Mais où est donc passé le successeur d'Office 2011 ?

Christophe Laporte |

Gregg Keizer de Computerworld pose une question qui nous turlupine depuis un moment déjà : où est passée la prochaine version de Microsoft Office pour Mac ?

Qu’on aime ou non la suite bureautique de Microsoft, il s’agit d’un des outils les plus utilisés sur notre plate-forme. Habituellement, la version d’Office pour Mac sort dans l’année qui suit la sortie de la version Windows. On rappellera que les deux versions ne sont pas développées par la même équipe, c’est la Macintosh Business Unit (MBU) qui comme son nom l’indique a la charge de la version Mac.

Comme le montre ce petit tableau statistique réalisé par nos confrères de Computerworld, cette version commence franchement à se faire désirer. Office 2013 a été commercialisé il y a plus de 387 jours sur Windows. Habituellement, entre la sortie de la version Windows et la version Mac, le delta est souvent inférieur à 200 jours. Seule exception à la règle : Office 2008 qui est sorti 351 jours après son grand frère sous Windows.

Office 2011 est bien parti pour égaler le record de commercialisation établi par Office 2008, qui avait été remplacé au bout de 1344 jours. La version 2011 en est déjà à 1213 jours.

Une théorie qui revient souvent veut que la prochaine version d’Office pour Mac soit présentée à l’occasion de Macworld qui se tient à San Francisco fin mars. Microsoft avait déjà profité de ce salon pour dévoiler les grandes lignes de ce qui allait devenir Office 2011. Si cela devait se produire, il ne faut pas s’attendre cependant à une sortie imminente d’Office 2014 (2015 ?) pour Mac. Le cycle de bêta-test grandeur nature démarre souvent après la présentation de la suite et dure de nombreux mois.

Ce retard est d’autant plus surprenant que le chantier qui s’offre à la MBU est probablement un peu moins titanesque que par le passé : Office 2008 offrait la prise en charge de l’architecture Intel tandis que la version 2011 a été réécrite en grande partie en Cocoa. Toutefois, ce ne sont pas les chantiers qui manquent entre la fin du passage à Cocoa, la gestion du 64 bits et l’adaptation des nouveautés apparues dans Office 2013 à la version Mac.

Si la nouvelle version d’Office pour Mac est en retard, c’est peut-être aussi parce que la MBU avait d’autres objectifs. Aux dernières nouvelles, il se murmure qu’Office pour iPad pourrait sortir d’ici la fin du premier semestre (lire : Office pour iPad reste d'actualité chez Microsoft). Selon certains bruits de couloir, cette version serait d’ailleurs assez impressionnante. À suivre…


avatar John Maynard Keynes | 

@oomu

Tu réécris l’histoire, il me semble l’accord date de 97 et faisait suite à l’entrée de MS au capital d’Apple.

C’était un accord de 5 ans en ce qui concerne Office.`

PS : Certains oublient un petit vite ce moment là :

http://youtu.be/WxOp5mBY9IY

avatar mouharf | 

ONENOTE!!! voila ce qui me manque sur office mac...

avatar greggorynque | 

L'interface urban est la plus grande réussite ergonomique logicielle de ces dernières années ! La preuve en est que tous les grands logiciels s'en rapprochent et troquent les stupides palettes flottantes que l'on passe son temps a bouger par des fonctions contextuelles en barre supérieure et des menus plus eamassés ancrés latéralement.

Même la dernière version d'iwork s'est considérablement rapprochée de office en terme de fonctionnement logiciel !

Quand a dire que iwork est plus universel et compatible que office il faut vraiment être d'une mauvaise fois et d'une partialité déconcertantes ... Office fonctionne en compatibilité 99% avec un format de fichier vieux de bientôt 20 ans alors qu'apple n'est même pas fichu d'offrir une compatibilité parfaite entre ses différentes versions de fichiers (tous joyeusement incompatibles avec les anciennes versions malgré les extensions identique)

Microsoft a beaucoup de griefs, mais sûrement pas sur office même si la version mac mérite effectivement un petit dépoussiérage et l'adoption des codes graphiques d'OSX 10.9 tout en gardant une interface proche de la version PC.

avatar Moonwalker | 

Va prendre ton Lexomil.

avatar Doctomac | 

"'interface urban est la plus grande réussite ergonomique logicielle de ces dernières années ! "

J'en suis sûr que tu n'y crois pas toi-même. Manipuler plusieurs rubans qui contiennent pour chacun d'entre eux énormément de fonctions est fastidieux. La situation est dramatique avec les versions PC où les menus ont disparu. L'équipe en charge de la version Mac a senti le truc et se n'est pas risqué à aller sur la même voie en gardant la disposition de fonctions dans les menus de la barre des menus.
Et je le redis, les rubans n'ont aucune raison d'être sur Mac.

"Même la dernière version d'iwork s'est considérablement rapprochée de office en terme de fonctionnement logiciel !"

Tu peux nous expliquer en quoi. La dernière version d'iWork remplace la palette par une barre latérale dynamique et contextuelle qui n'a rien à voir avec les Rubans.

"Office fonctionne en compatibilité 99% avec un format de fichier vieux de bientôt 20 ans "

Microsoft a changé de formats (Powerpoint ppt à pptx et équivalent pour Word et Excel) et même pour un même format, il y a souvent des bugs entre version d'Office.

"et l'adoption des codes graphiques d'OSX 10.9 tout en gardant une interface proche de la version PC."

Non justement. Que Microsoft arrête d'utiliser une interface proche de la version PC (comme par exemple le design de la barre d'outil) et qu'il adopte une interface 100% OS X.

avatar TheRV | 

La meilleure version d office reste la 2003 sur windows. Les versions Mac sont lentes, plantogènes et qq problèmes de compatibilités (ça s amélioré avec le retour du vba)

avatar Francis Kuntz | 

Et ben, passer autant de temps sur la suite office pour voir le resultat merdique qu'ils apportent. Office 2011 est une usine a gaz sans nom. Le pnt et bugue meme dans les logiciels aussi simple que lync qui crash juste lorsque l'on debranche un casque certifié lync...

avatar mapiolca | 

Le problème avec Microsoft, c'est qu'ils se lance dans des projets comme W8 et la Surface, et dont personne ne veut alors que ce que tout le monde comme Office mis à jour et supportant les améliorations d'OS X ou même de Windows, ils ne s'en occupe pas.

avatar mapiolca | 

@mapiolca :
"Attend" après "tout le monde"

avatar Mitchells | 

Pendant des siècles, j'ai levé le nez quand on me parlait d'Office, je disais qu'on faisait pareil avec Open Office, ou Claris Works, puis les successeurs Pages, Numbers, etc... J'avais Office sur mon Mac, mais je m'en servais très peu.

Et puis un jour, je suis tombé sur des feuilles Excel bien fichues dans un PC et je me suis dit "ah ouais, quand même". Et je me suis intéressé à cette suite.

Word, c'est pas si mal que ça, c'est même très bien. Et Excel, c'est tout simplement génial (d'ailleurs, Excel a d'abord été inventé pour Mac puis après est sorti pour PC, et puis na).

Non, sérieux, Excel est largement au-dessus des autres tableurs. Sauf Excel pour Mac, qui est à la ramasse.

Je fais partie de ceux qui pensent qu'Excel pour Mac devrait être un copier/coller d'Excel 2010 Windows, qui est vraiment un logiciel exceptionnel. Et s'il pouvait s'ouvrir aussi rapidement, ce serait parfait.

En attendant, j'utilise le plus souvent Excel 2010 qui est niché dans mon VMWare Fusion. Et c'est très bien d'avoir les deux mondes à portée de souris. Vive Apple, vive Excel, vive la concurrence.

avatar YAZombie | 

"vive la concurrence"
C'est bien le cœur du problème. Même si MS a fini par changer un peu, leurs manipulations illégales du marché qui leur ont permis de tuer la concurrence et pour lesquelles personne n'a osé les punir à temps ont fait perdre une bonne dizaine d'années à l'informatique, et ça c'est impardonnable. Qui a connu, par exemple, OS/2 et sa mémoire protégée, son multitâche préemptif et son interface graphique avancée, à 'l'époque où on subissait Windows 3.1 comprendra de quoi je parle.

avatar melaure | 

Moi aussi je préfère iWorks mais ca ne vaut que mes docs persos ou associatives. Pour le boulot on ne peut se passer d'Office ...

Il n'y a aucune raison que Microsoft traine car Office Mac est un produit très rentable (meme le plus rentable propotionnellement parlant) ou du moins l'a été longtemps car je ne sais pas ce que devient la proportion des logiciels légaux sur Mac.

Dans les années 90, un utilisateur de Mac achetait 10 logiciels par machine quand c'était 1 (un) sous Windows (une époque ou 60% des windows étaient eux-meme piraté). Mais avec le flux important des switcheurs, les comportements de pilleurs du monde PC ont suivis ... Donc je ne sais pas le MacUser d'aujourd'hui est aussi clean ... Perso j'ai toujours fait attention a ça (j'ai meme 6 licences office 2011 pour mes macs), mais je fais parti des anciens macfans, meme étudiant je payais mes jeux macs par respect pour le boulot, et enfin parce qu'en temps que dev, je sais bien qu'on a un salaire que si les achêtent ...

Quand aux fonctions les plus avançées, il faut peut-etre progresser si elle servent a quelqu'un bien que ce quelqu'un soit quand meme tres minoritaire ... La majorité des gens utilisent 5-10% d'Office.

avatar FloP1 | 

@mouharf: entièrement d'accord, j'espère que Onenote arrivera sur Mac dans la prochaine version d'Office!

avatar quentinmasson57 | 

Et bin je dois être le seul à trouver que Microsoft office (surtout Word) est vraiment mal adapté à OS X....
Sur mon iMac 21,5" 2011 4Go de RAM, quad Core i5 2,5 Ghz, il plante énormément.
Quand je le lance, il bouffe toute ma RAM !

avatar JLG47 | 

Utilisateur par nécessité et professionnellement depuis la première version, je redoute de quitter la version 2008.
Utilisateur par obligation de la dernière version sous Windows, je considère de Microsoft s'est assise sur l'expérience utilisateur.
La nouvelle interface est vraiment trop différente.
Cela étant,
- Word est instable dés que l'on travaille de gros documents,
- La portabilité OS X Windows est approximative,
- La gestion des polices est irrespectueuse des possibilité d'OS X.
Mais il est presque impossible de faire sans dans le milieux professionnel.

avatar Lennart | 

Aujourd'hui en retraite je n'ai plus vraiment besoin d'applications aussi professionnelles, mais suite à l'achat d'une tablette Microsoft Surface 2, j'apprécie d'avoir la suite Office 2013 qui est fournie avec la tablette.
Et pour certains qui au boulot auront suivi une formation pour exploiter au mieux tout le potentiel de cette suite, il ne fait aucun doute que même à la maison il préfèreront MS Office à iWork.

avatar boubloux | 

Pages est très bien mais il ne gère pas pas les écriture mathématiques genre alpha pi et les intégrales rédhibitoire pour les to de phisique

avatar Ipadivore | 

utilise Latexit ou des éditeurs latex en ligne, ils génèrent une image pdf pour une solution simple et élégante. Pour aller plus loin un outil comme mactype peu être envisageable.

avatar BeePotato | 

@ Ipadivore : « utilise Latexit ou des éditeurs latex en ligne, ils génèrent une image pdf pour une solution simple et élégante. »

J'ajouterai que pour ceux qui ne maîtrisent pas la syntaxe de Latex et n'envisagent pas de s'y mettre, il y a la possibilité d'utiliser le logiciel Grapher, fourni avec Mac OS dans le dossier Utilitaires.

avatar quentinmasson57 | 

Pour moi, office Mac est vraiment lent, de nombreux crash et plantages de word et qu'est ce que c'est mal optimisé pour Mac !

avatar Ipadivore | 

Ce qui me dérange avec crimo$soft, c'est le dédain qu'elle a vis-à-vis de nous, utilisateurs de mac. Pour les plus anciens, on se souviendra de la version 1 de Word & Excel sous Mac uniquement, puis des bugs à répétition lors de chaque évolution du système : le seul programme qui plantait systématiquement à chaque nouvelle version, c'était word et Excel ! J'ai la chance depuis 20 ans de ne plus avoir à dépendre de cette usine à gaz (usage professionnel & personnel de LaTeX). Quand je vois que passer une présentation powerpoint de Mac à Windows, rend le document inutilisable, alors je reste sous Keynote et pdf !

Que les utiliseurs de mac n'est pas une version OS X me semblent être un guerre de tranchée entre Apple et crimo$soft. Le dernier ne porte pas la suite office sur tablettes autres que les siennes (bye bye android et biens sur ipad), second round : suite gratuite coté apple sur iOS, OsX et le Web ... et pour une utilisation modéré .. ça décoiffe bien. Troisième round, la balle est coté de Richmond ... vous n'aurez pas encore Office 14 sur OsX ...

lamentable

avatar John Maynard Keynes | 

@Ipadivore

Une contribution commençant par crimo$soft montre bien l’état d’esprit de celui qui la porte est fait que tout ce qui suit peut-être considéré comme paraissant.

avatar GetMyDrift | 

@mightymini Moi, je suis ingénieur BI, je met en place des solutions en partie basées sur Excel Pro Plus 3013 et 365 Pro Plus.
Mais j'avoue c'est un cas particulier.

avatar BeePotato | 

@ John Maynard Keynes : « @oomu Tu réécris l’histoire, il me semble l’accord date de 97 et faisait suite à l’entrée de MS au capital d’Apple. »

???
Il ne réécrit rien du tout — il parlait bien de cet accord, qui ne faisait pas du tout suite à l'achat par Microsoft d'un lot d'action Apple, puisqu'il s'est produit exactement en même temps. Et comme le soulignait oomu, cet accord multi-facettes (investissement, poursuite du développement d'Office, accès croisé aux brevets) incluait comme contrepartie l'arrêt par Apple des poursuites contre Microsoft pour copie d'une partie du code source de QuickTime.

avatar John Maynard Keynes | 

@BeePotato

Relis ce qui a écrit Oomu ;-) (Pour qui j’ai beaucoup de respect, au passage)

Je sais que c'était le cas avec les versions précédentes suite à l'accord avec Apple pour cesser le procès fleuve.

Cela laisse à croire que la raison première de l’accord était les contentieux en justice avec Apple, ce qui n’est pas le cas.

Après dans le cadre de l’accord il était difficile de poursuivre les litiges, tu t’en doute bien. Mais c’est une conséquence pas une cause. :-)

Pour le reste “qui faisait suite” était effectivement mal choisi j’aurais du écrire “concomitant” pour que mon propos soit en accord avec ce que je voulais dire ;-)

incluait comme contrepartie l'arrêt par Apple des poursuites contre Microsoft pour copie d'une partie du code source de QuickTime.

Tout est ici question de hiérarchie dans la chaine de causalité, la raison principal de l’entrée de MS au capital n’est en rien une volonté d’éteindre des litiges avec Apple. Cet facette de l’accord est une conséquence logique pas une cause.

avatar Armas | 

Ils ont peut être pris exemple sur la réactivité déconcertante dont Apple a fait preuve pour sa derniere mise à jour d'Iwork.

avatar Elrifiano | 

Ça sera un Office 365 pour Mac et iPad.

avatar Elrifiano | 

@Doctomac

Ce que tu décris c'est iWork! Seul la suite Apple allait mettre en avant les avantages propres à OS X. Pas la peine d'imaginer Microsoft mettre en avant quelque chose qui n'existe même pas sur sa bouse de Windows 8.

Pour moi, continuer a toucher a du Windows/Office revient a traîner un boulet dont je veux m'en débarrasser le plus rapidement possible.

Il n'y a même pas une heure le PC de mon frère ne voulait plus s'arrêter via le menu démarrer...

Il n'y a rien d'aussi anti-Mac qu'Office Mac 2011. C'est lourd dépassé, lent, et il a besoin d'une application spéciale pour les màj, qui me force a quitter Chrome pour finir son boulot.
Je préférais Excel pour en tableur mais depuis le nouveau iWork je me suis mis a Numbers et je n'ai plus aucun problème d'adaptation.

En tout cas chez moi Microsoft = Xbox

avatar Akerloof (non vérifié) | 

Je rêve qu'Apple se décide à sortir une version d'iWork au point.. Car pour l'instant c'est clairement (trop) décevant. Même si ça suffit pour un usage privé, il faut toujours faire des contorsions si on est un poweruser. Car beaucoup, beaucoup trop de fonctionnalités sont manquantes.

avatar damiendu83600 | 

@Akerloof :
iWork est fait pour les novices. Pour madame michu, monsieur tout le monde et le Kevin du coin.

avatar iSc0tty | 

Pour moi c'est iWork pour le perso et office pour le pro, c'est oblige. Surtout quand en entreprise les ordis tournent sous Windows. Mais je préfère largement utiliser iWork . Je pense que pages est équivalent à word niveau possibilité (iWork 2009 je précise, le 2013 a trop de manque encore). Les deux offres d'énormes potentiels quand on sait les maîtriser. Seul défaut de pages à mon sens, l'impossibilité de changer le format d'une seule pages dans un document (portrait / paysage). Keynote explose PowerPoint, mais excel surpasse largement numbers. Après iWork garde pour lui la simplicité d'utilisation.
Et sinon je trouve office 2011 Mac satisfaisant , pas de gène particulière ni de ralentissement, ni de problème de format pour ma part. La mise à jour arrivera bien un jour mais j'ai pas de gros reproche à faire il marche bien.

avatar macbookeur75 | 

MS est trop occupé à faire n'importe quoi
soit le nouveau PDG prépare l'avenir de façon radieux
soit l'entreprise est en train de s'enliser tout doucement

Pages

CONNEXION UTILISATEUR