Pour Margrethe Vestager, il est temps que l'UE se mette d'accord pour réguler les plateformes

Mickaël Bazoge |

Dans quinze jours, cela fera un an que les discussions autour des Digital Services Act (DSA) et Digital Market Act (DMA) auront débuté entre les États membres et les instances législatives en Europe. Pas sûr pour autant que Margrethe Vestager, la commissaire en charge du dossier de la concurrence, sabrera le champagne pour fêter l'anniversaire.

Bien au contraire, elle aimerait que le Parlement européen et le Conseil européen, qui réunit les chefs d'État ou les chefs de gouvernement des 27 États membres de l'UE, finissent par trouver un accord le plus rapidement possible sur ces deux énormes chantiers. Le DSA vise à réguler les contenus échangés sur les réseaux ; le DMA veut assurer une libre concurrence entre les plateformes.

Lors d'une conférence en Irlande, la commissaire a expliqué qu'il était important que tout le monde s'entende sur 80% des deux textes maintenant, plutôt que d'espérer une entente sur 100% des dispositions, ce qui n'arrivera probablement jamais. « C'est une autre manière dire que le "parfait" ne devrait pas être l'ennemi du "très, très bien" », ajoute-t-elle.

Pour mettre un peu d'huile dans la machine, Margrethe Vestager propose aux législateurs une sorte de « clause de revoyure » pour évaluer les mesures après leur mise en œuvre. « Nous ne laisserons pas passer 20 années supplémentaires avant de revoir la législation », a-t-elle précisé. « Avec la position du Parlement et du Conseil, nous pouvons élaborer une réglementation très solide qui pourra bientôt être appliquée ».

Mais quand ? C'est la question sur toutes les lèvres, tout particulièrement de la présidence française de l'Union européenne au premier semestre 2022. Il est probable qu'à l'Élysée, on aimerait bien trouver rapidement une entente sur le sujet, ce qui permettrait à une (probable) campagne Macron de faire valoir son travail sur les pratiques des grandes entreprises du numérique.

Lors de la réunion du Conseil européen fin octobre, un brouillon de résolution avait circulé avec une fenêtre de tir printanière pour l'accord sur le DMA et le DSA. Une date soutenue par quelques pays dont la France, mais une majorité d'États membres s'y sont opposés : trop stricte, pas assez réaliste. Résultat, le timing est devenu « aussitôt que possible ».

Ces discussions au long cours font les affaires d'Apple, qui bataille contre le DMA et notamment la possibilité que le texte pourrait forcer le constructeur à accepter les boutiques alternatives et le sideloading sur l'iPhone. Tim Cook et Craig Federighi sont montés au créneau ces dernières semaines.

Pour Tim Cook, forcer le sideloading comme le voudrait Bruxelles « détruirait » la sécurité de l

Pour Tim Cook, forcer le sideloading comme le voudrait Bruxelles « détruirait » la sécurité de l'iPhone

Craig Federighi dit tout le mal qu

Craig Federighi dit tout le mal qu'il pense du sideloading, « le meilleur ami des cybercriminels »


avatar redchou | 

Si il faut qu’ils se mettent tous d’accord… 🤦‍♂️

avatar marenostrum | 

pour ça que les américains ont crée l'Europe. en groupe c'est beaucoup plus facile les manipuler. et c'est pas vrai que l'union fait la force. en tout cas pas dans tous les unions se produit cet effet. par ex l'UE les a affaiblit les participants. ce n'est juste un marché.

avatar redchou | 

@marenostrum

Une union ou chacun pense à sa pomme n’a d’union que le nom…

avatar marenostrum | 

pour ça que j'ai dit que c'est pas le cas de toute union. l'Europe est trop diverse en peuples et intérêts.

avatar Tomtomrider | 

@marenostrum

C’est un peu contradictoire ce que vous dites et Redchou à raison. L’Europe n’est pas aussi forte que les usa parce que chacun pense à sa pomme, mais en union on est fort quand même. Ça veut dire quoi usa déjà?

avatar fte | 

@Tomtomrider

"Ça veut dire quoi usa déjà?"

Ça veut dire Liberté, Flingues et Barbecues. USA. Pile poil.

avatar IceWizard | 

@fte

« Ça veut dire Liberté, Flingues et Barbecues. USA. Pile poil. »

Nan, ça c’est le Texas !

avatar fte | 

@IceWizard

"Nan, ça c’est le Texas !"

L’Alaska c’est Liberté, Flingues et Pétrole.
L’Illinois c’est Liberté, Flingues et Bagnoles.
Le New Jersey c’est Liberté, Flingues et Plus de Flingues.
L’Oregon c’est Liberté, Flingues et Hallucinogènes.

Bref. Liberté et Flingues.

avatar marenostrum | 

usa c'est une fédération en fait, comme l'Allemagne ou la Grande Bretagne ou la Suisse.

avatar cecemf | 

@marenostrum

Mdr les Américains c’est pire chaque état fait ce qu’il veux.

avatar raoolito | 

@cecemf

absolument et du coup la californie est un des rares a evoluer car un des seuls à pouvoir affronter les gafas et autres geants..

avatar fte | 

Je parie que lorsqu’une loi les contraindra, Apple dira qu’elle a soudainement réalisé que des utilisateurs souhaitent en fait installer des applications à la main et qu’Apple est extatique de leur permettre cette facilité.

Probablement pas. Mais j’ai hâte.

avatar redchou | 

@fte

Un peu comme quand ils se sont rendus compte que des utilisateurs souhaitaient faire leurs réparations eux-mêmes ?
L’AppStore rapporte beaucoup plus, je pense plutôt à un fonctionnement bien pourri pour éviter que ça ne se démocratise, à la Android.

avatar bibi81 | 

L’AppStore rapporte beaucoup plus, je pense plutôt à un fonctionnement bien pourri pour éviter que ça ne se démocratise, à la Android.

Sauf que ce n'est pas démocratisé sur Android ! Ou alors qu'on m'explique pourquoi Google est aussi visé.

avatar fte | 

@redchou

"éviter que ça ne se démocratise, à la Android."

Tu dis ça au hasard ? Ou tu y crois ?

C’est une croyance, si tu ne savais pas. Une très très fausse croyance.

avatar IceWizard | 

@fte

« Tu dis ça au hasard ? Ou tu y crois ?
C’est une croyance, si tu ne savais pas. Une très très fausse croyance. »

Tu t’attends à de la rationalité de la part d’un type qui expliquait, le mois dernier, qu’Apple est l’une des pires dictatures de la planète, dépassant largement la Chine sur ce point ?

avatar raoolito | 

@fte

pas d'accord sur le fond, mais la tournure m'a bien faire rire en effet :D

avatar Moonwalker | 

Quand on est satisfait de quelque chose, que ça marche, faites confiance aux politiques et à leurs chiens fonctionnaires pour vous le saloper.

avatar redchou | 

@Moonwalker

Il ne faut pas prendre son cas pour une généralité. Vous êtes peut-être satisfait, mais il n’y a pas de fumée sans feu, si on en est là, c’est que tout le monde ne l’est pas.

avatar Moonwalker | 

Et bien qu'ils aillent voir ailleurs.

avatar redchou | 

@Moonwalker

Qui ça? Que l’UE aille voir ailleurs? Ou alors les plateformes peut-être?

avatar bibi81 | 

Et bien qu'ils aillent voir ailleurs.

Le problème c'est qu'ailleurs c'est pareil !

avatar gwen | 

@bibi81

Pourtant j’entends partout que Google a un beau système ouvert qui protège aussi bien ses utilisateurs et que c’est la panacée. Dans ce cas, pourquoi se faire du mal et choisir Apple ?

Si TF1 ne me plait pas, je vais voir sur France 2 et si après avoir regardé toutes les chaîne ça ne me plait toujours pas, je ferme la TV et ouvre un livre. Il y a pléthore de téléphones, des smart comme des plus basiques, le choix n’est quand même pas si compliqué que ça.

avatar armandgz123 | 

@gwen

Toi t’as qu’à aller voir ailleurs.

avatar gwen | 

@armandgz123

Oh la répartie ! Je ne pense même pas que nous ayons eu un différend sur ce sujet. J’ai du mal à comprendre cette haine à mon encontre déversée gratuitement et sans sommation.

Ici, c’est un site pour les amateurs de produits pommés, je suis donc à ma place. J’ai juste du mal à comprendre pourquoi des aficionados d’androïde viennent faire du prosélytisme sur un site qui ne répond pas à leurs valeurs d’ouverture.

Pourquoi demander à un système qui fonctionne de changer quand justement la diversité et le choix sont une richesse qui offre la liberté d’aller vers le produit qui correspond le plus à ses attentes ?

Et donc non, je ne vais pas quitter iOS et encore moins MacG.

avatar armandgz123 | 

@gwen

Car cet argument débile est sorti à tout bout de champs. C’est de la merde. Tu dis de la merde. Voilà tout 😊

avatar fte | 

@gwen

« Pourtant j’entends partout »

Il ne faut pas croire ce qu’on entend partout. Ce n’est pas parce que c’est dit partout que c’est vrai.

Il y a des choses vraies cependant. Mais si c’est extrême, genre panacée, c’est sans doute pas vrai.

avatar gwen | 

@fte

Désolé, c’était du sarcasme bien évidement.

avatar Krysten2001 | 

@redchou

Juste les gros. C’est tout.

avatar redchou | 

@Krysten2001

Juste les gros? C’est une réponse à mon message sur la généralité, je ne comprends pas..

avatar Un Type Vrai | 

La réalité, c'est que l'Europe accepte très facilement l'import (de techno, de produit, d'écosystème) ce qui tue l'innovation en son seing.
Impossible d'avoir un smartphone français parce que viser que la France, c'est de l'anti-européanisme primaire.
Impossible d'avoir un smartphone européen parce qu'il faut mettre tout le monde d'accord avant de commencer à choisir la couleur.
Par contre importer des smartphones avec des systèmes d'exploitation non open source (ie que l'on ne peut pas vérifier) d'origine diverses, c'est grand ouvert à aprtir du moment où un pays l'importe, il est vendable dans toute l'Europe.

On se rattrape après coup avec ce type de loi, mais la concurrence "libre et non faussée" dans le marché européen aurait du faire comme aux USA, comme en Chine, comme en Corée, comme au Japon : Avant de céder à l'import TOUT faire pour privilégier un acteur local.
On est le seul continent à ne pas faire ça. Les USA n'ont JAMAIS été libéraux, la Chine a des exigences incroyables pour entrer dans son marché, le Brésil oblige un production locale en partie... Et en Europe, on importe et on étouffe les entreprises européennes avec des lois à respecter uniquement si on est sur le sol européen (des usines ferment uniquement parce que les normes de pollution ne s'appliquent pas à l'import).

Bref, l'Europe est vouée à l'échec parce que sa stratégie d'ouverture tue l'innovation. Il faut bien poser quelques lois (parfois débiles) pour faire semblant d'exister, et celles ci continuent la longue liste.

avatar CorbeilleNews | 

@Un Type Vrai

Et oui tout le monde veut que cela change mais pas chez eux

Parce que je veux pas apprendre autre chose quexcel ou vvord

Je ne veux pas faire l’effort de reculer d’un pas pour aller finalement plus loin dans quelques mois ou années

On préfère continuer a taper dans le mur pour essayer de le transpercer plutôt que faire marche arrière et le contourner et faire tomber de nombreuses limitations.

On fonce on fonce tête baissée, manipulés par ces influenceurs payés pour faire du lavage de cerveau, et le plus décevant, c’est que cela fonctionne même auprès des plus intelligents.

Y’a du soucis a se faire : quand même la logique n’est plus la solution la plus évidente pour certains. On a oublié quelque chose sur le bas côté de la route, c’est évident !!! Il n’y a parfois besoin que d’écouter les questions de nos enfants pour nous alerter 🤨

avatar Glop0606 | 

Quelle farce! Le premier Iphone est sortit en 2007 et quelques années après l'App Store. Nous sommes en 2021->2022 et seulement maintenant l'UE s'intéresse à l'éventualité de peut-être réguler les App Stores. L'UE et par extention les états sont de nos jours en retard d'une décénnie. C'est au tout début que la régulation aurait du être implémenté pas 10 ans après. C'est au début qu'il fallait créer les opportunités pour qu'un acteur européen ait sa chance.

Et vous voulez connaître la meilleure: on avait tout pour avoir un super champion européen, oui, oui, il s'appelait NOKIA et c'était même l'un des fleurons dans le secteur de la téléphonie mobile,... ils avaient les meilleurs téléphones (réparable, robuste, design, déjà des photophones qui mettaient des claques à n'importe quelle Iphone ou Android),... mais l'UE a pensé que c'était bien de laisser se faire racheter pour quelques milliards de dollars... encore quelle farce. Pour l'anecdote, oui c'est vrai Android et iOS avaient mis une grosse baffe à l'OS de Nokia MAIS Nokia avait dans ses cartons un projet de Smartphone basé sur Linux, et si l'entreprise avait été mieux supporté (et certainement mieux dirigé), on aurait peut-être un marché plus sain. Ajoutez un "si"; si l'Europe (et ses états) avaient promulgué Linux dans l'éducation et les administrations voire une contrainte dans l'installation de nouveau PC, alors vraiment on aurait une situation aujourd'hui en Europe beaucoup plus intéressante que ce duopole que l'on combat après coup avec des petites lois.

avatar Nielp | 

"si l'Europe (et ses états) avaient promulgué Linux dans l'éducation et les administrations voire une contrainte dans l'installation de nouveau PC, alors vraiment on aurait une situation aujourd'hui en Europe beaucoup plus intéressante que ce duopole que l'on combat après coup avec des petites lois"

D'un côté des gus sans le sous dans un garage, de l'autre une entreprise qui offre des valises de billets. :)

Dur dur le choix pour tous ces gens à bruxelle que personne n'a élu et qui pensent que la totalité de l'europe c'est exactement comme au parlement et ses environs très proches. :)

avatar raoolito | 

@Glop0606

ya du vrai, du voeux pieux et quelques oublis là-dedans.
par exemple
"Ajoutez un "si"; si l'Europe (et ses états) avaient promulgué Linux dans l'éducation et les administrations voire une contrainte dans l'installation de nouveau PC"
totalement hors des competences européennes, c'est chaque etat qui decide

"mais l'UE a pensé que c'était bien de laisser se faire racheter pour quelques milliards de dollars... encore quelle farce"
l'union aurait pu s'y opposer en effet, et on peut ajouter qu'elle a mis du temps à sortir du doux reve de l'ouverture à tout crin, mais que depuis quelques temps ca bouge enfin. La raison est simple : l'europe devient tres lentement mais plus surement politique qu'une zone economique d'echange. Ca a l'air de rien mais c'est une difference symbolique et pratique enorme.

"C'est au tout début que la régulation aurait du être implémenté pas 10 ans après."
tout à fait, e ton aurait eu un trombeau de "mais que vient faire l'europe et les regulaitons ici ! laissez l'innovation vivre seule"

avatar Glop0606 | 

@raoolito

😅 dur aussi de faire une dissert sur un fil de commentaire, mais le sujet est passionnant. Pour ma part je me suis résigné, j’utilise avec plaisir l’environnement Apple et je continues à côté à apprendre Linux…

avatar oomu | 

"L'UE et par extention les états sont de nos jours en retard d'une décénnie."

l'UE n'est pas les USA. ce n'est pas un état fédéral (et je m'en désole _chaque_ matin)

L'UE est une structure supra-étatique, oui, mais qui n'a que peu de pouvoir sur les états membres. Elle édicte des directives, les états-membres ont aussi une large marge pour les transcrire en droit national.

l'UE est avant tout là pour organiser un marché économique unique, des normes de mises sur le marché et d'organisation du travail et harmonisation de l'industrie et concurrence entre état-membre.

Ses compétences sont très faibles ou inexistantes en fiscalité, sécurité, militaire..

L'UE peut être habilité à négocier au nom des états membre des accords internationaux. Mais on peut faire sans...

"C'est au tout début que la régulation aurait du être implémenté pas 10 ans après. C'est au début qu'il fallait créer les opportunités pour qu'un acteur européen ait sa chance."

Evidemment.

Mais l'UE n'y est pour rien car elle n'est pas le moteur d'une telle décision.

Y a pas des "super messieurs et madames" de la planète UE qui seraient venus décider.
Le Parlement européen n'a pas de droit d'initiative.

La Commission est constituée de personnes nommées par les gouvernements des états membre, avec une couleur politique et des exigences précises. En gros, un commissaire par état membre, le président étant choisi par concertation entre les dirigeants des nations.

Cette Commission est donc la traduction des gouvernements élus des états membres.

Elle traduit la tendance générale des gouvernements élus.

Elle ne peut donc pas être foncièrement "anti-macron", subitement contraire au gouvernement polonais, ou que sais je.

"mais l'UE a pensé que c'était bien de laisser se faire racheter pour quelques milliards de dollars... encore quelle farce."

l'UE n'a rien pensé car elle n'a pas à penser.

L'UE n'a PAS de droit ni de mission ni de volonté d'empécher ce genre d'opération industrielle.

Et qui plus est, l'UE est créé pour permettre le fonctionnement d'une économie de marché libérale. La vente et achat de capital autour de Nokia, ben c'est du libéralisme: rien à y redire.

A la Finlande de contrer le rachat de Nokia si subitement le jeu du marché la dérangeait.

Ne pas oublier que les propriétaires de Nokia voulaient se débarrasser de cette activité peu lucrative. Tant pis pour une vision politique globale sur l'avenir...

"MAIS Nokia avait dans ses cartons un projet de Smartphone basé sur Linux, et si l'entreprise avait été mieux supporté (et certainement mieux dirigé), on aurait peut-être un marché plus sain."

un chouette produit, mais qui n'a pas marché commercialement.

" Ajoutez un "si"; si l'Europe (et ses états) avaient promulgué Linux dans l'éducation et les administrations voire une contrainte dans l'installation de nouveau PC"

Encor e une fois, l'UE n'a PAS à faire cela ni la volonté de faire cela, ni la possibilité de faire cela.

L'Allemagne, la France et quelques autres l'ont fait.

La France à promu linux au sein de l'éducation, sous Jospin a poussé Linux dans l'administration (la réussite fut la gendarmerie, l'échec fut l'armée opposée à cela)

L'espagne a fait beauocup sur Linux au sein des villes et administrations de l'Etat.

", alors vraiment on aurait une situation aujourd'hui en Europe beaucoup plus intéressante que ce duopole que l'on combat après coup avec des petites lois."

Plaignez vous au près des gens que nos pays élisent en boucle.

avatar IceWizard | 

@oomu

« L'UE n'a PAS de droit ni de mission ni de volonté d'empécher ce genre d'opération industrielle. »

Par contre Margrethe Vestager n’a eu aucun scrupules à empêcher la fusion Alstom-Siemens, qui devait créer un géant mondial du ferroviaire, capable de s’opposer au tout puissant chinois CRRC.

avatar CorbeilleNews | 

@oomu

« Plaignez vous au près des gens que nos pays élisent en boucle »

🙏🙏🙏🙏🙏🙏🙏

avatar IceWizard | 

@Glop0606

« oui, oui, il s'appelait NOKIA et c'était même l'un des fleurons dans le secteur de la téléphonie mobile,... ils avaient les meilleurs téléphones (réparable, robuste, design, déjà des photophones qui mettaient des claques à n'importe quelle Iphone ou Android),... mais l'UE a pensé que c'était bien de laisser se faire racheter pour quelques milliards de dollars... « 

C’est ça, oui .. à part que tu compares NOKIA le vendeur de smartphone, triomphant de la période avant 2007, à l’entreprise de 2013, qui n’a pas su s’adapter aux mutations du marché, suite à l’émergence des smartphones.

Ce n’est pas à l’initiative de l’UE que l’activité mobile de Nokia a été revendue, mais parce que les comptes ont plongés dans le rouge, plus personne n’achetant les téléphones NOKIA. L’entreprise n’a pas su faire évoluer ces produits, contrairement à Samsung par exemple.

Par la même occasion, on peut noter qu’il n’existe plus guère de gros fabricants de téléphone en Occident, à part Apple.

avatar oomu | 

pour les commentateurs aigris:

l'UE n'est pas un état fédéral

L'UE ne dirige pas les nations membres

Ce sont nos gouvernements élus qui nomment et forment la Commission.

Vous comprenez donc à qui sont inféodés les gens nommés.

avatar Glop0606 | 

Hmmm oui et non. A part l'Allemagne qui a une cour supranational (je crois de Karlsruhe), la grande majorité suit les recommandations de l'Europe. Si un état publie une loi qui va à l'encontre d'une directive européenne, des mesures "punitives" peuvent être prononcées par l'Europe. Je trouve qu'on a des exemples chaque jour qui prouvent que nos gouvernements et assemblées suivent la politique européenne. Et l'UE a une énorme importance dans la vie économique de nos pays (douanes, traités, libre marché, etc...); cela va même jusqu'à empêcher des fusions d'entreprises privées (européennes). M'enfin discuter de ça dans les commentaires, on reste toujours approximatif, et ça part souvent en sucette :)

avatar IceWizard | 

@oomu

« l'UE n'est pas un état fédéral »

Pas encore ! * croise les doigts et va enfiler un tutu rose pour faire une danse rituelle autour d’un feu, pour demander la création d’une Europe fédéral avant la fin du siècle !

avatar La Bulle | 

Du fait de la séparation des pouvoirs, le Parlement européen et le Conseil européen, l’organe dirigeant exécutif de l’UE, n’ont pas à se mettre d’accord. C’est le Parlement et le Conseil de l’Union européenne, qui représente les États membres (ben oui, le chef d’Etat peut avoir une couleur politique différente du ministre qui représente l’Etat au Conseil de l’UE, c’est arrivé plein de fois par exemple en France pendant les cohabitations, ou en Allemagne où les ministres fédéraux peuvent désobéir à la chancellerie, comme on l’a vu sur les pesticides) doivent travailler ensemble pour adopter les lois proposées par la Commission, sur orientation du Conseil européen. Le Conseil de l’UE va être présidé par la France pendant le premier semestre 2022, pas le Conseil européen… En outre, Mme Vestager n’a pas le droit, hiérarchiquement, d’aller expliquer au Conseil européen ce qu’il a à faire, alors qu’elle passe sa vie à négocier avec le Parlement et le Conseil de l’UE…

avatar iPop | 

Moi je préférai qu’ils régulent les labos qui s’en mettent plein les poches de l’argent européens et font comme ci de rien n’était. San s parler des zones d’ombre sur les vaccins. Je sais qu’Apple c’est facile mais il y a plus urgent.

CONNEXION UTILISATEUR