Flutter : la prise en charge des applications Windows n'est plus en bêta

Félix Cattafesta |

La prise en charge des applications Windows sur Flutter est officiellement sortie de bêta. Flutter est un framework open source conçu par Google et pensé à la base pour la création d'apps mobiles multiplateformes (iOS et Android). Selon l'entreprise, près d'un demi-million d'apps utilisent Flutter, avec de grands noms comme BMW ou ByteDance. Depuis peu, ce SDK permet aussi de générer des apps Linux, Windows et macOS. La version 2.10 apporte une prise en charge stable pour Windows, tandis que les deux autres plateformes restent en bêta.

L'application Harmonoid pour Windows utilise Flutter. Image : Flutter.

Les applications Windows et mobiles étant différentes sur plusieurs points, les développeurs avaient du pain sur la planche. Cette version 2.10 comprend de nombreuses améliorations importantes pour les apps Windows : Google cite des progrès dans la gestion du texte et du clavier, mais aussi de nouvelles intégrations directement dans Windows. Les applications pourront communiquer avec les API Win32, COM et Windows Runtime. Plusieurs équipes de Microsoft ont travaillé avec Flutter, notamment sur l'aspect design (Fluent UI).

Cette prise en charge complète réjouit visiblement Microsoft, qui espère voir arriver plus de programmes sur sa boutique d'apps. Le vice-président de la plateforme des développeurs Windows a déclaré :

Windows est une plateforme ouverte, et nous accueillons tous les développeurs. Nous sommes ravis de voir les développeurs utilisant Flutter apporter leurs expériences à Windows et les publier également sur le Microsoft Store. La prise en charge de Flutter pour Windows est un grand pas pour la communauté, et nous sommes impatients de voir ce que vous apporterez à Windows !

Mais ce n'est pas tout. Flutter 2.10 offre également des améliorations de performances et quelques fonctionnalités sur iOS. L'animation du clavier devrait être plus fluide sans que les développeurs n'aient à faire quoi que ce soit. Des bugs liés au plug-in de l'appareil photo ont été corrigés tandis que les apps iOS 64 bits devraient demander moins de mémoire.

Ça sent le sapin en revanche pour iOS 9.3.6, dont la prise en charge passe du niveau « Supported » à « Best Effort ». Autrement dit, cette version sera désormais maintenue uniquement par le biais de code et de tests ad hoc et communautaires.

Flutter devrait définitivement abandonner la prise en charge des appareils iOS 32 bits et des versions 9 et 10 d'iOS dans une version prévue pour le troisième trimestre 2022. Les applications construites avec Flutter après cette date ne fonctionneront plus sur les appareils iOS 32 bits, et la version minimale d'iOS prise en charge par Flutter passera à iOS 11.


avatar Amaczing | 

Flutter ce que je ne saurais voir 😭

avatar monsieurg33K | 

Est-ce que c’est parce que SNCF.Connect utilise Flutter que les perfs sont mauvaises ou bien ça a juste été codé avec les pieds ?

avatar iNup | 

@monsieurg33K

Ça m’intéresse aussi

avatar reborn | 

@monsieurg33K

C’est à dire les perfs sont mauvaises sur l’appli sncf ?

avatar morpheusz63 | 

@monsieurg33K

Ça été coder avec les pieds comme d'hab, il y a qu'a regarder les apps d'État comme ceux de la poste, ou le site d'orange.

avatar Lemmings | 

@monsieurg33K : j'en sais rien mais il y a de forte chances oui. En tout cas c'est un gros fail à ce niveau là clairement.

avatar plopix | 

@monsieurg33K : +1 , sur mon iPhone SE 2020 le scroll « accroche » là où sur une app native je n’ai pas ce comportement. Aussi, on ne retrouve pas l’état de scroll d’un écran quand on revient du suivant.

avatar Bigdidou | 

@monsieurg33K

“Connect utilise Flutter que les perfs sont mauvaises ou bien ça a juste été codé avec les pieds ?”

Et encore, si c’était le seul problème, on serait content :D

avatar Tatooland | 

En clair c’est quoi la différence par rapport à un combo React + React Native ?
Parce que Flutter apparement il faut apprendre le language dart, alors que React c’est du JavaScript plus accessible non ? En plus il semble y avoir plus de tuto sur React que Dart.

avatar cocotux | 

@Tatooland

Flutter a un meilleur rendu natif et peut être déployé sur tout un lot de devices, pas que mobile
Mais l’architecture de React Native va être complètement bouleversé prochainement, ce qui cassera donc les limitations actuelles de React native. Il sera possible de developer du RN sur d’autres appareils, comme des montres etcc
Donc actuellement la différence est dans le moteur de rendu

Mais oui en termes d’apprentissage est de rapidité de déploiement RN est préféré.

https://medium.com/coox-tech/deep-dive-into-react-natives-new-architecture-fb67ae615ccd

avatar YetOneOtherGit | 

@Tatooland

"Parce que Flutter apparement il faut apprendre le language dart"

Si l’apprentissage d’un langage est un frein pour toi … Comprendre réellement l’architecture et la mise en œuvre de ReactNative demande sans doute tout autant d’effort.

Après il y a effectivement beaucoup de personnes qui bricolent en React et ReactNative croyant que c’est simple puisque c’est autour du si permissif JS.

avatar frankynov | 

M’en fous je reste sur windev mobile ! 🤕🤣

avatar brunobl | 

Attention au terme "rendu natif" qui peut prêter à confusion... je parlerais plutôt "d'aspect natif", mais sinon tout est simulé.
Pour les performances, c'est loin d'être bon hélas... il faut un processeur puissant pour arriver à une expérience fluide en 60 fps... ce n'est pas normal à mon goût...

Je comprends bien pourquoi macg aime flutter étant donné que la version android l'utilise, mais bon faire une promotion régulière de cette technologie qui va à l'encontre des utilisateurs Mac et iOS, je ne trouve pas cela une bonne idée.

Lorsque toutes les applis natives auront été converties en Flutter, on se retrouvera avec des problèmes similaires à Electron. Des applis inutilement lourdes qui vont bien pomper vos batteries.
Mais surtout il ne faut pas se tromper de combat. Si Google parvient à pousser une API comme Flutter pour écrire un peu de tout, même mal, c'est tout bénéfice pour ses ChromeBook, ou son futur OS Fushia (qui aura sinon un catalogue d'appli vide). Tout le monde sera au même niveau avec des applis faussement natives. Google sera parvenu à tout maîtriser, le web et le pseudo-natif... de toutes façons, vu le track record de Google pour abandonner des technos qu'ils considèrent non rentables, s'ils investissent dans Flutter en ce moment, c'est avec un dessein précis. S'ils y parviennent, Flutter continuera d'être développé. Sinon, :-)

avatar cocotux | 

@brunobl

Oui c’est une bonne précision, ce n’est qu’un aspect en effet.
Après pour un utilisateur lambda, et au vu des processeurs actuels, on y voit pas vraiment la « perte » de performance
Pour des tâches spécifiques sans doute, mais généralement on arrive à des résultats plutôt convaincant aujourd’hui (n’est que mon avis 🙂)

avatar ErGo_404 | 

La question c'est le choix entre Electron et Flutter, donc niveau performances il vaut mieux Flutter quand même.
Sur Electron à part VSCode je ne connais pas beaucoup d'applis performantes.

Evidemment l'appli native a toujours été l'idéal pour les performances quelle que soit la plateforme, mais c'est toujours un équilibre avec le budget de développement que tu doubles ou presque avec le choix du natif.

avatar mat16963 | 

@brunobl

Oui en effet… ces frameworks multiplateformes sont à fuire comme la peste !

Je préfère 1000 fois une app macOS dérivé d’iOS UiKit/SwiftUi que ces frameworks tels que le Flutter où Electron où il suffit d un coup d’oeil pour voir et sentir que l’app n’est en rien native…

CONNEXION UTILISATEUR