C’est confirmé, Windows ARM peut être virtualisé sur les Mac Apple Silicon

Nicolas Furno |

Comme Apple l’a dit et répété, Windows pourrait très bien tourner sur ses Mac Apple Silicon, mais cela dépend surtout de Microsoft. La version x86 destinée aux processeurs Intel du système d’exploitation n’est pas compatible sur ces Mac qui reposent sur une architecture ARM. Mais Windows est aussi disponible en version arm64 qui pourrait aisément fonctionner sur les Mac Apple M1, mais qui n’est distribuée qu’à une poignée de constructeurs et pas disponible publiquement.

S’il fallait une preuve de plus que cette version ne poserait pas de problème technique majeur, en voici une. Alexander Graf, développeur qui travaille sur le projet QEMU, montre cette capture d’écran de Windows arm64 dans une machine virtuelle installée sur un Mac Apple Silicon. La virtualisation repose sur hypervisor, le framework fourni par macOS, et sur une version de QEMU modifiée pour que Windows puisse tourner.

Windows arm64 dans une machine virtuelle qui fonctionne sur un Mac Apple Silicon. Les informations remontées ici, notamment sur la mémoire, ne sont pas bonnes car c’est un processeur inconnu de Windows (image @_AlexGraf)

Ce n’est pas encore au niveau d’une prise en charge officielle, mais cela fonctionne et le développeur indique même qu’il peut exécuter des apps Windows x86, qui restent très nombreuses. C’est Windows 10 qui se charge de faire la conversion vers arm64, pour un résultat qui n’est pas aussi rapide que Rosetta selon lui, mais qui est fonctionnel.

Il reste encore du travail pour avoir une solution fiable et stable, mais la balle est effectivement d’abord dans le camp de Microsoft. Tant que l’on ne peut pas acheter une licence de Windows arm64 comme on peut le faire pour la version x86, la virtualisation du système restera nécessairement du bricolage officieux. Pour le moment, le créateur de Windows n’a pas indiqué s’il avait l’intention de proposer des licences ARM de son système.


avatar DamienLT | 

Titre légèrement trompeur... effectivement ça fonctionne (donc le titre ne ment pas) MAIS pour moi ça induit que c’est officiel ce qui n’est pas le cas.

En tout cas cool de voir un début de solution, à voir dans le temps question performance et surtout l’accord de Microsoft.

avatar raoolito | 

@DamienLT

tiens, j’avais pas lu comme cela. C’est confirmé que ca « peut » fonctionner, pas que c’es ten vente officielle.

dans tous les cas +1 c’est une preuve d eplus que d’ici quelques temps on aura sans doute droit à un double boot. «  Bootcamp will return… »

avatar DamienLT | 

@raoolito

Yep je te rejoins tout à fait, on peut le lire de plusieurs façons c’est vrai 😊

Par contre je me demande quelles performances on peut attendre s’il existait une prise en charge officielle. 🧐

avatar oomu | 

@DamienLT

"Par contre je me demande quelles performances on peut attendre s’il existait une prise en charge officielle. 🧐"

dans un premier temps, excellente pour le système lui même. Fortement dégradée pour les apps x86. Mais Microsoft promet une amélioration drastique de l'émulateur/recompilateur x86 de Windows ARM pour très bientôt.

avatar fabricepsb71 | 

@raoolito

Avoir un Bootcamp Windows ARM c’est bien mais avoir les gros logiciels et jeux Intel portés sur ARM est-ce envisageable à court terme ?

avatar marc-5 | 

@fabricepsb71

Non, via l’émulateur x86 intégré à Windows. Le développeur en question est assez rassurant sur les performances « proches de Rosetta 2 ».
Jusqu’ici cet émulateur était uniquement testé sur des processeurs Qualcomm qui même nativement sont peu performants et la presse s’accordait pour dire qu’il était mauvais. Sur une puce M1, les choses sont remises en perspective.

Et pour les jeux, ils sont et seront de + en + dans le Cloud. Je vois pas les éditeurs pour Windows les adapter pour une poignée d’ordinateurs à ce jour.

avatar raoolito | 

@marc-5

oui, le cloud et les boutiques pour jouer en streaming sont clairement l’option la plus simple pour tout acteur qui voudrait se lancer là-dedans. (enfin, je parle de blockbusters)

avatar oomu | 

@raoolito

le nuage ne change rien à la problématique de code natif pour le processeur. La diffusion en direct de jeu, à la google stadia ou les vaines expérimentations sur switch ne sont guères probantes actuellement.

Les éditeurs commenceront à fournir des binaires Windows ARM quand existera une industrie du PC ARM. C'est actuellement un cercle vicieux que Microsoft n'arrive pas à briser.

Mais ptet que l'exemple d'Apple va motiver tout le monde.

avatar raoolito | 

@oomu

Les articles de MacG sur les jeux en streaming disent que c’est plutôt convainquant

avatar max351 | 

@DamienLT

Je l'ai lu comme toi et je me suis fait avoir aussi. :(

avatar TotOOntHeMooN | 

C'est juste une interptétation du titre de votre part.

avatar DamienLT | 

@TotOOntHeMooN

C’est exactement ce que j’écris dans mon commentaire... le « pour moi » est justement là pour insister là dessus. Ça tombe plutôt bien non ?

avatar TotOOntHeMooN | 

Voilà, pour toi tu ne comprend pas.

avatar DamienLT | 

@TotOOntHeMooN
🤣🤣🤣 Mais vous êtes trop de la LOL! On doit s’éclater avec vous 🎉😴

avatar Theviins0570 | 

Encore un titre à clic

avatar monsieurg33K | 

@Theviins0570

C’est clair...

avatar Scooby-Doo | 

@Theviins0570,

« Encore un titre à clic »

👍😁

Pas mieux effectivement !

« Comme Apple l’a dit et répété, Windows pourrait très bien tourner sur ses Mac Apple Silicon, mais cela dépend surtout de Microsoft. La version x86 destinée aux processeurs Intel du système d’exploitation n’est pas compatible sur ces Mac qui reposent sur une architecture ARM. Mais Windows est aussi disponible en version arm64 qui pourrait aisément fonctionner sur les Mac Apple M1, mais qui n’est distribuée qu’à une poignée de constructeurs et pas disponible publiquement. »

Non Windows ne pourrait pas très bien tourner sur Mac OS Apple Silicon !

Juste fonctionner avec des performances comme on a déjà avec Virtualbox d'Oracle SANS LE PACKAGE DE PILOTES.

Effectivement, Virtualbox de base fonctionne avec Windows, mais c'est lent et on a pas accès à une vraie carte graphique.

Et le problème avec Mac OS Apple Silicon, c'est que justement Apple oublie de mentionner qu'elle ne va pas fournir ses pilotes pour gérer toutes les fonctions câblées qui font que Mac OS 11 file comme une Ferrari.

Du coup, ceux qui vont installer Windows ou Linux sur une machine virtuelle sans pilotes et optimisation, ils ne pourront qu'être déçus !

C'est ce que veut Apple ?

Pourquoi cet article ne parle pas de la position particulièrement ambiguë d'Apple à ce sujet.

Si elle voulait l'ouverture, il y avait Bootcamp pour cela.

Elle sait le faire.

Si elle ne fait pas, c'est qu'il y a une raison que cet article cherche par tous les moyens à ignorer...

Étrange de vouloir ne pas voir à ce point !

👌

avatar marc-5 | 

@Scooby-Doo

C’est faux, Apple fournira les pilotes pour la virtualisation comme c’est le cas aujourd’hui pour Parallels Intel par exemple.
Apple souhaite la virtualisation, on l’a vu à la WWDC pour Linux/Debian, et ça sera le cas avec Windows dès que Microsoft se sera bougé.
S’ils ont intégré un hyperviseur natif, ce n’est pas pour rien.

Tu dis que VirtualBox fonctionne avec Windows mais pas sur les versions ARM et Oracle ne compte pas l’adapter, c’est assez hors sujet.

Apple ne souhaite pas ouvrir BootCamp sur les Mac ARM car le boot n’a rien à voir avec les Mac Intel (que la puce T2 a déjà compliqué par le passé) et cela compromettrait la sécurité de la puce M1.
Et avant d’autoriser un dual boot, un effort de Microsoft est déjà requis.

avatar Scooby-Doo | 

@marc-5,

« C’est faux, Apple fournira les pilotes pour la virtualisation comme c’est le cas aujourd’hui pour Parallels Intel par exemple. »

Pour quel environnement ?

Linux ? Windows ?

Microsoft a déjà bien du mal à faire tourner son Windows ARM sur ses Surfaces !

Vous avez oublié l'épisode Windows RT ?

Déjà les applications uniquement X86 se trainent, et les X64 ont va voir ce que cela donne.

Alors avant de croire que Microsoft a pour priorité absolue de faire fonctionner son OS sur une plate-forme non documentée, on verra le temps qu'il faudra.

Les pilotes fournis par Apple et leurs documentations, ils sont où ?

Si vous avez des informations à ce sujet, merci de les partager...

😘❤

avatar marc-5 | 

@Scooby-Doo

Avec l’hyperviseur. Il y a toute une documentation disponible pour les développeurs depuis le site Apple Developer.
L’adaptation se fait aussi bien sur Windows que Linux.

Penses-tu sérieusement que Parallels fonctionnerait bien sans support du matériel ?
Ils arrivent à exploiter Metal et faire un pont pour utiliser cette performance pour DirectX, sans l’aide et la documentation de Metal d’Apple, c’est impossible.

« Plateforme non documentée », les Apple Silicon sont très bien documentés, bien plus que lors de la transition à Intel...

Windows ARM tourne bien sur les Surface Pro X, c’est le matériel qui est lent.
Là Windows ARM tourne très bien sur la version modifiée de QEMU d’après le développeur cité dans l’article.

Windows RT ? Du mauvais matériel principalement qui n’a pas poussé les développeurs à investir la plateforme.
Mais Windows 10 ARM n’a RIEN à voir avec Windows RT, les fondations étant totalement différentes.

C’est simplement à Microsoft d’autoriser légalement l’utilisation de Windows sur les Mac Apple Silicon. Point.

Bisous bisous à toi aussi

avatar raoolito | 

@Scooby-Doo

s’il s’agira d’un bootcamp-like apple fournira tout le necessaire , s’il s’agit d’une virtualisation, l’editeur (parallel) fournira tout le necessaire.
Virtualbox est une crotte gratuite qui depanne sans plus. Je l’utilise et bon ca fait le taff mais on est tres loin de ce que je faisais avec parallel et mon macmini2014… Juste que là ce sont 100€ de moins à debourser par an...

avatar occam | 

@marc-5

"Apple souhaite la virtualisation"

Apple est tout au plus enclin à tolérer une certaine mesure de virtualisation, là où il n’est pas opportun de l’entraver pour le moment.

Si vous avez des preuves concrètes démontrant que, du côté d’Apple, l’on souhaite activement contribuer à l’éclosion d’une culture de la virtualisation sur Apple Silicone, je vous serais reconnaissant de nous les faire partager.

La question dépasse largement le cadre d’une solution d’appoint pour supplanter Windows via Bootcamp.
L’architecture ARM, et singulièrement l’évolution dont elle a bénéficié chez Apple, promet un support matériel excellent pour effectuer de la virtualisation efficace, et encore pour la faire évoluer. Si Apple voulait véritablement permettre l’épanouissement de sa plateforme dans une telle direction, y compris en y apportant l’acquis de ses technologies de sécurisation, tout le monde serait gagnant — sauf les compétiteurs, déclassés et déphasés.

Il faut s’élever un petit peu au dessus des contingences immédiates pour voir l’envergure des enjeux. Apple a misé sur une architecture qui garantit une montée en puissance considérable pendant les prochaines années. Mais pour quoi faire ? Pour « vendre de l’eau sucrée », selon le mot cinglant de Steve Jobs à John Sculley ? Ou pour faire, encore une fois, basculer les choses ?

avatar reborn | 

@occam

hypervisor.framework depuis 2014
virtualisation.framework depuis 2020

C’est d’ailleurs là dessus que seront basées les solutions de Vmware et cie.

Ces frameworks sont là pour permettre la virtualisation sans developper d’extension de kernel.

https://developer.apple.com/documentation/virtualization

"Create virtual machines and run Linux-based operating systems."

Si vous avez des preuves concrètes démontrant que, du côté d’Apple, l’on souhaite activement contribuer à l’éclosion d’une culture de la virtualisation sur Apple Silicone, je vous serais reconnaissant de nous les faire partager.

C’est concret.

Par contre il n’y a pas besoin de contribuer activement à l’éclosion d’une culture des VM sous Apple Silicon pour faire preuve de bonne volonté.

Apple bosse avec Parallels pour apporter leur solution sur le Mac Arm. C’est pas suffisant ?

avatar occam | 

@Scooby-Doo

"Si elle voulait l'ouverture, il y avait Bootcamp pour cela.

Elle sait le faire.

Si elle ne fait pas, c'est qu'il y a une raison que cet article cherche par tous les moyens à ignorer...

Étrange de vouloir ne pas voir à ce point !"

Merci de reprendre le flambeau.
Mais vous allez encaisser du bois vert.

👍👍👍

avatar TotOOntHeMooN | 

Faut apprendre à lire :)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR