | 

@ pacou : « On a deux moteurs graphique qui tourne en même temps sur le même noyau : x11 et Cocoa (a moins que cela ai changé de nom) »

Cocoa, c’est un ensemble de frameworks pour le développement d’applications pour MacOS.
Le moteur graphique de l’OS, c’est Quartz — d’où le nom choisi pour XQuartz, qui fait tourner X Window au-dessus de Quartz.

avatar pacou | 

@BeePotato
Effectivement j’avais mal vérifié
Je ne développe rien sur Mac.

avatar BeePotato | 

@ pacou : « Voilà le lien. »

Si j’ai bien compris, la question de marc_os était surtout : pourquoi présenter X11 comme lié forcément à l’opensource et pourquoi présenter « le monde d’Apple » par opposition à celui de l’opensource ?
En effet X11, durant sa longue vie, n’a pas servi que pour l’affichage de logiciels opensource, loin de là ; et le monde d’Apple, comme tu l’as rappelé, est loin d’être totalement hermétique à l’opensource. La formulation faite dans l’article était donc un peu maladroite.

« Quant à l’interface MacOS, non libre, elle ne peut exécuter des programmes prévus pour l’interface (le serveur d’affichage ) x11. »

Notons que ça n’a rien à voir avec le fait que cet interface soit non « libre ». C’est juste lié au fait qu’elle repose sur d’autres frameworks, dont le mode de fonctionnement et les API sont (fort heureusement !) très différents de ceux de X11.

avatar pacou | 

@BeePotato

Oui
Concernant ton dernier paragraphe, je simplifie car pourquoi sinon utiliser certains logiciel souvent open source et la plupart du temps libre xquartz a t’il été développé à la base?
Cela permettait d’attirer l’attention de toute une population de développeurs méfiants envers Apple.

De toute façon, pour cette version de x11, je ne suis pas bien sûr que des logiciels purs propriétaires aient été portés sur Darwin pour tourner sur X11 dans MacOS.

Le projet DarwinOS est il même réellement utilisé significativement en dehors de MacOS?

Un vieil article pour les archives :

https://macbidouille.com/articles/expedition-darwinos/page1

avatar BeePotato | 

@ pacou : « Concernant ton dernier paragraphe, je simplifie »

Je ne touve pas que ce soit une simplification. La situation en question n’est pas complexe. Mais elle n’a rien à voir avec « libre / non libre ». Il y a eu des serveurs X non opensource, ça ne les a pas empêché de fonctionner.

« car pourquoi sinon utiliser certains logiciel souvent open source et la plupart du temps libre xquartz a t’il été développé à la base? »

Ben pour permettre l’affichage de logiciels X Window. Que ceux-ci soient opensource ou non.
Quand j’ai commencé à utiliser XDarwin + OroborOSX il y a une vingtaine d’années, c’était pour afficher sur mon Mac un logiciel non opensource tournant sur un serveur Sun.
Et même maintenant, quand j’utilise XQuartz, c’est régulièrement pour l’affichage de logiciels non opensource tournant sur des Linux.

Pour rebondir sur ce que je disais au début de ce commentaire : à l’époque de XDarwin, il y avait aussi un serveur X non opensource disponible pour MacOS X, qui s'appelait Xtools. Il avait l’avantage, par rapport à XDarwin, de proposer le mode « rootless » (avec les fenêtres X affichées au milieu des fenêtres de MacOS au lieu d’être dans un espace séparé).
Mais il n’a pas survécu à l’ajout de ce mode dans XDarwin et, surtout, à l’ajout dans MacOS par Apple de son propre serveur X (X11.app).

« Cela permettait d’attirer l’attention de toute une population de développeurs méfiants envers Apple. »

Hmmm…
Je doute que la motivation la plus forte ait été d’essayer d’attirer des développeurs qu’il y avait bien peu de chance de convertir en développeurs pour MacOS.
De mon point de vue, l’ajout par Apple d’un serveur X visait surtout les utilisateurs Unix, qui pouvaient d’un coup afficher facilement sur leur Mac les logiciels qu’ils faisaient tourner sur leurs serveurs, et même envisager d’en recompiler (moins facilement, mais au moins c’était faisable) certains pour les faire tourner localement. C’était à peu près à la même époque qu’Apple a passé l’installation des outils BSD et du Terminal d’optionnelle à systématique lors de l’installation de MacOS. Il y avait alors un certain effort visant la communauté scientifique (on se rappelle notamment Xgrid et les Xserve).

Gimp, Inkscape et Cie, c’était un à-côté totalement accessoire et pas dans la cible d’Apple, dont la préférence pour les logiciels de ce type est d’avoir des logiciels pour Mac et non des logiciels pour XWindow.

avatar marc_os | 

@ BeePotato
Ah les serveurs Sun... C'est justement sur ce genre de machine que j'ai découvert X Windows à l'époque. On le disait très très prometteur. Mais alors je programmais en Common Lisp sur station de travail Apollo, et je n'ai pas eu vraiment le temps de me mettre à X Windows.

avatar marc_os | 

@ BeePotato
Enfin quelqu'un qui a compris ma remarque !
(Parfois ce site me fait désespérer.)
Merci.

avatar koko256 | 

Les seuls systèmes d'exploitation + environnement de bureau open source sont sous x11/wayland. C'est pourtant évident.

avatar marc_os | 

For macOS 10.9 or later
Carrément cool.

avatar nukeo | 

Youpie ! Ça c’est une bonne nouvelle :)

(M’arrive souvent de l’utiliser quand je fais du ssh -CY)

avatar Carpate | 

Excellent, je l’utilise déjà sur un M1. Il devait tourner grâce à Rosetta. Il me permet de lancer une app windows maison avec Crossover

avatar Lightman | 

Ah ça c'est cool. Merci à lui.

CONNEXION UTILISATEUR