Faire fonctionner LibreOffice Base sous macOS Sierra

Anthony Nelzin-Santos |

Vous utilisez le module de gestion de bases de données de LibreOffice ? Si vous ne l’avez pas ouvert depuis votre passage à macOS Sierra, vous n’avez pas encore remarqué qu’il ne fonctionnait plus correctement. Il est toujours capable d’ouvrir une base, mais n’en affiche plus les tables sans afficher de message d’erreur.

« No Java installation could be found. Please check your installation. » Le message d’erreur envoyé par LibreOffice Base sous macOS Sierra.
« No Java installation could be found. Please check your installation. » Le message d’erreur envoyé par LibreOffice Base sous macOS Sierra.

LibreOffice Base nécessite l’installation d’un environnement d’exécution Java, une procédure qui n’est plus prise en charge par Apple. La firme de Cupertino distribue bien une version de Java, mais il s’agit de l’antique Java 6 pour OS X 2015–001, qui n’est pas censée tourner sous macOS Sierra.

Non, vous devez maintenant vous tourner vers le site labyrinthique d’Oracle, et télécharger Java 8 (version 101 à l’heure de l’écriture de ces lignes). Installez-le… et vous ne pourrez toujours pas utiliser le module de gestion de base de données de LibreOffice.

C’est qu’il vous faut télécharger non pas seulement le JRE, qui contient la machine virtuelle Java et ses bibliothèques, mais le JDK complet, le kit de développement qui contient de nombreuses API et commandes supplémentaires. Un téléchargement de 230 Mo et une longue installation plus tard, et vous devriez enfin pouvoir utiliser LibreOffice Base.

Si ce n’est toujours pas le cas, assurez-vous d’avoir bien relancé l’application, et dirigez-vous dans la section Advanced de ses préférences (LibreOffice > Préférences ou ⌘,). Cochez bien la case Use a Java runtime environment, puis vérifiez enfin que la version du JDK que vous avez installée est bien sélectionnée.

Source
Merci Léo !
avatar Jean-Jacques Cortes | 

Utiliser Java en 2016, c'est vraiment se donner le bâton pour se faire taper dessus, question failles de sécurité. Sans compter la lenteur de l'exécution de code interprété et l'antiquité de la chose.

avatar SteamEdge | 

@Jean-Jacques Cortes :
Du code Java peut être plus performant que du code C. Vu qu'il n'est pas compilé il peut être optimiser à la volé, en fonction de l'usage Chose qui n'est pas possible de faire avec du code compilé. C'est pas pour rien que le Scala et le Groovy s'appuient aussi sur la JVM de Java.

avatar RyDroid | 

Le code Java n'est pas compilé nativement (comme le ferait GCC pour du C), mais il est tout de même compilé en bytecode (un code non spécifique au processeur, mais proche du fonctionnement des processeurs).

avatar byte_order | 

> Vu qu'il n'est pas compilé il peut être optimiser à la volé, en fonction de l'usage

Oui

> Chose qui n'est pas possible de faire avec du code compilé

Si, aussi. Le code compilé peut par exemple être du code (natif) utilisant LLVM, qui va à son tour générer un code optimisé à la volée.
Voir même utiliser une boucle de feedback pour peaufiner le code optimisé à chaque cycle fonctionnel.

C'est pas une question de langage compilé ou interprété, c'est une question de quand (et où, pour le cross-dev) le générateur de code natif opère.

avatar thebarty | 

@SteamEdge :
N'imp. De l'l'interprèté à la volée, même optimisé ne peut pas battre du natif compilé.

avatar RyDroid | 

La JVM n'interprète pas à la volée, elle compile à la volée à partir de bytecode (une version du code plus proche de la machine que du code Java lisible par un humain).

avatar ever1 | 

Quand on ne connaît pas on se tait, Java est toujours d'actualité et effectivement certains codes peuvent aller plus vite que le c

avatar Moonwalker | 

Beurk ! Java. M'enfin, s'il y en a qui aiment, il ne faut pas les en priver.

avatar Vladimok | 

Si il ne faut pas utiliser JAVA, il y a quoi d'autres comme BDD simple ?

avatar RyDroid | 

Java est un langage de programmation. Java n'est ni une base de données ni un SGBD (système de gestion de base de données).

avatar poco | 

@Vladimok :
Le plus simple : FileMaker (filiale Apple)
Ou installer Une BdD telle que MySQL et faire un front end avec Xojo (ex-RealBasic) ou un autre langage

avatar pacou | 

C'est agaçant c'est partis pris sur les langages de programmation.
Je n'est pas de compétence particulière mais ce qui est sûr c'est que chaque langage à ses avantages et ses inconvénients , ses usages et ses contrindications, mais aussi apparemment ses fans et ses haters.

avatar françois bayrou | 

Tu es sur MacG.
Pendant longtemps le meilleur langage du monde était Objective-C.
Puis Apple a sorti Swift.
Objective-C est devenu une monstruosité dont il fallait se débarrasser.

Swift est le meilleur langage du monde.

avatar Nicolas Furno | 

@françois bayrou

C'est faux.

Rien ne vaut l'AppleScript. Je l'ai toujours dit !

avatar r e m y | 

ah non! HyperCard y'a qu'ca de vrai!

avatar byte_order | 

Meuh nan, c'est Pascal le mieux !

avatar aspartame | 

COBOL est mieux que swift , plus élégant, plus performant !

avatar padbrest | 

@r e m y
Je VEUX hypercard pour Sierra !!!

avatar marc_os | 

@padbrest :
Moizaussi !

avatar marc_os | 

Quid d'OpenOffice ?

avatar poulpe63 | 

Benh dis donc, ça vole haut, ici ;D
Comme tout programmeur digne de ce nom le sait : on choisit son language en fonction de ce qu'on recherche (performance, bibliothèques, facilité de programmation, etc...) et pas par effet de mode.

CONNEXION UTILISATEUR