Fermer le menu
 

Compositor 1.0 est disponible, mais pas encore exploitable

Nicolas Furno | | 10:52 |  25

Compositor est un nouveau logiciel qui promet de rédiger des documents en utilisant la syntaxe LaTeX, mais sans jamais montrer une ligne de code. Cet éditeur WYSIWYG se présente comme un Pages ou Word ou n’importe quel éditeur de documents, et l’utilisateur peut directement modifier le fichier. Du moins, c’est sa promesse et comme nous l’écrivions l’été dernier, il restait encore beaucoup de travail pour que l’application soit exploitable à l’usage.

Compositor en version bêta, mais l’interface n’a pas bougé depuis.

Après plusieurs mois de bêta, une 1.0 est disponible et c’est la première version finale de Compositor. Nous avons réessayé rapidement le logiciel sur un Mac équipé de macOS Sierra et malheureusement, on est encore loin de pouvoir l’utiliser, du moins pas en français. Son concepteur n’a toujours pas cherché à prendre en charge les caractères spéciaux, ce qui signifie que vous ne pouvez saisir aucune lettre accentuée… ce qui signifie qu’il n’est pas exploitable dans notre langue. Précisons que cette fonction est prévue, mais pour la version 1.2 seulement.

Si vous n’écrivez qu’en anglais, Compositor peut faire l’affaire et, bonne nouvelle, les performances sont en net progrès par rapport aux premières versions. C’est maintenant correct, même si l’application ne repose pas sur un moteur standard fourni par macOS et cela pose de nombreux problèmes. Le document à tendance à « clignoter » pendant la saisie, ce qui est très perturbant. Pire, le curseur ne se comporte pas de façon standard, certains raccourcis clavier que l’on trouve partout ailleurs sont aux abonnés absents, on ne peut pas effectuer de clic secondaire ou cliquer trois fois pour sélectionner un paragraphe.

Bref, quelques minutes dans Compositor 1.0 suffisent à prouver que l’app a du potentiel, mais qu’on est encore loin du niveau de finition et de confort que l’on attend en général d’un programme pour macOS. Son concepteur en a d’ailleurs conscience et c’est pour cela qu’il propose une version de démonstration très généreuse : vous aurez 60 jours pour vous décider avant de devoir payer. Autre bonne nouvelle à ce sujet, l’app ne repose pas sur un format propriétaire, elle utilise des fichiers .tex que n’importe quel éditeur ou convertisseur LaTeX pourra exploiter.

Si l’application vous convient, une licence est vendue actuellement 16 € et elle vous offre des mises à jour gratuites pour toute la durée de vie de Compositor. Le tarif final devrait atteindre les 40 €, d’ici la fin de l’année si tout va bien.

D’ici là, l’app n’est proposée qu’en anglais et OS X El Capitan est nécessaire au minimum pour l’installer.

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


25 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar imatoumi 14/02/2018 - 11:06 via iGeneration pour iOS

« Pages » est gratuit, quel est l’intérêt ?

avatar Nicolas Furno macG 14/02/2018 - 11:10 (edité)

@ imatoumi :

L'intérêt, c'est LaTeX : https://fr.wikipedia.org/wiki/LaTeX

avatar BeePotato 14/02/2018 - 11:16

@ imatoumi :
LaTeX ne vise pas les mêmes usages que Pages (bien qu’il puisse y avoir un peu de recouvrement, avec certains types de documents qu’on peut créer aussi bien avec l’un qu’avec l’autre).

Mais on peut évidemment toujours s’interroger sur l’intérêt d’un éditeur WYSIWYG pour du LaTeX. Pour moi, un bon éditeur LaTeX se contente de laisser éditer le code tel quel, tout en offrant des outils pour faciliter la vie : un assistant pour les tableaux, éventuellement un autre pour les formules mathématiques, un système permettant de naviguer rapidement dans la structure du document, etc.



avatar C1rc3@0rc 14/02/2018 - 19:40 (edité)

@BeePotato
«@ imatoumi :
LaTeX ne vise pas les mêmes usages que Pages (bien qu’il puisse y avoir un peu de recouvrement, avec certains types de documents qu’on peut créer aussi bien avec l’un qu’avec l’autre).
Mais on peut évidemment toujours s’interroger sur l’intérêt d’un éditeur WYSIWYG pour du LaTeX. Pour moi, un bon éditeur LaTeX se contente de laisser éditer le code tel quel, tout en offrant des outils pour faciliter la vie : un assistant pour les tableaux, éventuellement un autre pour les formules mathématiques, un système permettant de naviguer rapidement dans la structure du document, etc.»

+1
En caricaturant on va dire que LaTeX c’est fait pour produire:
-Des bouquins
-Des thèses, rapports, études, articles… a forte valeur techniques et scientifiques
- Des documents a contenus mathematiques
- Des documents administratifs (lettres légales, CV, …)
- Des documentations
- Des documents principalement textuels long et référencés
- Des documents structurés et formalisés

Pages / Xpress / InDesign/..:
- Des pages de pub
- Des flyers
- Du document en général à fort contenu graphique (magazines, publication d’entreprise)

Le principe d’utilisation de LaTeX c’est de dissocier totalement la phase de construction du document et sa mise en forme. On va dire qu’on n’ouvre pas un éditeur LaTeX pour écrire un contenu, expérimenter un formatage,… on commence a utiliser LaTeX lorsque tout le contenu est prêt pour la publication… On est a mille lieux de Word ou de Pages.
Dans ce principe, LaTeX est imbattable en terme d’efficacité… Il est aussi totalement antinomique d’un système WYSIWYG. L’éditeur LaTeX le plus efficace… c’est un éditeur de texte pur comme VIM ou SublimeText. Apres il y a des gestionnaires de documents qui améliorent encore les choses, comme l’excellent Scrivener. Et effectivement, des outils d’aide a la composition de tableau et dans une moindre mesure de formules mathématiques…

Bref c’est pas la première fois que quelqu’un tente de lancer un éditeur WYSIWYG produisant du LaTeX… mais ça marche jamais. LaTeX est facile a apprendre et encore plus simple a utiliser et la rapidité de production en mode texte est imbattable par quoi que ce soit de WYSIWYG…

avatar Lionel_F 14/02/2018 - 20:21 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

Tout est dit.

avatar C1rc3@0rc 14/02/2018 - 22:04

@Lionel_F

Merci, mais j'ai oublié de mentionner une chose pourtant essentielle: la pérennité!

TeX a ete publié en 1978, aujourd'hui n'importe quel documents TeX écrit depuis cette date peut etre ouvert et edité sur n'importe quel PC... C'est un des formats les plus robustes, durables et... fonctionnels qui soient!!! Et il reste supérieur a tout ces successeurs pretendus!

Apprendre LaTeX c'est investir dans l'avenir et lutter contre l'obsolescence programmée!

avatar Lionel_F 15/02/2018 - 10:53 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

Oui en effet, remercions Donald Knuth d'avoir écrit TeX ainsi que Leslie Lemport le jeu de macros LaTeX en 83.

J'ai appris à m'en servir en 1986 sur des stations Unix et je m'en sers toujours aujourd'hui avec MacTex et le pluggin pour Eclipse.
J'avais essayé LyX sous Linux il y a longtemps juste pour voir mais j'avais abandonné bien vite.



avatar BeePotato 15/02/2018 - 14:14

@ C1rc3@0rc : « - Des documents administratifs (lettres légales, CV, …) »

Pour ce type de documents, je ne suis pas d’accord : un bon logiciel en WYSIWYG sera au moins aussi efficace, et potentiellement bien plus.

« On va dire qu’on n’ouvre pas un éditeur LaTeX pour écrire un contenu, expérimenter un formatage,… on commence a utiliser LaTeX lorsque tout le contenu est prêt pour la publication… »

Pour expérimenter le formatage, non, en effet (sauf par pur masochisme :-) ).
Mais pour écrire le contenu, si, c’est tout à fait possible. Quand je crée des documents en LaTeX, je ne vais pas m’amuser à taper tout le texte ailleurs d’abord, je le saisis directement dans TeXShop. Surtout que ce contenu contient des balises LaTeX, qu’il est plus pratique de saisir dans un éditeur dédié (pour profiter des aides-mémoire intégrés à ce genre d’éditeur, mais aussi pour repérer plus vite les erreurs de syntaxe).

« LaTeX est facile a apprendre et encore plus simple a utiliser et la rapidité de production en mode texte est imbattable par quoi que ce soit de WYSIWYG… »

Juste pour modérer un peu cet enthousiasme : imbattable pour certains types de documents.
Pour d’autres, c’est exactement l’inverse.

avatar AirForceTwo 16/02/2018 - 17:37

Je ne comprends pas cette croyance selon laquelle on peut faire des flyers avec Pages. Il n'y a même pas de gestion de fonds perdus, et pas grand chose des fonctionnalité d'un logiciel de mise en page.

avatar oomu 14/02/2018 - 22:49

l’intérêt ?

LaTeX !

avatar bompi 14/02/2018 - 11:15 (edité)

Je suppose que ça utilise LaTeX plutôt que XeLaTex ; donc en tapant les caractères avec diacritiques à la mode LaTeX (\'e pour é, \"i pour ï etc.), ça devrait marcher, non ?

avatar Nicolas Furno macG 14/02/2018 - 11:33 (edité)

@ bompi :

Possible, je n'ai pas testé. Mais bon, même si cela fonctionne, ce n'est pas tellement raccord avec l'idée d'un éditeur WYSIWYG… 🤔

avatar byte_order 14/02/2018 - 11:38

Si on a pas le temps de voir le diacritique en clair et qu'il est remplacé par son rendu quasi immédiatement, si si ;-)

avatar BeePotato 14/02/2018 - 14:36

@ Nicolas Furno : « Mais bon, même si cela fonctionne, ce n'est pas tellement raccord avec l'idée d'un éditeur WYSIWYG… »

Tout à fait d’accord.
Je viens de tester, par curiosité : comme on pouvait s’y attendre, saisir les diacritiques en LaTeX fonctionne effectivement. Mais on ne voit rien en cours de saisie — ou pire si on saisit ça au milieu d’un texte : le texte qui suit évolue au cours de la saisie, d’abord influencé par le backslash seul, puis par le signe diacritique, avant que tout rentre dans l’ordre une fois qu’on a saisi le caractère sur lequel on voulait appliquer le signe.
C’était prévisible : le code LaTeX n’est pas adapté à un rendu WYSIWYG à la volée.

Mais ce comportement ne colle pas vraiment avec la cible d’un éditeur WYSIWYG.

De toute façon, cet éditeur a d’autres sérieuses lacunes : les commande classiques de Mac OS pour la navigation au sein du texte (avec option ou commande + les flèches ou les touches d’effacement) ne sont pas prises en compte, d’après ce que j’ai pu voir. Ça, c’est carrément rédhibitoire.

avatar marc_os 14/02/2018 - 12:59 (edité)

Ce ne serait pas plus simple d'enregistrer les caractères en UTF8 ?

avatar BeePotato 14/02/2018 - 14:25

@ marc_os : « Ce ne serait pas plus simple d'enregistrer les caractères en UTF8 ? »

D’après ce qu’on peut lire sur le site du développeur, il ne prévoit pas d’inclure le support d’inputenc. Du coup, les documents gérés se limitent à de l’ASCII avec la syntaxe LaTeX pour les diacritiques.
Il prévoit d’ajouter un système de conversion automatique des caractères non-ASCII « les plus courants ». Autant dire qu’il ne faudra pas trop s’éloigner des langues européennes. Et cet éditeur ne sera pas facilement exploitable pour du travail collaboratif.

avatar byte_order 15/02/2018 - 11:32

En même temps, se cible première c'est le scientifique ayant un mac qui n'a pas/plus envie d'écrire ses publications scientifiques en LaTeX tout en produisant un document LaTeX comme avant.

Hors l'anglais est de rigueur dans toute publication scientifique...

avatar BeePotato 15/02/2018 - 14:21

@ byte_order : « Hors l'anglais est de rigueur dans toute publication scientifique... »

Pas pour absoluement toutes, non. Il y a heureusement aussi des conférences et revues francophones (et dans d’autres langues, bien sûr).
De plus, même dans un article en anglais, on peut se retrouver à devoir inclure des passages écrits dans d’autres langues (par exemple quand on parle d’un système traitant des données textuelles non anglophones).

Il est juste aberrant, en 2018, de proposer à la vente un éditeur qui ne gère correctement que l’ASCII. C’était déjà aberrant 30 ans plus tôt, notons bien, mais aujourd’hui on a encore plus de mal à y croire.

(remarque sur la forme : « hors » → « or »)

avatar josselinrsa 19/02/2018 - 10:49 via iGeneration pour iOS

@BeePotato

"Il est juste aberrant, en 2018, de proposer à la vente un éditeur qui ne gère correctement que l’ASCII. "

Je me demandais aussi si j'étais le seul à le penser....

Quel intérêt de pondre un soft Mac si c'est pour ne rien prendre en compte du Mac? cf remarque sur les raccourcis clavier ou le rendu. Au risque de passer pour un ignare, c'est développé avec un truc crossplateforme ou autre?

avatar Julien Lavergne 14/02/2018 - 13:20 via iGeneration pour iOS

Une belle promesse en somme :)

avatar caissonbulle 14/02/2018 - 13:34

HORS SUJET !...

Dites donc MacGE, cela ne vous gène pas de laisser s'afficher des annonces publicitaires sur votre homepage de 24-24.NEWS avec ces arnaques à l'iPhone 7 à 1 euro ?...

MacGe, aidez-nous : rédigez un article sur ces offres plus que douteuses et filtrez mieux vos "partenaires".

Merci, et avec toujours le même plaisir à vous lire...

;-)

avatar iPop 14/02/2018 - 15:32 via iGeneration pour iOS

Sincèrement je trouve qu’il est plus facile d’écrire à la main sur iPad des symboles que de parcourir es bibliothèque. Des applications comme MathPad permet d’écrire même en Latex.

avatar Mike Mac 14/02/2018 - 16:32 (edité)

Attendons tranquillement Ryan Gosling dans La La...tex.

avatar dlat 14/02/2018 - 19:21 via iGeneration pour iOS

Dans un registre peut-être moins intégré à OsX mais avec un vécu et une solidité bien supérieurs il y a LyX.
Beaucoup de travail en perspective donc pour le développeur.

avatar PiRMeZuR 14/02/2018 - 19:46 via iGeneration pour iOS

Y a-t-il ici des scientifiques qui sont passés de LaTeX à Markdown ?

Le second a l’avantage d’être un peu plus simple d’utilisation, plus clair, et de pouvoir générer du code LaTeX. Et il existe aussi toutes sortes de modules pour les formules, les tableaux, etc...

Un article intéressant sur le sujet :
http://data.hypotheses.org/1144