Anti-traçage de Safari : des centaines de millions de dollars en moins pour les publicitaires

Stéphane Moussie |

La protection automatique de Safari contre le traçage fait mal, très mal, à l’industrie de la pub en ligne. Le français Criteo a prévenu en décembre que son chiffre d’affaires pour l’année 2018 allait fondre de 22 % en raison de cette nouvelle fonctionnalité qui bloque son ciblage publicitaire. Le cours de son action en bourse s’est effondré depuis septembre et le lancement d’iOS 11 et macOS High Sierra, passant d’environ 45 $ à 26 $ aujourd’hui.

La fonction anti-traçage expliquée par Apple : « Vous vous rappelez avoir regardé en ligne ce joli VTT vert ? Et avoir vu ensuite fleurir partout, sur tous les sites que vous avez visités, des pubs pour des VTT verts ? Désormais, Safari [identifie] les publicitaires [...] et supprime les données de traçage d’un site à l’autre. »

« Nous nous attendons à ce que toute une série d’entreprises subissent des effets négatifs similaires, a déclaré au Guardian Dennis Buchheim de l’Interactive Advertising Bureau, principale organisation regroupant les acteurs de la pub en ligne. De plus, nous pensons qu’Apple conservera [sa fonction] et la fera évoluer comme bon lui semble. »

Si elles ne trouvent pas rapidement une parade, toutes ces entreprises perdront des centaines de millions de dollars. Criteo a cru pendant un temps qu’il pourrait esquiver en partie la fonction qui purge automatiquement les cookies publicitaires, mais Apple a barré la route avec iOS 11.2, l'obligeant à revoir à la baisse ses prédictions pour l’année à venir.

« Il y aura certainement des efforts continus pour “déjouer” la protection contre le pistage, mais à court terme nous recommandons des approches plus durables et responsables, a indiqué Dennis Buchheim. Nous souhaitons également travailler à long terme avec l’ensemble de l’industrie, y compris avec Apple idéalement, pour mettre au point un ciblage publicitaire plus robuste et multi-appareils qui soit aussi plus respectueux des consommateurs. »

De son côté, Criteo dit travailler sur une « solution alternative durable basée sur les meilleures normes de confidentialité et qui aligne les intérêts des utilisateurs Apple, des éditeurs et des publicitaires. »


avatar lesurfeurfou | 

Je suis sceptique sur le chiffre annoncé de « plusieurs centaines de millions de dollars »

avatar Mike Mac | 

@Rikki Finefleur

"La pub vous en avez dès que vous sortez dans la rue. Pourquoi le web n'y aurait pas le droit.
Il faut savoir si vous souhaitez un site payant ou des sites gratuits".

Quand j'achète un produit, souvent on prélève dessus de la pub que je paye donc. Et quand la pub m'est imposée, c'est double peine. Vive la ligne claire des sites amateurs éclairés !

Si un grand nettoyage du web par essoufflement de la pub, nous permet de payer moins cher nos produits, et favorise un grand retour au livre pour de plus saines lectures, vive tous les bloqueurs, anti-traceurs et autres coupe-sifflets à tous les publicistes de la terre et leurs sbires !

avatar rikki finefleur | 

Mike Mac
Et bien je vous retourne la chose , vu qu'apple fait plein de pub dans le métro, dans la rue ou ailleurs. Donc c'est compris dans le prix.

En gros Apple dit lutter contre la pub , mais en même temps se sert massivement de la pub quand cela peut lui servir. Cherchez l'erreur ou le double langage.

On ne peut pas soi disant lutter contre quelque chose, et dans le même temps l'utiliser à temps plein avec dessein.

Qu'apple fasse ce qu'i veut on s'en fout, mais quand je vois les gens se réjouir de mettre la fin a la pub et donc de milliers de sites sur le web, que veulent ils , que tous les sites deviennent payants ?
Surfer sera réduit donc à minima avec pour chaque article des cadenas. C'est ce que vous aimez vous, on dirait.

Dites moi sur quels sites vous avez surfé aujourd'hui car la somme mensuelle risque d’être fort lourde.

PS : Ce n'est pas sur ce site que l'on a vu de la pub faite par apple pour l'ipad pro. Et je vous passe les affiches qui envahissent nos rues et les polluent bien.
Stop a l'hypocrisie et au double langage, double langage que cette firme emploie a tooutes les sauces quand ils s'agit de ventes ou d'impots.

avatar PomBreizh | 

@rikki finefleur

En l’occurrence, ce n’est pas la pub que vise Apple, mais le tracking.
Il n’y a donc pas, là, d’hypocrisie.
Safari n’empêche en rien à la publicité d’apparaître sur les pages.
Elle empêche certains types de pub intégrant des trackers.

avatar Pipes Chapman | 

@ rikki finefleur

tu as beaucoup de mal avec la logique la plus simple. Tu confonds la question de la pub avec le tracking qui est intrusif. Personne ne parle de mettre fin à la pub sur le web ! le problème c'est que tout le monde te le répète et que tu t'obstines ... donc tu commence vraiment à passer pour un beauf stupide et bas du front qui ne faît qu'ânonner la même bêtise en boucle sans comprendre.

C'est une question de niveau intellectuel probablement mais c'est aussi typique de l'aveuglement des haters tout à la projection de vos échecs, de vos frustrations, de vos médiocrités et vos aigreurs ...

avatar opla | 

@ Pipes Chapman,

Je ne peux qu'abonder dans ton sens....

Et sur le sujet de l'article ; Ces parasites comme Critéo, pour qui je n'ai que mépris méritent de tomber au fond du gouffre, et si faut les aider, qu'ils soient 1 ou 2700 je veux bien être le premier à les pousser !! Les millions qu'ils ont gagné sur notre dos ont permis à l'internet d'être mieux ??, on le saurait...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR