Apple, Google, Facebook et Amazon dans le viseur des autorités américaines [màj]

Mickaël Bazoge |

Le ministère américain de la Justice examine la possibilité de lancer une enquête sur Apple, dans le cadre d’un examen plus large des pratiques des mastodontes de la technologie aux États-Unis. Difficile cependant de savoir ce que le Department of Justice a en tête contre la Pomme.

La Pomme n’est pas la seule entreprise dans le collimateur du ministère : Google est également concerné. Et ce n’est pas terminé. Si les fins limiers du DoJ auront les mains bien pleines avec Apple et Google, le FTC — le gendarme du commerce américain — va de son côté s’occuper des cas Amazon et Facebook, selon les sources de Reuters.

Ce coup de pression intervient dans un contexte agité pour les fameux GAFA, que ce soit aux États-Unis ou de ce côté-ci de l’Atlantique. La Commission européenne a les entreprises du numérique dans le pif, en témoignent les amendes de Bruxelles infligées à Google ou encore l’enquête de cette même Commission sur Apple suite à la plainte de Spotify.

Mise à jour — Dans une interview à CNBC, Tim Cook s’est défendu de l’accusation de monopole. Il estime néanmoins qu’un examen approfondi se justifie quand une entreprise grandit comme c’est le cas d’Apple. « Je pense que personne de raisonnable ne viendra à la conclusion qu’Apple est un monopole » en raison de la part de marché « modérée » détenue par le groupe.

Tags
avatar anonx | 

Qu’ils s’en prennent directement à la maison mère... la NSA ?

avatar Paquito06 | 

Le petit suédois est venue pleurer dans les jupons européens à maman car le géant américain prend des parts de marché au fil du temps. La com de 30% est certes conséquente, mais que serait Spotify sans iOS/macOS, si demain l’app n’était plus disponible et mise en avant sur ces plateformes? La version de l’app, 8.5.7. Elle a du être téléchargée et retéléchargée des milliards de fois depuis les serveurs d’Apple. C’est Spotify qui paye les tuyaux, les validations, la promotion, les serveurs, etc? Non, elle poste simplement son appli sur le store et attend que ça tombe. Et quand ça commence à tomber davantage chez le concurrent, ça porte plainte ??‍♂️ Ça va être dur.

avatar alan1bangkok | 

@Paquito06

on a osé s’attaquer a 
Zorro Paquito s’ingurge
comme si sa dent de lait en dépendait
ca va chier ! et grave
perso je m’en fout alors pas taper merci

avatar Paquito06 | 

@alan1bangkok

Je m’en moque également. Ca pourrait etre Apple, Google, ou Tartenpion. C’est le principe. Ca se fait rattraper, ca pleure en Europe (l’inverse pourrait etre valable, mais y a pas de concurrence).

avatar Bigdidou | 

@Paquito06

« dans les jupons européens à mama »

Ce que ne font pas du tout les entreprises américaines avec papa Joe.

Non, c’est vrai. Elle préfèrent participer à des barbouzeries et autres opérations d’intimidation. Tout ça pour tout planter ensuite.

avatar Paquito06 | 

@Bigdidou

Je ne suis pas spécialement fan des barbouzeries type lobbying, non, spécialité nord americaine ?

avatar Bigdidou | 

@Paquito06

« des barbouzeries type lobbying »

Avec GE, c’est allé très au delà du lobbying.
Emprisonnement arbitraire, intimidation, chantage...
La où demander un peu de régulation comme Spotify me paraît légitime.

avatar Paquito06 | 

@Bigdidou

GE et Boeing, par exemple, ont largement déconné. Y a eu beaucoup de laisser aller. Mais la plainte de Spotify fait tache.

avatar SyMich | 

Vous êtes ridicule...
Comme si Spotify ou NetFlix avaient besoin d'Apple pour se faire connaître ?‍♂️
Leurs apps sont mises à disposition sur les serveurs d'Apple parce qu'il n'y a pas d'alternative! Si l'AppStore n'était pas le seul lieu de téléchargement des apps, Spotify mettrait simplement son app iOS sur ses propres serveurs et ses clients viendrait l'y chercher (tout comme ils viennent sur son site pour souscrire l'abonnement).

A l'inverse, si Spotify ou NetFlix décidaient de ne plus être présents sur les plateformes d'Apple, je pense que ce serait mauvais pour les ventes d'iPhone ou d'AppleTV. Donc qui a besoin de qui???

avatar Paquito06 | 

@SyMich

“Vous êtes ridicule...
Comme si Spotify ou NetFlix avaient besoin d'Apple pour se faire connaître ?‍♂️
Leurs apps sont mises à disposition sur les serveurs d'Apple parce qu'il n'y a pas d'alternative! Si l'AppStore n'était pas le seul lieu de téléchargement des apps, Spotify mettrait simplement son app iOS sur ses propres serveurs et ses clients viendrait l'y chercher (tout comme ils viennent sur son site pour souscrire l'abonnement).

A l'inverse, si Spotify ou NetFlix décidaient de ne plus être présents sur les plateformes d'Apple, je pense que ce serait mauvais pour les ventes d'iPhone ou d'AppleTV. Donc qui a besoin de qui???”

C’est bien de traiter de ridicule. Mais les chiffres me donnent raison ? Spotify va même chercher des partenariats avec les operateurs telephoniques pour refiler de force ses abonnements. Ils peuvent etre connus ? Je ne pense pas qu’Apple ait besoin de Spotify pour vivre, le contraire peut etre? ?

avatar SyMich | 

Personnellement je suis persuadée, que si Spotify n'était pas disponible sur iPhone, ça ferait réfléchir certains acheteurs d'iPhones qui préfèreraient acheter un autre smartphone.
Mais vous pouvez penser l'inverse!

avatar Paquito06 | 

@SyMich

Possible, si Spotify est un choix determinant lors de l’achat d’un telephone! Generalement, hormis l’OS, je ne pense pas que les software fassent pencher la balance, il y a beaucoup d’equivalents entre les differentes plateformes. Voire meme si on abandonne iOS avec iMessage et Facetime, on aura toujours Whatsapp de l’autre coté par exemple.

avatar Brice21 | 

@SyMich

Google ne ponctionne pas de 30% les abonnements Spotify sur Google Play ?

avatar SyMich | 

Non, du moins c'est ce que dit Spotify, qui n'avait augmenté ses prix pour compenser la ponction d'Apple, QUE sur l'AppStore, et pas sur le PlayStore.
D'autre part, sur la version Android de l'App, Spotify est libre d'afficher des messages et des liens dirigeant sur son propre site Web, ce qu'Apple interdit.

avatar Brice21 | 

@SyMich

Et bien ton amour pour Google t’aveugle. En effet ils prélèvent bien 30% du montant des abonnements Spotify lorsqu’ils sont payés avec Google Play. Comme Apple. Et zéro quand les gens s’abonnent directement chez Spotify. Comme Apple.

avatar jean_claude_duss | 

@Paquito06

Elle paye 99$ par an d’abonnement à Apple, ça couvre largement les frais.
Et elle demande pas que tôt soit gratuit mais que la concurrence soit honnête avec les propres servies de Apple.

avatar Paquito06 | 

@jean_claude_duss

“Elle paye 99$ par an d’abonnement à Apple, ça couvre largement les frais.
Et elle demande pas que tôt soit gratuit mais que la concurrence soit honnête avec les propres servies de Apple.”

$99/an ça couvre les frais? Ça paye même pas un nom de domaine ? Le probleme c’est qu’Apple diffuse et propose le meme service. En fait Apple devrait diffuser sans proposer son service.

avatar byte_order | 

@Paquito06
> $99/an ça couvre les frais? Ça paye même pas un nom de domaine ?

Euh, si, hein :
https://www.ovh.com/fr/domaines/dotcom.xml

Cela paye même 10 ans de location d'un nom de domaine en .com.

avatar Paquito06 | 

@byte_order

“> $99/an ça couvre les frais? Ça paye même pas un nom de domaine ?

Euh, si, hein :
https://www.ovh.com/fr/domaines/dotcom.xml

Cela paye même 10 ans de location d'un nom de domaine en .com.”

Je vais de ce pas deposer un mot de deux syllabes en 5 lettres en .com sur OVH qui pourra accueillir des millions de connexions par jour sur ses serveurs alors, pour ce tarif ?

avatar byte_order | 

@Paquito06
> Je vais de ce pas deposer un mot de deux syllabes en 5 lettres en .com sur OVH
> qui pourra accueillir des millions de connexions par jour sur ses serveurs alors, pour
> ce tarif ?

Vous parliez de payer *un* nom de domaine (qui n'a nullement besoin d'être en .com d'ailleurs, surtout pour du téléchargement depuis des apps clientes qui peuvent à loisir cacher ce type d'info sans importance pour le client final, c'est pas pour des pages web, hein).

La location d'un nom de domaine n'a rien à voir avec le coût d'une infrastructure serveurs derrière.

Et c'est vrai pour apple.com comme pour spotify.com, d'ailleurs.

Si vous pensez que les millions de téléchargement de l'app Spotify iOS de l'AppStore impressionnent, vous revez. L'infrastructure d'un service de streaming comme Spotify ou Netflix, ce sont des millions de téléchargements *chaque* jour. Par une fois, à l'installation de l'app cliente. A chaque lecture d'un contenu.

Franchement, s'ils pouvaient y ajouter le téléchargement épiphénomène de l'app dans le paquet des téléchargements quotidiens pour éviter la taxe douanière de 30% pour *rentrer* dans le territoire de l'iPhone qui n'appartient pourtant plus à Apple, vous pensez bien que c'est pas l'aspect gratuit à 99$/an qui leur ferait dire "ah mais nan, c'est bête, Apple le fait quasi gratos pour nous déjà".

avatar en ballade | 

@Paquito06

Le mastodonte serait quoi sans les développeurs ?
Ton raisonnement est juste erroné. Tu défends des sociétés américaines ?

avatar Paquito06 | 

@en ballade

“Le mastodonte serait quoi sans les développeurs ?
Ton raisonnement est juste erroné. Tu défends des sociétés américaines ? “

Rien sans leurs clients.
Je ne défends personne, je reprends les faits. Il y a une différence entre vouloir limiter et réguler la puissance grandissante des GAFA (qui sont too big to fail), notament avec les données privées et leur action anti concurrentielle par des lois, et d’autre part leur mettre des batons dans les roues à coup d’amendes, ce qui est bête et méchant et ne résout rien au problème sur le long terme, ce n’est que perte de temps. On dirait l’autre gaga qui veut tout solutionner en augmentant les taxes unilateralement avec tous ses partenaires commerciaux car il n’est plus concurrentiel.
Et combien meme si je defendais des societes americaines, est-ce mal?

avatar pechtoc | 

@Paquito06

Donc si on suit ton analyse "pointue", Spotify est majoritairement utilisé sur iOS et ses parts sur Android, PC, etc sont marginales ?

avatar Paquito06 | 

@pechtoc

“Donc si on suit ton analyse "pointue", Spotify est majoritairement utilisé sur iOS et ses parts sur Android, PC, etc sont marginales ?”

Je ne sais pas où tu as ete cherché un truc pareil.

avatar byte_order | 

Tu sous-entend que sans iOS / macOS, Spotify n'en serait pas là où ils en sont.

Comme si l'OS était si déterminant pour un service de streaming audio...
Comme si seul iOS et macOS permettaient à une app de se connecter à des serveurs distants sur Internet, de télécharger des données et de les envoyer vers un périphérique de sortie audio...

Attention à ne pas confondre la PDM de Apple Music *aux USA* vs la PDM de Spotify au niveau mondial.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR