Wine 4.0 fait tourner les jeux Direct3D 12 et Vulkan sur Mac

Anthony Nelzin-Santos |

Un grand verre de vin, et paf !, votre Mac fait tourner des jeux PC. Non, ce n’est pas le récit d’une hallucination informatique après une soirée alcoolisée, mais la description du fonctionnement de Wine. La quatrième version de cette couche de compatibilité, qui permet d’exécuter des applications Windows sur macOS et GNU/Linux, soigne tout particulièrement sa prise en charge des API graphiques.

Wine 4.0 prend en charge Direct3D 12, la dernière mouture de l’API graphique de Microsoft, et Vulkan, l’API graphique open source qui prend la relève d’OpenGL. Sur macOS, le pilote Vulkan exploite MoltenVK, qui fait le lien entre Vulkan et Metal, l’API graphique native. De quoi assurer la compatibilité avec les jeux les plus récents, d’autant que Wine gère maintenant les manettes des principales consoles.

La liste des 6 000 changements est longue — on pourrait parler de la prise en charge des écrans HiDPI sur Android, des améliorations apportées aux pilotes Direct3D 10 et 11, ou encore de l’externalisation de la prise en charge des binaires DOS. Mais concentrons-nous sur les fonctions spécifiques à la version macOS, comme la possibilité d’assigner la touche Ctrl tant utilisée sur Windows à la touche des claviers d’Apple.

GnuTLS, l’implémentation libre des protocoles SSL et TLS, est préférée à CommonCrypto, pourtant tout aussi libre (mais développé par Apple). Enfin, App Nap est désactivé par défaut, mais peut être réactivé. Wine est open source et gratuit, mais peut être difficile à l’installer. CrossOver, qui simplifie son utilisation mais coûte une trentaine d’euros, devrait prochainement intégrer Wine 4.0.


Tags
avatar fousfous | 

Jamais rien réussi à faire fonctionner avec ce truc...

avatar ancampolo | 

@fousfous

J’ai essaye pendant plusieurs jours et welou...parallels desktop et windows10 c’est parfait.

avatar fousfous | 

@ancampolo

Ça prend (beaucoup) de place et il faut payer 2 licences, du coup je me contente des jeux Mac.

avatar Hinamori | 

Pareillement, c'est ultra précis à configurer, autant dire que c'est n'est à la portée de tout le monde.

Je ne me suis pas acharné mais après quelques essais, j'ai lâché l'affaire...

avatar fabricepsb71 | 

Quelle expérience utilisateur quand vous réussissez à lancer un jeu ?

heureusement il y a Bootcamp, beaucoup plus simple

avatar brunnno | 

@fabricepsb71

Sauf qu’il faut tout de même installer Windows avant... ?

avatar mimolette51 | 

Sur la quatrième mouture je ne sais pas. Le plus drôle c'est que certain jeux vont plus vite sous wine qu'en version native... Et au moins on ne perd pas la compatiblité quand Apple décide de faire sauter telle ou telle API!

avatar fabricepsb71 | 

@mimolette51

tu as un exemple de jeu dans ce cas ?

avatar mimolette51 | 

Ca fait un moment que mon mac n'est plus qu'un média center, donc j'ai plus trop souvenir de quel jeux, mais ca m'est arrivé!

avatar vince29 | 

Il y a une base de données qui liste plusieurs milliers d'applications et leur comportement dans wine https://appdb.winehq.org/

avatar Poklo | 

https://youtu.be/vI66cKWX3U4?t=130

Ça semble incroyablement performant

avatar mimolette51 | 

Entre une machine native sous windows et les dernière version de wine sous linux, il y a une baisse d'en gros 20%. Avec le cas d'OS X, il doit bienn falloir rajouter encore 20% de baisse vu qu'Apple est systématiquement l'OS le moins efficace pour le rendu temps réel!

avatar fabricepsb71 | 

Je préfère payer une licence Windows plutôt que d'utiliser un truc gratuit qui donne des résultats aléatoires
Avec Bootcamp, le matériel est géré de façon optimale. Tant qu'Apple développera des pilotes Windows, ça restera la meilleure solution (avis perso, bien entendu)

avatar PixelPopz | 

Je trouve hallucinant qu’en 2019, il n’existe toujours pas de programme permettant de convertir un jeu sous Windows en un jeu compatible Mac.
plutôt que de passer par un vieux truc virtuel qui plante

avatar mimolette51 | 

Lol ce commentaire! Ca dénote que tu n'as pas la moindre idée de la complexité de la programmation!!

avatar coucou | 

Ce qui est vraiment hallucinant en 2019 c'est qu'apple est toujours 10ans de retard sur la concurrence en ce qui concerne la partie graphique de ses machines.

Avec tout l'argent qu'elle possède, elle aurait au moins pu acheter une licence directx à microsoft, ça faciliterait la vie des développeurs mais non. Elle préfère ses solutions bancales qui n'intéressent personne, pas très futé dans cette boite.

avatar Hinamori | 

Il se trouve que le loby Directx 12 est très puissant, et la majorité des joueurs regardent toujours la version de DX avant d'acheter le jeu. Vulkan (je ne connais pas trop) ne rassure pas trop. Mais je rejoins ton avis.

avatar coucou | 

Même sans parler du forcing que fait MS, ils doivent attendre que ça à Redmond. Que leur concurrent les paient pour faire la pub de directx à la prochaine keynote et que tout le monde mouille sa culotte.

En plus personne pourra allez se plaindre de l'hégémonie de directx si c'est apple qui est venue en mode "hey les mecs, faut signer un chèque de combien pour avoir directx sur osx ?".

Mais bon pour apple ça veut aussi dire plus de gpu pourri dans ses machines et ça... bah ça fait du bénéf' en moins. Ce qui doit pas trop plaire aux actionnaires qui visent la rentabilité à court terme...

avatar Hinamori | 

En quoi l'adoption de Directx forcerait Apple a monter en gamme de carte graphique ? J'ai peut-être loupé un truc.

avatar oomu | 

"Je trouve hallucinant qu’en 2019, il n’existe toujours pas de programme permettant de convertir un jeu sous Windows en un jeu compatible Mac.
plutôt que de passer par un vieux truc virtuel qui plante"

??

souhaitez vous de ma part une explication (qui sera longue, technique et commerciale) sur l'industrie du jeux vidéo et leur conception ?

Et aussi sur l'intérêt et complexité du "vieux truc virtuel qui plante" ? je suppose ici que vous parlez de Wine.
(saviez vous que des pans entier de notre informatique du quotidien reposent sur des "vieux trucs" des années 70/80s à qui il arrive de planter ?)

Et oui, ma réponse sera actualisée pour 2019 (et quand on sera en 2038 elle devrait être grosso modo encore valide, et pourtant on sera en 2038 et on trouvera ça encore hallucinant).

avatar esclandre77 | 

@oomu

Oui on la souhaite ton introduction à la conception !

avatar Hinamori | 

Aaaah ce bon vieil OOMU, ravis de te lire ! ;-)

avatar ArnaudB | 

ça fait un an que j'utilise wine pour faire trouver Starwars the old Republic et ça fonctionne parfaitement. Comme quoi...

avatar vince29 | 

Le vieux truc virtuel c'est juste une réécriture complète de Windows hein.
Y compris les fonctions non documentées.

Sinon si vous voulez faciliter le portage d'un jeu d'une plateforme à l'autre, il faudrait utiliser un framework multiplateforme (Vulkan) au lieu de D3D pour Windows ou MetaL pour Mac.

avatar Artefact3000 | 

Steam, avec Proton, depuis à peine quelques mois, a déjà des milliers de jeux Windows qui roulent sur Linux. Et ça ne fait qu’augmenter. https://www.protondb.com/

avatar socorsu | 

A une époque je suis passé de Wine à une implémentation plus simple du même soft

https://www.playonmac.com/fr/

avatar Alex Giannelli | 

Et sinon, il y a Shadow.
(ou comment relancer le débat)

avatar Orus | 

Oui Shadow la meilleure solution pour jouer sur Mac s'en se prendre la tête.

avatar esclandre77 | 

Surtout si elle est longue, technique et commerciale ^^

avatar toptophe | 

Moi j'utilise Wine depuis longtemps pour packager Captvty !! Ca marche bien au détail prêt qu'il faut repackager à chaque mise à jour du logiciel et que le package prend 1Go environ...

CONNEXION UTILISATEUR