PowerPC : l'architecture POWER est open source

Mickaël Bazoge |

Qui n'a jamais eu l'envie soudaine de créer son propre ordinateur PowerPC ? Personne ?… Allons bon. Sachez tout de même qu'OpenPOWER, la fondation en charge du développement des processeurs POWER d'IBM depuis 2013 (c'était auparavant la mission de la fondation Power.org), s'est placée sous l'aile de la Linux Foundation. Cela signifie que le jeu d'instructions de l'architecture POWER ainsi que les designs de référence matériels sont désormais disponibles en open source.

Bien sûr, Apple a été parmi les principaux promoteurs de cette architecture puisque les processeurs PowerPC ont équipé les Mac de 1994 à 2006. Le constructeur est ensuite passé chez Intel avec armes et bagages, et peut-être qu'une nouvelle transition vers Arm est à nos portes (lire : Comment en 210 jours le Mac est passé du PowerPC aux processeurs Intel).

Mais Apple n'a pas été le seul constructeur à s'intéresser aux puces POWER. C'était le processeur de prédilection pour les consoles : la PlayStation 3, la GameCube, la Wii, la Xbox 360 ont toutes fonctionné avec un PowerPC ! Et 13 des 500 supercalculateurs les plus puissants du monde moulinent toujours avec ce type de processeurs (certes, ils étaient près de 200 à un moment…).

Le courageux qui voudra se lancer dans l'aventure PowerPC n'aura donc pas de licence ni de frais à régler. Ce que les organisations et les particuliers feront avec une architecture POWER libérée des contraintes d'IBM sont « pratiquement sans limites », se réjouit Hugh Blemings, le directeur général de la fondation OpenPOWER.

Désormais entre les mains de la communauté open source, l'architecture POWER pourrait bien trouver de nouveaux débouchés, pas forcément pour le marché grand public (quoique), mais plutôt pour alimenter des projets dans des domaines ciblés (santé, industrie, recherche spatiale…).

Source
avatar melaure | 

@CrashMidnick

C’est la grande ! Ce sera ma 5eme et la 4eme avec un stand. Je vais essayer de boucler les videos des deux dernières avant ...

avatar redchou | 

C’est incroyable ! Une telle technologie ! Ouverte à tous... Merci au responsable de cette ouverture, je pense que dans quelques année, pas avant, étant donné la complexité d’élaboration d’une puce, cela profitera à tout le monde ! Et c’est tant mieux !
C’est pour moi, une des plus belle avancée dans l’open hardware. Merci pour tout le PowerPC, et longue vie au PowerPC open source !

avatar Benitochoco | 

@redchou

Après faut fabriquer, et ça c'est pas Open $$$ !

avatar marc_os | 

-

avatar bugman | 

@marc_os

L’envie, si, ce doit être passionnant... Réaliste, dans ma cuisine... heu ! 🤔... on est d’accord.

Edit : J’ai vu que tu as édité, dommage, c’était pertinent.

avatar marc_os | 

@bugman

Oui peut-être, mais j’essaie de mettre de l’eau dans mon vin...

avatar bugman | 

@marc_os

💆🏻‍♂️👍

avatar Nesus | 

Je vois beaucoup de monde s’enflammer... ça reste les processeurs les plus consommateurs d’énergie (et donc créateurs de chaleurs). Donc effectivement à part pour des choses très précises (où il est encore utilisé), je vois mal les débouchés supplémentaires. Même si c’est open source.

avatar bugman | 

@Nesus

Ironiquement... Ce n’était pas à la même époque ?

avatar Nesus | 

@bugman

Oui, ça a commencé à sentir des pieds au G4 ;1)

avatar melaure | 

@Nesus

C’est parce que tu n’as pas suivi les développement chez Motorola puis Freescale, sans compter une bonne part de démagogie chez Apple lors du passage au x86 ...

avatar Nesus | 

@melaure

Ça doit être ça. D’ailleurs la PS3 et la Xbox ne souffraient pas du tout du même mal...

avatar oomu | 

"Qui n'a jamais eu l'envie soudaine de créer son propre ordinateur PowerPC ? Personne ?…"

moi, évidemment.

Mais cela était il y a bien longtemps, faire une machine "chrep", mais c'était relativement cher pour un intérêt discutable (peu de logiciels). Et puis Intel rattrapa considérablement son retard en qualité/prix.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR