Fermer le menu
 

Le ciblage publicitaire de Criteo mis à mal par les fonctions anti-traçage d'Apple

Mickaël Bazoge | | 22:00 |  55

Les temps sont durs pour Criteo, le spécialiste français du ciblage publicitaire. L'entreprise, cotée à Wall Street, a dévissé de près de 30% suite à un avertissement sur résultats, le deuxième en moins de deux mois. La raison de cette baisse des résultats prévus ? Apple. iOS 11 et macOS High Sierra ont introduit dans Safari des fonctions anti-traçage qui empêchent les sociétés comme Criteo de cibler comme elles le voudraient les internautes.

Cliquer pour agrandir

Mi-novembre, l'entreprise émettait déjà un avertissement sur résultats pour les mêmes raisons (lire : La fonction anti-traçage de Safari va faire baisser le chiffre d'affaires de Criteo). Le chiffre d'affaires de Criteo sera finalement en baisse de 22% en 2018, selon les nouvelles estimations de la société. Précédemment, ce recul avait été estimé entre 9 et 13%. Visiblement, la technologie d'Intelligent Tracking Prevention d'Apple produit des résultats.

Criteo, qui n'a sans doute pas pris la pleine mesure de ces fonctions d'anti-traçage à temps, confirme le développement d'une alternative pour le long terme, « bâtie sur les standards les plus élevés pour la confidentialité des utilisateurs, alignés avec les intérêts d'Apple, les éditeurs et les annonceurs ». Le communiqué précise que ce développement est encore loin d'être finalisé ; on comprend entre les lignes que les prochains mois risquent d'être difficiles pour Criteo.

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


55 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar reborn 14/12/2017 - 22:09 via iGeneration pour iOS

Comme quoi, Apple avec ses 20% de PDM pèse lourd. Et encore, il n’y a que 60% de devices ( à peu près) sous iOS 11.

avatar bibi81 14/12/2017 - 23:28

Et dire qu'on essaie de nous faire croire que la pub se trouve en majorité chez la concurrence...

avatar reborn 14/12/2017 - 23:35 via iGeneration pour iOS

@bibi81

C’est la valeur qui se trouve chez iOS.

Ces ptits 20% ce sont les 20% les plus interessant car forcement composé d’une part plus importante de profil csp++ que dans les 80% restant d’android.

Des profils disposant de plus de pouvoir d’achat..



avatar bibi81 15/12/2017 - 19:37

C'est bien ce que je dis, la pub n'est pas chez la concurrence, elle est bien chez Apple.

avatar C1rc3@0rc 15/12/2017 - 01:07 (edité)

@ reborn

Il me semble que la fonction c'est dans safari 11, qui a ete installé sur les versions precedantes des OS. Il fonctionne sur El Capitan et Sierra...

Apres il y a aussi une question de ciblage de population préférentielle.
Les marketeux savent bien que le client pommé a un pouvoir d'achat et une capacité d'endettement bien plus grande et simple a exploiter que le client Android.
Les annonceurs qui sont majoritairement sur le net vont donc cibler le client le plus facile a convertir et le plus rentable.

De plus le client Apple va moins se proteger que le client Android ou Windows, qui eux ont des culture de gestion du risque bien plus anciennes et systematiques.
Alors quand Apple introduit dans ses OS une fonction de gestion du risque activé par defaut, l'impact de masse est immédiat, et doit passer de pres de 0% a 100% tres brutalement.
Si Google ou MS faisaient la meme chose, l'impact devrait etre beaucoup plus faible, l’utilisateur etant massivement protégé...

Si tu additionne ces 3 elements l'impact est donc important.

avatar bonnepoire 15/12/2017 - 08:00

Je ne suis pas convaincu que les utilisateurs non Apple soient massivement protégés. Suffit de voir la quantité de gens qui utilisent Adblock qui ne bloque pas les pubs des grandes régies publicitaire. La majorité pense savoir y faire mais ne comprend rien.
La différence est que chez Apple c’est natif et on n’en attend pas moins d’eux.

avatar bibi81 15/12/2017 - 19:40

La différence est que chez Apple c’est natif et on n’en attend pas moins d’eux.

Mais ça deviendra inefficace dés que ce sera contourné et comme c'est natif, les régies publicitaires ont d'autant plus intérêt à trouver un contournement.

Bref cela a l'effet opposé du but recherché ;)

avatar bonnepoire 15/12/2017 - 19:47

Tu penses quer Apple ne réagira pas? Jamais ils ne pourront réagir sans avoir la main sur le système.

avatar bonnepoire 15/12/2017 - 07:56

Merci Apple.

avatar Malouin 14/12/2017 - 22:10

Et pour travailler sur ce genre de problématique, je pense que nous n'en sommes qu'au début ! Certaines pratiques en la matière sont loin d'être anodines.
Inutile d'ajouter que le trottoir d'en face est assez peu (et c'est un euphémisme) regardant en la matière. Pour moi, le problème n'est pas le "traçage" en tant que tel, mais son acceptation et son information... Y compris des populations les moins avertis et les plus fragiles... Et ça, c'est une autre histoire !

avatar sangoke 14/12/2017 - 22:14 via iGeneration pour iOS

Dans un article précédent, ils ne se disaient pas inquiets , qu’ils avaient des solutions pour contourner, ils faisaient les malins, bah finalement ils ont pas l’air d’en avoir une rapidement de solution et ils s’excuseraient presque en disant qu’ils vont respecter la confidentialité de nos données à l’avenir ^^

avatar C1rc3@0rc 15/12/2017 - 01:57

@sangoke

Un des principes en finance et en secteur commercial c'est de rassurer le client et l'investisseur( l'actionnaire et le speculateur) sur la pérennité et les perspectives de croissance de l'entreprise. Et tant qu'on est pas obligé de publier des chiffres qui ont une portée legale alors tous les mensonges sont possibles...

Apres, meme si on doit publier des chiffre on peut publier des statistiques, et au lieu de donner des chiffres de ventes reelles, ont peu indiquer les pourcentage de ventes... exemple:
Soit un marché de 5 millions trimestriels

Si je dis:
«on a fait +50 % ce trimestre»

ça rassure plus de client et l'actionnaire que si je dis:

«on a vendu 200 000 unités ce trimestre alors que le précédent on était a seulement 134 000...»

C'est pareil si je dis on est numero 4 du secteur, que si je dis avec nos 5% de PDM on est nº4 du secteur... surtout si le numero 1 fait 50% de PDM

D'ou l’intérêt de publier des stats et pas des chiffres...

avatar C1rc3@0rc 15/12/2017 - 01:57

-

avatar 421 14/12/2017 - 22:34

Doit-on pleurer sur leur sort ? Non...

avatar imatoumi 14/12/2017 - 22:57 via iGeneration pour iOS

Hahaha

avatar iVador 14/12/2017 - 22:59 via iGeneration pour iOS

Bravo Apple, il faut éliminer cette saloperie de publicité ciblée !
Et que Criteo coule, je m’en tape.

avatar macfredx 14/12/2017 - 23:01 via iGeneration pour iOS

@iVador

+1000 👍

avatar julienlavergne 15/12/2017 - 15:18 via iGeneration pour iOS

@iVador

C’est très pratique pourtant !

avatar macfredx 15/12/2017 - 22:42 via iGeneration pour iOS

@julienlavergne

Pour qui ?

avatar julienlavergne 15/12/2017 - 22:42 via iGeneration pour iOS

@macfredx

Hein ?!

avatar Splinter 14/12/2017 - 23:13 via iGeneration pour iOS

Business de merde fondé sur le profilage et l’exploitation de nos données. Merci Apple.

avatar Avenger 14/12/2017 - 23:21

Le législateur devrait surtout se réveiller et donner le droit, à chacun, de refuser catégoriquement tout traçage à des fins commerciales, quel qu'il soit.

avatar bibi81 14/12/2017 - 23:33

On appelle ça un bloqueur de pub, encore faut-il avoir un hardware et/ou un OS que tu maîtrise un petit peu pour pouvoir installer ce genre d'outils !

avatar marenostrum 14/12/2017 - 23:53

il parle de Loi lui, pas de bloqueur de pubs. que les lois interdissent le traçage pour tout le monde (les boites que l'appliquent en vivant avec, comme celle plus haut), pas besoin d'être fait par nous les utilisateurs.

avatar pommedor 15/12/2017 - 10:05

C'est pas une loi dans UN pays qui réglera le soucis pour la planète entière. yen aura tjrs quelqu'uns pour s'en foutrent et profiter de servir de paradis pour ceux qui veulent en profiter.

Faudrait plutôt filer un gros chèque à mozilla pour avoir permis de démocratiser les bloqueurs de pubs qui aux fils du temps ont amener des boites comme apple à faire la même chose par défaut pour ses utilisateurs.

+10ans de combats d'un acteur du libre pour au final avoir une boite privée qui suce un tas d'infos perso et fait la même chose que criteo être félicité de mettre des batons dans les roues de l'un de ses concurrents... Ya vraiment un truc qui tournent pas rond chez certains.

D'ailleure criteo est l'un des trackeurs qui traine ici. :)

Pages