Commission européenne : Margrethe Vestager aimerait un App Store alternatif

Mickaël Bazoge |

Margrethe Vestager, la commissaire européenne à la Concurrence, a une solution pour résoudre le dossier des pratiques de l'App Store : qu'Apple autorise les boutiques alternatives sur iOS. La vice-présidente exécutive de la Commission européenne, interrogée par Kara Swisher pour son podcast du New York Times, s'exprimait sur le procès ayant opposé Epic Games au constructeur.

Margrethe Vestager. Crédit : Radikale Venstre, CC BY-NC 2.0

« Je pense qu'une partie de la plainte d'Epic pourrait être réglée en autorisant un deuxième App Store, parce que [l'éditeur de Fortnite] cherche des moyens différents de communiquer avec ses clients », indique la dirigeante européenne en ajoutant qu'elle et ses services avaient suivi le dossier « de très près, car il y a beaucoup de similarités » avec l'enquête sur l'App Store lancée par la Commission en juin 2020.

Si Margrethe Vestager entend les arguments d'Apple sur la sécurité et la confidentialité, elle estime que « ni la sécurité, ni la confidentialité ne devraient être utilisées comme une digue contre les concurrents ». Elle oppose également les différences de traitement entre éditeurs : « [Il y a] des applications gratuites qui ne paient donc aucune commission, d'autres apps que vous achetez sur lesquelles pèse une très forte commission qu'Apple ne paie pas elle-même pour ses propres apps ».

À l'origine, c'est une plainte de Spotify déposée devant la Commission qui a mis le feu aux poudres. Le service de streaming estime que la commission de 30% prélevée par Apple est trop élevée sur un marché où les marges sont faibles. Et c'est une commission à laquelle échappe Apple Music, bien sûr. Si Spotify est disponible sur l'App Store, il n'est pas possible de s'y abonner directement depuis l'application iOS et Spotify n'a pas le droit d'informer ses utilisateurs mobiles qu'ils doivent souscrire sur son site web.

Cette interdiction d'Apple rend les choses très difficiles, soulève la commissaire, « parce que si vous vous abonnez à Apple Music, il n'y a pas de commission. Même s'il est possible d'éviter la commission en souscrivant depuis le site web, l'utilisateur ne le sait pas » car les plateformes concurrentes ne peuvent rien dire. Pour Margrethe Vestager, cela constitue un cas de concurrence déloyale.

Margrethe Vestager n'a cependant pas eu beaucoup de chance avec Apple, le constructeur ayant remporté une bataille l'été dernier : la Cour de justice de l'Union européenne a annulé la décision de la Commission qui estimait que l'Irlande avait accordé une aide illégale de 13 milliards d'euros à l'entreprise. Les services de la commissaire à la Concurrence ont-ils eu la main trop lourde ?

« Bien sûr, je me pose beaucoup cette question. Je pense que c'est ce qu'il faut faire quand vous perdez en justice. Mais je crois que ce cas en lui-même a braqué un projecteur sur le problème ». Elle indique aussi que cette affaire pousse à un changement de législation afin d'obtenir de meilleurs résultats. Elle rappelle que la Cour de justice instruit l'appel de la Commission.

Concernant l'autre dossier chaud du moment, c'est à dire la taxation des multinationales, la commissaire se réjouit de la décision prise par le G7 Finances il y a quelques jours. Il va falloir maintenant convaincre tous les pays d'accepter cet accord, ce qui risque de poser un problème pour certains d'entre eux à la fiscalité très douce pour les entreprises, comme l'Irlande.

Margrethe Vestager estime cependant que les chances de succès sont « probablement meilleures » avec l'administration Biden qu'avec la précédente administration.


avatar coink | 

On aurait qu’à appeler ça le google play store

avatar Fredouille14 | 

@coink

😂

avatar byte_order | 

@coink

Publier une app iOS sur le Google Play Store, et *après* on pourra débattre sur la réalité de cette alternative.

avatar fixb | 

Désolé mais non. Je préfère largement le concept d’Apple au bordel de Google.
Que la commission européenne s’occupe déjà des vaccins.

avatar lepoulpebaleine | 

@fixb

Non les vaccins non plus. À moins de ne pas être pressés.

avatar Fredouille14 | 

@fixb

idem
mais laissons faire, on rira bien de ceux qui transformeront leur iphone en agent de facebook et consorts

avatar TonyDeLausanne | 

@Fredouille14

Mais non, je ne suis pas d’accord!
On ne peut pas laisser faire, bordel ! Ce n’est pas possible !!! Un iPhone peut contenir une immense valeur en biens et en accès de nos jours !!!
IMMENSE ! Et ça sera de plus en plus le cas à l’avenir, personne ne se préoccupe de cela, à part  ?

C’est dingue

avatar Ecrapince | 

Et tu préfères la pluralité de l'UE ou le 1ier Empire de Napoléon ?

avatar lepoulpebaleine | 

Et qué s’appelerio Cydia.

avatar celebration | 

@lepoulpebaleine

😁

avatar fousfous | 

Il faut vraiment arrêter cette volonté de mettre de la concurrence partout au détriment de l'utilisateur et du citoyen.
On a bien vu comment ça fonctionne l'ouverture à la concurrence de pleins de trucs...

avatar Xap | 

@fousfous

Et le fait qu’ décide d’interdire le Xbox Game Pass sur l’App Store, c’est au bénéfice de l’utilisateur peut être?

Le fait qu’ils changent leurs conditions d’utilisations comme ça les arrangent, qu’ils donnent des avantages à certaines apps de façon totalement opaque, qu’ils maintiennent certaines pratiques ahurissantes (ex: interdire a une app de mentionner que l’utilisateur puisse s’abonner en dehors si il le souhaite) etc etc… c’est au bénéfices de l’utilisateur peut être?

Énormément d’avancées concernant l’App Store n’ont été possibles que parce que les législateurs ont commencé à s’y intéresser de près. Si ils étaient pas là, on en serait encore a forcer la plupart des apps (sauf les meilleurs copains d’Apple bien sur) à utiliser le système de paiement maison + commission de 30%.

Et pourtant les fanboys continuent de leur crasher dessus et de protéger leur entreprise préférée. Désespérant.

avatar geoffbuck | 

@Xap

Changer les règles avec le temps c'est normal. Tout comme les lois évoluent avec le temps.
Par contre si les règles sont abusives, si des avantages sont donnés de manière opaque etc.. ce sont sur ces points qu'il faut agir.
Permettre l'arrivée de stores alternatifs n'a rien à voir avec ces problèmes.
Ce n'est pas parce qu'il y a un cafard dans une maison qu'il faut raser la ville à coup de bombe atomique.

avatar Ecrapince | 

>Changer les règles avec le temps c'est normal.

Pas quand tu es juge et partie :)

avatar coink | 

@Xap

Apple n’a aucun monopole avec son iPhone en Europe…

avatar Ecrapince | 

@coink
>Apple n’a aucun monopole avec son iPhone en Europe…

Pour un développeur européen il existe dont une autre entité qu'apple qui lui permet d'obtenir la validation de son application et d'être disponible sur l'appstore pour tout les utilisateurs européens d'ios ?

avatar YAZombie | 

@ Ecrapince: la phrase c'est "Apple n’a aucun monopole avec son iPhone en Europe…", ce qui est parfaitement correct puisque sa part de marché est d'environ 31%.
Et soyons clairs, je pense que le régulateur doit intervenir dans cette histoire (à mon avis pas de cette manière), mais Apple n'a effectivement aucun monopole avec son iPhone en Europe.

avatar Kensei68 | 

@Xap

Encore une fois, leurs appareils = leurs règles.
Celui qui à un problème avec celles-ci n'a qu'a changer de crémerie. C'est aussi simple que ça...

Chaque jour, des millions de gens prennent un Coca® avec leur Big-Mac® et ils ne s'offusquent pas du fait que MacDo prenne 30% de marge dessus au passage...

avatar Xap | 

@Kensei68

Looool le droit de la concurrence c’est tellement simple!!
Mais pourquoi y’a des armées d’avocats, des boites entières spécialisées là dedans, des tonnes de bouquins et de papiers de recherche quand il suffirait juste de poser les questions à Kensei68 du forum de MacG. 😂

avatar byte_order | 

@fousfous
> On a bien vu comment ça fonctionne l'ouverture à la concurrence de pleins de trucs...

Genre avoir les forfaits mobiles les plus compétitifs parce que l'opérateur historique n'a pas pu abuser de sa position pour artificiellement maintenir des tarifs hauts !?

Les mêmes ici y'a 10 ans disaient haut et fort qu'ils étaient ravis que Free Mobile vienne bousculer le marché.
Hors si des opérateurs mobiles alternatifs ont pu voir le jour, c'est totalement grace à l'obligation faite par les règles de l'UE de permettre la libre concurrence sur ce marché en europe.

Pareil, regarder les prix des trains ? Vous croyez réellement que les TGV low costs existeraient si la SNCF n'avait pas été mise en concurrence !?

Etrange comment quand il s'agit de marques dont vous vous contrefoutez (voir même, pire défaut, elles sont "françaises"), vous êtes ravi de leur mise en concurrence de force, mais quand il s'agit de votre marque préférée, alors là, la libre concurrence c'est le mal absolu.

Hypocrisie.

avatar Link1993 | 

@byte_order

Sujet que je connais : l'électricité.

C'est pas beau à voir.... La concurrence n'a rien fait pour baisser les prix. C'est même l'inverse. Sans oublier bien sûr la création d'un marché de l'électricité, qui se base sur du flan... En gros de la concurrence sur rien du tout, et qui impose des modifications de prix pour éviter de la concurrence déloyale... (EDF Hercule ? ARENH ? 😇)

Je rajoute, le ferroviaire, très mauvais exemple. Et l'Angleterre est le pays parfait comme exemple puisque c'est ce qu'ils ont fait. Et c'est pas beau à voir...
Le TGV et les billets de trains n'ont fait que monter en prix a service équivalent. Le TGV low cost était là pour combler le fait que le prix du TGV a monté.

En règle général, dès qu'il y a des infrastructures très très capitalistique dès le début, et avec un investissement tres tres long terme, la concurrence, c'est pas une bonne idée.

avatar Simeon | 

Même si ce que vous dites est factuellement exact, cela reste deux mauvais exemples. Dans un cas comme dans l'autre il n'y a pas eu de réelle concurrence puisque le marché était tributaire d'infrastructures lourdes sur lesquels les nouveaux arrivants n'avaient aucune prise.

avatar Link1993 | 

@Simeon

Sur le marché de l'électricité, ça n'a pas empêché l'arrivée de fournisseur d'électricité, qui ne faisait que racheter du "papier/certificat" à EDF pour le revendre plus chère ensuite au client. Sans parler d'EDF qui devait revendre une partie de son électricité moins chère que le coup de production pour créer de la concurrence tellement ils étaient déjà pas chère à la base... (ARENH ça s'appelle...).
Sans parler des certificats verts disponibles sur le marché qui représente littéralement que du vent, si ce n'est pas limite du greenwashing dans son état actuel même si ça vient tout juste de changer un peu... Mais c'est un autre sujet.

Pour le ferroviaire, de ce que j'ai compris, en effet, les concurrents d'SNCF sont finalement....... des filiales d'SNCF, et à la limite, des compagnies ferroviaire européennes.

avatar Woaha | 

@fousfous

C’est vrai que c’était mieux quand on était obligé d’acheter des accessoires lightning très chers pour iPad plutôt que comme maintenant où il y a plein d’accessoires USB-C qui marchent très bien.

avatar TonyDeLausanne | 

Mais justement, on as des iPhones parce qu’il est quasi impossible d’installer des apps tierces lesquelles sont en principe polluées de virus, de trackers en tout genres et de logiciels espions !

Quant j’installe une app dur mon iPhone, je veux être quasi certain que cette dernière est sûre et qu’elle as réussi à passer tous les niveaux de contrôles avant de paraître sur l’AppStore!!!

Faut la virer celle là, avec sa rengaine

Pages

CONNEXION UTILISATEUR