Ulysses se met des objectifs, s’assigne des mots-clefs et prend des couleurs

Anthony Nelzin-Santos |

Heureux qui, comme l’utilisateur d’Ulysses, reçoit une mise à jour de son « éditeur de texte amélioré » favori. Alors qu’il était initialement prévu qu’elle intègre un système de publication directe vers les principaux systèmes de blog, Ulysses 1.2 s’attache finalement à répondre à quelques-unes des demandes les plus courantes de ses utilisateurs.

Les nouveautés ne sont pas renversantes, mais elles sont bien utiles à ceux qui se servent d’Ulysses comme d’autres se servent de Scrivener. Par exemple, on peut désormais couper une « feuille » — un fichier dans le langage d’Ulysses — en deux, ou au contraire rassembler plusieurs feuilles en une.

Dans le même genre, chaque feuille et chaque groupe peuvent désormais être associées à un objectif : taper au moins 50 000 mots, au plus 1 500 signes ou environ 10 paragraphes par exemple. Le panneau de statistiques de l’application a été revu en conséquence, et intègre notamment un compteur de mots par phrase.

On peut aussi assigner des mots-clefs aux feuilles, ce qui permettra de plus facilement gérer les gros projets. Les mots-clefs assignés aux feuilles d’une source externe (c’est-à-dire aux fichiers d’un dossier hors de la base d’Ulysses) s’intègrent d’ailleurs aux mots-clefs d’OS X Mavericks. Objectif, mots-clefs et date de modification peuvent être affichés dans la liste des feuilles pour garder un œil sur l’avancement de la chose.

Enfin et peut-être surtout, Ulysses dispose (enfin) d’un système d’échange de thèmes d’affichage et de styles d’exportation : l’Ulysses Style Exchange permet de télécharger des styles créés par d’autres utilisateurs, et on peut y envoyer les siens d’un clic sur un bouton dans les préférences de l’application. La personnalisation de l’affichage et la création de nouveaux thèmes ont par ailleurs été facilitées grâce à de nouvelles options et quelques ajustements d’interface.

Mustarded et Outback sont quelques-uns des thèmes que l'on trouvera dans le Style Exchange.
Mustarded et Outback sont quelques-uns des thèmes que l'on trouvera dans le Style Exchange.

La liste des nouveautés de cette mise à jour ne s’arrête pas là : on peut désormais importer directement un fichier .doc ou .docx, prévisualiser les styles d’exportation, trier les feuilles par date ou premier(s) caractère(s)… Ulysses, qui est traduit en français, est disponible pour 39,99 € dans le Mac App Store.


avatar diabolomenthe | 

Excellente nouvelle, je prépare tous mes cours dessus, il me permet d'organiser mes progressions de manière efficace ! J'avais lu également sur votre site la sortie (prochaine ?) d'une version iOS d'Ulysses, est-elle toujours en projet, peut-on l'espérer pour bientôt ?

avatar xavier25 | 

J'utilise Scrivener même si j'ai Ulysses. Ces nouveautés ont l'air sympa je vais peut-être me remettre un peu dessus.

avatar joneskind | 

J'aime vraiment bien les Soulmen. Ils sont détendus et ça se ressent. Je m'en regarder cette MàJ de plus près !

avatar jean-christophe courte | 

Que c’est agréable de voir un tel produit *maturer* tranquillement sans se la pêter *traitement de texte de mort qui tue*…

Ici, efficacité et écoute des besoins des utilisateurs.

Sans oublier une équipe de developpeurs *sympa* qui prend le temps de répondre et, surtout de corriger, affiner, affuter… Mieux, propose la *petite* option qui semble anecdotique et qui s’avère, sur le long terme, indispensable…

Bref, merci à Anthony de dire tout haut sur MacG ce que je m’éfforce de murmurer ailleurs…

Note de fin : et le concept de corde à linge pour ranger ses feuillets et les réordonner (et, désormais, les joindre ou les découper), quel pied velu…!

avatar Thomforce | 

Toujours pas de gestion des notes bibliographiques ... :(

CONNEXION UTILISATEUR