Setapp : 40 % de réduction sur l'abonnement à la boutique des apps Mac

Florian Innocente |

un abonnement à Setapp est proposé pour la journée à un prix attractif qui divise presque son coût par deux. Setapp est cette boutique d'applications qui se téléchargent et s'utilisent à volonté, moyennant une inscription mensuelle ou annuelle.

Dans le cas présent, le Shop MacGeneration propose l'abonnement annuel à 69 $ au lieu de 119 $ (TTC). Setapp pourra être utilisé sur deux Mac et chacun doit avoir au minium OS X 10.10 pour fonctionner.

En début d'année, les concepteurs de ce cousin éloigné du Mac App Store (l'éditeur MacPaw) disaient avoir 15 500 abonnés et un peu plus de 100 logiciels, dans différents domaines, et parmi eux des connus : DiskDrill, Ulysses, Forklift, Rapidweaver, etc.


avatar freestef | 

Chouette! La réduction est pour la première année uniquement ou Ad Eternum ?

avatar stefhan | 

@freestef

Même interrogation.

avatar Le docteur | 

Ne rêvez pas

avatar Pascal-007 | 

Si on est abonné, est-ce que ça peu servir à prolonger l'abonnement d'un an, où c'est actif à partir de maintenant ?

avatar Erravid | 

La fiche sur shop.macg.co dit que c'est valide pour les nouveaux clients et les clients existants, et que le code doit juste être utilisé sous 30 jours. Le code donne accès à Setapp pour une durée d'un an.

avatar Pascal-007 | 

Je comprends, mais si ça prolonge d'un an à partir de maintenant, c'est moins intéressant (pour moi) que de prolonger d'une année supplémentaire (à partir de la fin de mon abonnement actuel). D'où la question !

avatar LolYangccool | 

Réfléchis deux secondes. ;)
Une prolongation c'est par définition à la fin de l'abonnement.

Donc à mon avis si tu le prends maintenant ça continue ton abonnement après qu'il soit sensé être terminé.

avatar Pascal-007 | 

Je ne t'ai pas demandé d'être impoli. D'ailleurs, je ne t'ai rien demandé du tout. J'ai posé la question en pensant que MacG allait répondre.

Il y a 2 façons de voir la chose : soit que l'on achète un abonnement d'un an à partir d'aujourd'hui, pour 365 jours, ou soit que l'on prolonge à partir de la fin de l’abonnement de l'individu, pour 365 jours. Et c'était ça, ma question.

Mais je ne veux plus en entendre parler, et encore moins me faire gratuitement apostropher par un fendant de ton genre.

avatar LolYangccool | 

Pour le coup je t'assure que tu t'enflammes pour rien, puisque mon message n'avait pas pour but d'être impoli (et ne l'était pas).
Pourquoi tout de suite se braquer (pour rien qui plus est) et s'énerver puis m'insulter en retour ?

C'est les trois premiers mots qui te font croire ça ?
Il ne faut pas le prendre mal. J'ai dis ça comme si tu disais à un pote : « Réfléchis mec », ou encore « t'es con », c'est pas une insulte dans ce contexte, c'est uniquement pour signifier qu'il bute sur une évidence (qui pour le coup ne l'est pas pour lui).
Y'a rien de méchant à ça du tout. :)

En revanche, non, une prolongation c'est comme son nom l'indique une extension. Tu ne peux pas prolonger du milieu d'un abonnement, donc ça prendra toujours effet à la fin de ce dernier à mon sens.

Mais j'ai peut-être du mal à me faire comprendre.

Quoi qu'il en soit, peace mec, il ne faut pas voir le mal partout, hein. ;)

« D'ailleurs, je ne t'ai rien demandé du tout. J'ai posé la question en pensant que MacG allait répondre. »
Sur un espace public oui, donc tout le monde peut potentiellement répondre.

« Mais je ne veux plus en entendre parler, et encore moins me faire gratuitement apostropher par un fendant de ton genre. »
Parce que moi j'ai le droit de me faire juger gratuitement sans aucune raison valable et suite à un malentendu, par quelqu'un qui ne connait rien de ma vie qui plus est et avec comme éléments de jugement 3 malheureuses phrases écrites sur un site web qui ont étés mal interprétées ?
Eh bin...

CONNEXION UTILISATEUR