Fortune, carrière et politique : des nouvelles de la famille Jobs

Jean-Baptiste Leheup |

MacGeneration n'a pas l'intention de devenir un site people, mais pour celles et ceux que ça intéresserait, voici un point sur les membres de la famille de Steve Jobs, ou plutôt, des familles de Steve Jobs.

Laurene, héritière influente

Dans la famille Jobs, on connaît bien sûr le père, Steve. L'automne prochain, on commémorera les dix ans de son décès. On connaît aussi la mère, Laurene, qui est devenue un personnage médiatique après le décès de son mari : on l'a vue s'opposer à Donald Trump au sujet de l'éducation et de l'immigration, assister à l'inauguration de l'Apple Park, profiter du yacht familial dessiné par Philippe Starck ou encore gérer la fortune dont elle a hérité au décès de son mari.

Chacun des enfants de Steve Jobs a hérité à titre personnel de plusieurs millions de dollars, tout le reste est revenu à Laurene. Une fortune qui s'élèverait à 20 voire 30 milliards de dollars, et qu'elle n'a pas l'intention de léguer à ses héritiers (une idée qu'elle partage d'ailleurs avec Bill Gates et Tim Cook).


avatar YetOneOtherGit | 

@max351

"Je travaille dans le milieu"

L’argument d’autorité foireux par excellence 😃

avatar max351 | 

@YetOneOtherGit

Mon invitation tient toujours. 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@max351

"Mon invitation tient toujours. 😉"

Je crois voir parfaitement les contours que tu veux aborder 😉

Mais l’argument d’autorité est toujours à éviter en ces lieux.

Développes plutôt tes arguments et au final il n’est pas impossible que nous soyons d’accord sur bien ses faits 😎

avatar Danny Wilde | 

@Moebius13

👍
Ok avec toi

avatar Derw | 

@Moebius13

« Même si ils sont suffisamment riches avec quelques millions pour ne jamais avoir à travailler de leur vie, la question n’est pas là. »

Elle n’est pas QUE là, mais elle y est aussi…

« La décision ne devrait pas à revenir à leur mère. »

Que savez-vous au juste de cette décision ? Vous étiez là quand SJ et sa femme en discutaient ? Qu’est-ce qui vous dit qu’il ne pensait pas de même ? D’ailleurs, il a fait lui-même le choix de ne pas donner plus à ses enfants alors qu’il aurait pu…

« Et a-t-on parlé de Lisa ? Pour le coup elle aussi est la fille de Jobs et on ne peut pas dire qu’elle ait eu une enfance heureuse, pas plus que sa mère. Donc un ou deux milliards sur la totalité de ce que détient la veuve de Steve ce ne serait pas usurpé je trouve. »

Je suis d’accord pour Lisa. Toutefois, c’était à SJ de se préoccuper de son sort, pas à sa belle-mère qui ne l’a pas élevée. Et puis, on ne sait pas si Lisa a été complètement déshéritée ou si elle a quand même reçu quelque chose de son père. En tout cas, moi, je n’en sais rien…

« Heureusement en France on fait beaucoup de choses mal mais les règles sur l’héritage sont plutôt bien faites (hors le vol de l’Etat). On ne peut pas déshériter ses enfants, même nés hors mariage et la somme est équitablement répartie (sauf légation au dernier des vivants en cas de mariage). »

C’est votre point de vue. Le système d’héritage français lie fortement le destin des enfants à celui des parents. Or, les uns comme les autres n’en ont pas forcément envie… Je serais le fils ou le père d’un monstre, je vivrais assez mal ce fait. Par ailleurs, j’aurais créé une fortune qui permet à des familles de vivre grâce à mes sociétés, je ne souhaiterais pas léguer ça à un enfant incapable qui va tout dilapider en 10 ans et entraîner ces familles avec lui…

avatar YetOneOtherGit | 

“Aujourd'hui encore, elle est une actionnaire qui compte pour Apple et Disney.”

Steve Jobs était le premier actionnaire de Disney mais son épouse à vendu la moitié de ses part et est passé sous la barre des 5% qui est un seuil important.

Après son retour Jobs n’a jamais été un actionnaire majeur d’Apple.

Il est abusif de considérer qu’elle est une actionnaire qui compte pour ces deux compagnies 😉

avatar Ben_75 | 

Intéressant article quoiqu’en disent les mauvaise langues... 👅
Merci!

avatar Danny Wilde | 

Excellent article qui change un peu de l’ordinaire.

avatar pasc75 | 

Comme disait Gainsbourg en racontant qu’il ne voulait pas tout léguer à ses enfants et achetait des choses très chères (je crois au moment de son achat de l’original de La Marseillaise) : «je ne veux pas leur donner un handicap de millionnaire »

avatar Alpy74CH | 

très bon article dans lequel on peut mettre des visages sur des noms (je ne suis pas très people addict... même pour les Apple rep's).

avatar Jeanal | 

C'est amusant de voir la proportion de ces braves gents a vouloir déshériter leurs enfants, et a créer des fondations à la place !!!! Qui hérite des fondations ? m'etonnerait pas que les frais de successions soit plus faible sur un fondation que sur une fortune propre ....

avatar Alex Giannelli | 

Très intéressant comme article.

Pour ceux qui ne comprennent pas le principe de ne pas léguer sa fortune à ses enfants, j’avais un collègue qui m’avait dit la même chose, en justifiant ce choix par la volonté de faire de ses enfants des personnes responsables qui travailleront pour en arriver là où ils le veulent, et non pas tout leur donner dans le bec. En d’autres termes : si tu veux devenir « riche », ce ne sera que par le mérite, et non par la filiation. C’est une vision que je n’avais jamais eue, mais je la trouve intéressante.

avatar raoolito | 

@AlexG

absolument. qu’on veuille leguer une maison ou un petit pecule quelconque pour un cas de coup dur c’est une chose, mais avec des 20ans des milliards (meme de smillions c’est beaucoup ! ) sur son compte en banque c’est plus destructeur qu’autre chose.

avatar Alex Giannelli | 

@raoolito

Le souci est justement qu'en France, même léguer une maison est difficile tant l'état se prend des sous au passage… d'où le terme de vol qui me semble approprié.

avatar max351 | 

@Alex Giannelli

S'agissant du commun des mortels, je n'en doute pas. S'agissant des personnes les plus riches et les plus influentes au monde, il ne faut pas être naïf. Aux US les trusts qui alimentent les fonds d'investissement créés par les personnes les plus riches reviennent quasi systématiquement aux enfants. C'est un moyen détourné de léguer mais l'héritage a bien lieu.

avatar max intosh | 

Il y a souvent chez des gens hors du commun, dont pas mal d’artistes notoires, un problème lié à un abandon parental, ce qui donne envie de se surpasser, d’avoir un destin extraordinaire, d’être aimé par tous à défaut de l’avoir été par son père (le plus souvent), sa mère ou les deux, c’est en même temps une sorte de revanche: regarde ce que je suis devenu, et toi tu as laissé passer ça. Ce qui serait intéressant mais impossible, c’est de savoir si la même destinée se serait accomplie dans cette blessure initiale.

avatar iftwst | 

Article très intéressant, merci.

avatar Steve Molle | 

ils ne déshéritent rien du tout ... Ils donnent de leur vivant autant que de raison puis ensuite, effectivement ils peuvent se permettent de faire autrement pour la fortune restante. C'est une façon de faire assez équilibré mais qu'on arrête de penser que les enfants n'auraient pas un sou, ce qui n'est pas le cas.

avatar balou | 

Ça manque de topless, réservés aux abonnés, floutés pour les autres. De quoi booster les abonnements.

avatar FatB | 

J'adore MacG, je suis abonné, mais c'est vrai que ce genre d'info ne m'intéresse pas. Laissez ça aux autres.

avatar Alex Giannelli | 

@FatB

"Laissez-ça aux autres" ?
Ça veut dire quoi ? Si moi ça m'intéresse, je dois me désabonner ? 🧐

avatar Sindanárië | 

@FatB

Demande un remboursement au prorata de ce qui t’intéresse !
Moi je le fais. C’est facile !

avatar Malouin | 

... et toutes ces lignes pour commenter des affaires privées.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR