Et si Final Cut et Logic Pro passaient à l'abonnement ?

Mickaël Bazoge |

Si d'aventure Apple voulait un jour capitaliser un peu plus sur ses services, pourquoi ne pas envisager le passage au modèle d'abonnement pour ses logiciels pro ? Final Cut Pro, Logic Pro et les autres pourraient passer à leur tour à la casserole, estime Gene Munster ! Il ne s'agit ici que d'une suggestion, et pas d'une prévision : l'ex-analyste, désormais capital-risqueur chez Loup Ventures, s'est beaucoup trompé par le passé (le téléviseur Apple qui devait sortir à chaque année, c'est lui).

Néanmoins, l'idée est dans l'air du temps. Le modèle économique de l'abonnement a le vent dans les voiles, poussé par Apple sur l'App Store. Pourquoi pas aussi pour les logiciels Pro ? Munster déplore que le constructeur laisse ainsi passer des « milliards de dollars » de ventes. Convertir les utilisateurs professionnels à l'abonnement serait « très logique », estime-t-il.

La catégorie des services est, avec celle des « autres produits », celle qui connait la plus forte croissance en termes de chiffre d'affaires : au premier trimestre, plus de 30% de hausse d'une année sur l'autre. C'est dû aux commissions sur les ventes d'apps et les transactions Apple Pay, ainsi que les abonnements iCloud et Apple Music. Cet écosystème de services Apple, l'analyste le verrait bien se renforcer avec l'apport des apps Pro sur abonnement.

Reste maintenant à convaincre les principaux intéressés : les pros sont-ils prêts à troquer une licence perpétuelle contre un abonnement ?

avatar Nesus | 

C’est débile. Tout utilisateurs pro essaie de maîtriser au mieux avec son environnement les mise à jour. Là ça deviendrait de facto des mises à jour automatique.

avatar Yacc | 

@Nesus

Ce n’est pas debile en soit comme modèle cela a même très largement fait ses preuves chez nombre de fournisseurs de logiciels professionnels.

C’est bien pour cela que l’hypothèse est envisagée ici 😎

Personnellement je n’y crois que fort peu dans le cas d’Apple, ce qui reste de son activité d’éditeur de logiciels vise avant tout à favoriser les ventes de matériel d’où déjà une politique tarifaire très agressive et de réelles licences perpétuelles avec m-à-j gracieuses jusqu’à un éventuel abandon de l’offre 🤓

avatar Nesus | 

@Yacc

Non, il ne faut pas confondre ce qu’adobe fait et ce que la musique nécessite. Pour pouvoir avoir un studio, il y a beaucoup d’appareils à avoir pour gérer le son (table midi, carte d’acquisition audio...). Toutes ces machines ont besoin de versions stables, car elles ne sont pas rapidement mise à jour. De même, pour la vidéo (même si ce milieu c’est apparement beaucoup amélioré avec l’arrivée des appareils numériques).
Ce n’est pas juste ton ordi et un logiciel. C’est un environnement matériel. Donc mettre à jour est toujours compliqué. C’est donc une remarque débile. Elle nie ce qu’est le milieu professionnel de final cut et Logic.

avatar Yacc | 

../..

avatar Yacc | 

@Nesus

A ok, désolé je n’avais réagi qu’à ton « c’est debile » désolé, je sais ce n’est pas bien, toutes mes excuses🤭

Non un modèle par abonnement n’implique pas l’automatisme de m-à-j 😉

avatar Jacti | 

Tout à fait. Et l'évolution matérielle, la mise à jour des pilotes, etc., bref tout l'environnement d'un studio qu'il soit professionnel ou celui d'un particulier font déjà, qu'en général, il y a un retard d'au moins 2 versions de système. Par exemple, je ne suis pas près de basculer sur High Sierra avec tous les problèmes qu'il me pose et son instabilité. Les anciennes versions de Mac OS X devraient d'ailleurs être laissées à disposition des utilisateurs alors qu'actuellement c'est plutôt la dictature !
Pour moi, il est clair que si Logic Pro X passe à l'abonnement, je l'abandonnerai.

avatar debione | 

Tout pareil.. Je passe plusieurs heures par jour devant Logic (pas de manière prof), mais si celui-ci passe en abonnement, ben je tirerai la dernière version jusqu'au bout et je changerai de crèmerie (et pour le soft et pour le hardware vu que seul Logic me retient sur mac)

avatar bonnepoire | 

@ Nesus
Chez cacadobe c'est déjà comme ça et ils ne se sont jamais aussi bien portés.

avatar Madalvée | 

Vu comme les logiciels adobe font du sur place depuis le passage à l'abonnement, je ne suis pas sur que ce soit une bonne idée pour favoriser l'innovation.

avatar Yacc | 

@Madalvée

Pour les éditeurs majeurs c’était la seule solution de préserver la rentabilité de leur business et elle a très largement fait ses preuves économiques chez Adobe où c’est un remarquable succès qui fait référence.

Le modèle de licence perpétuelle et de m-à-j optionnel n’était plus tenable sur des logiciels pro à large diffusion.

avatar Hasgarn | 

@Yacc

C’est un succès financier qu’on ne peut remettre en question. Mais c’est aussi un fait que les logiciels Adobe ne sont plus aussi performants depuis le passage à l’abonnement.
D’ailleurs, toute la concurrence fait son beurre avec.
Se qui pose légitimement la question de la pérennité à long terme.

avatar Yacc | 

@Hasgarn

« D’ailleurs, toute la concurrence fait son beurre avec. 
Se qui pose légitimement la question de la pérennité à long terme.»

C’est très marginal et ne touche pas la croissance de l’offre CC d’Adobe.

Les échelles n’ont strictement rien à voir en fait et s’est très difficile de faire vivre de logiciels dans la sphère de la post-production au sens large même avec de très bons produits.

Les offres concurrentes à la CC trouvent un public mais font en fait fort peu de tort à la prospérité d’Adobe.

A un horizon de temps raisonnable la domination économique d’Adobe semble inattaquable et ceux grâce au passage au modèle par abonnement.

avatar Hasgarn | 

@Yacc

Je suis tout à fait d’accord, Adobe est très installé et difficilement délogeable.

Reste que leur offre pléthorique est plutôt instable, je ne sais plus quel logiciel a été arrêté après 3 ou 5 ans (Muse je crois), buggée (Lr…) pas performante (Première…), lourde et mal codée.

Franchement, Adobe donne le sentiment de se reposer sur ses lauriers.
Et les concurrents utilisent ce fait pour s’installer, de manière confidentielle pour l’instant.

C’est pour ça que je me demande si la stratégie d’Adobe est pérenne sur le long terme. Mon sentiment est que ça ne l’est pas mais je n’ai pas la réponse.

avatar Yacc | 

@Hasgarn

Là je te parlais juste business.

Qualitativement les offres de bien des majors sont à bout de souffle et terriblement datées 😞

avatar Hasgarn | 

@Yacc

En matière de business, c’est sans pareil, cette forme insolente!

avatar Yacc | 

@Hasgarn

« C’est pour ça que je me demande si la stratégie d’Adobe est pérenne sur le long terme. Mon sentiment est que ça ne l’est pas mais je n’ai pas la réponse. »

Très très difficile de les déloger et personne ne s’y attaque réellement avec cet objectif.

Si déjà une série d’offres concurrentes parvient à,se pérenniser sur les cinq prochaines années ce sera pas mal 😎

avatar Dodo8 | 

Non, le modèle économique de ces logiciels est avéré et c’est de servir d’appel au Mac. Je les vois mal passer vers un abonnement.
Et vu les mises à jour monstrueuses qu’ils pondent gratuitement sur Logic ils seraient passés à un abonnement il y a bien longtemps si c’était dans les tuyaux.

Monsieur télé peut aller se rhabiller et arrêter son buzz facile 👎👎

avatar Ptimouss | 

Au risque de pousser les utilisateurs vers les équivalents Windows (Première Pro...)... et donc les PC ? Pari risqué...

avatar Mike Mac | 

Et si nous passions au gratuit avec Davinci Resolve 15 ?

Avec l'ajout de Fairlight en section audio dans la V14, puis de Fusion pour les effets spéciaux dans la V15, et toujours plus de fonctionnalités dans la partie montage, ce logiciel pulse fort. Un vrai couteau Suisse accessible dès 0 € !

Mac,OS Windows, Linux.... La sainte Trinité pour être oecuménique et attirer le maximum d'adepte.

Et si les fonctionnalités déjà ultra-riches de la version gratuite ne suffisent pas, le prix est le même que Final Cut Pro X...

avatar Kounkountchek | 

@Mike Mac

Ben perso, j’utilise pas Final Cut mais Logic Pro X; et payer 200€ pour ça c’est RIEN.
Non mais quand je pense que je l’ai acheté début 2014, et combien de fois je m’en sers, j’envisage même pas un truc gratuit.
Alors je sais qu’il y a des gens qui veulent tout gratuit, mais il y a quand même des fois où il faut admettre que le niveau qualité/prix de ces logiciels est juste exceptionnel. Point.

avatar Yacc | 

@Mike Mac

Toujours quelques méfiances sur le futur d’un logiciel issu d’un rachat par une grosse PME (Black Magic) suite à la quasi faillite de Da Vinci System.

Le cœur de métiers et la rentabilité n’est pas sur ce soft, l’économie de Black Magic est bonne mais sur un secteur où les déboires peuvent arriver vite.

Faire du bon business profitable et en croissance avec des logiciels de post-production est aujourd’hui un sacré challenge je suis toujours circonspect sur les offres des acteurs mineurs et leur avenir.

Si un jour Black Magic joue la carte de l’open-source cela changera peut-être ma position.

Pour le reste, même si cela évolue, nous sommes sur une offre qui porte quant même fortement ses origines de très bon logiciel d’étalonnage.

avatar Pipes Chapman | 

c'est pas mal la partie montage de Da Vinci... pour de la fiction, pas trop de soucis de classement de rushes, etc ça fait la blague et on a l'étalonage direct sans souci. Donc gros plus.

Dès que ça se complique, documentaire... reportage, travaux complexes, émissions très habillées FcpX est infiniment supérieur. Il n'y a pas début de photo. Et puis il y a la timeline magnétique, les process... Tout ce qui fait que FcpX vs les autres logiciels = la différence entre les véhicules modernes et la voiture à vapeur originale (qui suivi les travaux de Monsieur Denis Papin).

avatar ckermo80Dqy | 

Ridicule. Les « analystes » commencent à nous gonfler.

avatar Yacc | 

@ckermo80Dqy

Bien moins ridicule que les travaux de notre analyste maison que nous subissons bien plus régulièrement 😂

avatar MacGruber | 

Oh non ! Pas l’abonnement !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR