Déjà une bidouille facile pour faire tourner Windows 10 ARM sur un Mac Apple Silicon

Stéphane Moussie |

Craig Federighi l'a dit, sur le plan technique, rien n'empêche de faire tourner la version ARM de Windows sur un Mac Apple Silicon. La communauté l'a pris au mot et propose déjà des bidouilles pour profiter du système de Microsoft sur un Mac M1. Un tutoriel complet a été publié hier pour vous permettre de poster vous aussi sur Twitter une photo de Windows 10 tournant sur votre nouveau Mac. La virtualisation repose sur l'hyperviseur de macOS et sur une version spéciale du logiciel libre QEMU.

Le guide implique d'installer Xcode, de compiler QEMU et de taper différentes lignes de commande. Trop compliqué pour seulement faire mumuse avec Windows sur un Mac M1 ? Le développeur Khaos Tian simplifie tout ça avec ACVM, une petite app à interface graphique (en fait un wrapper pour QEMU) à télécharger sur son profil GitHub.

Windows 10 ARM sur un MacBook Air M1 dès aujourd'hui, c'est possible !

Après avoir ouvert ACVM, on sélectionne le nombre de cœurs et la quantité de RAM que l'on alloue à la machine virtuelle, on glisse l'image disque de Windows ARM sur la case « Main Image », et on clique sur « Start ». Mais attendez, on la trouve où cette image disque de Windows ARM, Microsoft ne commercialisant pas cette version ? Sur le site de Microsoft, pardi, dans la section dédiée au programme Windows Insider.

Microsoft fournit en effet à ses bêta testeurs une preview de Windows 10 pour ARM. Cette version est par nature expérimentale, et donc non recommandable pour un usage courant, mais pour la bidouille en question, elle fait l'affaire. L'inscription au programme Windows Insider est gratuite.

Reprenons le mini-tutoriel : une fois que l'on a téléchargé la preview de Windows ARM (un fichier .VHDX de plus de 10 Go) et qu'on l'a glissée sur la case « Main Image », il suffit d'appuyer sur « Start ». La machine virtuelle Windows 10 se lance alors, avec quelques messages d'erreur non bloquants, et on peut configurer le système de manière classique. Et voilà, Windows 10 ARM sur Mac Apple Silicon ! On peut utiliser les différentes applications préinstallées, naviguer dans l'OS…

Premier lancement de Windows ARM…
Ça marche !

Il manque néanmoins une chose importante à cette machine virtuelle, à savoir une connexion internet. Malgré plusieurs tentatives en suivant cet autre tutoriel, je n'ai pas réussi à installer les pilotes réseau indispensables, la machine virtuelle plante au moment de l'installation de ces drivers (c'est l'erreur KMODE_EXCEPTION_NOT_HANDLED qui est répertoriée et non résolue pour le moment), mais d'autres y sont parvenus.

Un développeur qui a pu installer Geekbench 5 sur la machine virtuelle a mesuré un score de 1 288 points en single-core et 5 449 points en multi-core (avec les 8 cœurs alloués et 4 Go de RAM). Des scores à comparer aux 1 730 et 7 500 points sur macOS. Autrement dit, il y a une perte de puissance au sein de la machine virtuelle, c'est normal, mais les performances restent très satisfaisantes… et même supérieures à celles d'une Surface Pro X, l'appareil de Microsoft qui fait tourner nativement Windows ARM.

Faut-il le rappeler, cette bidouille assez simple d'emploi arrive seulement deux semaines après la sortie des Mac M1. Grâce à la motivation et à l'ingéniosité de la communauté, on peut s'attendre à des solutions de virtualisation plus abouties rapidement. De quoi pousser Microsoft à commercialiser Windows ARM ?


avatar whocancatchme | 

En tant que bon Français, a quand un problème sur ces M1 ?!? Tout est trop positif ça me plait pas

avatar ancampolo | 

@whocancatchme

Lol tu as raison pas d’antenna gate, pas de surchauffe des perfs de dingues c’est louche???

avatar whocancatchme | 

@ancampolo

On veut râler c’est pas compliqué 😄

avatar Puff32 | 

@ancampolo

Si, il y a toujours des problèmes avec le Bluetooth ou le wifi, un des deux, je ne sais plus, comme avec les Intel

avatar sinbad21 | 

Il y a de sérieux problèmes de bluetooth sur les Mac M1, on en parle sur les forums de macrumors. Déconnexions incessantes, pointeur de souris qui saute, micro coupures avec les AirPods etc. Certains ont déjà renvoyé la machine, d'autres somment Apple de régler le problème avant fin décembre, sinon renvoi. On ne sait pas encore si c'est hardware ou software.

avatar Sindanárië | 

[Erreur d’aiguillage 😬]

avatar Musyanon | 

@whocancatchme

Si ça peut te rassurer j’ai déjà eu deux crash/reboot du MacBook Pro sur une utilisation classiquement bureautique ;)

avatar whocancatchme | 

@Musyanon

Aaahh

Mmh mmh (je me racle la gorge)

CEST A CHAQUE FOIS PAREIL APPLE SORT UN TRUC ET ON A DES PROBLÈMES, SI STEVE JOBS ÉTAIT LÀ...

avatar armandgz123 | 

@Musyanon

Pareil sur mon MacBook Air (bloqué sur un écran noir)

avatar huexley | 

le remplaçant du mode target est une daube

avatar mimolette51 | 

Il y en a déja et franchement, on parle de freeze de plusieurs minutes sous FCP. Et plein d'autres. Mais bon, avec la ligne éditoriale de macg, il faudra attentre un siècle pour que ca fasse surface...

https://www.youtube.com/watch?v=ALqgW7Zam7g

avatar Mickaël Bazoge | 

@mimolette51

N’importe quoi. On parle sans problème des soucis et des bugs des Mac M1.

avatar mimolette51 | 

Donne moi un lien LOL
Oui tu n'en aucun a donner LOL

avatar Frodon | 

@mimolette51

Voilà petit troll velu des caverne: https://www.macg.co/mac/2020/11/la-transition-apple-silicon-ne-regle-pas...

Par ailleurs, c’est un problème connu (j’ai même ça sur mon Hackintosh (un PC qui fait tourner macOS)), il peut y’a avoir plusieurs causes:

1. Problème lié à de mauvais réglages d’appairages => Dans ce cas faire un reste des préférences d’appairage Bluetooth (cf https://youtu.be/IK4EJOvueSM)

2. Problème d’interférence avec le WiFi 2.4Ghz (même fréquence que le Bluetooth) de chez vous ou de vos voisins => Essayer d’autres bandes dans les réglages WiFi 2.4GHz de vos routeurs WiFi (ou box internet) ou passer vos réseaux en 5GHz seulement. Si ça vient pas de votre WIfi (facile à tester en coupant carrément vos routeurs WiFi (box internet incluse)) et donc probablement ceux de vos voisins, soit vous arriver a voir avec eux pour qu’ils adaptent leurs réglages, soit vous l’avez dans le baba...

De mon expérience, macOS est plus susceptible d’avoir des soucis de ce type que Windows ou Linux (constaté sur mon Hackintosh, le Bluetooth est bien plus stable sous Windows ou Linux), donc il y a très certainement un soucis dans la qualité de l’implémentation de la pile Bluetooth de macOS.

avatar mimolette51 | 

Cherches m1 issues sur youtube vu que macg refuse les liens... ou censure...

avatar Christophe Laporte | 
au lieu de crier à la censure, le mieux c'est encore de prévenir par mail. Je crois qu'on répond souvent et on est très attentif aux réactions et demandes des lecteurs.
avatar Dimemas | 

A Mickael :
Oui enfin la ou je suis un peu d’accord avec lui c’est lorsque vous mettiez 9/10 a des machines comme les MBP qui souffraient de throttle et avec les claviers qui se bloquaient pour lesquels vous aviez un peu minimisé la chose au début. ;)

avatar oomu | 

@Dimemas

vue de l'esprit.

avatar Sindanárië | 

@oomu

C’est une bonne boisson en effet

avatar Dimemas | 

Y a des problèmes de Bluetooth !!! 🤣

Nan mais c’est très encourageant ça

avatar oomu | 

@whocancatchme

tant que vous ne râlez pas comme un japonais, ça va.

avatar raoolito | 

c’est quand meme fou que parallel n’ai pas encore sorti une version vu la facilité de certains :O

avatar ancampolo | 

@raoolito

Oui je ne comprends pas surtout qu’ils l’t un partenariat historique j’a parallels depuis la version soit un paquet d’années et la nothing...

avatar saoullabit | 

@raoolito

C’est QEMU, c’est de l’émulation de processeur. Tu peux faire tourner tout sur tout avec QEMU.

avatar rolmeyer | 

@raoolito

Ben non Parrallels fait pas des trucs illégaux. Parrallels ne propose que des VM dont les licences sont gratuites ou achetables.
Pour l’instant ils ont dit qu’ils bossaient sur la virtualisation de Linux.
( Suis d’avis que la VM pour WinArm est prète, mails ils attendent qu’on puisse acheter une licence WinArm

Pages

CONNEXION UTILISATEUR