Un État allemand va faire passer 25 000 PC sous LibreOffice, Linux devrait suivre

Félix Cattafesta |

L'État du Schleswig-Holstein (nord de l'Allemagne) envisage de se débarrasser de Windows et d'Office. La transition va commencer par un passage à LibreOffice dans les écoles et les administrations, mais à terme, le gouvernement ambitionne de remplacer complètement Windows par Linux. Cela serait l'occasion pour cet État de ne plus avoir à utiliser des solutions américaines et donc de regagner en souveraineté, mais aussi de mieux pouvoir sécuriser et protéger ses données.

Image : Pixabay.

Le ministre de la Numérisation explique que la transition à LibreOffice se fait pour le moment sans accroc et devrait se terminer d'ici 2026. Il ajoute qu'il reste cependant « quelques obstacles à franchir » avant un déploiement à grande échelle dans l'administration publique. De plus, certains services très minoritaires seront obligés de continuer d'utiliser Office pour des raisons techniques.

Nous testons LibreOffice dans notre département informatique depuis deux ans. Et notre retour d'expérience se veut clair : ça fonctionne. […] L'interface entre LibreOffice et notre logiciel pour les fichiers électroniques fonctionne également de manière stable depuis six mois.

Pour justifier ce changement, Jan Philipp Albrecht explique que le prix des licences continue d'augmenter et que les logiciels libres offrent une plus grande flexibilité. De plus, Windows 11 étant incompatible avec un certain nombre de machines, cette stratégie permettra d'éviter d'avoir à renouveler les ordinateurs les plus anciens.

Quant au passage complet à Linux, le ministre ne se prononce pas sur une date. On comprend qu'il reste prudent après le rétropédalage effectué par la municipalité de Munich, qui était passée à Linux avant de revenir à Windows dix ans plus tard. Certains employés s'étaient alors plaints de divers problèmes nuisant à la productivité (problèmes de lecture de fichiers PDF, d’impression, de plantages).

Le gouvernement ne veut pas faire les mêmes erreurs, avec une meilleure prise en compte du personnel qui se traduira par une longue phase de transition. Celle-ci sera basée sur une utilisation parallèle des deux plateformes, permettant de prouver que Linux est tout aussi efficace que l'OS de Microsoft.


Tags
avatar M-Rick | 

@narugi
Un jour pour dépanner ma mère, je lui ai installé Xubuntu avec l'extension global menu pour avoir les menus en haut de l'écran comme macOS.
Elle m'a répondu à ça ressemble au Mac. Et elle a su se débrouiller toute seule.

avatar Calorifix | 

Sinon, depuis 2008 la Gendarmerie française a fait le choix du libre. Résultats, en 2021, tout va bien et 85000 postes tournent sur une version custom d'Ubuntu. L'Europe devrait massivement soutenir le logiciel libre et l'imposer dans toutes les institutions, ce qui permettrait des évolutions considérables. Et il est bon de rappeler que le logiciel libre fait tourner internet et la très majorité des appareils électroniques du monde, mais quand on lit des commentaires qui ne se basent que sur leur petite expérience pour en tirer des généralités ou se plaignent de telle chose sans ne serait-ce qu'aider financièrement le libre, on comprend d'où vient une partie du problème.

avatar smog | 

Quand je vois Blender, je me dis que le libre a quand-même de sacrés atouts !
Même LibreOffice, loin d'être parfait, (que de trucs pénibles comme le non-respect d'attributs de style par moments, signalés depuis je-ne-sais-combien-de-versions !), que j'utilise depuis des années, et qui est très bien pour la plupart des particuliers (et sans doute pour beaucoup de pros)

avatar M-Rick | 

Les magasins Weldom aussi fonctionnent sous Ubuntu. C'est une vieille version en revanche.

avatar Glop0606 | 

Bravo!!! C’est un peu tard mais c’est exactement ce que chaque pays qui un tant soit peu respecte ses citoyens et leur souveraineté devrait faire. Si le libre avait eu l’appui de nos états dans l’administration et l’enseignement dans le passé, aujourd’hui Linux serait en Europe aussi utilisé qu’un Mac OS ou un Windows. Je croise les doigts que cela se répète.

avatar AirForceThree | 

De toute façon, l'immense majorité des utilisateurs d'Office ne comprennent même pas la puissance de calcul d'un tableur et se servent d'Excel juste pour faire des jolis tableaux avec des jolies bordures.
Les mêmes utilisateurs probablement utilisent Word comme une bête machine à écrire et n'ont aucune idée de ce qu'est un style et pensent pour que pour avoir un espace entre 2 paragraphes, il faut sauter une ligne.

avatar Mike Mac | 

C'est amusant de lire la page consacrée à Limux sur Wikipedia.

‎En 2014, l’adjoint au maire de Munich, Josef Schmid, et le maire, ‎Dieter Reiter‎, a envisagé de revenir à Windows en raison de prétendus problèmes de productivité. Cependant, Stefan Hauf, le porte-parole du conseil municipal de Munich, a déclaré que la majorité des problèmes découlant de problèmes de compatibilité dans ‎OpenOffice‎, quelque chose qui pourrait être résolu en passant à ‎LibreOffice.

‎En novembre 2017, le conseil municipal de Munich a décidé de revenir à Windows d’ici 2020, tous les systèmes étant remplacés par des homologues Windows 10. Certaines des raisons citées étaient l’adoption et les utilisateurs mécontents du manque de logiciels disponibles pour Linux.‎

‎En 2018, le groupe journalistique Investigate Europe a publié un documentaire vidéo via la chaîne de télévision publique allemande ‎ARD‎ qui prétendait que la majorité des travailleurs de la ville étaient satisfaits du système d’exploitation, les membres du conseil insinuant que le renversement était une décision personnellement motivée par le lord-maire Dieter Reiter. Reiter a nié avoir initié le renversement en signe de gratitude pour ‎‎Microsoft et le déménagement de son siège social allemand de ‎‎Unterschleissheim‎‎ vers Munich.

Quelques extraits donc, mais la partialité des élus pour un retour vers Microsoft y est clairement évoquée plutôt qu'un rejet des utilisateurs.‎

On peut aussi se poser la question de dessous de table à même de contribuer à la retraite dorée de certains.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR